Edition du 23-01-2021

Accueil » E-santé » Et aussi

L’Ordre National des Médecins lance une boîte de messagerie professionnelle sécurisée

Publié le jeudi 22 octobre 2009

Le Conseil de l’Ordre des médecins lance une boîte de messagerie professionnelle sécuriséeLe Conseil national de l’Ordre des médecins (CNOM) lance une boîte de messagerie professionnelle sécurisée, dans l’objectif de rendre plus efficaces et plus sécurisés les nombreux échanges électroniques nécessaires entre médecins, notamment entre le secteur ambulatoire et les secteurs d’hospitalisation.
 
Avec pour objectifs d’assurer la qualité de prise charge des patients et la coordination de soins, le CNOM lance une boîte de messagerie professionnelle sécurisée pour les médecins, dont une version pilote va être diffusée dans des zones tests et sera déployée également pour les conseillers ordinaux. La mise en place généralisée de cette boîte de messagerie professionnelle, sous l’extension @medecin.fr, est prévue dans le premier semestre 2010 pour tous les médecins qui le voudront.
 
Une messagerie professionnelle attendue par les médecins
 Si l’utilisation d’une messagerie Internet est aujourd’hui une réalité quotidienne pour les médecins, les messageries utilisées assurent des niveaux de sécurité inégaux : 88% des médecins hospitaliers ont un accès sécurisé à leur messagerie, mais 2% d’entre eux seulement utilisent un système de sécurisation certifié avec leur carte de professionnel de santé (84% utilisent un code d’accès spécifique, et pour 6% l’accès est sécurisé par un autre moyen).
 
Or 63% des médecins hospitaliers et 62% des libéraux jugent que le déploiement d’une messagerie professionnelle sécurisée et dédiée aux médecins sera utile dans leur pratique quotidienne. En tête des avantages cités, la fluidification et l’accélération des échanges de données pour le suivi des patients et une meilleure centralisation des informations échangées au sujet d’un patient, suivis par l’amélioration de la coopération entre professionnels de santé.
 
L’amélioration des échanges entre médecins hospitaliers et médecins libéraux
Les médecins hospitaliers confirment en particulier l’intérêt de déployer une messagerie professionnelle sécurisée pour développer les échanges entre médecins hospitaliers et médecins libéraux. En effet, alors qu’aujourd’hui les médecins hospitaliers utilisent leur messagerie essentiellement pour des échanges internes à leur établissement, 79% d’entre eux affirment que le développement des NTIC dans le domaine de la santé améliorera leurs échanges d’informations avec les médecins libéraux.
 
  « A l’heure de la réorganisation du système de santé, le développement des échanges informatisés entre médecins de ville et médecins hospitaliers est un enjeu essentiel, afin d’améliorer la qualité et la continuité des soins dispensés aux patients », souligne le Dr Jacques Lucas, Vice-Président du CNOM délégué aux systèmes d’information en santé.

Ce modèle de boîte de messagerie professionnelle sécurisée pourrait à terme être proposé à d’autres professionnels de santé, d’autres Ordres ayant déjà fait part au CNOM de leur intérêt. L’Ordre des médecins s’en félicite, car la mise en place de boîtes de messageries par les autres Ordres sera un atout pour développer les échanges entre tous les professionnels de santé qui coopèrent dans la prise en charge et le suivi des malades.
 
Le CNOM souligne que cette initiative vient soutenir les autres chantiers ouverts par l’ASIP auxquels il apporte son concours, que le déploiement des boîtes de messageries professionnelles est complémentaires à la relance du DMP et qu’elles représentent une absolue nécessité pour le déploiement de la Télémédecine. 
  

Source : Cnom








MyPharma Editions

Vaccins COVID-19 : la Haute Autorité de Santé préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses

Publié le 23 janvier 2021
Vaccins COVID-19 : la Haute Autorité de Santé préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses

La Haute autorité de Santé (HAS) a préconisé samedi dans un communiqué d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses de vaccin à ARN messager (vaccins de Pfizer et de Moderna). Objectif de la mesure : “protéger plus vite un plus grand nombre de personnes à risque d’hospitalisation ou de décès”.

Deinove renforce son équipe Business développement

Publié le 22 janvier 2021
Deinove renforce son équipe Business développement

Deinove, société de biotechnologie française pionnière dans l’exploration et l’exploitation de la biodiversité bactérienne pour relever le défi urgent et planétaire de la résistance aux antimicrobiens, a annoncé le renforcement de son équipe en charge du Business développement avec l’intégration d’Hervé Ansanay au poste de Directeur et de Corentin Chaboud au nouveau poste de Grant Officer.

Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Publié le 21 janvier 2021
Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Le groupe pharmaceutique Servier et MiNA Therapeutics, une société pionnière dans les thérapies par activation de l’ARN, ont annoncé un partenariat de recherche pour identifier et développer des thérapies utilisant des petits ARN activateurs (saRNA) pour le traitement des troubles neurologiques.

Transgene : 1er patient traité en France avec l’immunothérapie individualisée TG4050 dans un essai clinique de Phase I

Publié le 21 janvier 2021
Transgene  : 1er patient traité en France avec l’immunothérapie individualisée TG4050 dans un essai clinique de Phase I

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé que pour la première fois en France, TG4050, son immunothérapie individualisée innovante, a été administrée à un patient atteint d’un cancer de la tête et du cou. Ce nouveau vaccin thérapeutique est issu de la plateforme technologique myvac®, qui utilise une technologie d’Intelligence Artificielle (IA) pour personnaliser le traitement de chaque patient.

Vect-Horus clôture sa levée de fonds de 12 M€

Publié le 21 janvier 2021
Vect-Horus clôture sa levée de fonds de 12 M€

Vect-Horus, une société de biotechnologies qui conçoit et développe des vecteurs permettant la délivrance de molécules thérapeutiques ou d’agents d’imagerie à des organes cibles, vient de clôturer sa série D. Un premier tour réalisé en septembre 2020 pour 6,7M€ vient d’être complété d’un second en décembre 2020 pour 5,3M€ auprès d’investisseurs privés portant ainsi le montant total de cette série à 12M€.

Ipsen : Gwenan White nommée Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques

Publié le 20 janvier 2021
Ipsen : Gwenan White nommée Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques

Ipsen a annoncé la nomination de Gwenan White en tant que Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques à compter de mars 2021. Basée à Boulogne (France), elle sera responsable de concevoir, mettre en oeuvre, diriger la stratégie et les activités de communication ainsi que les relations publiques d’Ipsen à l’échelle globale.

Leem : Denis Hello (AbbVie) et Stéphane Lepeu (Delpharm) entrent au Conseil d’administration

Publié le 20 janvier 2021
Leem : Denis Hello (AbbVie) et Stéphane Lepeu (Delpharm) entrent au Conseil d’administration

Le Conseil d’administration du Leem a coopté, le 19 janvier 2021, deux nouveaux administrateurs : Denis Hello, Vice-Président, General Manager d’AbbVie France, dans la famille des laboratoires américains en remplacement de Pierre-Claude Fumoleau et Stéphane Lepeu, Directeur Général Délégué-Commercial de Delpharm, en remplacement de Sébastien Aguettant. Nouveau Président de CDMO France[1], il représente les façonniers dans le collège des organisations professionnelles.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents