Edition du 18-06-2018

Le nombre de pharmaciens en légère hausse au 1er janvier 2014

Publié le jeudi 19 juin 2014

L’Ordre national des pharmaciens vient de publier le recensement annuel des pharmaciens au 1er janvier 2014. Comme en 2012, le nombre de pharmaciens augmente à nouveau en 2013 (+0,5% par rapport à 2012) pour atteindre 74270 inscrits à l’Ordre. Concernant ceux exerçant dans les entreprises industrielles pharmaceutiques, leur nombre est en baisse (-1,8% par rapport à 2012) et atteint 3464 pharmaciens.

Au 1er janvier 2014, on compte 378 pharmaciens de plus (+0,51%) par rapport à 2013 sous l’effet du retardement de départ à la retraite des pharmaciens. « En dépit de signes positifs sur les tranches les plus jeunes, le vieillissement de la population pharmaceutique n’est pas enrayé », note l’Ordre. 2 600 pharmaciens exerçant ont 66 ans et plus (75% d’entre eux sont en officine). Plus de 19 000 pharmaciens sont âgés de plus de 56 ans en 2013.

« L’évaporation » des jeunes diplômés (c’est-à-dire le pourcentage de pharmaciens ayant obtenu leur diplôme depuis moins de 3 ans mais non encore inscrits à l’Ordre) se situe au niveau le plus élevé jamais atteint à 26,3% en 2013. « Elle révèle les problèmes d’attractivité du métier et les interrogations qui pèsent sur l’avenir de la pharmacie face aux restructurations en cours ou en perspective », commente l’Ordre national des pharmaciens .

Pas d’attraction de pharmaciens étrangers : ces derniers ne représentent que 1,7% des inscrits et 74% d’entre eux exercent dans les officines. Quant aux pharmaciens français diplômés « hors » du numerus clausus au sein de l’Union européenne, ils demeurent encore peu nombreux (0,4%).

Le nombre d’adjoints qui deviennent titulaires, a baissé de 12,5% en 2013 (662 en 2013 contre 756 en 2012).

Concentration des structures d’exercice et exercice « groupé »

« La profession se restructure pour s’adapter aux contraintes économiques et aux évolutions professionnelles. Pour l’instant, le maillage territorial est toujours harmonieux », note l’Ordre.

Ainsi, le nombre de structures juridiques possédant des laboratoires de biologie médicale (LBM) a été réduit de moitié depuis l’ordonnance de 2010, le nombre de sites restant pratiquement stable (certains LBM ont plus de 50 sites). Côté dispensation des médicaments, on compte 35 officines (une fermeture tous les trois jours) et 4 Pharmacies à Usage Intérieur (PUI) pour 100 000 habitants. Le nombre de Groupement de Coopération Sanitaire (GCS) a doublé en 2013 et on recense 20 Centrales d’Achats Pharmaceutiques (CAP). Les Sociétés de Participations Financières de Professions Libérales (SPFPL) sont déjà nombreuses : 97 en Biologie, 140 en officine.

Les tendances par métiers

L’Ordre souligne une évolution contrastée entre les sections : le dynamisme de l’exercice salarié demeure fort pour les effectifs des pharmaciens exerçant en établissements de santé (+4,2%) mais s’est stabilisé dans les autres métiers. Comme les années précédentes l’exercice libéral des pharmaciens titulaires d’officine (-0,15%) et celui des pharmaciens biologistes médicaux (-2,7% au sein des LBM) poursuivent leur décroissance. L’exercice outremer connaît des tendances métiers identiques à la Métropole mais plus marquées par la hausse du nombre d’adjoints d’officine (+10%).

Après un mouvement de concentration des entreprises industrielles pharmaceutiques entre 2008 et 2010, le nombre d’établissements, assez stable depuis lors, augmente légèrement en 2013 (+1,2 % par rapport à 2012). Mais le nombre des pharmaciens qui y exercent est en baisse (-1,8% par rapport à 2012). Si le nombre des entreprises de la distribution pharmaceutique s’est stabilisé, celui des établissements a diminué de 3,7% en 2013 et le nombre de pharmaciens y exerçant est en baisse (-6,5%).

Pour plus de détails, consulter  les documents disponibles sur le site de l’Ordre :

> Demographie 2014-brochure nationale.pdf
> Eléments démographiques 2014 – Dépliant

Document Les pharmaciens – Panorama au 1er janvier 2014 – 21 fascicules régionaux

 








MyPharma Editions

Erytech : des données précliniques et cliniques sur eryaspase dans la LAL et la LAM au congrès 2018 de l’EHA

Publié le 18 juin 2018
Erytech : des données précliniques et cliniques sur eryaspase dans la LAL et la LAM au congrès 2018 de l’EHA

Erytech Pharma a annoncé la présentation de données précliniques sur l’action enzymatique d’eryaspase (GRASPA®) dans la leucémie aiguë lymphoblastique récidivante (LAL) et les résultats de l’essai clinique de Phase IIb avec eryaspase (GRASPA®) dans la leucémie aiguë myéloïde (LAM) à l’occasion du congrès annuel de l’association européenne d’hématologie (European Hematology Association – EHA), qui se […]

L’alliance BMS-Pfizer met en ligne le site monanticoagulant.fr

Publié le 18 juin 2018
L’alliance BMS-Pfizer met en ligne le site monanticoagulant.fr

Engagée dans la prévention de l’AVC, l’alliance BMS-Pfizer* propose au grand public et aux professionnels de santé un site internet : monanticoagulant.fr. Celui-ci a pour objectifs d’informer celles et ceux traités par anticoagulant et d’accompagner le médecin dans sa relation avec son patient.

Fièvre jaune : une nouvelle méthode pour tester l’innocuité du vaccin

Publié le 18 juin 2018
Fièvre jaune : une nouvelle méthode pour tester l’innocuité du vaccin

Des chercheurs de l’Institut Pasteur, du CNRS et de Sanofi Pasteur viennent de développer une nouvelle méthode alternative à l’expérimentation animale, qui permettra à terme de tester l’innocuité de vaccins vivants comme celui contre la fièvre jaune.

Lyonbiopôle : deux projets innovants retenus à l’issue du 25ème appel FUI

Publié le 18 juin 2018
Lyonbiopôle : deux projets innovants retenus à l'issue du 25ème appel FUI

Après labellisation par Lyonbiopôle, 2 projets collaboratifs ont été retenus dans le cadre du 25ème appel FUI. Le projet ESPRI IOAC porte sur les infections ostéo-articulaires complexes et le développement de nouvelles approches d’immunothérapie pour les contrer. Le projet LIPOCOSM2 co-labellisé avec les pôles de compétitivité Cosmetic Valley et Materelia, concerne quant à lui, le développement de nouveaux actifs dermatologiques et cosmétiques.

Tribune libre : « Il est temps de faire de la France, LE pays européen des industries de santé »

Publié le 15 juin 2018
Tribune libre : "Il est temps de faire de la France, LE pays européen des industries de santé"

Les présidents des 7 pôles de compétitivité en santé (Alsace Biovalley, Atlanpole Biotherapies, Cancer-Bio-Santé, Eurobiomed, Lyonbiopôle, Medicen Paris Region et Nutrition-Santé-Longévité), qui regroupent 1 300 adhérents, dont 1 000 PME, viennent de publier une tribune libre intitulée : « Il est temps de faire de la France, LE pays européen des industries de santé ».

Lysogene intègre les indices CAC® Small, CAC® Mid & Small et CAC® All-Tradable d’Euronext

Publié le 15 juin 2018
Lysogene intègre les indices CAC® Small, CAC® Mid & Small et CAC® All-Tradable d’Euronext

Lysogene, société biopharmaceutique pionnière spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), annonce son intégration à compter du 15 juin 2018 après clôture des marchés dans trois nouveaux indices de la famille CAC : CAC® Small, CAC® Mid & Small et CAC® All-Tradable.

Medicen Paris Region : Stéphane Roques nommé Délégué Général

Publié le 15 juin 2018
Medicen Paris Region : Stéphane Roques nommé Délégué Général

Medicen Paris Region, premier pôle de compétitivité d’Europe en santé, a annoncé la nomination de Stéphane Roques au poste de délégué général qui a été validée par le Conseil d’administration. Il sera chargé de la mise en œuvre de la stratégie du pôle pour faire de la région Ile-de-France un leader mondial dans le domaine des sciences de la vie et de la santé.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions