Edition du 19-08-2018

Leucémie myéloïde chronique : Hybrigenics fait le point sur le développement clinique de l’inécacitol

Publié le mercredi 16 juillet 2014

Hybrigenics, le groupe biopharmaceutique qui développe des thérapeutiques innovantes contre les maladies prolifératives, a annoncé les résultats finaux de l’étude clinique de Phase II de l’inécalcitol dans la leucémie lymphoïde chronique (LLC) et l’autorisation accordée par l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM) pour lancer une étude clinique de Phase II dans la leucémie myéloïde chronique (LMC).

Sur 24 patients recrutés dans l’étude, 21 ont été retenus et traités par l’inécalcitol seul par voie orale à la dose de 2 milligrammes par jour pendant au moins 4 mois et jusqu’à 23 mois. Chez 11 patients (52%), le taux sanguin de lymphocytes a montré une diminution ou une stabilisation ; une baisse de -95% a même été observée chez l’un d’eux au bout de 10 mois de traitement et d’environ -45% chez un autre au bout de 4 et 5 mois. Chez 10 patients (48%), le taux sanguin de lymphocytes a continué de croître régulièrement sans effet apparent du traitement.
Sept patients sont sortis de l’étude pour recevoir un traitement par immuno-chimiothérapie, dont six patients du groupe sans activité évidente de l’inécalcitol et un patient au bout d’un an de traitement après une phase initiale de stabilisation. Deux patients ont connu des effets secondaires d’hypercalcémie (un de grade 3 et un de grade 4) imputables à l’inécalcitol après 15 ou 17 mois de traitement.

Autorisation pour une étude de Phase II dans la leucémie myéloïde chronique (LMC)
L’ANSM a validé une demande d’essai clinique déposée par Hybrigenics pour étudier l’inécalcitol par voie orale chez des patients atteints de LMC déjà traités par l’imatinib (Glivec®) avec un niveau d’efficacité stable mais pas encore maximale, telle que mesurée par le taux sanguin du biomarqueur Bcr-Abl. Le but de l’étude est de savoir si l’association de l’inécalcitol avec l’imatinib pourrait faire diminuer davantage le taux de Bcr-Abl vers des niveaux résiduels suffisamment bas pour que la guérison puisse être envisagée.

Des effets inhibiteurs synergiques entre l’inécalcitol et l’inécalcitol avaient déjà été mis en évidence sur des cellules souches de LMC prélevées et isolées à partir de sang de patient, puis mises en culture in vitro (cf. communiqué de presse d’Hybrigenics du 09 décembre 2013). Il s’agit désormais de traduire cette observation initiale de laboratoire en une recherche clinique chez des patients atteints de LMC. L’objectif d’Hybrigenics est de traiter le premier patient avant la fin de l’année.

« Le traitement par inécalcitol semble faire ressortir deux groupes de patients de taille à peu près égale eu égard à l’évolution de leur taux de lymphocytes leucémiques. Ce résultat sera pris en compte pour concevoir la prochaine étape du développement clinique de l’inécalcitol en tant que médicament orphelin dans la leucémie lymphoïde chronique. En parallèle, Hybrigenics va commencer à évaluer le potentiel de l’inécalcitol en association avec l’imatinib (Glivec®) dans la leucémie myéloïde chronique, une autre leucémie orpheline de l’adulte » commente Rémi Delansorne, directeur général d’Hybrigenics.

Source : Hybrigenics








MyPharma Editions

Scientist.com parmi les dix sociétés privées à la croissance la plus rapide en Amérique

Publié le 17 août 2018

Scientist.com, la place de marché de services externalisés de recherche scientifique, a annoncé qu’elle avait été classée n° 9 dans la liste 2018 du magazine Inc. des 5 000 entreprises privées à la croissance la plus rapide en Amérique.

SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l’immunothérapie polyclonale de dernière génération

Publié le 17 août 2018
SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l'immunothérapie polyclonale de dernière génération

SAB Biotherapeutics a annoncé que son immunothérapie anti-Ebola (SAB-139) permettait de bénéficier d’« une protection à 100% contre une dose mortelle du virus Ebola », suite à une étude récente réalisée sur des animaux et dont les résultats ont été publiés dans la revue The Journal of Infectious Diseases.

Samsung Bioepis va initier l’essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Publié le 13 août 2018
Samsung Bioepis va initier l'essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Samsung Bioepis vient d’annoncer le lancement d’une étude de Phase 1 visant à évaluer SB26 chez des volontaires en bonne santé. SB26, également appelé TAK-671, est une protéine de fusion ulinastatine-Fc (UTI-Fc) destinée à traiter la pancréatite aiguë sévère. Des études de sécurité BPL non cliniques réalisées sur des singes et des rats ont appuyé des études antérieures sur l’homme avec SB26.

Merz : Bob Rhatigan nommé CEO pour les Amériques

Publié le 10 août 2018
Merz : Bob Rhatigan nommé CEO pour les Amériques

Merz, la société allemande spécialisée dans le domaine de l’esthétique médicale et des neurotoxines, a annoncé la nomination de Bob Rhatigan en tant que CEO pour les Amériques. Pour développer son leadership concernant ses activités en Amérique du Nord chez Merz, M. Rhatigan sera désormais responsable de l’Amérique latine et surpervisera la stratégie commerciale mondiale de cette nouvelle région des Amériques.

Genomic Vision accorde à European Equity Partners une licence de sa technologie du peignage moléculaire

Publié le 9 août 2018
Genomic Vision accorde à European Equity Partners une licence de sa technologie du peignage moléculaire

Genomic Vision vient de signer un contrat de licence avec European Equity Partners (EEP), une société d’investissement privée au Royaume-Uni spécialisée dans les investissements dans le secteur des sciences de la vie, pour l’utilisation de la technologie du peignage moléculaire dans le domaine de la biotransformation.

Celyad : Filippo Petti nommé Chief Financial Officer

Publié le 7 août 2018
Celyad : Filippo Petti nommé Chief Financial Officer

Celyad, la société biopharmaceutique spécialisée dans le développement des thérapies cellulaires CAR-T, a annoncé la nomination de Philippo Petti en qualité de « Chief Financial Officer », succédant à Patrick Jeanmart.

L’ANSM met en place trois RTU dans le traitement adjuvant du mélanome

Publié le 6 août 2018
L’ANSM met en place trois RTU dans le traitement adjuvant du mélanome

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a annoncé dans un point d’information avoir élaboré trois Recommandations Temporaires d’Utilisation (RTU) dans le traitement adjuvant du mélanome pour Opdivo (nivolumab), Keytruda (pembrolizumab) et l’association Mekinist-Tafinlar (trametinib-dabrafenib).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions