Edition du 25-04-2018

L’industrie pharmaceutique va interpeller les candidats à la présidentielle

Publié le mercredi 1 février 2012

A l’occasion de la présentation de ses voeux à la presse, Christian Lajoux, le président du Leem, a indiqué les défis à relever pour l’industrie pharmaceutique en 2012. Il souhaite notamment remettre l’économie et la politique industrielle de santé « au cœur du débat ». C’est pourquoi le Leem diffusera le 7 février une lettre ouverte aux candidats accompagnée d’un ensemble de propositions – sous le titre « L’industrie du médicament au cœur du défi français ».

Après une année 2011 marqué par le scandale du Mediator, « le temps est venu du rétablissement du dialogue et de la reconstruction », estime Christian Lajoux. L’industrie pharmaceutique veut ainsi en voir une preuve dans la récente réunion du Comité stratégique des industries de santé (CSIS). Pour autant, les industriels abordent « avec prudence » une année 2012 qui devrait voir le marché français du médicament reculer de 1 à 2%. Une baisse, venant après plusieurs années de stagnation, à laquelle s’ajoutera une addition fiscale supplémentaire à hauteur de 1% de chiffre d’affaires, selon le Leem.

Quant à l’emploi du secteur, il affiche « depuis deux ans, une baisse d’effectifs de l’ordre de 2.000 à 2.500 emplois par an ». En 2011, 28 plans de sauvegarde de l’emploi ont été ouverts concernant plus de 2.700 postes. Le Leem souligne ainsi que la restructuration des entreprises du secteur s’inscrit « dans un changement de business model qui a été fragilisé par les baisses de prix et les déremboursements, et qui aura des conséquences sur l’emploi ».

Concernant le bilan de l’annéee 2011, le Leem émet un certain nombre de réserves. Il souligne notamment « le caractère inéquitable et opportuniste » des mesures « qui ont amené un milliard d’euros de baisse des prix de médicaments et un milliard de taxes ».  Les Entreprises du Médicament se disent aussi « toujours dans l’attente de règles du jeu, lisibles et compréhensibles, de la Commission de la Transparence ». Enfin, le Leem reste préoccupé par les modalités d’application de la loi médicament.

Plusieurs défis pour l’industrie en 2012 
Les Entreprises du Médicament abordent donc 2012  « dans le climat de prudence d’un secteur qui a été malmené et ignoré dans sa dimension d’industrie de haute technologie au service de la vie ». « La valeur que nous apportons n’est pas la seule valeur du progrès thérapeutique », a déclaré Christian Lajoux. « C’est celle de l’économie du médicament sur les autres postes de santé (…) et d’un levier de croissance créateur d’emplois dans une période de crise ».

Selon Christian Lajoux, l’industrie fera face à plusieurs défis en 2012 :  trouver l’application réaliste et pragmatique des lois votées (contrôle a priori de la publicité, transparence sur les liens d’intérêts, études post AMM, accès au marché),  affronter les enjeux de la crise économique et leurs interprétations dans la nécessité de réduire les déficits des comptes sociaux et  enfin donner du corps et du suivi du Comité stratégique des industries de santé (CSIS), notamment sur les points concernant l’évaluation de la fiscalité, les ruptures technologiques et les études cliniques.

Une lettre ouverte aux candidats
A l’occasion de l’élection présidentielle, le Leem souhaite « participer à l’interpellation des candidats » notamment sur les thèmes de « l’innovation et la nécessaire recherche partenariale » ainsi que sur « la mutation de la production et l’évolution vers les biotechnologies et les technologies de rupture ». Deux enjeux que les Entreprises du Médicament estiment déterminants pour la croissance, l’exportation et l’emploi.
« Un accent particulier sera mis sur la nécessité de ne pas confondre, ni réduire l’économie de santé à l’économie de la régulation. L’économie de santé, et notamment la politique industrielle des industries de santé, doit être au cœur du débat », souligne Christian Lajoux.

Le Leem diffusera ainsi  le 7 février une lettre ouverte aux candidats accompagnée d’un ensemble de propositions – sous le titre « L’industrie du médicament au cœur du défi français –, et participera  à plusieurs débats organisés par la presse régionale à Toulouse, Strasbourg, Lyon, Agen, Clermont-Ferrand, avec un grand meeting de synthèse à Paris, le 21 mars.

Source : Leem / AFP








MyPharma Editions

Acticor Biotech : l’EMA confirme l’entrée en phase II de son produit ACT017 dans l’AVC

Publié le 25 avril 2018
Acticor Biotech : l'EMA confirme l'entrée en phase II de son produit ACT017 dans l'AVC

Acticor Biotech, société de biotechnologie en développement clinique spécialisée dans la phase aiguë des maladies thrombotiques, y compris l’accident vasculaire cérébral et l’embolie pulmonaire, a présenté à l’Agence Européenne des Médicaments (EMA), le plan de développement de son candidat médicament, ACT017.

Christophe Durand rejoint Celgene France en tant que Président Directeur général

Publié le 25 avril 2018
Christophe Durand rejoint Celgene France en tant que Président Directeur général

Celgene France, une filiale à part entière de Celgene Corporation, a annoncé la nomination de Christophe Durand au poste de Président Directeur général depuis le 12 avril 2018.

Onxeo : démarrage de DRIIV, étude clinique de phase I d’AsiDNA™ dans les tumeurs solides avancées

Publié le 25 avril 2018
Onxeo : démarrage de DRIIV, étude clinique de phase I d’AsiDNA™ dans les tumeurs solides avancées

Onxeo, société de biotechnologie spécialisée en oncologie, a annoncé avoir démarré l’étude clinique de phase I DRIIV (DNA Repair Inhibitor administered IntraVenously) avec AsiDNA™, son inhibiteur « first-in-class » de la réparation de l’ADN tumoral. Cette étude est destinée à évaluer la tolérance et la dose clinique optimale ainsi qu’à déterminer sa dose active au niveau tumoral, chez des patients atteints d’un cancer solide avancé.

Nicox ouvre un bureau de développement aux Etats-Unis

Publié le 25 avril 2018
Nicox ouvre un bureau de développement aux Etats-Unis

Nicox, la société spécialisée en ophtalmologie, vient d’ouvrir un bureau de développement aux Etats-Unis, à Research Triangle Park (RTP) en Caroline du Nord. La décision de transférer son précédent bureau de développement de Fort Worth (Texas) à RTP et de renforcer sa présence aux Etats-Unis est motivée par l’avancement attendu vers des études cliniques de phase 2 de NCX 470 pour les patients atteints de glaucome et de NCX 4251 pour les patients atteints de blépharite.

Régénération cardiaque cellulaire : CellProthera obtient l’autorisation d’essai clinique à Singapour

Publié le 24 avril 2018
Régénération cardiaque cellulaire : CellProthera obtient l’autorisation d’essai clinique à Singapour

Après avoir qualifié et validé avec succès durant l’année écoulée la méthode de production de son produit thérapeutique dans un centre partenaire de thérapie cellulaire basé à Singapour, la biotech française CellProthera vient d’obtenir les autorisations de la Health Science Authority (HSA) – équivalent singapourien des autorités réglementaires française (ANSM) – pour démarrer son essai clinique “SingXpand”.

Abeona : sa thérapie génique ABO-202 désignée médicament orphelin dans l’UE pour la maladie de Batten

Publié le 24 avril 2018
Abeona : sa thérapie génique ABO-202 désignée médicament orphelin dans l'UE pour la maladie de Batten

Abeona Therapeutics, une biotech américaine, a annoncé que le comité des médicaments orphelins de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a accordé la désignation « médicament orphelin » à son programme de thérapie génique ABO-202 pour le traitement des sujets atteints de céroïde-lipofuscinose neuronale, appelée aussi maladie de Batten, une maladie mortelle de stockage lysosomal qui affecte principalement le système nerveux chez l’enfant.

Sanofi : John Reed succède à Elias Zerhouni au poste de Président Monde de la R&D

Publié le 24 avril 2018
Sanofi : John Reed succède à Elias Zerhouni au poste de Président Monde de la R&D

Sanofi a annoncé le départ à la retraite du Président Monde de la R&D de Sanofi, Elias Zerhouni. Le groupe pharmaceutique français a nommé John Reed pour lui succéder à compter du 1er juillet. Ce dernier était depuis cinq ans Responsable Monde de Roche Pharma Recherche et Développement Précoce (pRED).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions