Edition du 16-07-2020

Le marché du selfcare en hausse de 4,8% en 2016

Publié le lundi 6 février 2017

Le marché du selfcare en hausse de 4,8% en 2016L’Afipa (Association pour l’Automédication Responsable) vient de publier les résultats de son baromètre annuel, réalisé en collaboration avec OpenHealth Company*, qui présente un bilan chiffré du marché des médicaments d’automédication, dispositifs médicaux et compléments alimentaires. En 2016, le marché du selfcare progresse ainsi de 4,8% en valeur par rapport à 2015 (soit 3 883 M€). 

« Cette année encore, le selfcare reste un pilier de la croissance de l’officine : il représente 10,7% du chiffre d’affaires des officines et contribue à 25% de leur croissance », indique l’Afipa dans un communiqué. D’ailleurs, l’épidémie de gastro-entérite de décembre 2016 a illustré le réflexe automédication des patients pour soigner leurs maux bénins : +21% de fréquentation dans les officines françaises pour le seul mois de décembre par rapport à la moyenne de l’année.

Selon le baromètre de l’Afipa, ce sont les dispositifs médicaux et compléments alimentaires qui boostent la dynamique du selfcare en 2016 avec une progression respective de 5%(soit 817 M€) et 9,3% (soit 736 M€). Pour autant, l’automédication ne connaît pas de croissance fulgurante en 2016 : +3,3%, soit 2 331 M€ par rapport à l’année 2015, et ce, malgré un niveau de prix bas : 4,74 euros en moyenne pour un médicament d’automédication.

 

Classement sur les ventes valeur hors prescription en €

L’Afipa interpelle les candidats à l’élection présidentielle

« Le défi de l’industrie pharmaceutique aujourd’hui est donc de démontrer que le selfcare constitue une réponse adaptée aux nouvelles aspirations des Français et une solution durable pour maintenir le financement solidaire des affections lourdes et/ou de longue durée. En effet, le développement de l’automédication permettrait de dégager 1,5 milliard d’euros d’économies en un an », estime ainsi l’Afipa.

En mars 2016, l’association avait émis plusieurs propositions dans son manifeste visant à développer l’automédication. Les mesures s’articulaient autour de trois piliers : développer l’offre disponible en automédication en définissant une liste de pathologies bénignes et en délistant davantage de molécules ; informer et former les patients via des campagnes d’information publiques et associer les professionnels de santé à cette réforme et  assurer à tous l’accessibilité financière en intégrant les dépenses d’automédication à la CMU/C et en appliquant un taux de TVA adapté à 2,1%.

C’est pourquoi dans le contexte des prochaines élections présidentielles, l’Afipa souhaite rentrer en campagne afin d’interpeller les candidats pour une réelle prise en compte du selfcare dans les programmes politiques. Le 13 février, lancera ainsi une grande opération de communication et une revendication « Selfcare et automédication ne sont pas des gros maux ».

* Réalisé auprès du panel Xpr-SO® de la société OpenHealth, panel de 3 004 pharmacies représentatives du parc officinal français. Résultats en France métropolitaine hors Corse. Les données excluent les ventes sur ordonnance. Indicateurs réalisés à partir des ventes en automédication sur le conseil du pharmacien.

Source : Afipa








MyPharma Editions

COVID-19 : Fab’entech lance un programme d’immunothérapie

Publié le 16 juillet 2020
COVID-19 : Fab’entech lance un programme d’immunothérapie

Fab’entech, laboratoire biopharmaceutique lyonnais spécialisé dans l’immunothérapie pour situations d’urgence, a annoncé le lancement d’un programme de développement d’un traitement d’immunothérapie contre le COVID-19. Le traitement sera indiqué pour les patients sévères nécessitant une assistance respiratoire. Les essais cliniques devraient démarrer chez l’homme début 2021.

COVID-19 : OSE Immunotherapeutics obtient un financement de Nantes Métropole pour le développement de CoVepiT, son vaccin prophylactique

Publié le 16 juillet 2020
COVID-19 : OSE Immunotherapeutics obtient un financement de Nantes Métropole pour le développement de CoVepiT, son vaccin prophylactique

OSE Immunotherapeutics a annoncé l’obtention d’un financement à hauteur de 200 000 euros de Nantes Métropole pour l’élaboration d’un vaccin prophylactique contre le virus pandémique SARS-CoV-2. Cette subvention a été attribuée dans le cadre du Fonds métropolitain d’appui aux innovations en santé liées à la crise sanitaire du COVID 19, doté de 1 million d’euros, créé par Nantes Métropole pour accompagner les initiatives et les laboratoires de recherche.

Innate Pharma : le Dr Joyson Karakunnel nommé au poste de Directeur Médical

Publié le 16 juillet 2020
Innate Pharma : le Dr Joyson Karakunnel nommé au poste de Directeur Médical

Innate Pharma a annoncé la nomination du Dr Joyson Karakunnel au poste de Vice-président exécutif et Directeur Médical. Pierre Dodion, Directeur Médical d’Innate Pharma depuis 2014, part à la retraite.

Médicaments génériques : Stéphane Joly réélu à la tête du GEMME

Publié le 15 juillet 2020
Médicaments génériques : Stéphane Joly réélu à la tête du GEMME

L’Assemblée Générale du GEMME (association GEnériques Mêmes MEdicaments), qui représente les professionnels et industriels du médicament générique et biosimilaire, a réélu à sa tête, Stéphane Joly, déjà président de l’association depuis 2018.

LEO Pharma renforce son équipe Global Leadership Team

Publié le 15 juillet 2020
LEO Pharma renforce son équipe Global Leadership Team

LEO Pharma, leader mondial en dermatologie, vient d’annoncer l’arrivée de Monica Shaw, M.D., et de Nathalie Joannes au sein de son équipe de Direction Générale, apportant ainsi à LEO Pharma leurs expériences et renforçant ainsi son profil international.

Antibiorésistance : les entreprises du médicament lèvent près d’1 milliard de dollars pour soutenir la recherche clinique

Publié le 15 juillet 2020
Antibiorésistance : les entreprises du médicament lèvent près d'1 milliard de dollars pour soutenir la recherche clinique

Plus de 20 sociétés pharmaceutiques de premier plan viennent d’annoncer le lancement du Fonds d’action contre l’antibiorésistance (www.AMRactionfund.com), un partenariat d’une ampleur sans précédent qui vise à mettre à la disposition des patients de 2 à 4 nouveaux antibiotiques d’ici 2030.

Néovacs annonce le démarrage de son plan stratégique

Publié le 13 juillet 2020
Néovacs annonce le démarrage de son plan stratégique

Néovacs a annoncé le démarrage de son plan stratégique visant à relancer ses deux programmes de recherche, d’une part, et engager une activité d’investissement dans le des BioTech ou MedTech, d’autre part.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents