Edition du 21-04-2018

Leucémie myéloïde chronique : Hybrigenics fait le point sur le développement clinique de l’inécacitol

Publié le mercredi 16 juillet 2014

Hybrigenics, le groupe biopharmaceutique qui développe des thérapeutiques innovantes contre les maladies prolifératives, a annoncé les résultats finaux de l’étude clinique de Phase II de l’inécalcitol dans la leucémie lymphoïde chronique (LLC) et l’autorisation accordée par l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM) pour lancer une étude clinique de Phase II dans la leucémie myéloïde chronique (LMC).

Sur 24 patients recrutés dans l’étude, 21 ont été retenus et traités par l’inécalcitol seul par voie orale à la dose de 2 milligrammes par jour pendant au moins 4 mois et jusqu’à 23 mois. Chez 11 patients (52%), le taux sanguin de lymphocytes a montré une diminution ou une stabilisation ; une baisse de -95% a même été observée chez l’un d’eux au bout de 10 mois de traitement et d’environ -45% chez un autre au bout de 4 et 5 mois. Chez 10 patients (48%), le taux sanguin de lymphocytes a continué de croître régulièrement sans effet apparent du traitement.
Sept patients sont sortis de l’étude pour recevoir un traitement par immuno-chimiothérapie, dont six patients du groupe sans activité évidente de l’inécalcitol et un patient au bout d’un an de traitement après une phase initiale de stabilisation. Deux patients ont connu des effets secondaires d’hypercalcémie (un de grade 3 et un de grade 4) imputables à l’inécalcitol après 15 ou 17 mois de traitement.

Autorisation pour une étude de Phase II dans la leucémie myéloïde chronique (LMC)
L’ANSM a validé une demande d’essai clinique déposée par Hybrigenics pour étudier l’inécalcitol par voie orale chez des patients atteints de LMC déjà traités par l’imatinib (Glivec®) avec un niveau d’efficacité stable mais pas encore maximale, telle que mesurée par le taux sanguin du biomarqueur Bcr-Abl. Le but de l’étude est de savoir si l’association de l’inécalcitol avec l’imatinib pourrait faire diminuer davantage le taux de Bcr-Abl vers des niveaux résiduels suffisamment bas pour que la guérison puisse être envisagée.

Des effets inhibiteurs synergiques entre l’inécalcitol et l’inécalcitol avaient déjà été mis en évidence sur des cellules souches de LMC prélevées et isolées à partir de sang de patient, puis mises en culture in vitro (cf. communiqué de presse d’Hybrigenics du 09 décembre 2013). Il s’agit désormais de traduire cette observation initiale de laboratoire en une recherche clinique chez des patients atteints de LMC. L’objectif d’Hybrigenics est de traiter le premier patient avant la fin de l’année.

« Le traitement par inécalcitol semble faire ressortir deux groupes de patients de taille à peu près égale eu égard à l’évolution de leur taux de lymphocytes leucémiques. Ce résultat sera pris en compte pour concevoir la prochaine étape du développement clinique de l’inécalcitol en tant que médicament orphelin dans la leucémie lymphoïde chronique. En parallèle, Hybrigenics va commencer à évaluer le potentiel de l’inécalcitol en association avec l’imatinib (Glivec®) dans la leucémie myéloïde chronique, une autre leucémie orpheline de l’adulte » commente Rémi Delansorne, directeur général d’Hybrigenics.

Source : Hybrigenics








MyPharma Editions

Médicaments pédiatriques : les derniers avis du Comité de l’EMA (mars 2018)

Publié le 20 avril 2018
Médicaments pédiatriques : les derniers avis du Comité de l’EMA (mars 2018)

L’ANSM revient sur la dernière réunion ( 20-23 mars 2018) du Comité des médicaments pédiatriques (PD CO) de l’Agence européenne des médicaments (EMA). Le PDCO a rendu au cours de cette session 2 avis favorables de PIPs (Plans d’Investigations Pédiatriques), dans les indications suivantes :

Servier rachète la branche Oncologie de Shire pour 2,4 milliards de dollars

Publié le 20 avril 2018
Servier rachète la branche Oncologie de Shire pour 2,4 milliards de dollars

Le laboratoire pharmaceutique français Servier vient de conclure un accord définitif, d’un montant de 2,4 milliards de dollars, portant sur l’acquisition de la branche Oncologie du laboratoire Shire, l’un des leaders mondiaux de la biotechnologie dans le domaine des maladies rares.

AB Science : avis négatif du CHMP pour le masitinib dans la sclérose latérale amyotrophique

Publié le 20 avril 2018
AB Science : avis négatif du CHMP pour le masitinib dans la sclérose latérale amyotrophique

AB Science, la société pharmaceutique spécialisée dans le développement d’inhibiteurs de protéines kinases (IPK), a annoncé que le Comité du Médicament à Usage Humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a adopté une opinion négative pour la demande d’autorisation de mise sur le marché du masitinib dans le traitement de la sclérose latérale amyotrophique chez l’adulte.

Philippe Teboul nommé General Manager de Bristol-Myers Squibb France

Publié le 20 avril 2018
Philippe Teboul nommé General Manager de Bristol-Myers Squibb France

Le 23 avril 2018, Philippe Teboul prendra la direction de la filiale française du groupe biopharmaceutique Bristol-Myers Squibb et il sera également nommé Président d’UPSA SAS. Il succèdera à Jean-Christophe Barland, nommé Président de Bristol-Myers Squibb Japon, Corée et Taïwan.

P&G acquiert l’activité santé grand public de Merck KGaA pour 3,4 milliards d’euros

Publié le 19 avril 2018
P&G acquiert l'activité santé grand public de Merck KGaA pour 3,4 milliards d'euros

Le géant américain Procter & Gamble a annoncé jeudi la signature d’un accord d’acquisition de l’activité Consumer Health du groupe pharmaceutique allemand Merck KGaA pour un montant d’environ 3,4 milliards d’euros.

Leem : un nouvel accord-type de branche sur le temps de travail pour les entreprises de moins de 50 salariés

Publié le 19 avril 2018
Leem : un nouvel accord-type de branche sur le temps de travail pour les entreprises de moins de 50 salariés

Le 5 avril dernier, le Leem a signé avec la CFDT, la CFTC, l’UNSA et la CFE-CGC un nouvel accord-type de branche sur le temps de travail, dans les entreprises de moins de 50 salariés.

Yves L’Epine désigné à la présidence du G5 Santé

Publié le 19 avril 2018
Yves L’Epine désigné à la présidence du G5 Santé

Le G5 Santé a annoncé la désignation d’Yves L’Epine, Directeur Général du groupe Guerbet, à la présidence de l’association. Comme annoncé par le think tank le 29 mars dernier, Marc de Garidel, Président du G5 Santé depuis 2011, a souhaité cesser toute responsabilité au sein de l’association.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions