Edition du 26-05-2018

Les troubles musculo-squelettiques : 1ère cause de maladies professionnelles en 2007

Publié le lundi 12 janvier 2009

Les troubles musculo-squelettiques : 1ère cause de maladies professionnelles en 2007Selon des statistiques rendues publiques par la  direction des risques professionnels de la CNAMTS, les troubles musculosquelettiques (TMS) ont été la première cause de maladies professionnelles en 2007. Ces TMs ont ainsi engendré la perte de 7,5 millions de journées de travail et  736 millions d’euros de dépenses pour l’Assurance maladie.
Avec 34 200 maladies professionnelles indemnisées en 2007, la prévention des TMS est un enjeu pour la société. Les TMS sont des maladies multifactorielles à composante professionnelle. Les sollicitations qui sont à l’origine des TMS sont biomécaniques, organisationnelles et psychosociales.

Des maladies multifactorielles
En effet, les TMS affectent principalement les muscles, les tendons et les nerfs, c’est-à-dire des tissus mous. Au niveau musculaire, la principale contrainte est la force. Cette contrainte peut engendrer une fatigue musculaire. Sur les tendons, les principales contraintes mécaniques qui s’exercent sont les forces de traction développées par le muscle lors des efforts musculaires ainsi que des frottements et des compressions contre des tissus adjacents. Il en résulte parfois des inflammations du tendon (tendinite) ou du tendon et de sa gaine (ténosynovite). Pour les nerfs, la compression est la principale contrainte mécanique. La pathologie la plus répandue est le syndrome du canal carpien. La symptomatologie clinique des TMS est pauvre et la douleur en est souvent le seul signe.  

Un enjeu social et économique 
En France, les TMS sont la première cause de reconnaissance de maladie professionnelle (MP). Les maladies professionnelles indemnisées connaissent une croissance d’environ 20 % par an depuis 10 ans. En 2006, les 32 500 MP indemnisées ont engendré la perte de 7 millions de journées de travail et 710 millions d’euros de frais, couverts par les cotisations des entreprises.  Par ailleurs, des entreprises commencent à ressentir les effets négatifs du développement des TMS : absentéisme, turn-over, difficultés de recrutement, de reclassement des victimes… 
Les TMS touchent presque toutes les professions et des entreprises de toute taille, mais principalement les industries de l’agroalimentaire, de la métallurgie, du bâtiment et des travaux publics. Notons l’apparition des TMS dans diverses activités de service. Tous les pays industrialisés sont concernés par le phénomène, même les pays dans lesquels des fabrications ont été délocalisées. Les TMS sont bien un enjeu de société. 

Source : CNAM








MyPharma Editions

Advicenne : un poster concernant ADV7103 présenté au 55ème Congrès de l’ERA-EDTA

Publié le 25 mai 2018
Advicenne : un poster concernant ADV7103 présenté au 55ème Congrès de l’ERA-EDTA

Advicenne, société française qui développe des produits thérapeutiques adaptés à l’enfant et à l’adulte pour le traitement de maladies orphelines néphrologiques et neurologiques, a annoncé la présentation des résultats d’une étude comparant ADV7103 au traitement de référence chez des patients atteints d’acidose tubulaire rénale distale (ATRd), au 55ème Congrès de l’Association Européenne Néphrologie- Dialyse et Transplantation (ERA-EDTA), qui a lieu du 24 au 27 mai 2018 à Copenhague, Danemark.

Theranexus : un article sur le mécanisme d’action du THN102 publié dans International Journal of Neuropsychopharmacology

Publié le 25 mai 2018
Theranexus : un article sur le mécanisme d'action du THN102 publié dans International Journal of Neuropsychopharmacology

Theranexus, société biopharmaceutique spécialisée dans les maladies neurologiques et pionnière dans le développement de candidats médicaments agissant sur l’interaction entre neurones et cellules gliales, a annoncé la publication d’un article scientifique sur le mécanisme d’action de son candidat médicament phare, THN102, dans la prestigieuse revue scientifique éditée par le Collège International de Neuropsychopharmacologie.

Median Technologies : le Dr. Yan Liu nommée Directrice Médicale, Europe

Publié le 25 mai 2018
Median Technologies : le Dr. Yan Liu nommée Directrice Médicale, Europe

Median Technologies, société qui fournit des solutions et des services d’imagerie innovants, a nommé le Dr. Yan Liu comme Directrice Médicale, Europe. Yan Liu, MD, MA, PhD sera responsable des affaires médicales pour l’Europe et apportera son support aux activités liées aux segments des essais cliniques et au développement commercial de Median Technologies sur ce secteur.

CellProthera, lauréat du programme européen H2020

Publié le 25 mai 2018
CellProthera, lauréat du programme européen H2020

A l’origine du traitement cellulaire contre l’insuffisance cardiaque le plus avancé du marché, CellProthera a obtenu un financement public de 5 millions d’euros. Cette subvention européenne H2020 Instrument PME lui a été attribuée grâce à une note proche du sans faute. La start-up mulhousienne compte ainsi poursuivre son développement au niveau européen et international.

Pierre Fabre : le service digital FeelCaps s’enrichit d’un contenu « oncologie »

Publié le 24 mai 2018
Pierre Fabre : le service digital FeelCaps s'enrichit d'un contenu « oncologie »

Lancé en 2016 par les Laboratoires Pierre Fabre, avec deux contenus disponibles « Diabète et problèmes urologiques », le premier service digital ludique et évolutif « FeelCaps »*, s’enrichit d’un 3ème contenu « oncologie » destiné aux personnes atteintes d’un cancer.

Biogen lance Cleo, une appli personnalisée pour mieux vivre avec la sclérose en plaques

Publié le 24 mai 2018
Biogen lance Cleo, une appli personnalisée pour mieux vivre avec la sclérose en plaques

À l’occasion de la journée mondiale de la sclérose en plaques, qui aura lieu le 30 mai prochain, Biogen lance Cleo, une application mobile personnalisée qui propose de l’information, du soutien et des outils pour surmonter les difficultés de la vie quotidienne et mieux vivre avec la sclérose en plaques (SEP).

Oncologie : l’Institut Curie et Intel partenaires afin d’accélérer le séquençage du génome et son interprétation

Publié le 24 mai 2018
Oncologie : l'Institut Curie et Intel partenaires afin d’accélérer le séquençage du génome et son interprétation

L’Institut Curie et Intel lancent une collaboration pionnière pour développer, et utiliser des outils, des pipelines et des techniques innovantes en bioinformatique et améliorer l’utilisation du profilage moléculaire dans les contextes de recherche et d’oncologie clinique.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions