Edition du 21-02-2019

Accueil » E-santé » Et aussi

L’Ordre National des Médecins lance une boîte de messagerie professionnelle sécurisée

Publié le jeudi 22 octobre 2009

Le Conseil de l’Ordre des médecins lance une boîte de messagerie professionnelle sécuriséeLe Conseil national de l’Ordre des médecins (CNOM) lance une boîte de messagerie professionnelle sécurisée, dans l’objectif de rendre plus efficaces et plus sécurisés les nombreux échanges électroniques nécessaires entre médecins, notamment entre le secteur ambulatoire et les secteurs d’hospitalisation.
 
Avec pour objectifs d’assurer la qualité de prise charge des patients et la coordination de soins, le CNOM lance une boîte de messagerie professionnelle sécurisée pour les médecins, dont une version pilote va être diffusée dans des zones tests et sera déployée également pour les conseillers ordinaux. La mise en place généralisée de cette boîte de messagerie professionnelle, sous l’extension @medecin.fr, est prévue dans le premier semestre 2010 pour tous les médecins qui le voudront.
 
Une messagerie professionnelle attendue par les médecins
 Si l’utilisation d’une messagerie Internet est aujourd’hui une réalité quotidienne pour les médecins, les messageries utilisées assurent des niveaux de sécurité inégaux : 88% des médecins hospitaliers ont un accès sécurisé à leur messagerie, mais 2% d’entre eux seulement utilisent un système de sécurisation certifié avec leur carte de professionnel de santé (84% utilisent un code d’accès spécifique, et pour 6% l’accès est sécurisé par un autre moyen).
 
Or 63% des médecins hospitaliers et 62% des libéraux jugent que le déploiement d’une messagerie professionnelle sécurisée et dédiée aux médecins sera utile dans leur pratique quotidienne. En tête des avantages cités, la fluidification et l’accélération des échanges de données pour le suivi des patients et une meilleure centralisation des informations échangées au sujet d’un patient, suivis par l’amélioration de la coopération entre professionnels de santé.
 
L’amélioration des échanges entre médecins hospitaliers et médecins libéraux
Les médecins hospitaliers confirment en particulier l’intérêt de déployer une messagerie professionnelle sécurisée pour développer les échanges entre médecins hospitaliers et médecins libéraux. En effet, alors qu’aujourd’hui les médecins hospitaliers utilisent leur messagerie essentiellement pour des échanges internes à leur établissement, 79% d’entre eux affirment que le développement des NTIC dans le domaine de la santé améliorera leurs échanges d’informations avec les médecins libéraux.
 
  « A l’heure de la réorganisation du système de santé, le développement des échanges informatisés entre médecins de ville et médecins hospitaliers est un enjeu essentiel, afin d’améliorer la qualité et la continuité des soins dispensés aux patients », souligne le Dr Jacques Lucas, Vice-Président du CNOM délégué aux systèmes d’information en santé.

Ce modèle de boîte de messagerie professionnelle sécurisée pourrait à terme être proposé à d’autres professionnels de santé, d’autres Ordres ayant déjà fait part au CNOM de leur intérêt. L’Ordre des médecins s’en félicite, car la mise en place de boîtes de messageries par les autres Ordres sera un atout pour développer les échanges entre tous les professionnels de santé qui coopèrent dans la prise en charge et le suivi des malades.
 
Le CNOM souligne que cette initiative vient soutenir les autres chantiers ouverts par l’ASIP auxquels il apporte son concours, que le déploiement des boîtes de messageries professionnelles est complémentaires à la relance du DMP et qu’elles représentent une absolue nécessité pour le déploiement de la Télémédecine. 
  

Source : Cnom








MyPharma Editions

Médicaments innovants : France Biotech se félicite de procédures accélérées en matière d’essais cliniques

Publié le 21 février 2019
Médicaments innovants : France Biotech se félicite de procédures accélérées en matière d'essais cliniques

La décision de l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) de réduire les délais d’instruction des demandes d’essais cliniques pour les MTI (médicaments de thérapie innovante), constitue une excellente nouvelle pour l’innovation médicale française et les patients.

AlzProtect, sur les rails d’une entrée en phase 2 pour 2019, pour son candidat médicament l’AZP2006

Publié le 20 février 2019
AlzProtect, sur les rails d’une entrée en phase 2 pour 2019, pour son candidat médicament l’AZP2006

AlzProtect, société biopharmaceutique engagée dans le développement de médicaments pour le traitement de la maladie d’Alzheimer, a annoncé aujourd’hui avoir terminé avec succès son étude sur l’effet de prise de nourriture pour son candidat médicament AZP2006.

Neuraxpharm France : Pierre Hervé Brun nommé nouveau directeur général

Publié le 20 février 2019
Neuraxpharm France : Pierre Hervé Brun nommé nouveau directeur général

Neuraxpharm France, filiale française du groupe Neuraxpharm, leader européen du traitement des troubles du système nerveux central (SNC), a annoncé aujourd’hui la nomination du Docteur Pierre Hervé Brun au poste de directeur général.

Néovacs : deux nominations au sein de son comité exécutif

Publié le 20 février 2019
Néovacs : deux nominations au sein de son comité exécutif

Néovacs, société spécialisée dans les vaccins thérapeutiques ciblant le traitement des maladies auto-immunes, inflammatoires et certains cancers, a annoncé avoir procédé à deux nominations au sein de son équipe de direction. Vincent Serra est nommé Directeur Scientifique (CSO) et Valérie Salentey, Responsable des Affaires Règlementaires.

Pénuries de médicaments : le Leem présente son plan d’actions

Publié le 19 février 2019
Pénuries de médicaments : le Leem présente son plan d’actions

Le Leem a présenté, mardi 19 février, un plan d’actions pour réduire les ruptures d’approvisionnement des médicaments les plus indispensables pour les patients. Ce plan d’actions s’inscrit dans la lignée des recommandations de la mission d’information du Sénat sur les pénuries de médicaments et de vaccins dont les conclusions ont été rendues le 2 octobre 2018. Elaboré avec les industriels du médicament, ce plan concerne l’ensemble des acteurs de la chaîne. Il se décline en 6 axes opérationnels.

Ceva : changements au sein de la direction industrielle et supply chain et de la direction de l’innovation et de la R&D

Publié le 19 février 2019
Ceva : changements au sein de la direction industrielle et supply chain et de la direction de l'innovation et de la R&D

Alors que Ceva Santé Animale finalise son nouveau plan stratégique 2020-2025, le laboratoire biopharmaceutique vétérinaire a récemment annoncé des changements importants au sein de son équipe de direction.

L’ANSM rend un avis favorable pour une ATU de cohorte pour le larotrectinib

Publié le 18 février 2019
L’ANSM rend un avis favorable pour une ATU de cohorte pour le larotrectinib

La Commission d’évaluation initiale du rapport entre les bénéfices et les risques de l’ANSM s’est prononcée le 31 janvier 2019 en faveur de la demande d’Autorisation temporaire d’utilisation de cohorte (ATUc) pour le larotrectinib, dans l’indication du Traitement des patients adultes et pédiatriques atteints de tumeurs solides localement avancées ou métastatiques présentant une fusion NTRK (Neurotrophic Tyrosine Receptor Kinase) réfractaires aux traitements standards ou en l’absence d’alternative thérapeutique appropriée.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions