Edition du 26-10-2020

Accueil » Cancer » Industrie » Produits

Cancer du pancréas : Skuldtech et AB Science identifient de nouveaux marqueurs pronostiques de survie associés au masitinib

Publié le lundi 5 novembre 2012

Découverts dans le cadre de l’essai clinique de phase III évaluant l’efficacité thérapeutique du masitinib d’AB Science, ces nouveaux marqueurs biologiques vont permettre de mettre sur le marché un test diagnostique compagnon associé à cette molécule. Ce test développé par Skuldtech identifiera les patients les plus susceptibles de bénéficier du traitement.

Skuldtech, société experte en génomique et pharmacogénomique et spécialisée dans le développement de tests diagnostiques, en partenariat avec AB Science, société pharmaceutique spécialisée dans le développement d’inhibiteurs de tyrosine kinase, annoncent l’identification de nouveaux marqueurs sanguins prédictifs de la survie des patients atteints du cancer du pancréas. Skuldtech et AB Science prévoient d’exploiter ces nouveaux marqueurs en proposant aux cliniciens le futur test compagnon du masitinib dans le cadre du traitement du cancer du pancréas.

Sur la base de l’approche technologique de Skuldtech associant le séquençage, ses outils bioinformatiques propriétaires et l’étude de l’expression des gènes (transcriptome) du sang, ces travaux ont été réalisés dans le cadre de l essai clinique de phase III dans le cancer du pancréas organisé par AB Science. Cette étude clinique avait pour but d’évaluer l’efficacité thérapeutique d’un nouveau traitement associant le masitinib et la gemcitabine versus la gemcitabine seule (traitement le plus courant du cancer du pancréas). Ainsi, à partir d’une simple goutte de sang, Skuldtech et AB Science ont identifié de nouveaux marqueurs spécifiques (marqueurs transcriptomiques), qui distinguent les différentes populations de patients traités au cours de cette étude clinique de phase III, et sélectionné les marqueurs prédictifs de la survie associés au masitinib.

Développé à partir de ces marqueurs de survie, le diagnostic compagnon du masitinib présente un intérêt majeur pour le clinicien traitant le cancer du pancréas car ce test peut caractériser à l’aide d’un « simple » prélèvement sanguin les patients les plus susceptibles de bénéficier de ce traitement. La segmentation des patients établie grâce à des tests diagnostiques pointus fait partie des solutions auxquelles les systèmes de santé pourraient faire appel dans l’avenir pour mieux maîtriser les coûts des traitements.

Les marqueurs pronostiques de survie associés au masitinib identifiés au cours de cette étude clinique de phase III sont la co-propriété d’AB Science et de Skuldtech. Ils ont fait l’objet de dépôts de brevets et ont été associés au dossier d’enregistrement du masitinib déposé par AB Science auprès des autorités réglementaires. Dans le cas où le masitinib obtiendrait son Autorisation de Mise sur le Marché pour le traitement du cancer du pancréas, AB Science gardera 100% des droits liés au masitinib.

« A notre connaissance, c’est la première fois que de nouveaux marqueurs biologiques sont découverts dans le cadre d’un développement clinique de phase III. Ces marqueurs sont à la fois spécifiques de la molécule en développement et associés à une réponse positive du patient », explique Didier Ritter, Président de Skuldtech. « L’industrie pharmaceutique, qui doit faire face à la perte de nombreux brevets (patent cliff) et à un climat économique difficile, est à la recherche de nouvelles solutions pour réussir ses études cliniques ainsi que de nouveaux relais de croissance. Le concept de médecine personnalisée ou de personnalisation des traitements suscite ainsi de nombreux espoirs, que ce soit pour les patients ou les industriels du médicament. »

Source : AB science








MyPharma Editions

Nicox : sélection d’un candidat au développement dans une nouvelle classe de composés modulés par le NO réduisant la pression intraoculaire

Publié le 23 octobre 2020
Nicox : sélection d’un candidat au développement dans une nouvelle classe de composés modulés par le NO réduisant la pression intraoculaire

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé avoir sélectionné un nouveau candidat au développement, le NCX 1728, issu de son programme de recherche de composés brevetés axé sur des composés modulés par l’oxyde nitrique (NO) réduisant la pression intraoculaire (PIO). Un analogue de cette molécule a démontré1 des résultats positifs chez des primates non humains présentant une hypertension oculaire en comparaison avec le travoprost 0,1%, un analogue de prostaglandine.

Innate Pharma : l’inclusion du 1er patient dans l’essai de Phase 3 avec monalizumab déclenche un paiement de 50M$ d’AstraZeneca

Publié le 23 octobre 2020
Innate Pharma : l'inclusion du 1er patient dans l'essai de Phase 3 avec monalizumab déclenche un paiement de 50M$ d'AstraZeneca

Innate Pharma a annoncé qu’AstraZeneca a traité le premier patient dans son essai clinique de Phase 3, INTERLINK-1, évaluant monalizumab en combinaison avec cetuximab chez des patients présentant un carcinome épidermoïde de la tête et du cou en rechute ou métastatique et préalablement traités par une chimiothérapie à base de sels de platine ainsi qu’une immunothérapie anti-PD-(L)1 (« CETC r/m prétraités à l’IO »).

Alnylam : avis positif du CHMP pour OXLUMO™ afin de traiter l’hyperoxalurie primitive de type 1

Publié le 22 octobre 2020
Alnylam : avis positif du CHMP pour OXLUMO™ afin de traiter l’hyperoxalurie primitive de type 1

Alnylam Pharmaceuticals, le chef de file des ARNi thérapeutiques, a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a émis un avis positif vis-à-vis de l’approbation du lumasiran, un ARNi thérapeutique expérimental qui cible l’ARNm de l’hydroxyacide-oxydase 1 (HAO1), codant la glycolate oxydase (GO), en cours de développement pour le traitement de l’hyperoxalurie primitive de type 1 (HP1). S’il est approuvé par la Commission européenne (CE), le lumasiran sera commercialisé en Europe sous la marque OXLUMO™.

Onxeo : recrutement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan

Publié le 22 octobre 2020
Onxeo : recrutement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan

Onxeo a annoncé une nouvelle étape dans le développement clinique d’AsiDNA™ avec le traitement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan1 destinée à évaluer l’effet d’AsiDNA™, son inhibiteur « first-in-class » de la réponse aux dommages de l’ADN (DDR), sur la résistance acquise à l’inhibiteur de PARP (PARPi) niraparib dans le traitement d’entretien en deuxième ligne du cancer de l’ovaire en rechute. De premiers résultats de cette étude sont attendus début 2021.

Genkyotex : le setanaxib obtient la désignation de médicament orphelin de la FDA pour le traitement de la CBP

Publié le 21 octobre 2020
Genkyotex : le setanaxib obtient la désignation de médicament orphelin de la FDA pour le traitement de la CBP

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, annonce aujourd’hui que son principal candidat médicament, le setanaxib, a obtenu la désignation de médicament orphelin (Orphan Drug Designation – ODD) de la Food and Drug Administration (FDA) américaine pour le traitement de la cholangite biliaire primitive (CBP).

Valneva : résultats initiaux positifs pour la seconde Phase 2 du candidat vaccin contre la maladie de Lyme

Publié le 21 octobre 2020
Valneva : résultats initiaux positifs pour la seconde Phase 2 du candidat vaccin contre la maladie de Lyme

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre des maladies générant d’importants besoins médicaux, a annoncé des résultats initiaux positifs pour la deuxième étude de Phase 2 (VLA15-202) de son candidat vaccin VLA 15 contre la maladie de Lyme.

Inventiva : statut « Fast Track » de la FDA pour son candidat médicament au stade clinique odiparcil dans la MPS

Publié le 21 octobre 2020
Inventiva : statut « Fast Track » de la FDA pour son candidat médicament au stade clinique odiparcil dans la MPS

Inventiva vient d’annoncer que la Food and Drug Administration (FDA) américaine a accordé le statut « Fast Track » à odiparcil, son candidat médicament au stade clinique, pour le traitement de la MPS de type VI (MPS VI), une maladie génétique rare et progressive.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents