Edition du 28-10-2021

L’industrie pharmaceutique va interpeller les candidats à la présidentielle

Publié le mercredi 1 février 2012

A l’occasion de la présentation de ses voeux à la presse, Christian Lajoux, le président du Leem, a indiqué les défis à relever pour l’industrie pharmaceutique en 2012. Il souhaite notamment remettre l’économie et la politique industrielle de santé « au cœur du débat ». C’est pourquoi le Leem diffusera le 7 février une lettre ouverte aux candidats accompagnée d’un ensemble de propositions – sous le titre « L’industrie du médicament au cœur du défi français ».

Après une année 2011 marqué par le scandale du Mediator, « le temps est venu du rétablissement du dialogue et de la reconstruction », estime Christian Lajoux. L’industrie pharmaceutique veut ainsi en voir une preuve dans la récente réunion du Comité stratégique des industries de santé (CSIS). Pour autant, les industriels abordent « avec prudence » une année 2012 qui devrait voir le marché français du médicament reculer de 1 à 2%. Une baisse, venant après plusieurs années de stagnation, à laquelle s’ajoutera une addition fiscale supplémentaire à hauteur de 1% de chiffre d’affaires, selon le Leem.

Quant à l’emploi du secteur, il affiche « depuis deux ans, une baisse d’effectifs de l’ordre de 2.000 à 2.500 emplois par an ». En 2011, 28 plans de sauvegarde de l’emploi ont été ouverts concernant plus de 2.700 postes. Le Leem souligne ainsi que la restructuration des entreprises du secteur s’inscrit « dans un changement de business model qui a été fragilisé par les baisses de prix et les déremboursements, et qui aura des conséquences sur l’emploi ».

Concernant le bilan de l’annéee 2011, le Leem émet un certain nombre de réserves. Il souligne notamment « le caractère inéquitable et opportuniste » des mesures « qui ont amené un milliard d’euros de baisse des prix de médicaments et un milliard de taxes ».  Les Entreprises du Médicament se disent aussi « toujours dans l’attente de règles du jeu, lisibles et compréhensibles, de la Commission de la Transparence ». Enfin, le Leem reste préoccupé par les modalités d’application de la loi médicament.

Plusieurs défis pour l’industrie en 2012 
Les Entreprises du Médicament abordent donc 2012  « dans le climat de prudence d’un secteur qui a été malmené et ignoré dans sa dimension d’industrie de haute technologie au service de la vie ». « La valeur que nous apportons n’est pas la seule valeur du progrès thérapeutique », a déclaré Christian Lajoux. « C’est celle de l’économie du médicament sur les autres postes de santé (…) et d’un levier de croissance créateur d’emplois dans une période de crise ».

Selon Christian Lajoux, l’industrie fera face à plusieurs défis en 2012 :  trouver l’application réaliste et pragmatique des lois votées (contrôle a priori de la publicité, transparence sur les liens d’intérêts, études post AMM, accès au marché),  affronter les enjeux de la crise économique et leurs interprétations dans la nécessité de réduire les déficits des comptes sociaux et  enfin donner du corps et du suivi du Comité stratégique des industries de santé (CSIS), notamment sur les points concernant l’évaluation de la fiscalité, les ruptures technologiques et les études cliniques.

Une lettre ouverte aux candidats
A l’occasion de l’élection présidentielle, le Leem souhaite « participer à l’interpellation des candidats » notamment sur les thèmes de « l’innovation et la nécessaire recherche partenariale » ainsi que sur « la mutation de la production et l’évolution vers les biotechnologies et les technologies de rupture ». Deux enjeux que les Entreprises du Médicament estiment déterminants pour la croissance, l’exportation et l’emploi.
« Un accent particulier sera mis sur la nécessité de ne pas confondre, ni réduire l’économie de santé à l’économie de la régulation. L’économie de santé, et notamment la politique industrielle des industries de santé, doit être au cœur du débat », souligne Christian Lajoux.

Le Leem diffusera ainsi  le 7 février une lettre ouverte aux candidats accompagnée d’un ensemble de propositions – sous le titre « L’industrie du médicament au cœur du défi français –, et participera  à plusieurs débats organisés par la presse régionale à Toulouse, Strasbourg, Lyon, Agen, Clermont-Ferrand, avec un grand meeting de synthèse à Paris, le 21 mars.

Source : Leem / AFP








MyPharma Editions

Atamyo Therapeutics : vers un essai de thérapie génique européen pour une dystrophie musculaire des ceintures

Publié le 27 octobre 2021
Atamyo Therapeutics : vers un essai de thérapie génique européen pour une dystrophie musculaire des ceintures

Atamyo Therapeutics, une entreprise biopharmaceutique spécialisée dans le développement de thérapies géniques de nouvelle génération ciblant des maladies neuromusculaires, vient d’annoncer le dépôt d’une demande d’autorisation d’essai clinique (CTA) en Europe pour ATA-100, sa thérapie génique pour le traitement de la dystrophie musculaire des ceintures de type 2I/R9 (LGMD2I/R9) liée à la protéine FKRP (Fukutin-Related Protein).

Innovation Biotech : Palmarès des 9 startups lauréates du nouveau programme Gene.IO

Publié le 27 octobre 2021
Innovation Biotech : Palmarès des 9 startups lauréates du nouveau programme Gene.IO

Neuf biotechs innovantes sont lauréates de Gene.IO, nouveau programme d’accélération de Genopole : un an d’accompagnement focalisé sur l’obtention d’un premier financement ou accord commercial, étape décisive pour une startup en phase d’amorçage.

Stallergenes Greer et Aptar Pharma vont développer un dispositif d’administration connecté de traitement d’immunothérapie allergénique

Publié le 27 octobre 2021
Stallergenes Greer et Aptar Pharma vont développer un dispositif d’administration connecté de traitement d’immunothérapie allergénique

Stallergenes Greer, laboratoire biopharmaceutique spécialisé dans l’immunothérapie allergénique (ITA), a annoncé la conclusion d’un partenariat exclusif avec Aptar Pharma, un leader mondial dans les systèmes d’administration de médicaments, les services et les solutions des sciences des matériaux actifs. L’accord porte sur le développement d’un dispositif d’administration connecté pionnier et de son application mobile destinés aux patients de Stallergenes Greer suivant un traitement d’immunothérapie allergénique (ITA) sublinguale.

PathoQuest, lauréat du 4e Programme d’Investissement d’Avenir, pour élargir son portefeuille de tests de contrôle qualité des biomédicaments par séquençage

Publié le 26 octobre 2021
PathoQuest, lauréat du 4e Programme d’Investissement d’Avenir, pour élargir son portefeuille de tests de contrôle qualité des biomédicaments par séquençage

PathoQuest, entreprise pionnière dans le contrôle qualité des biomédicaments par séquençage de nouvelle génération (NGS), a annoncé le soutien d’0.85M € du 4e Programme d’Investissement d’Avenir (PIA 4) dans le cadre de l’Appel à Manifestation d’Intérêts « Nouvelles biothérapies et outils de production ». Ce financement permettra à PathoQuest d’étendre sa gamme en offrant des tests de contrôle qualité (CQ) par NGS au niveau BPF (Bonnes Pratiques de Fabrication) pour la caractérisation génique des biomédicaments.

Bruno de Miribel rejoint le LFB en tant que Directeur Financier Groupe

Publié le 26 octobre 2021
Bruno de Miribel rejoint le LFB en tant que Directeur Financier Groupe

Bruno de Miribel a rejoint le LFB au poste de Directeur Financier, depuis le 20 septembre 2021. Dans l’exercice de ses fonctions il reporte directement à Denis Delval, Président-Directeur Général du LFB et est membre du Comité Exécutif de l’entreprise. Il est responsable du Contrôle de Gestion, de la Trésorerie, des Opérations Financières, de la Comptabilité, des Achats, et des Systèmes d’Information du LFB

Oncodesign : Karine Lignel nommée Directrice Générale Développement Groupe

Publié le 26 octobre 2021
Oncodesign : Karine Lignel nommée Directrice Générale Développement Groupe

Oncodesign, groupe biopharmaceutique spécialisé en médecine de précision, a annoncé la nomination de Karine Lignel au poste de Directrice Générale Développement Groupe.

Santé, Pharma et Biotech : AmazingContent dévoile son classement des Directions les plus influentes sur les réseaux sociaux

Publié le 25 octobre 2021
Santé, Pharma et Biotech : AmazingContent dévoile son classement des Directions les plus influentes sur les réseaux sociaux

Spécialiste de l’influence des dirigeants sur les réseaux sociaux et premier référentiel data du marché sur le sujet, AmazingContent réalise chaque trimestre un classement sectoriel des Directions les plus remarquables. Aujourd’hui, alors que la santé est naturellement devenue la priorité des Français, AmazingContent a choisi d’y consacrer son nouveau Cahier d’Influence.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents