Edition du 26-01-2021

Accueil » Et aussi » Industrie » Produits

Le LFB annonce les premières injections à l’homme de ses deux premiers anticorps monoclonaux

Publié le jeudi 12 février 2009

Le LFB annonce les premières injections à l’homme de ses deux premiers anticorps monoclonaux Le groupe biopharmaceutique français vient d’annoncer les premières injections à l’homme de ses deux premiers anticorps monoclonaux et le dépôt de demande d’AMM d’une immunoglobuline de nouvelle génération et d’un fibrinogène. Parallèlement, le LFB a investi sur ses deux sites des Ulis et de Lille pour doubler ses capacités de production.

Dans un communiqué, le groupe annonce qu’au cours du dernier trimestre 2008, deux anticorps monoclonaux, un anti D monoclonal et un lot d’anti CD 20, issus de sa recherche et développement ont franchi, avec les premières injections à l’homme, une étape importante dans leur développement.

150 000 femmes concernées chaque année
L’anti D monoclonal (ADNC) est un anticorps utilisé dans le cadre d’une incompatibilité de rhésus entre la mère et l’enfant. Cette prévention d’allo immunisation concerne, en France par an, plus de 150 000 femmes rhésus négatif. La phase I, une étude de tolérance et de pharmacocinétique, est menée actuellement chez le volontaire sain. Une étude d’efficacité, phase II, sera menée au cours du deuxième semestre 2009 dans un centre en Europe. A ce jour dans cette indication, seules des immunoglobulines polyclonales plasmatiques sont aujourd’hui disponibles dans le monde.

L’anti CD 20 est dirigé contre un antigène présent à la surface des lymphocytes B et développé dans les leucémies et les lymphomes. Il est indiqué potentiellement dans le cadre de traitement de cancers rares. MAbgène, structure de bioproduction intégrée dans le groupe LFB en 2007, a produit, sur le site d’Alès, les lots nécessaires à la première phase clinique de cet anti-CD20. La phase I se déroule actuellement chez des patients atteints de leucémies lymphoïdes dans sept centres français avec l’Institut Gustave Roussy comme centre investigateur coordinateur.

Doubler ses capacités de production d’ici 2011
Dans le domaine des médicaments dérivés du plasma, le LFB a également déposé fin 2008 un dossier de demande d’AMM pour une immunoglobuline polyvalente humaine de nouvelle génération bénéficiant notamment d’un tout nouveau procédé. Parallèlement au développement de ce nouveau médicament, le LFB a investi, sur ses deux sites des Ulis et de Lille, pour doubler ses capacités de production d’ici 2011 et répondre ainsi aux besoins thérapeutiques croissants des patients notamment en immunoglobulines. Un nouvel atelier, d’une capacité de 5,6 tonnes, entièrement dédié à la fabrication de cette nouvelle immunoglobuline, est actuellement en cours de qualification sur le site Lillois du groupe. En 2009, un nouveau fibrinogène LFB nanofiltré devrait obtenir également son autorisation de mise sur le Marché.

 

Source : communiqué LFB








MyPharma Editions

NovAliX et Chemical.AI vont développer des outils d’intelligence artificielle pour la découverte de nouveaux médicaments

Publié le 25 janvier 2021
NovAliX et Chemical.AI vont développer des outils d'intelligence artificielle pour la découverte de nouveaux médicaments

NovAliX, société de recherche sous contrat (CRO) spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments, et Chemical.AI, une société d’intelligence artificielle (IA) associant expertise humaine et technologie de pointe en IA pour les industries chimique et pharmaceutique, ont annoncé un partenariat stratégique dans le domaine de l’intelligence artificielle appliquée à la découverte de nouveaux médicaments.

Dix sociétés biopharmaceutiques de premier plan annoncent la création d’Accumulus Synergy, une plateforme mondiale de partage de données

Publié le 25 janvier 2021

Dix des plus grandes sociétés biopharmaceutiques au monde (Amgen, Astellas, Bristol Myers Squibb, GSK, Janssen, Lilly, Pfizer, Roche, Sanofi et Takeda) ont annoncé la création d’une nouvelle société à but non lucratif, Accumulus Synergy, Inc., qui vise à soutenir les interactions entre les autorités des différents secteurs de l’économie et de la santé dans le monde entier afin de permettre une collaboration ainsi que la transmission et l’échange en temps réel des données.

OSE Immunotherapeutics obtient un financement de 1,3 million d’euros de Bpifrance pour le développement d’OSE-127/S95011

Publié le 25 janvier 2021
OSE Immunotherapeutics obtient un financement de 1,3 million d’euros de Bpifrance pour le développement d’OSE-127/S95011

OSE Immunotherapeutics a annoncé avoir reçu un paiement d’étape de 1,3 million d’euros dans le cadre de l’aide aux projets d’innovation stratégique industrielle (ISI) de Bpifrance pour le projet collaboratif EFFIMab, dédié à l’évaluation d’OSE 127/S95011, antagoniste du récepteur à l’interleukine-7 (IL-7R), développé en partenariat avec Servier (1).

AB Science : une nouvelle publication indépendante confirme que le masitinib a une activité anti-virale contre le virus SARS-CoV-2 in vitro

Publié le 25 janvier 2021
AB Science : une nouvelle publication indépendante confirme que le masitinib a une activité anti-virale contre le virus SARS-CoV-2 in vitro

AB Science a annoncé la publication des résultats d’une étude préclinique avec le masitinib dans le COVID-19. Les recherches menées par les scientifiques de l’Institut de Virologie Humaine (Guangzhou, Chine) ont été publiées dans la revue à comité de lecture mBIO (une revue de la Société Américaine de Microbiologie).

Vaccins COVID-19 : la Haute Autorité de Santé préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses

Publié le 23 janvier 2021
Vaccins COVID-19 : la Haute Autorité de Santé préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses

La Haute autorité de Santé (HAS) a préconisé samedi dans un communiqué d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses de vaccin à ARN messager (vaccins de Pfizer et de Moderna). Objectif de la mesure : “protéger plus vite un plus grand nombre de personnes à risque d’hospitalisation ou de décès”.

Deinove renforce son équipe Business développement

Publié le 22 janvier 2021
Deinove renforce son équipe Business développement

Deinove, société de biotechnologie française pionnière dans l’exploration et l’exploitation de la biodiversité bactérienne pour relever le défi urgent et planétaire de la résistance aux antimicrobiens, a annoncé le renforcement de son équipe en charge du Business développement avec l’intégration d’Hervé Ansanay au poste de Directeur et de Corentin Chaboud au nouveau poste de Grant Officer.

Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Publié le 21 janvier 2021
Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Le groupe pharmaceutique Servier et MiNA Therapeutics, une société pionnière dans les thérapies par activation de l’ARN, ont annoncé un partenariat de recherche pour identifier et développer des thérapies utilisant des petits ARN activateurs (saRNA) pour le traitement des troubles neurologiques.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents