Edition du 17-12-2018

Accueil » Cancer » Et aussi » Recherche

Le spectromètre le plus puissant au monde inauguré le 12 octobre prochain au CRMN de Lyon

Publié le vendredi 9 octobre 2009

Spectromètre 1 gigahertz © Eric Le Roux/Communication/UCBLLe plus puissant spectromètre de RMN (Résonance Magnétique Nucléaire) commercialisé au monde sera inauguré le 12 octobre 2009 au Centre européen de résonance magnétique nucléaire de Lyon (CRMN ). Recherche sur le cancer, toxicologie, études des matériaux… Ce nouveau bond technologique de 11 millions d’euros permet d’espérer des percées scientifiques rapides et importantes.

 Avec l’acquisition de ce nouveau spectromètre de RMN qui fonctionnera à une fréquence proton de 1 gigahertz, le laboratoire européen entend offrir à la communauté scientifique internationale une capacité d’analyse unique. Plusieurs dizaines de projets de recherches nationaux et internationaux s’appuieront ainsi sur les capacités du spectromètre, impliquant des chercheurs du monde entier : Angleterre, Allemagne, Portugal, Italie, République tchèque, Etats-Unis…

Unique en Europe, le CRMN a été inauguré en 2008 et son but est de développer des méthodes innovantes de spectroscopie par RMN, technique permettant d’étudier la structure de la matière organique ou inorganique en utilisant les propriétés magnétiques des atomes. Déjà équipée de plusieurs spectromètres de pointe, cette plate-forme européenne va bénéficier des capacités de l’Avance 1000 de la société Bruker, capable de générer un champ magnétique de 23.5 T, correspondant à une fréquence de résonance des atomes d’hydrogène (proton) de 1000 MHz. Ces caractéristiques vont permettre d’obtenir une plus grande résolution et une meilleure lisibilité des spectres RMN.

Un bond technologique pour de nouvelles découvertes
Depuis 30 ans, les améliorations successives des techniques de RMN ont à chaque fois conduit à de nombreuses découvertes. Ce nouveau bond technologique est donc très attendu par des équipes de recherche travaillant sur une multitude de problèmes fondamentaux. Les collaborations déjà amorcées avec le CRMN tant au niveau local qu’international permettent d’espérer des percées rapides et importantes, notamment dans les domaines suivants :

–    recherche en diagnostic précoce et nouveaux traitements, notamment contre le cancer avec le Cancéropôle Lyon Auvergne Rhône-Alpes (CLARA),
–    études de l’architecture et de la dynamique des protéines avec l’Institut de biologie et de chimie des protéines (IBCP, CNRS / Université Claude Bernard Lyon 1),
–    études des matériaux, dont les nanomatériaux et les produits pharmaceutiques,
–    analyses toxicologiques et domaine de l’environnement, notamment avec le pôle de compétitivité Axelera (chimie et environnement).

Le CRMN, en partenariat avec d’autres plate-formes RMN à très hauts champs, prend part à un réseau européen d’infrastructures de recherche offrant accès à ses appareillages de pointe à une communauté diverse de scientifiques. Le CRMN a été financé par la région Rhône-Alpes et l’État à hauteur de 50 pour cent et le spectromètre a coûté 11 millions d’euros.

Source : CNRS








MyPharma Editions

Biogen reçoit le Prix Galien France 2018 pour son traitement SPINRAZA®

Publié le 17 décembre 2018
Biogen reçoit le Prix Galien France 2018 pour son traitement SPINRAZA®

Biogen, entreprise pionnière dans le domaine des neurosciences, qui développe et propose des thérapies innovantes pour le traitement des maladies neurologiques et neurodégénératives graves, a reçu le Prix Galien France 2018 pour son traitement SPINRAZA® (nusinersen), lors de la cérémonie qui a eu lieu le 12 décembre.

Valneva lance la Phase 2 du développement de son vaccin contre la maladie de Lyme

Publié le 17 décembre 2018
Valneva lance la Phase 2 du développement de son vaccin contre la maladie de Lyme

Valneva, société de biotechnologie développant et commercialisant des vaccins contre des maladies infectieuses générant d’importants besoins médicaux, a annoncé l’initiation de la Phase 2 du développement clinique de son candidat vaccin contre la maladie de Lyme, VLA15.

Takeda reçoit un avis favorable du CHMP pour l’ADCETRIS® en combinaison avec de l’AVD

Publié le 17 décembre 2018
Takeda reçoit un avis favorable du CHMP pour l'ADCETRIS® en combinaison avec de l'AVD

Takeda a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a formulé un avis favorable pour l’extension de l’autorisation de mise sur le marché de l’ADCETRIS (brentuximab védotine) et recommandé son approbation en combinaison avec de l’AVD chez les patients adultes atteints d’un lymphome hodgkinien en phase IV CD30+ non précédemment traité.

ASIT biotech finalise l’industrialisation du procédé de fabrication de lots cliniques de son produit candidat hdm-ASIT+™

Publié le 17 décembre 2018
ASIT biotech finalise l’industrialisation du procédé de fabrication de lots cliniques de son produit candidat hdm-ASIT+™

ASIT biotech, société biopharmaceutique belge spécialisée dans la recherche et le développement de produits d’immunothérapie innovants pour le traitement des allergies, a annoncé la finalisation de l’industrialisation du procédé de fabrication de lots cliniques de son produit candidat hdm-ASIT+™. Ceux-ci seront utilisés lors des premiers essais cliniques de phase I/II pour le traitement de patients allergiques aux acariens.

Median Technologies : le Dr. Nozha Boujemaa nommée Directrice Scientifique et de l’Innovation

Publié le 14 décembre 2018
Median Technologies : le Dr. Nozha Boujemaa nommée Directrice Scientifique et de l’Innovation

Median Technologies a annoncé la nomination du Dr. Nozha Boujemaa comme Directrice Scientifique et de l’Innovation (Chief Science and Innovation Officer). Nozha Boujemaa supervisera la vision scientifique de Median ainsi que l’ensemble des stratégies d’innovation et de développement pour la plateforme d’imagerie phénomique iBiopsy®.

Sensorion : l’étude de phase 2a avec Séliforant atteint son critère principal de tolérance

Publié le 14 décembre 2018
Sensorion : l’étude de phase 2a avec Séliforant atteint son critère principal de tolérance

Sensorion, société biopharmaceutique qui développe des thérapies innovantes pour les pathologies de l’oreille interne telles que les surdités, les acouphènes et les vertiges, a annoncé que les résultats de l’étude de phase 2a SENS-111-202 a satisfait à son critère principal de tolérance de manière statistiquement significative. L’étude confirme le postulat de départ selon lequel le candidat médicament Séliforant (SENS-111) n’affecte ni la vigilance, ni les fonctions cognitives des patients soumis à une stimulation rotatoire.

Biocorp et Lindal partenaires pour commercialiser le dispositif Inspair

Publié le 13 décembre 2018
Biocorp et Lindal partenaires pour commercialiser le dispositif Inspair

Biocorp, société française spécialisée dans le développement et la fabrication de dispositifs médicaux et de systèmes d’administration de médicaments injectables, et Vari, filiale de Lindal Group, fabricant de valves et mécanismes pour aérosols pharmaceutiques, ont signé un accord de commercialisation. Ce partenariat donne à VARI l’opportunité d’intégrer et de commercialiser Inspair™. Le contrat comprend une clause d’exclusivité couvrant plusieurs pays d’Amérique du Sud, Europe de l’est, Moyen-Orient et Asie du Sud-Est.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions