Edition du 15-10-2019

Genfit : résultats positifs de Phase 2 avec elafibranor dans la Cholangite Biliaire Primitive

Publié le jeudi 6 décembre 2018

Genfit : résultats positifs de Phase 2 avec elafibranor dans la Cholangite Biliaire PrimitiveGenfit, société biopharmaceutique focalisée sur la découverte et le développement de solutions thérapeutiques et diagnostiques dans le domaine des maladies du foie, notamment d’origine métabolique, et des maladies hépato-biliaires a annoncé aujourd’hui les résultats positifs de son étude de Phase 2 évaluant elafibranor chez des patients atteints de Cholangite Biliaire Primitive (Primary Biliary Cholangitis ou PBC), une maladie chronique du foie.

Cette étude de Phase 2, multicentrique (États-Unis et Europe), d’une durée de douze semaines, conduite en double aveugle, randomisée, et contre placebo, avait pour but d’évaluer l’efficacité et la sécurité d’elafibranor (80 mg et 120 mg en une prise quotidienne) chez des patients adultes atteints de PBC présentant une réponse inadéquate à l’acide ursodésoxycholique (UDCA).

Le critère principal d’évaluation, à savoir l’« Évolution de la concentration sérique d’alkaline phosphatase (ALP) après 12 semaines de traitement par rapport à la concentration de base avant traitement» a été atteint. Les deux doses d’elafibranor ont démontré une diminution significative de la concentration moyenne d’ALP: -48% pour 80mg, -41% pour 120 mg contre une augmentation de +3% pour le placebo, ce qui représente un effet très significatif du traitement versus placebo : -52% pour 80 mg (p<0.001) et -44% pour 120 mg (p<0.001).

Un critère secondaire-clé était le taux de réponse pour les patients atteignant le critère composite suivant : ALP sérique < 1,67 x ULN (Upper Limit of Normal), diminution de l’ALP >15%, et taux de bilirubine totale (TB) <ULN. Sur ce critère, elafibranor a atteint des taux de réponse nettement plus importants que celui obtenu avec le placebo à savoir 67% vs 6,7 % (p=0.001) pour 80 mg et 79% vs 6,7 % (p≤0.001) pour 120 mg. L’ALP est un marqueur de substitution reconnu de progression de la maladie dans la PBC, et ce critère composite a été utilisé précédemment pour obtenir une autorisation des autorités réglementaires.

En parallèle des réductions importantes d’ALP dans les deux groupes traités par elafibranor, les patients ont montré des améliorations sur d’autres marqueurs de la PBC comme la GGT (gamma-glutamyl transférase), et des marqueurs métaboliques comme le cholestérol total, LDL-C (low density lipoprotein-C) et les triglycérides. Une amélioration du prurit a été observée et sera confirmée dans une étude plus longue. Le traitement par elafibranor a été généralement bien toléré avec des effets secondaires similaires dans les groupes elafibranor et placebo.

Dr. Velimir A. Luketic, MD, Division de Gastroentérologie, Hépatologie et Nutrition, Virginia Commonwealth University School of Medicine, Richmond, VA (États-Unis), a commenté: « Un nombre important de patients ne tire pas de bénéfice des thérapies actuellement disponibles – UDCA ou OCA – soit parce qu’ils n’y répondent pas, soit en raison d’effets secondaires intolérables. Les résultats de cet essai clinique sont très impressionnants, notamment la réduction importante de l’ALP en seulement douze semaines. »

Dr. Jörn Schattenberg, MD, Division de Gastroentérologie et d’Hépatologie, University Medical Center, Mainz (Allemagne), a ajouté : « Les résultats de l’étude sont impressionnants et soutiennent le rationnel d’une approche PPAR alpha/delta avec elafibranor dans la PBC. Non seulement elafibranor réduit significativement l’ALP, qui est sans doute le marqueur pronostic le plus important pour les patients PBC, mais il améliore également de nombreux autres paramètres biochimiques et pourrait réduire le prurit. Avec l’ensemble de ces atouts, elafibranor a le potentiel d’offrir aux patients PBC des avantages considérables par rapport aux traitements existants. »

Jean-François Mouney, Président – Directeur Général de GENFIT, a déclaré : « Nous sommes ravis des résultats de notre étude de Phase 2. Nous pensons que la force des éléments de preuve d’efficacité sur un critère d’évaluation de substitution reconnu pour l’enregistrement, ainsi que le bénéfice potentiel en matière de prurit permettent de se projeter vers une entrée rapide du programme en Phase 3 dans la PBC. Cette étude valide clairement le rationnel d’elafibranor, notre double agoniste des PPAR alpha et delta, dans la PBC, avec l’objectif de traiter une grande majorité des patients ciblés tout en améliorant potentiellement leur qualité de vie. Nous remercions tous les patients, leurs familles, et les investigateurs de l’essai de Phase 2 pour leur engagement. »

Source : Genfit








MyPharma Editions

Pierre Fabre : Agnès Park nommée directrice générale adjointe en charge des RH et de l’Ethique

Publié le 15 octobre 2019
Pierre Fabre : Agnès Park nommée directrice générale adjointe en charge des RH et de l’Ethique

Le groupe Pierre Fabre vient d’annoncer la nomination d’Agnès Park au poste de directrice générale adjointe en charge des Ressources Humaines et de l’Ethique du Groupe. Elle a pris ses fonctions le 1er octobre 2019 et siège au Comité de direction du Groupe.

Onxeo reçoit une notification d’intention de délivrance d’un brevet renforçant la protection en Europe des composés issus de sa plateforme platON™

Publié le 15 octobre 2019
Onxeo reçoit une notification d'intention de délivrance d’un brevet renforçant la protection en Europe des composés issus de sa plateforme platON&#x2122;

Onxeo, société de biotechnologie au stade clinique spécialisée dans le développement de médicaments innovants ciblant les mécanismes de réponse aux dommages de l’ADN tumoral (DDR) pour lutter contre les cancers rares ou résistants, a annoncé avoir reçu une notification d’intention de délivrance, par l’Office européen des brevets (OEB), d’un brevet renforçant la protection en Europe des composés issus de sa plateforme platON™.

Biomédicaments : Sanofi inaugure sa première usine digitale de fabrication en continu

Publié le 15 octobre 2019
Biomédicaments : Sanofi inaugure sa première usine digitale de fabrication en continu

Sanofi célèbre aujourd’hui l’inauguration de sa nouvelle usine de fabrication digitale à Framingham dans le Massachusetts (États-Unis), première usine digitale au monde faisant appel à des technologies de production intensive et en continu de médicaments biologiques.

Crossject signe un accord de coopération en R&D avec le Département américain de la Défense

Publié le 15 octobre 2019
Crossject signe un accord de coopération en R&D avec le Département américain de la Défense

Crossject, « specialty pharma » qui développe et commercialisera prochainement un portefeuille de médicaments dédiés aux situations d’urgence, a annoncé la signature d’un accord de coopération en recherche et développement (CRADA1) avec le Département américain de la Défense.

Adocia se dote de moyens financiers supplémentaires pour accélérer sa croissance

Publié le 14 octobre 2019
Adocia se dote de moyens financiers supplémentaires pour accélérer sa croissance

Adocia, la société biopharmaceutique au stade clinique spécialisée dans le développement de formulations innovantes de protéines et de peptides pour le traitement du diabète et d’autres maladies métaboliques, annonce aujourd’hui l’obtention d’une ligne de financement complémentaire auprès d’IPF Partners pour financer sa croissance.

Theratechnologies : les résultats de l’étude de la tésamoréline pour la NAFLD publiés dans le Lancet HIV

Publié le 14 octobre 2019
Theratechnologies : les résultats de l’étude de la tésamoréline pour la NAFLD publiés dans le Lancet HIV

Theratechnologies vient d’annoncer que les résultats d’un essai clinique, récemment complété au Massachusetts General Hospital et au National Institute of Allergy and Infectious Diseases du National Institutes of Health, sur les effets de la tésamoréline sur la stéatose hépatique non-alcoolique (NAFLD) dans le VIH ont été publiés dans le Lancet HIV.

Abivax présentera les dernières données sur ABX464 dans la rectocolite hémorragique lors de la semaine UEG 2019

Publié le 11 octobre 2019
Abivax présentera les dernières données sur ABX464 dans la rectocolite hémorragique lors de la semaine UEG 2019

Abivax vient d’annoncer avoir été sélectionnée pour présenter les dernières données cliniques concernant ABX464 dans la rectocolite hémorragique à l’occasion de la semaine UEG (United European Gastroenterology, semaine de l’union de la gastroentérologie européenne), qui se tiendra du 19 au 23 octobre à Barcelone, en Espagne.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents