Edition du 20-11-2019

Maladie d’Alzheimer: le Masitinib comme Thérapie complémentaire

Publié le vendredi 22 avril 2011

AB Science, société pharmaceutique spécialisée dans la recherche, le développement et la commercialisation d’inhibiteurs de protéines kinases (IPK), annonce la publication des résultats de la première étude de phase 2 du masitinib en médecine humaine dans le traitement de la maladie d’Alzheimer.

Intitulé, « Masitinib as an adjunct therapy for mild-to-moderate Alzheimer’s disease: a randomised, placebo-controlled phase 2 trial », cet article en anglais est publié dans la revue Alzheimer’s Research and Therapy, accessible gratuitement en ligne à http://alzres.com/content/3/2/16.
 
L’étude de Phase 2 établit la validation de concept selon lequel le masitinib par voie orale apporte des bénéfices thérapeutiques potentiels chez les patients atteints de maladie d’Alzheimer d’une forme légère à modérée. Au total, les résultats apportent de nouvelles données scientifiques à la question importante du rôle des agents anti-inflammatoires dans la gestion de la maladie d’Alzheimer.  Sur la base de ces résultats prometteurs, AB Science est à pied d’œuvre pour lancer une étude de phase 3, étape pivot dans le processus d’enregistrement du masitinib dans  cette indication.
 
Cette étude de phase 2 randomisée, contrôlée par placebo et conduite par le Professeur François Piette (Hôpital Charles Foix à Ivry-sur-Seine) et des confrères de 12 sites en France, a testé l’hypothèse selon laquelle l’action inhibitrice ciblée du masitinib sur les mastocytes peut réduire les symptômes de la maladie d’Alzheimer. Un total de 35 patients a été inclus dans cette étude. On pense que l’inflammation neuronale est importante dans la pathogénèse de la maladie d’Alzheimer. Les mastocytes sont un composant clef du réseau inflammatoire et participent à la régulation de la perméabilité de la barrière hémato-encéphalique. Le masitinib, un inhibiteur de tyrosine kinase sélectif administré par voie orale, inhibe efficacement la survie, la migration et l’activité des mastocytes.
 
Le Professeur Marc Verny (Chef du service médecine gériatrique de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris et co-investigateur de l’étude) a commenté la nouvelle : « le masitinib administré comme thérapie complémentaire aux traitements de référence pendant 24 semaines a montré des signes prometteurs  dans le retardement du taux de déclin cognitif comparé au placebo, avec un profil de tolérance acceptable. Bien que cette étude soit trop petite pour tirer des conclusions définitives sur l’efficacité du traitement, les résultats de cette étude sont suffisamment probants pour pousser la recherche plus avant dans une phase 3. »
 
En résumé, des patients atteints de maladie d’Alzheimer d’une forme légère à modérée ont reçu du masitinib comme traitement complémentaire à un inhibiteur de cholinestérase et/ou un traitement à la mémantine pendant 24 semaines. Comparé au placebo, une amélioration significative de la fonction cognitive et de la capacité fonctionnelle a été constatée dans le groupe traité avec le masitinib, comme cela a été rendu évident par la réponse soutenue et statistiquement significative dans l’échelle ADAS-Cog, ainsi que par le changement de la médiane des valeurs ADAS-Cog, MMSE et ADCS-ADL par rapport à la baseline ; ces résultats sont par ailleurs étayés par la réponse favorable dans les analyses CIBIC-plus et CDR. De tels bénéfices sont désirables dans la maladie d’Alzheimer, car ils se traduisent concrètement en une amélioration de la qualité de vie.
 
Le professeur Olivier Hermine, président du comité scientifique d’AB Science et auteur correspondant de cette publication, a déclaré : « Étant donné le ciblage sélectif par le masitinib des mastocytes et de kinases spécifiques, les résultats de cette étude aident à établir le rôle des mastocytes dans la pathogénèse des maladies neurodégénératives comme la maladie d’Alzheimer. Le masitinib pourrait donc représenter une approche innovante dans le traitement de la maladie d’Alzheimer. En conséquence, AB Science a lancé un programme de développement clinique dans le traitement de la maladie d’Alzheimer et se prépare activement au lancement d’une étude de phase 3. À cette fin, nous avons déjà reçu une opinion scientifique favorable de la part de l’Agence Européenne des Médicaments (EMA) sur le plan d’étude de phase 3, ce qui représente un pas important pour le développement du masitinib dans la maladie d’Alzheimer. »
 
Source : AB Science








MyPharma Editions

Ebola : le vaccin ERVEBO® de MSD reçoit une AMM conditionnelle en Europe et une préqualification de l’OMS

Publié le 20 novembre 2019
Ebola : le vaccin ERVEBO® de MSD reçoit une AMM conditionnelle en Europe et une préqualification de l’OMS

MSD a annoncé l’autorisation de mise sur le marché (AMM) conditionnelle accordée par la Commission Européenne pour son vaccin ERVEBO®, ainsi que de la préqualification délivrée par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), marquant une avancée significative dans la riposte mondiale contre Ebola. ERVEBO® est en cours d’évaluation par la Food and Drug Administration (FDA), avec un retour attendu d’ici le 14 mars 2020.

L’alliance BMS-Pfizer et Fitbit collaborent pour accélérer le diagnostic de fibrillation auriculaire

Publié le 20 novembre 2019
L’alliance BMS-Pfizer et Fitbit collaborent pour accélérer le diagnostic de fibrillation auriculaire

L’alliance BMS-Pfizer et Fitbit a annoncé un partenariat pour améliorer le diagnostic de la fibrillation auriculaire, afin d’accélérer sa détection chez les personnes présentant un risque accru d’accident vasculaire cérébral (AVC). L’alliance BMS-Pfizer et Fitbit prévoient de développer un contenu pédagogique et de fournir des conseils afin d’aider les personnes exposées à un risque accru d’accident vasculaire cérébral.

Sanofi et Cyclamed lancent la campagne « AnTRIbiotiques, je m’implique »

Publié le 19 novembre 2019
Sanofi et Cyclamed lancent la campagne « AnTRIbiotiques, je m’implique »

A l’occasion de la semaine mondiale du bon usage des antibiotiques (18-24 novembre) et de la semaine européenne de la réduction des déchets (16- 24 novembre), Sanofi et Cyclamed s’associent pour mener une campagne d’action et d’information, appelée « AnTRIbiotiques, je m’implique », à destination du grand public, des professionnels de santé et des autorités régionales.

Cancer du cerveau : CarThera et KIYATEC collaborent afin de proposer des thérapies personnalisées

Publié le 19 novembre 2019
Cancer du cerveau : CarThera et KIYATEC collaborent afin de proposer des thérapies personnalisées

KIYATEC et CarThera viennent d’annoncer la mise en place d’une collaboration clinique dans le but de développer leurs innovations et d’améliorer le traitement des patients suite à un diagnostic de glioblastome, une forme très agressive de cancer du cerveau qui touche plus de 130 000 patients chaque année dans le monde et se caractérise par un pronostic clinique réservé.

Biocodex en négociations exclusives en vue de l’acquisition des Laboratoires Iprad

Publié le 19 novembre 2019
Biocodex en négociations exclusives en vue de l’acquisition des Laboratoires Iprad

Les Laboratoires Iprad et Biocodex ont annoncé être entrés en négociations exclusives en vue du rachat par Biocodex des Laboratoires Iprad. Les deux sociétés possèdent un portefeuille de produits complémentaires dans le domaine de la santé familiale. Leur rapprochement permettra de créer un acteur de premier plan, tant en France qu’à l’international, en particulier dans le domaine des microbiotes.

Emmanuelle Quilès nommée à la Présidence du Programme « IA et Santé » du Comité Stratégique de Filière des industries et technologies de santé

Publié le 19 novembre 2019
Emmanuelle Quilès nommée à la Présidence du Programme « IA et Santé » du Comité Stratégique de Filière des industries et technologies de santé

L’Alliance pour la Recherche et l’Innovation des Industries de Santé (ARIIS), qui porte le programme « intelligence artificielle et santé » du Comité Stratégique de Filière des industries et technologies de santé, vient de nommer à la Présidence du programme, Emmanuelle Quilès, Présidente de Janssen France.

Theradiag annonce le marquage CE de son nouvel automate i-Track10 pour le monitoring des biothérapies

Publié le 18 novembre 2019
Theradiag annonce le marquage CE de son nouvel automate i-Track10 pour le monitoring des biothérapies

Theradiag, société spécialisée dans le diagnostic in vitro et le théranostic a annoncé aujourd’hui avoir réalisé le marquage CE de son automate i-Track10 pour le monitoring des biothérapies.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents