Edition du 27-04-2017

Le LFB pose la première pierre de son « Usine 2020 »

Publié le mardi 7 juin 2016

Le LFB pose la première pierre de son « Usine 2020 »La première pierre de l’ « Usine 2020 » du LFB est posée ce mardi 7 Juin 2016, sur le site du chantier au sein de la Communauté Urbaine d’Arras en présence du Président de la République, François Hollande. Cette usine « nouvelle génération » permettra au LFB de tripler sa capacité de production de médicaments dérivés du plasma à compter de 2020 et emploiera 500 personnes d’ici cinq ans.

La nouvelle usine de nouvelle génération du LFB, dédiée à la fabrication de médicaments dérivés du plasma, est en construction dans la Zone Industrielle Actiparc de la Communauté Urbaine d’Arras (communes de Bailleul-Sire-Berthoult, Athies et St Laurent Blangy). La mise en exploitation de l’usine est prévue fin 2020, d’où son nom « Usine 2020 ».

Un investissement de l’ordre de 300 millions d’euros
Bâtie sur un terrain de 16 ha, représentant une surface totale de 36 000 m2, « Usine 2020 » comprend notamment des unités de production d’immunoglobulines, de fibrinogène et d’albumine, médicaments dont la demande mondiale augmente constamment. « Usine 2020 » permettra au LFB de tripler, d’ici dix ans, sa capacité globale de production de médicaments dérivés du plasma, d’optimiser les coûts de production afin de renforcer la compétitivité de l’entreprise dans un domaine très technologique et de répondre aux plus hauts standards mondiaux afin de produire pour le monde entier.

Ce projet représente un investissement de l’ordre de 300 millions d’euros. Il est notamment financé par l’augmentation de capital de 230 millions d’euros de LFB SA, souscrite à 100% par l’Etat, aujourd’hui unique actionnaire du LFB. L’usine emploiera 500 personnes d’ici cinq ans.

« Produire en France pour le monde entier »
« Le LFB, entreprise publique exerçant son activité dans un domaine très concurrentiel, a besoin de cette nouvelle « Usine 2020 » pour réussir son internationalisation » explique Christian Béchon, Président-Directeur Général du groupe LFB. « Avec ce site industriel de très grande capacité, équipé de technologies de pointe, nous allons fabriquer des médicaments biologiques essentiels pour répondre à une demande croissante des professionnels de santé du monde entier. Produire en France pour le monde entier, telle est notre stratégie : « Usine 2020 » en est une pièce maîtresse et nous sommes heureux de contribuer au développement économique de la région Hauts-de-France, ainsi que de montrer qu’une entreprise publique française innovante peut investir, réussir, et créer des emplois industriels en France. »

Aujourd’hui, le groupe LFB, champion français dans le domaine des médicaments issus du vivant, exploite 4 usines en France, dont deux dédiées aux médicaments dérivés du plasma humain situées aux Ulis (Essonne) et à Lille (Nord). Le LFB emploie 1670 personnes en France, et a réalisé ces cinq dernières années plus de 100 millions d’euros d’investissements dans ses capacités industrielles sur le sol français. 272 personnes ont également été recrutées au sein de l’entreprise, en France, depuis 2011.

Source : LFB








MyPharma Editions

Les dépenses de soins de ville en hausse de 2% à fin mars 2017

Publié le 27 avril 2017
Les dépenses de soins de ville en hausse de 2% à fin mars 2017

Selon le dernier point mensuel de l’Assurance maladie, les dépenses de soins de ville progressent de +2,0% en mars 2017, en données corrigées des jours ouvrés et des variations saisonnières par rapport au mois de mars 2016. Le rythme annuel de progression est de +2,6 % en données CJO. Ce taux était de +2,4% à la fin du mois de février 2017.

Médicaments pédiatriques : les avis et recommandations du Comité de l’EMA (mars 2017)

Publié le 27 avril 2017
Médicaments pédiatriques : les avis et recommandations du Comité de l'EMA (mars 2017)

L’ANSM vient de faire le point sur la réunion du 21-24 mars 2017 du Comité des Médicaments pédiatriques (PDCO) de l’Agence européenne des médicaments (EMA). Le PDCO a rendu au cours de cette session 2 avis favorables de PIPs, dans les indications suivantes :

Servier et Vernalis : trois jalons atteints dans leur collaboration en oncologie

Publié le 27 avril 2017
Servier et Vernalis : trois jalons atteints dans leur collaboration en oncologie

Servier et Vernalis ont annoncé qu’ils ont atteint deux jalons de recherche et un jalon clinique dans le cadre de leur collaboration pour la découverte de médicaments en oncologie. Vernalis va recevoir un paiement total de €2 millions pour ces réalisations.

Médicaments orphelins : le comité de l’EMA rend 10 avis favorables

Publié le 26 avril 2017
Médicaments orphelins : le comité de l'EMA rend 10 avis favorables

L’ANSM vient de faire le point sur la réunion du 14 au 15 mars 2017 à Londres du Comité des médicaments orphelins (COMP) de l’Agence européenne des médicaments. Le COMP a rendu au cours de cette session 10 avis favorables et recommandé le maintien du statut orphelin d’un médicament.

Domain Therapeutics et Pfizer signent un accord de collaboration sur bioSensAll™

Publié le 26 avril 2017
Domain Therapeutics et Pfizer signent un accord de collaboration sur bioSensAll™

Domain Therapeutics, la société biopharmaceutique française basée à Strasbourg et spécialisée dans la recherche et le développement de nouveaux médicaments candidats qui ciblent les récepteurs couplés aux protéines G (GPCR), vient d’annoncer la signature d’un accord de collaboration avec le groupe pharmaceutique Pfizer.

Samsung Bioepis : AMM aux États-Unis pour son biosimilaire de l’infliximab

Publié le 26 avril 2017

Samsung Bioepis a annoncé aujourd’hui que la Food and Drug Administration (FDA) avait approuvé le Renflexis™ (infliximab-abda), un biosimilaire du Remicade® (infliximab), pour toutes les indications éligibles, aux Etats-Unis. Partager la publication « Samsung Bioepis : AMM aux États-Unis pour son biosimilaire de l’infliximab » FacebookTwitterGoogle+E-mail

Quantum Genomics : Bruno Besse nommé au poste de Directeur médical

Publié le 26 avril 2017
Quantum Genomics : Bruno Besse nommé au poste de Directeur médical

Quantum Genomics, société biopharmaceutique qui développe de nouvelles thérapies dans le domaine des maladies cardiovasculaires, a annoncé la nomination du Dr. Bruno Besse au poste de Directeur médical de la société.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Inscrivez-vous aux alertes emploi Déposer votre cv


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions