Edition du 13-05-2021

Le Leem et le Grépic signent une convention de partenariat

Publié le jeudi 4 février 2021

Le Leem et le Grépic signent une convention de partenariatEn 2020, le Leem (Les Entreprises du Médicament) a positionné les partenariats nationaux et régionaux comme une de ses priorités. En ce début d’année, la dynamique se poursuit avec la signature d’une nouvelle convention de partenariat entre le Leem et le Grépic (Groupement Régional des Etablissements Pharmaceutiques Industriels du Centre).

Situé au cœur de la « pharma Valley », le plus grand bassin de production pharmaceutique d’Europe, le Grépic permet au Leem d’une part de renforcer une nouvelle fois son maillage territorial. Et d’autre part, au regard de l’attractivité de la région Centre Val de Loire d’assoir sa volonté de créer un réseau de partenaires régionaux capable de dynamiser le développement de l’écosystème de recherche et d’innovation et de faire face aux enjeux de santé localement.

Les associations régionales telles que le Grépic ou encore le Gipso en Nouvelle Aquitaine et le Gimra en Auvergne sont des maillons essentiels du paysage industriel pharmaceutique en France du fait de leur positionnement qui permet de comprendre les besoins et attentes des sites industriels et de pouvoir les intégrer efficacement dans les stratégies nationales. Poursuivant son rapprochement stratégique avec les acteurs de santé en région, le Leem signe aujourd’hui une convention avec le Grépic de la région Centre Val de Loire. L’ambition de ce rapprochement avec les associations régionales est de dynamiser le développement de l’écosystème de recherche et d’innovation et faire face aux enjeux de santé.

La région Centre Val de Loire, un contributeur majeur de la production pharmaceutique

Les enjeux de santé nationaux dépendent de la production régionale des produits pharmaceutiques pour répondre aux besoins et aux attentes de la population. Le GREPIC réunit des forces majeures en France concernant cette production.

La région Centre Val de Loire, représente 4,1 milliards d’euros exportés pour la catégorie « Produits pharmaceutiques » (12% du total français, 4e rang) en 2019 avec une balance commerciale excédentaire de 2,6 milliards d’euros (2e rang derrière la Normandie à 2,7 milliards d’euros).

Cette région est forte de près d’une cinquantaine de sites industriels selon la cartographie du Leem, emploie 8 338 salariés en 2019, avec une parité parfaite 50% de femmes et 50% d’hommes. Sont présents les leaders de la sous-traitance (Delpharm, Recipharm, Fareva, Synerlab…) mais également de nombreux laboratoires pharmaceutiques qu’ils soient français (Sanofi, Servier, Pierre Fabre, Ipsen…) ou étrangers (Chiesi, Novo Nordisk, Merck Serono, Leopharma…). La région Centre Val De Loire concentre également des organismes de formation aux métiers de l’industrie pharmaceutique de premier plan (IMT, Université de Tours et d’Orléans, Biocube Institute, Polytech Chatres Orléans, HEI Angoulème, INSA CVDL Blois…).

« La région Centre Val de Loire constitue une région clé pour l’industrie pharmaceutique. Resserrer nos liens avec le GREPIC renforce l’attractivité et la compétitivité de notre filière. Grâce à cette convention, nous allons pouvoir partager, construire et réfléchir ensemble à notre contribution au système de santé de demain », souligne Philippe Lamoureux, Directeur Général du Leem.

« Les enjeux de la production pharmaceutique se sont révélés fortement au grand public en 2020 avec la crise sanitaire. Les industriels de la région Centre Val de Loire se sont mobilisés pour répondre aux défis posés et cette convention va nous permettre de renforcer les liens entre les enjeux au niveau national et au niveau de la région », ajoute Franck Vilijn, Président du GREPIC.

Source : LEEM








MyPharma Editions

Cellectis et Sanofi s’associent pour utiliser l’alemtuzumab en tant qu’agent lymphodéplétant pour les CAR-T allogéniques

Publié le 12 mai 2021
Cellectis et Sanofi s’associent pour utiliser l’alemtuzumab en tant qu’agent lymphodéplétant pour les CAR-T allogéniques

Cellectis, une société biopharmaceutique de phase clinique spécialisée dans le développement d’immunothérapies fondées sur les cellules CAR-T allogéniques ingéniérées (UCART) et Sanofi, ont annoncé la signature d’un partenariat et d’un contrat d’approvisionnement concernant l’alemtuzumab, un anticorps monoclonal anti-CD52, qui sera utilisé dans le cadre du régime de lymphodéplétion dans certains essais cliniques propriétaires de Cellectis évaluant les cellules UCART.

Ipsen exerce son option de licence et rejoint Exelixis dans le développement de Cabometyx® pour les patients atteints de cancer de la thyroïde

Publié le 12 mai 2021
Ipsen exerce son option de licence et rejoint Exelixis dans le développement de Cabometyx® pour les patients atteints de cancer de la thyroïde

Ipsen a annoncé aujourd’hui avoir exercé son option de collaboration avec Exelixis dans l’étude pivotale de Phase III COSMIC-311. L’étude COSMIC-311 évalue Cabometyx® (cabozantinib) 60 mg par rapport à un placebo chez des patients atteints d’un cancer de la thyroïde différencié (DTC) réfractaire à l’iode radioactif ayant progressé après un à deux traitements antérieurs ciblant le récepteur du facteur de croissance de l’endothélium vasculaire (VEGFR)2.

Genfit : mise à jour du portefeuille de produits et lancement de nouveaux programmes cliniques

Publié le 12 mai 2021
Genfit : mise à jour du portefeuille de produits et lancement de nouveaux programmes cliniques

Genfit , société biopharmaceutique de phase avancée engagée dans l’amélioration de la vie des patients atteints de maladies hépatiques et métaboliques, vient d’annoncer un recentrage de ses activités de R&D sur l’Acute on Chronic Liver Failure (ACLF) et les maladies cholestatiques.

Nanobiotix s’associe à Lianbio pour le développement et la commercialisation de NBTXR3 en Chine et sur plusieurs marchés asiatiques

Publié le 12 mai 2021
Nanobiotix s'associe à Lianbio pour le développement et la commercialisation de NBTXR3 en Chine et sur plusieurs marchés asiatiques

Nanobiotix, société française de biotechnologie, pionnière des approches fondées sur la physique pour élargir les possibilités de traitement des patients atteints de cancer, a annoncé un partenariat avec LianBio, société de biotechnologie dédiée à la mise à disposition de médicaments innovants pour les patients de Chine et sur les principaux marchés asiatiques, afin de développer et de commercialiser le principal produit-candidat de Nanobiotix, NBTXR3, potentiel premier produit de la catégorie des radio-enhancers, en Chine élargie (Chine continentale, Hong Kong, Taïwan et Macao), en Corée du Sud, à Singapour et en Thaïlande.

Pherecydes Pharma étend son portefeuille de brevets avec un nouveau brevet accordé à Hong Kong

Publié le 11 mai 2021
Pherecydes Pharma étend son portefeuille de brevets avec un nouveau brevet accordé à Hong Kong

Pherecydes Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans la phagothérapie de précision destinée à traiter les infections bactériennes résistantes et/ou compliquées, a annoncé l’accord des autorités de Hong-Kong pour la délivrance d’un brevet pour ses phages anti-Pseudomonas Aeruginosa sur ce territoire.

Iktos et Facio Therapies vont collaborer en utilisant l’IA pour la conception de traitements de la dystrophie facio-scapulo-humérale

Publié le 11 mai 2021
Iktos et Facio Therapies vont collaborer en utilisant l’IA pour la conception de traitements de la dystrophie facio-scapulo-humérale

Iktos, société spécialisée dans l’intelligence artificielle pour la conception de nouveaux médicaments, et Facio Therapies, société de découverte et développement de médicaments axée sur la mise au point de traitements pour la dystrophie facio-scapulo-humérale (FSH), ont annoncé leur entrée en collaboration pour appliquer la technologie d’intelligence artificielle (IA) de modélisation générative d’Iktos dans l’un des programmes de découverte de médicaments de Facio.

Xenothera signe un contrat de précommande de son traitement anti-COVID avec le gouvernement français

Publié le 11 mai 2021
Xenothera signe un contrat de précommande de son traitement anti-COVID avec le gouvernement français

Xenothera a annoncé la signature d’un contrat de réservation de 30.000 doses unitaires de XAV-19 avec le Ministère de la Santé et des Solidarités français. Le XAV-19 est l’anticorps polyclonal anti-SARS-CoV-2 développé en France par la biotech nantaise, sur la base de sa technologie d’anticorps glyco-humanisés. Ce traitement est destiné aux patients atteints de COVID modérée, pour éviter l’aggravation de la maladie et un transfert en réanimation.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents