Edition du 25-01-2021

Accueil » Cancer » Médecine » Recherche

Les thérapies ciblées confirment leur percée sur le plan mondial

Publié le jeudi 14 juin 2012

L’édition 2012 du congrès annuel de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO) a une nouvelle fois donné la part belle aux thérapies ciblées freinant la progression tumorale dans de nombreuses formes de cancers fréquents. Le point avec le Pr Emmanuel Mitry, directeur médical cancers digestifs, gynécologiques et urologiques à l’Institut Curie et le Dr Etienne Brain, oncologue médical à l’Institut Curie.

« La présentation des résultats de l’essai « Emilia » évaluant l’efficacité de la molécule T-DM1 dans les formes de cancer du sein surexprimant le récepteur HER2 est l’élément majeur que l’on retiendra » indique d’entrée de jeu le Dr. Etienne Brain, oncologue médical à l’Institut Curie.

Derrière le nom de T-DM1 se cache un concept « assez génial » qui consiste à coupler l’Herceptin®, un anticorps ciblant spécifiquement le récepteur HER2, et ayant déjà fait ses preuves, à une molécule cytotoxique, délivrant ainsi une chimiothérapie « in situ ».

Cet essai de phase 3 a impliqué plus de 1000 patientes. L’Institut Curie en a été un des centres référents avec le Dr. Véronique Diéras, chef du Département de Recherche Clinique et membre du comité de pilotage de l’essai. EMILIA a consisté à comparer l’effet d’une administration du T-DM1 à celle d’une chimiothérapie de référence orale associant le Xéloda® et le Tyverb® (un traitement oral anti-HER2). « Le TDM1 améliore très nettement le taux de réponse, de survie sans progression et de survie globale – plus de 20% – avec une toxicité minime, ce qui est remarquable » estime le Dr. Etienne Brain, avant de rappeler qu’il ne concerne potentiellement que 15% des cancers du sein (ceux qui expriment le récepteur HER2).

De son côté, le Pr Emmanuel Mitry a fait part de résultats significatifs concernant les thérapies ciblant l’angiogénèse dans les cancers urologiques et digestifs.

Paradoxe de la médecine, des études pré-cliniques avaient montré que le blocage de l’angiogénèse, rendait la cellule plus agressive en augmentant son pouvoir métastasique. Utilisé dans le traitement du cancer du rein, le cabozantinib administré en deuxième ou troisième intention, présente l’avantage d’inhiber les récepteurs du VEGF mais aussi de c-Met – deux facteurs de croissance – dont l’augmentation de l’expression est à l’origine de cette agressivité accrue.

« Les études présentées indiquent des taux de réponse de 30 % ce qui laisse suggérer que le couplage de plusieurs molécules représente l’avenir des traitements anti-angiogéniques » souligne le Pr Emmanuel Mitry. « Cette année des études ont montré des résultats intéressants en immunothérapie » complète-t-il.

Cette voie de traitement consiste à lever les freins naturels du système immunitaire, derrière lesquels le cancer se retranche pour se développer. « L’inhibition du récepteur PD1 par une équipe de chercheurs de Baltimore – programmed death-1 – a permis de booster l’immunité de manière plus sélective puisqu’il n’est pas exprimé sur toutes les tumeurs » indique Emmanuel Mitry. Une stratégie intéressante pour limiter les effets secondaires, applicable au cancer du rein, au mélanome et au cancer pulmonaire non à petites cellules.

Source : Institut Curie








MyPharma Editions

Vaccins COVID-19 : la Haute Autorité de Santé préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses

Publié le 23 janvier 2021
Vaccins COVID-19 : la Haute Autorité de Santé préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses

La Haute autorité de Santé (HAS) a préconisé samedi dans un communiqué d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses de vaccin à ARN messager (vaccins de Pfizer et de Moderna). Objectif de la mesure : “protéger plus vite un plus grand nombre de personnes à risque d’hospitalisation ou de décès”.

Deinove renforce son équipe Business développement

Publié le 22 janvier 2021
Deinove renforce son équipe Business développement

Deinove, société de biotechnologie française pionnière dans l’exploration et l’exploitation de la biodiversité bactérienne pour relever le défi urgent et planétaire de la résistance aux antimicrobiens, a annoncé le renforcement de son équipe en charge du Business développement avec l’intégration d’Hervé Ansanay au poste de Directeur et de Corentin Chaboud au nouveau poste de Grant Officer.

Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Publié le 21 janvier 2021
Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Le groupe pharmaceutique Servier et MiNA Therapeutics, une société pionnière dans les thérapies par activation de l’ARN, ont annoncé un partenariat de recherche pour identifier et développer des thérapies utilisant des petits ARN activateurs (saRNA) pour le traitement des troubles neurologiques.

Transgene : 1er patient traité en France avec l’immunothérapie individualisée TG4050 dans un essai clinique de Phase I

Publié le 21 janvier 2021
Transgene  : 1er patient traité en France avec l’immunothérapie individualisée TG4050 dans un essai clinique de Phase I

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé que pour la première fois en France, TG4050, son immunothérapie individualisée innovante, a été administrée à un patient atteint d’un cancer de la tête et du cou. Ce nouveau vaccin thérapeutique est issu de la plateforme technologique myvac®, qui utilise une technologie d’Intelligence Artificielle (IA) pour personnaliser le traitement de chaque patient.

Vect-Horus clôture sa levée de fonds de 12 M€

Publié le 21 janvier 2021
Vect-Horus clôture sa levée de fonds de 12 M€

Vect-Horus, une société de biotechnologies qui conçoit et développe des vecteurs permettant la délivrance de molécules thérapeutiques ou d’agents d’imagerie à des organes cibles, vient de clôturer sa série D. Un premier tour réalisé en septembre 2020 pour 6,7M€ vient d’être complété d’un second en décembre 2020 pour 5,3M€ auprès d’investisseurs privés portant ainsi le montant total de cette série à 12M€.

Ipsen : Gwenan White nommée Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques

Publié le 20 janvier 2021
Ipsen : Gwenan White nommée Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques

Ipsen a annoncé la nomination de Gwenan White en tant que Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques à compter de mars 2021. Basée à Boulogne (France), elle sera responsable de concevoir, mettre en oeuvre, diriger la stratégie et les activités de communication ainsi que les relations publiques d’Ipsen à l’échelle globale.

Leem : Denis Hello (AbbVie) et Stéphane Lepeu (Delpharm) entrent au Conseil d’administration

Publié le 20 janvier 2021
Leem : Denis Hello (AbbVie) et Stéphane Lepeu (Delpharm) entrent au Conseil d’administration

Le Conseil d’administration du Leem a coopté, le 19 janvier 2021, deux nouveaux administrateurs : Denis Hello, Vice-Président, General Manager d’AbbVie France, dans la famille des laboratoires américains en remplacement de Pierre-Claude Fumoleau et Stéphane Lepeu, Directeur Général Délégué-Commercial de Delpharm, en remplacement de Sébastien Aguettant. Nouveau Président de CDMO France[1], il représente les façonniers dans le collège des organisations professionnelles.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents