Edition du 18-09-2018

Accueil » Cancer » Médecine » Recherche

Lymphome: l’ARC et l’INCa financent un essai clinique évaluant une nouvelle thérapie ciblée

Publié le mardi 3 janvier 2012

L’essai clinique « AKTIL », financé par l’Association pour la Recherche sur le Cancer (ARC) et l’Institut National du Cancer (INCa), va débuter dans les prochains jours. Cet essai promu par le Centre Léon Bérard à Lyon permettra aux patients en France d’accéder à une molécule anticancéreuse innovante. Cet essai clinique, issu de la collaboration entre l’INCa et le National Cancer Institute aux Etats-Unis, est conduit par un centre labellisé INCa de phase précoce (CLIP²).

L’utilisation d’une immunothérapie associée à une chimiothérapie a permis une amélioration de plus de 20 % des taux de rémission des patients atteints d’un lymphome diffus à grandes cellules B. Cependant, environ 40 % des patients ne répondent pas à ce traitement ou rechutent, justifiant la recherche de nouvelles approches thérapeutiques. C’est l’objet de l’essai clinique mené dans le service d’hématologie du Centre Léon Bérard, Centre régional de lutte contre le cancer à Lyon. L’ARC et l’INCa cofinancent cet essai qui va durer 42 mois. Le montant global investi s’élève à près de 739 000 euros. Cet essai clinique de phase II concernera 51 patients.

Cette étude s’appuie sur une découverte antérieure. En effet, il a été prouvé qu’une protéineenzyme intracellulaire(AKT) est anormalement activée dans plus de la moitié des lymphomes diffus à grandes cellules B. Ce phénomène est un facteur de mauvais pronostic car il favorise la multiplication et la survie des cellules cancéreuses. La molécule, qui va être utilisée dans cet essai, bloque l’activité enzymatique de cette protéine kinase et permettrait donc de bloquer la croissance tumorale.

L’objectif de cet essai clinique est d’évaluer l’activité bénéfique et de vérifier l’innocuité de la molécule pour les patients en rechute après deux premiers traitements. Cette molécule fait actuellement l’objet de plusieurs essais clinique dans d’autres types de cancers.

La labellisation « CLIP²»
L’INCa a labellisé 16 centres d’essais cliniques de phase précoce en octobre 2010, dans le cadre d’un appel à candidatures destiné aux centres de lutte contre le cancer et aux centres hospitaliers universitaires (CHU). Ces centres sélectionnés de façon compétitive par un comité d’évaluation international et multidisciplinaire, bénéficient d’un soutien logistique et financier afin de se hisser au plus haut niveau international de qualité. Ce dispositif répond à la volonté de favoriser l’accès aux molécules innovantes pour les patients en France et s’inscrit dans une approche personnalisée de lutte contre les cancers à travers la mise à disposition de thérapies ciblées.

Convaincue de l’importance du soutien à la recherche clinique précoce, l’ARC a signé un accord avec l’INCa afin de contribuer au financement du personnel et du fonctionnement de ces centres labellisés

Dans le cadre d’une collaboration internationale entre l’INCa et le National Cancer Institute (NCI) aux Etats-Unis, les CLIP² peuvent répondre à des appels à projets de recherche clinique académique lancés par le NCI portant sur l’évaluation de molécules de thérapie ciblée. Cette procédure a été approuvée par le Comité de Déontologie de l’INCa. C’est dans ce cadre que l’essai clinique AKTIL est conduit en France, la molécule étant fournie gracieusement par le NCI et le laboratoire propriétaire de cette molécule.

Source : ARC et INCa








MyPharma Editions

Biogen France emménage à La Défense

Publié le 18 septembre 2018
Biogen France emménage à La Défense

Biogen, entreprise pionnière dans le domaine des neurosciences, installe ses équipes dans la Tour CBX du quartier d’affaires de La Défense. L’entreprise spécialisée dans la lutte contre les maladies neurologiques graves réaffirme ainsi son engagement à long terme en France et son souhait d’offrir un environnement de travail optimal à ses collaborateurs.

Répartition pharmaceutique : une opération d’envergure pour alerter le grand public

Publié le 18 septembre 2018
Répartition pharmaceutique : une opération d'envergure pour alerter le grand public

Depuis le 1er septembre, toutes les camionnettes de livraison des entreprises de répartition ont revêtu un habillage spécial. Menacés par une crise économique sans précédent, les répartiteurs pharmaceutiques* se mobilisent pour sensibiliser le grand public et les décideurs à l’importance de leurs missions et les alerter sur les risques qui pèsent sur l’égalité d’accès aux médicaments.

Actelion : résultats positifs pour OPSUMIT® dans l’hypertension porto-pulmonaire

Publié le 18 septembre 2018
Actelion : résultats positifs pour OPSUMIT® dans l’hypertension porto-pulmonaire

Actelion, l’une des sociétés pharmaceutiques Janssen du groupe Johnson & Johnson, a annoncé les résultats du premier essai contrôlé randomisé pour l’hypertension porto-pulmonaire (HPP), qui ont montré qu’OPSUMIT® (macitentan) avait permis d’améliorer considérablement la résistance vasculaire pulmonaire (RVP) par rapport au placebo, satisfaisant ainsi le critère d’évaluation principal de l’étude.

GeNeuro reprend de Servier les droits mondiaux ex-US et Japon du GNbAC1 dans la SEP

Publié le 18 septembre 2018
GeNeuro reprend de Servier les droits mondiaux ex-US et Japon du GNbAC1 dans la SEP

Servier et GeNeuro ont annoncé mardi que GeNeuro reprend de Servier les droits mondiaux ex US et Japon sur son produit dans la sclérose en plaques (SEP), GNbAC1. En 2014, Servier avait acquis une option de licence pour le développement et la commercialisation du GNbAC1 dans la SEP sur tous les territoires, à l’exception des États-Unis et du Japon, pour 37,5 millions d’euros.

Carenity : Lise Radoszycki nommée au poste de Directrice Associée

Publié le 17 septembre 2018
Carenity : Lise Radoszycki nommée au poste de Directrice Associée

Carenity, la première communauté de patients en ligne en Europe, vient d’annoncer la nomination de Lise Radoszycki au poste de Directrice Associée.

GamaMabs Pharma lance une étude de phase II de l’anticorps monoclonal GM102 dans le cancer colorectal avancé ou métastatique

Publié le 17 septembre 2018
GamaMabs Pharma lance une étude de phase II de l'anticorps monoclonal GM102 dans le cancer colorectal avancé ou métastatique

GamaMabs Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement d’anticorps thérapeutiques optimisés ciblant le récepteur II de l’hormone anti-müllerienne (AMHR2) pour le traitement du cancer, a annoncé avoir inclus le premier patient dans l’étude C201 de phase II. Cet essai clinique du GM102 en monothérapie et en association avec Lonsurf (trifluridine/tipiracil) porte sur des patients atteints de cancer colorectal de stade avancé ou métastatique.

L’Institut Curie annonce la création d’Honing Biosciences

Publié le 17 septembre 2018
L’Institut Curie annonce la création d’Honing Biosciences

L’Institut Curie, acteur de référence dans la lutte contre le cancer, a annoncé le lancement de la société de biotechnologies Honing Biosciences. Il s’agit d’une plateforme technologique exclusive qui développe des solutions pour optimiser l’efficacité et la sécurité des thérapies cellulaires dans les cancers et les maladies chroniques.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions