Edition du 23-05-2022

Le Leem signe une convention de partenariat avec le Pôle BFCare en région Bourgogne-Franche-Comté

Publié le jeudi 14 octobre 2021

Le Leem signe une convention de partenariat avec le Pôle BFCare en région Bourgogne-Franche-ComtéL’écosystème des entreprises de santé en région Bourgogne-Franche-Comté, dont le Pôle BFCare est un acteur majeur, est très actif, et tout particulièrement la Métropole de Dijon dont le territoire regroupant 100 entreprises, 4000 emplois et 1,2 milliards d’euros de chiffre d’affaires consolidé, est le premier pôle régional. La signature d’une convention avec le Leem (Les Entreprises du Médicament), le 13 octobre 2021, est l’occasion pour le pôle des industries de santé de s’inscrire plus largement dans une stratégie nationale et de renforcer les liens avec les autres bassins d’emplois. Depuis 2020, le Leem a ainsi construit un maillage territorial avec différents pôles et a positionné les partenariats nationaux et régionaux comme une de ses priorités. Objectif :  créer un réseau pour dynamiser le développement de l’écosystème de recherche et d’innovation et faire face ensemble aux enjeux de santé.

La production et la R&D des territoires régionaux jouent un rôle majeur dans la réponse aux enjeux de santé nationaux. Afin de mieux intégrer et d’interagir avec ces forces locales, le Leem (Les Entreprises du Médicament) poursuit son rapprochement stratégique avec les acteurs de santé en région, et signe aujourd’hui une convention avec Le Pôle BFCare, qui regroupe les entreprises de la région Bourgogne-Franche-Comté.

Historiquement, la région Bourgogne-Franche-Comté est une région importante en termes d’industrie de santé notamment sur le territoire de Dijon Métropole qui a vu grandir depuis la fin du XIX siècle les Laboratoires Fournier qui allaient devenir le 4ème groupe pharmaceutique français. Son tissu industriel actuel compte plus de 200 entreprises du domaine de la santé dont certaines sont leaders sur leurs marchés comme Urgo, P&G Health, Delpharm, Recipharm, SPPH Fareva, Cordenpharma, Crossject, Adhex Pharma, Vétoquinol…

Les acteurs industriels affichent une croissance soutenue en termes d’emplois, de chiffre d’affaires et du nombre d’entreprises, avec une forte représentation dans le bassin d’emplois de Dijon Métropole (chiffres 2019). Le tissu industriel du bassin de Dijon Métropole est réparti autour de 3 univers métiers que sont la Chimie fine/pharma/santé et bien-être, les technologies médicales (dispositifs médicaux, équipements de santé, e-santé, etc.) et les Sociétés de Services et d’Innovation pour les Sciences de la Vie (CRO, prestataires de services, etc.).

Favoriser l’attractivité et la visibilité du secteur

Dans son rôle de facilitateur de collaborations et de partage entre ses adhérents, le Pôle BFCare a créé avec ses partenaires, début 2021, le HUB Emplois et Compétences des industries de santé. Il a pour mission d’analyser les besoins en compétences et en formations des entreprises et de promouvoir les métiers des industries de santé auprès des écoles, des étudiants, et des actifs.

« La signature de cette convention avec le Leem permettra de donner encore plus de visibilité à cette filière, favoriser l’attractivité et travailler ensemble à anticiper les métiers de demain. En s’associant au réseau d’entités homologues dans d’autres régions du Leem afin d’échanger sur des problématiques communes, le Pôle BFCare intègre encore plus profondément la dimension nationale du secteur », souligne Patrick Alexandre, Président du Pôle BFCare.

« Ces associations industrielles régionales jouent un rôle majeur dans le dynamisme industriel et économique du secteur. Leurs enjeux croisent et interagissent avec les défis à relever sur un plan national. Nous sommes très heureux d’avoir signé cette convention avec le Pôle BFCare, qui structure et anime la filière en région Bourgogne-Franche-Comté », conclut Philippe Lamoureux, Directeur Général du Leem.

Source : Leem








MyPharma Editions

Sanofi : la FDA approuve Dupixent® pour le traitement de l’œsophagite à éosinophiles de l’adulte et de l’enfant à partir de 12 ans

Publié le 23 mai 2022
Sanofi : la FDA approuve Dupixent® pour le traitement de l’œsophagite à éosinophiles de l’adulte et de l’enfant à partir de 12 ans

Sanofi vient d’annoncer que la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a approuvé Dupixent® (dupilumab) 300 mg une fois par semaine pour le traitement de l’œsophagite à éosinophiles des patients à partir de l’âge de 12 ans, pesant au moins 40 kg. Avec cette approbation, Dupixent devient le premier et le seul médicament expressément indiqué pour le traitement de l’œsophagite à éosinophiles aux États-Unis.

Servier : Éric Fohlen-Weill nommé au poste de Directeur de la Communication Externe

Publié le 20 mai 2022
Servier : Éric Fohlen-Weill nommé au poste de Directeur de la Communication Externe

Servier, groupe pharmaceutique international indépendant, a annoncé la nomination d’Éric Fohlen-Weill au poste de Directeur de la Communication Externe, effective depuis le 20 avril 2022. Basé au siège du Groupe, à Suresnes, Éric Fohlen-Weill a la responsabilité des relations media, de la communication digitale et financière du Groupe, en France et à l’international, ainsi que de la communication de son activité philanthropique (Fonds de dotation Mécénat Servier).

Maladies rares : une recherche clinique forte, notamment en pédiatrie et dans les pathologies ultra rares

Publié le 20 mai 2022
Maladies rares : une recherche clinique forte, notamment en pédiatrie et dans les pathologies ultra rares

Priorité de l’actuelle présidence française de l’Union européenne, les maladies rares ont fait l’objet d’une conférence interministérielle le 28 février au cours de laquelle un plan européen a été sollicité. Les entreprises du médicament, mobilisées pour la recherche de nouvelles solutions thérapeutiques, publient à l’occasion un rapport d’Horizon Scanning pour analyser le développement clinique et identifier les futures innovations susceptibles d’améliorer la prise en charge des patients souffrant de maladies rares.

Le Pr Norbert VEY nommé Directeur général de l’Institut Paoli-Calmettes

Publié le 20 mai 2022
Le Pr Norbert VEY nommé Directeur général de l’Institut Paoli-Calmettes

Professeur en hématologie à Aix-Marseille Université (AMu) et praticien hospitalier (PU-PH), le Pr Norbert VEY a pris ses nouvelles fonctions de Directeur général de l’Institut Paoli-Calmettes (IPC), le 13 mai 2022. Il succède au Pr Patrice VIENS qui a dirigé l’Institut Paoli-Calmettes depuis 2007.

MATWIN met en lumière de nombreux projets novateurs pour faire reculer le cancer

Publié le 20 mai 2022
MATWIN met en lumière de nombreux projets novateurs pour faire reculer le cancer

A l’issue de la 7ème édition de MEET2WIN, sa Convention Partnering Européenne dédiée à la lutte contre les cancers, qui s’est tenue les 12 & 13 mai derniers à Bordeaux, la plateforme MATWIN (filiale d’Unicancer) a annoncé les différents lauréats des sessions de présentation de projets qui ont eu lieu pendant ces deux jours.

OSE Immunotherapeutics : inclusion du 1er participant dans une étude de Phase 1 de VEL-101/FR104 évalué dans l’immunosuppression en transplantation rénale

Publié le 19 mai 2022
OSE Immunotherapeutics : inclusion du 1er participant dans une étude de Phase 1 de VEL-101/FR104 évalué dans l’immunosuppression en transplantation rénale

OSE Immunotherapeutics a annoncé qu’un premier participant a reçu sa première dose du produit dans une étude de Phase 1 de VEL-101/FR104 [NCT05238493], un essai promu et mené par son partenaire dans la transplantation, Veloxis Pharmaceuticals, Inc., une société de Asahi Kasei. VEL-101/FR104 est un immunosuppresseur de maintenance innovant développé dans la prévention du rejet aigu chez les patients transplantés rénaux.

Valneva : l’EMA accepte la soumission du dossier d’AMM de son candidat vaccin inactivé contre la COVID-19

Publié le 19 mai 2022
Valneva : l'EMA accepte la soumission du dossier d’AMM de son candidat vaccin inactivé contre la COVID-19

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a confirmé que l’Agence Européenne du Médicament (EMA) a accepté la soumission du dossier d’autorisation de mise sur le marché de son candidat vaccin inactivé à virus entier contre la COVID-19, VLA2001. L’acceptation du dossier signifie que VLA2001 sort du processus de revue progressive des données pour rentrer dans le processus formel d’évaluation par le comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’EMA.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents