Edition du 19-06-2019

Accueil » Cancer » Industrie » Produits

Leucémie : l’équipe de recherche de l’EFS de Besançon développe un médicament innovant (CART-cells)

Publié le lundi 4 février 2019

Leucémie : l’équipe de recherche de l’EFS de Besançon développe un médicament innovant (CART-cells)L’équipe de recherche EFS-INSERM-Université de Franche-Comté développe depuis plusieurs années un programme de thérapie cellulaire en cancérologie basé sur la technologie CAR-T cells (récepteur chimérique antigène), qui fait l’objet ce mois-ci d’une publication dans la revue scientifique américaine Cancer Research.

Les chercheurs de l’unité mixte de recherche à Besançon INSERM/EFS BFC/UFC UMR1098 (Interactions hôte-greffon-tumeur & ingénierie cellulaire et génique) travaillent sur le développement de médicaments innovants basés sur la technologie CAR-T cells. Cette approche consiste à modifier génétiquement les Lymphocytes T du patient pour qu’ils activent un récepteur capable de reconnaître et détruire les cellules cancéreuses. Ces cellules immunitaires ainsi modifiées sont injectées au malade : il s’agit d’un véritable traitement personnalisé et de précision.
Les Drs Christophe Ferrand et Marina Deschamps et leur groupe ont développé, en coopération avec le Dr Fabrice Larosa hématologue au CHU de Besançon, une stratégie permettant de cibler un marqueur (IL-1RAP) exprimé par la cellule souche leucémique, en partie à l’origine des rechutes en cas d’arrêt ou d’intolérance au traitement de première ligne. Ces CART-cells sont capables in-vitro de tuer les cellules leucémiques de patients, d’éliminer in-vivo des tumeurs implantées dans des souris humanisées. Enfin, ces CART-cells ont une toxicité réduite sur les tissus sains et sur l’hématopoïèse humaine.

La preuve du concept de cette approche d’immunothérapie originale a été complétement établie et a fait l’objet d’une publication, en janvier 2019, dans la revue scientifique américaine Cancer Research. Ces résultats ont fait l’objet d’une protection par une demande de brevet en 2017, étendue par voie internationale en 2018. En France, ce développement (de la production d’un anticorps monoclonal jusqu’à la preuve de concept CART-cells) constitue la première démonstration du développement pré-clinique complet d’un CART-cells par une équipe académique française. Au niveau mondial, c’est la première fois qu’une étude complète rapporte le ciblage d’IL1RAP par une immunothérapie cellulaire de type CART-cells.

La prochaine étape consistera au passage à une échelle compatible avec l’utilisation chez l’homme, dans des systèmes compatibles avec la réglementation. La plateforme de préparation de MTI de Besançon, dirigée par l’EFS, offre un terrain privilégié à la recherche et au développement des thérapies CAR. C’est en effet l’une des rares plateformes académiques françaises répondant aux normes européennes pour la fabrication de tels médicaments.

Source : EFS








MyPharma Editions

Boehringer Ingelheim et Gubra collaborent pour développer des poly-agonistes peptidiques anti-obésité

Publié le 18 juin 2019
Boehringer Ingelheim et Gubra collaborent pour développer des poly-agonistes peptidiques anti-obésité

Boehringer Ingelheim et Gubra, une société de biotechnologie basée au Danemark, ont annoncé un deuxième accord de collaboration et de licence pour le développement de nouveaux poly-agonistes peptidiques pour traiter l’obésité et des maladies associées.

Imcyse lève 35M€ pour ses développements cliniques

Publié le 18 juin 2019
Imcyse lève 35M€ pour ses développements cliniques

Imcyse, société basée en Belgique qui développe des immunothérapies actives et spécifiques visant à traiter et guérir des maladies chroniques sévères, a annoncé avoir levé 35M€ via un tour de table de série B et par d’autres biais. Ce financement va permettre le développement clinique de sa technologie dans le diabète de type 1, la sclérose en plaques et dans d’autres indications.

LEO Pharma nomme Catherine Mazzacco comme nouveau CEO

Publié le 18 juin 2019
LEO Pharma nomme Catherine Mazzacco comme nouveau CEO

LEO Pharma, l’un des leaders mondiaux de la dermatologie médicale, vient d’annoncer que Gitte Aabo allait quitter ses fonctions de Président et CEO après 27 années passées au sein de la société, dont 11 en tant que CEO. Le Conseil d’administration a nommé Catherine Mazzacco pour prendre sa relève à compter du 1er août 2019.

Sanofi et Google vont développer un nouveau laboratoire d’innovation en santé

Publié le 18 juin 2019
Sanofi et Google vont développer un nouveau laboratoire d’innovation en santé

Sanofi et Google vont créer un nouveau laboratoire d’innovation avec l’ambition de transformer radicalement le développement des futurs médicaments et services de santé en tirant parti de la puissance des nouvelles technologies de données.

Boehringer Ingelheim et OSE Immunotherapeutics : 1er patient traité dans l’essai de phase 1 avec BI 765063 dans les tumeurs solides avancées

Publié le 18 juin 2019
Boehringer Ingelheim et OSE Immunotherapeutics : 1er patient traité dans l’essai de phase 1 avec BI 765063 dans les tumeurs solides avancées

Boehringer Ingelheim et OSE Immunotherapeutics annoncent qu’un premier patient a été traité dans l’étude de phase 1 évaluant BI 765063, précédemment nommé OSE-172, un anticorps monoclonal first-in-class antagoniste sélectif de SIRPα, évalué dans les tumeurs solides avancées.

Sanofi : Paul Hudson succèdera à Olivier Brandicourt comme Directeur Général

Publié le 17 juin 2019
Sanofi : Paul Hudson succèdera à Olivier Brandicourt comme Directeur Général

Le conseil d’administration du groupe pharmaceutique Sanofi a désigné à l’unanimité, le 6 juin dernier, Paul Hudson comme Directeur Général du Groupe afin de succéder à Olivier Brandicourt qui fait valoir ses droits à la retraite.

Biophytis annonce une collaboration avec l’AFM-Téléthon

Publié le 17 juin 2019
Biophytis annonce une collaboration avec l’AFM-Téléthon

Biophytis, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de nouveaux traitements pour les maladies liées à l’âge, a annoncé avoir conclu un accord de collaboration avec l’AFM-Téléthon. Cet accord entre en vigueur à compter du 3 juin 2019 et porte sur le développement de Sarconeos (BIO101), le principal candidat médicament de Biophytis, pour le traitement de la Dystrophie Musculaire de Duchenne (DMD) dans le cadre de son programme clinique MYODA.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents