Edition du 19-08-2018

Accueil » Cancer » Recherche

L’Institut Curie crée le premier centre d’immunothérapie des cancers en France

Publié le vendredi 2 mars 2018

L'Institut Curie crée le premier centre d'immunothérapie des cancers en FranceL’Institut Curie vient de créer le premier Centre d’Immunothérapie des Cancers en France. Ce centre, en grande partie financé grâce à la générosité du public, vise à renforcer les interactions entre recherche et soins, favoriser l’innovation médicale et accélérer ainsi la mise à disposition de nouveaux traitements pour les patients.

L’Institut Curie franchit un nouveau cap avec la création de son Centre d’Immunothérapie, premier de ce genre en France et d’envergure internationale. Etabli au cœur du site parisien de l’Institut Curie, il réunit dans les murs de l’hôpital et sur un même étage, des laboratoires de recherche fondamentale et translationnelle, des salles de consultations, ainsi que des lits d’hôpital, créant ainsi un espace unique d’échanges entre chercheurs, médecins, patients et soignants.

« En regroupant dans un même lieu les acteurs de l’immunothérapie, nous rassemblerons des expertises variées et complémentaires qui permettront de répondre à des questions cliniques et précliniques préalables à l’amélioration de cette modalité thérapeutique », explique notamment le Dr Emanuela Romano, directrice médicale du Centre d’Immunothérapie des Cancers.

L’immunothérapie, une révolution dans la prise en charge du cancer

Avancée majeure dans la recherche en cancérologie, l’immunothérapie vise à stimuler les défenses immunitaires du patient contre sa maladie. A l’inverse des thérapies ciblées et de la chimiothérapie classique qui attaquent directement les cellules tumorales, ce traitement apprend au système immunitaire à les reconnaître et à les détruire, comme il le fait pour les bactéries et les virus.

« L’immunothérapie constitue indiscutablement une nouvelle arme thérapeutique contre le cancer. Il est donc crucial d’approfondir les connaissances dans ce domaine afin de développer de nouveaux médicaments, de savoir mieux les utiliser et les combiner aux autres traitements dans l’intérêt des patients », explique Sebastian Amigorena, immunologiste et directeur du nouveau Centre de l’Institut Curie.

La création du centre a été financée grâce aux donateurs de l’Institut Curie et aux fonds collectés lors de l’opération Une Jonquille pour Curie 2017 (510 000 euros). Les projets médico-scientifiques du centre bénéficient du soutien de nombreux industriels de la santé. Les recherches menées par les équipes du centre sont également financées par l’Inserm, le CNRS, l’ERC, le Fonds Janssen Horizon, la Fondation Chercher et Trouver, l’ARC, la Ligue contre le Cancer, la FRM, l’INCa, l’ANR, PSL, les investissements d’avenir et l’Institut Curie.

Pour en savoir plus sur le Centre et l’immunothérapie

Source : Institut Curie








MyPharma Editions

Scientist.com parmi les dix sociétés privées à la croissance la plus rapide en Amérique

Publié le 17 août 2018

Scientist.com, la place de marché de services externalisés de recherche scientifique, a annoncé qu’elle avait été classée n° 9 dans la liste 2018 du magazine Inc. des 5 000 entreprises privées à la croissance la plus rapide en Amérique.

SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l’immunothérapie polyclonale de dernière génération

Publié le 17 août 2018
SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l'immunothérapie polyclonale de dernière génération

SAB Biotherapeutics a annoncé que son immunothérapie anti-Ebola (SAB-139) permettait de bénéficier d’« une protection à 100% contre une dose mortelle du virus Ebola », suite à une étude récente réalisée sur des animaux et dont les résultats ont été publiés dans la revue The Journal of Infectious Diseases.

Samsung Bioepis va initier l’essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Publié le 13 août 2018
Samsung Bioepis va initier l'essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Samsung Bioepis vient d’annoncer le lancement d’une étude de Phase 1 visant à évaluer SB26 chez des volontaires en bonne santé. SB26, également appelé TAK-671, est une protéine de fusion ulinastatine-Fc (UTI-Fc) destinée à traiter la pancréatite aiguë sévère. Des études de sécurité BPL non cliniques réalisées sur des singes et des rats ont appuyé des études antérieures sur l’homme avec SB26.

Merz : Bob Rhatigan nommé CEO pour les Amériques

Publié le 10 août 2018
Merz : Bob Rhatigan nommé CEO pour les Amériques

Merz, la société allemande spécialisée dans le domaine de l’esthétique médicale et des neurotoxines, a annoncé la nomination de Bob Rhatigan en tant que CEO pour les Amériques. Pour développer son leadership concernant ses activités en Amérique du Nord chez Merz, M. Rhatigan sera désormais responsable de l’Amérique latine et surpervisera la stratégie commerciale mondiale de cette nouvelle région des Amériques.

Genomic Vision accorde à European Equity Partners une licence de sa technologie du peignage moléculaire

Publié le 9 août 2018
Genomic Vision accorde à European Equity Partners une licence de sa technologie du peignage moléculaire

Genomic Vision vient de signer un contrat de licence avec European Equity Partners (EEP), une société d’investissement privée au Royaume-Uni spécialisée dans les investissements dans le secteur des sciences de la vie, pour l’utilisation de la technologie du peignage moléculaire dans le domaine de la biotransformation.

Celyad : Filippo Petti nommé Chief Financial Officer

Publié le 7 août 2018
Celyad : Filippo Petti nommé Chief Financial Officer

Celyad, la société biopharmaceutique spécialisée dans le développement des thérapies cellulaires CAR-T, a annoncé la nomination de Philippo Petti en qualité de « Chief Financial Officer », succédant à Patrick Jeanmart.

L’ANSM met en place trois RTU dans le traitement adjuvant du mélanome

Publié le 6 août 2018
L’ANSM met en place trois RTU dans le traitement adjuvant du mélanome

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a annoncé dans un point d’information avoir élaboré trois Recommandations Temporaires d’Utilisation (RTU) dans le traitement adjuvant du mélanome pour Opdivo (nivolumab), Keytruda (pembrolizumab) et l’association Mekinist-Tafinlar (trametinib-dabrafenib).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions