Edition du 17-12-2018

Le Projet Bellerophon reçoit 5,5 millions d’euros de l’UE pour développer un vaccin contre les staphylocoques dorés

Publié le lundi 1 juillet 2013

Imaxio, société biopharmaceutique spécialisée dans le domaine des vaccins, et ses partenaires l’Institut Jenner à l’Université d’Oxford, l’European Vaccine Initiative et Preclin Biosystems, ont annoncé l’obtention d’une subvention de 5,5 millions d’euros de l’Union Européenne, visant à soutenir le « Projet Bellerophon » dans le développement d’un vaccin contre Staphylococcus aureus (S. aureus).

Cette subvention de 5,5 millions d’euros permettra de réaliser les tests précliniques, puis de conduire un essai clinique de phase I chez l’humain en 2016. Le projet Bellerophon s’inscrit dans le cadre de l’édition 2012-2013 du 7ème Programme Cadre pour la Recherche et le Développement Technologique (FP7) déployé par la Commission Européenne.

La bactérie S. aureus (staphylocoque doré) est à l’origine d’infections graves chez l’humain. Chaque année, elle est responsable d’approximativement 16 000 décès en Europe et 19 000 aux Etats-Unis. Des études complémentaires ont montré que les dommages causés par cette bactérie coûtent au moins 380 millions d’euros par an en Europe, et plusieurs milliards de dollars aux Etats-Unis (1). L’émergence de souches résistantes aux antibiotiques, telles que le SARM (S. aureus résistant à la méticilline), pose un véritable problème de santé publique dans le monde entier, et représente un fardeau économique grandissant. Les derniers candidats-vaccins n’ayant pas montré d’efficacité suffisante lors d’essais cliniques à grande échelle, ce besoin médical reste très fort et insatisfait.

Quatre institutions spécialisées dans le développement de vaccins ont décidé de s’unir au sein du projet paneuropéen Bellerophon, chacune apportant son expertise propre et sa technologie. Le consortium comprend Imaxio, une PME française de biotechnologie spécialisée en immunologie, qui a coordonné cette demande de subvention, et l’Institut Jenner à l’Université d’Oxford (Royaume-Uni), une institution académique experte dans le domaine des antigènes de S. aureus et les systèmes de délivrance par vecteur viral, qui dirigera le projet.

Sont également inclus dans le consortium l’European Vaccine Initiative, une organisation à but non-lucratif basée en Allemagne, spécialisée dans les programmes de développement de vaccins et la coordination d’institutions européennes, et Preclin Biosystems, une société suisse de recherche sous contrat (CRO), qui possède une expertise particulière dans les modèles d’efficacité préclinique dédiés aux maladies infectieuses.

(1) [1] Lee BY et al 2013. The economic burden of community associated methicillin resistant S. aureus. Clin Micro Infect 2013: 19(6):528. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22712729

Source : Imaxio








MyPharma Editions

Biogen reçoit le Prix Galien France 2018 pour son traitement SPINRAZA®

Publié le 17 décembre 2018
Biogen reçoit le Prix Galien France 2018 pour son traitement SPINRAZA®

Biogen, entreprise pionnière dans le domaine des neurosciences, qui développe et propose des thérapies innovantes pour le traitement des maladies neurologiques et neurodégénératives graves, a reçu le Prix Galien France 2018 pour son traitement SPINRAZA® (nusinersen), lors de la cérémonie qui a eu lieu le 12 décembre.

Valneva lance la Phase 2 du développement de son vaccin contre la maladie de Lyme

Publié le 17 décembre 2018
Valneva lance la Phase 2 du développement de son vaccin contre la maladie de Lyme

Valneva, société de biotechnologie développant et commercialisant des vaccins contre des maladies infectieuses générant d’importants besoins médicaux, a annoncé l’initiation de la Phase 2 du développement clinique de son candidat vaccin contre la maladie de Lyme, VLA15.

Takeda reçoit un avis favorable du CHMP pour l’ADCETRIS® en combinaison avec de l’AVD

Publié le 17 décembre 2018
Takeda reçoit un avis favorable du CHMP pour l'ADCETRIS® en combinaison avec de l'AVD

Takeda a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a formulé un avis favorable pour l’extension de l’autorisation de mise sur le marché de l’ADCETRIS (brentuximab védotine) et recommandé son approbation en combinaison avec de l’AVD chez les patients adultes atteints d’un lymphome hodgkinien en phase IV CD30+ non précédemment traité.

ASIT biotech finalise l’industrialisation du procédé de fabrication de lots cliniques de son produit candidat hdm-ASIT+™

Publié le 17 décembre 2018
ASIT biotech finalise l’industrialisation du procédé de fabrication de lots cliniques de son produit candidat hdm-ASIT+™

ASIT biotech, société biopharmaceutique belge spécialisée dans la recherche et le développement de produits d’immunothérapie innovants pour le traitement des allergies, a annoncé la finalisation de l’industrialisation du procédé de fabrication de lots cliniques de son produit candidat hdm-ASIT+™. Ceux-ci seront utilisés lors des premiers essais cliniques de phase I/II pour le traitement de patients allergiques aux acariens.

Median Technologies : le Dr. Nozha Boujemaa nommée Directrice Scientifique et de l’Innovation

Publié le 14 décembre 2018
Median Technologies : le Dr. Nozha Boujemaa nommée Directrice Scientifique et de l’Innovation

Median Technologies a annoncé la nomination du Dr. Nozha Boujemaa comme Directrice Scientifique et de l’Innovation (Chief Science and Innovation Officer). Nozha Boujemaa supervisera la vision scientifique de Median ainsi que l’ensemble des stratégies d’innovation et de développement pour la plateforme d’imagerie phénomique iBiopsy®.

Sensorion : l’étude de phase 2a avec Séliforant atteint son critère principal de tolérance

Publié le 14 décembre 2018
Sensorion : l’étude de phase 2a avec Séliforant atteint son critère principal de tolérance

Sensorion, société biopharmaceutique qui développe des thérapies innovantes pour les pathologies de l’oreille interne telles que les surdités, les acouphènes et les vertiges, a annoncé que les résultats de l’étude de phase 2a SENS-111-202 a satisfait à son critère principal de tolérance de manière statistiquement significative. L’étude confirme le postulat de départ selon lequel le candidat médicament Séliforant (SENS-111) n’affecte ni la vigilance, ni les fonctions cognitives des patients soumis à une stimulation rotatoire.

Biocorp et Lindal partenaires pour commercialiser le dispositif Inspair

Publié le 13 décembre 2018
Biocorp et Lindal partenaires pour commercialiser le dispositif Inspair

Biocorp, société française spécialisée dans le développement et la fabrication de dispositifs médicaux et de systèmes d’administration de médicaments injectables, et Vari, filiale de Lindal Group, fabricant de valves et mécanismes pour aérosols pharmaceutiques, ont signé un accord de commercialisation. Ce partenariat donne à VARI l’opportunité d’intégrer et de commercialiser Inspair™. Le contrat comprend une clause d’exclusivité couvrant plusieurs pays d’Amérique du Sud, Europe de l’est, Moyen-Orient et Asie du Sud-Est.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions