Edition du 13-05-2021

L’Institut Mérieux renforce son équipe de direction

Publié le jeudi 17 septembre 2020

Institut MérieuxL’Institut Mérieux, holding familiale dédiée à la santé publique mondiale, a annoncé le renforcement de son équipe de direction. Objectif : « relever les défis d’un environnement mondial de la santé particulièrement complexe, où émergent des besoins grandissants et une accélération des ruptures scientifiques et technologiques ».

▪ Le 1er octobre 2020, Philippe Sans sera nommé Directeur Général Délégué – Stratégie et Plan, de l’Institut Mérieux. Il était depuis 2007 Directeur Général de Mérieux NutriSciences. Il restera membre du Conseil d’Administration de Mérieux NutriSciences. Philippe Sans apportera à l’Institut Mérieux sa vision stratégique, sa grande connaissance du Groupe et de l’environnement mondial de la santé.

Philippe Sans est diplômé de emlyon. Il a passé une grande partie de sa carrière au sein de l’Institut Mérieux, d’abord au sein de bioMérieux (diagnostic) dans des fonctions de direction en France et aux États-Unis pendant plus de 20 ans, puis chez Mérieux NutriSciences (sécurité alimentaire) dont il est Directeur Général depuis 2007.

Le 1er janvier 2021, Philippe Archinard rejoindra l’Institut Mérieux en tant que Directeur Général Délégué – Innovation technologique et Partenariats scientifiques. Il était jusqu’à présent Président-Directeur Général de Transgene dont il reste membre du Conseil d’Administration.

Philippe Archinard est ingénieur en chimie, Docteur en biochimie de l’Université de Lyon, et titulaire du PMD de Harvard Business School. Il a débuté sa carrière au sein de bioMérieux où il a assumé jusqu’en 1999, en France et aux États-Unis, des responsabilités de direction R&D et opérationnelles. Il devient ensuite CEO d’Innogenetics en Belgique jusqu’en 2004, date à laquelle il rejoint Transgene en tant que Directeur Général, puis Président-Directeur Général en 2010. Il est également Président de l’Institut de Recherche Technologique Bioaster.

▪ Nicolas Cartier succèdera à Philippe Sans à la Direction Générale de Mérieux NutriSciences à compter du 1er octobre. Nicolas Cartier est diplômé de l’École Polytechnique, de l’École Nationale des Ponts et Chaussées et de l’Institut d’Études Politiques de Paris. Il débute sa carrière chez Sanofi où, pendant plus de 20 ans, il assure en France et à l’international, des responsabilités de business development, corporate puis opérationnelles.

En 2013, il intègre bioMérieux, en tant que Directeur de la Global Business Unit de Microbiologie Industrielle. Il rejoint Mérieux NutriSciences en mai 2020 en tant que Directeur Général Délégué apportant à cette société sa connaissance du domaine de la prévention des risques sanitaires industriels.

▪ Hedi Ben Brahim succèdera à Philippe Archinard en tant que Président-Directeur Général de Transgene en janvier 2021.

Hedi Ben Brahim est diplômé de l’École Polytechnique et de l’École Nationale Supérieure des Mines de Paris. Il débute sa carrière dans le secteur public au Ministère de l’Économie, de l’Action et des Comptes Publics, puis au Ministère des Affaires sociales et de la Santé. Au sein du groupe Vallourec, il assume ensuite pendant 8 ans des responsabilités en France et aux États-Unis dans le domaine commercial, de la production et de la stratégie. En septembre 2018, il rejoint l’Institut Mérieux en tant que Directeur du pôle Immunothérapie. Il est Président du Conseil d’ABL Inc. et administrateur de Transgene depuis mai 2019.

Source : Institut Mérieux








MyPharma Editions

Cellectis et Sanofi s’associent pour utiliser l’alemtuzumab en tant qu’agent lymphodéplétant pour les CAR-T allogéniques

Publié le 12 mai 2021
Cellectis et Sanofi s’associent pour utiliser l’alemtuzumab en tant qu’agent lymphodéplétant pour les CAR-T allogéniques

Cellectis, une société biopharmaceutique de phase clinique spécialisée dans le développement d’immunothérapies fondées sur les cellules CAR-T allogéniques ingéniérées (UCART) et Sanofi, ont annoncé la signature d’un partenariat et d’un contrat d’approvisionnement concernant l’alemtuzumab, un anticorps monoclonal anti-CD52, qui sera utilisé dans le cadre du régime de lymphodéplétion dans certains essais cliniques propriétaires de Cellectis évaluant les cellules UCART.

Ipsen exerce son option de licence et rejoint Exelixis dans le développement de Cabometyx® pour les patients atteints de cancer de la thyroïde

Publié le 12 mai 2021
Ipsen exerce son option de licence et rejoint Exelixis dans le développement de Cabometyx® pour les patients atteints de cancer de la thyroïde

Ipsen a annoncé aujourd’hui avoir exercé son option de collaboration avec Exelixis dans l’étude pivotale de Phase III COSMIC-311. L’étude COSMIC-311 évalue Cabometyx® (cabozantinib) 60 mg par rapport à un placebo chez des patients atteints d’un cancer de la thyroïde différencié (DTC) réfractaire à l’iode radioactif ayant progressé après un à deux traitements antérieurs ciblant le récepteur du facteur de croissance de l’endothélium vasculaire (VEGFR)2.

Genfit : mise à jour du portefeuille de produits et lancement de nouveaux programmes cliniques

Publié le 12 mai 2021
Genfit : mise à jour du portefeuille de produits et lancement de nouveaux programmes cliniques

Genfit , société biopharmaceutique de phase avancée engagée dans l’amélioration de la vie des patients atteints de maladies hépatiques et métaboliques, vient d’annoncer un recentrage de ses activités de R&D sur l’Acute on Chronic Liver Failure (ACLF) et les maladies cholestatiques.

Nanobiotix s’associe à Lianbio pour le développement et la commercialisation de NBTXR3 en Chine et sur plusieurs marchés asiatiques

Publié le 12 mai 2021
Nanobiotix s'associe à Lianbio pour le développement et la commercialisation de NBTXR3 en Chine et sur plusieurs marchés asiatiques

Nanobiotix, société française de biotechnologie, pionnière des approches fondées sur la physique pour élargir les possibilités de traitement des patients atteints de cancer, a annoncé un partenariat avec LianBio, société de biotechnologie dédiée à la mise à disposition de médicaments innovants pour les patients de Chine et sur les principaux marchés asiatiques, afin de développer et de commercialiser le principal produit-candidat de Nanobiotix, NBTXR3, potentiel premier produit de la catégorie des radio-enhancers, en Chine élargie (Chine continentale, Hong Kong, Taïwan et Macao), en Corée du Sud, à Singapour et en Thaïlande.

Pherecydes Pharma étend son portefeuille de brevets avec un nouveau brevet accordé à Hong Kong

Publié le 11 mai 2021
Pherecydes Pharma étend son portefeuille de brevets avec un nouveau brevet accordé à Hong Kong

Pherecydes Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans la phagothérapie de précision destinée à traiter les infections bactériennes résistantes et/ou compliquées, a annoncé l’accord des autorités de Hong-Kong pour la délivrance d’un brevet pour ses phages anti-Pseudomonas Aeruginosa sur ce territoire.

Iktos et Facio Therapies vont collaborer en utilisant l’IA pour la conception de traitements de la dystrophie facio-scapulo-humérale

Publié le 11 mai 2021
Iktos et Facio Therapies vont collaborer en utilisant l’IA pour la conception de traitements de la dystrophie facio-scapulo-humérale

Iktos, société spécialisée dans l’intelligence artificielle pour la conception de nouveaux médicaments, et Facio Therapies, société de découverte et développement de médicaments axée sur la mise au point de traitements pour la dystrophie facio-scapulo-humérale (FSH), ont annoncé leur entrée en collaboration pour appliquer la technologie d’intelligence artificielle (IA) de modélisation générative d’Iktos dans l’un des programmes de découverte de médicaments de Facio.

Xenothera signe un contrat de précommande de son traitement anti-COVID avec le gouvernement français

Publié le 11 mai 2021
Xenothera signe un contrat de précommande de son traitement anti-COVID avec le gouvernement français

Xenothera a annoncé la signature d’un contrat de réservation de 30.000 doses unitaires de XAV-19 avec le Ministère de la Santé et des Solidarités français. Le XAV-19 est l’anticorps polyclonal anti-SARS-CoV-2 développé en France par la biotech nantaise, sur la base de sa technologie d’anticorps glyco-humanisés. Ce traitement est destiné aux patients atteints de COVID modérée, pour éviter l’aggravation de la maladie et un transfert en réanimation.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents