Edition du 11-05-2021

Maladie d’Alzheimer : le vaccin anti-tau d’Axon a démarré les essais de phase II

Publié le mercredi 22 juin 2016

Le site d'Axon Neuroscience La société de biotechnologie Axon Neuroscience a annoncé le démarrage réussi de l’étude ADAMANT de phase II, le premier patient ayant été vacciné avec le vaccin actif anti-tau. Le vaccin AADvac1 d’AXON est prévu pour être le premier vaccin anti-tau modificateur de la maladie d’Alzheimer (MA).

AADvac1 est un vaccin actif anti-tau prévu pour être un traitement modificateur de la maladie d’Alzheimer et d’autres tauopathies. AADvac1 est conçu pour susciter les anticorps contre la protéine tau pathologique, qui est la cause principale de la pathologie neurofibrillaire dans la maladie d’Alzheimer. Ces anticorps devraient empêcher la protéine tau d’avoir des interactions pathologiques, pour faciliter la suppression de la pathologie tau et ainsi ralentir ou stopper la progression de la maladie d’Alzheimer.

ADAMANT sera menée dans plusieurs pays d’Europe
ADAMANT est une étude de 24 mois, randomisée, contrôlée par placebo, en groupes parallèles, en double aveugle, multicentrique, de phase II visant à évaluer l’innocuité et l’efficacité d’AADvac1 appliqué à des patients atteints de maladie d’Alzheimer d’intensité légère. L’objectif premier est de confirmer les résultats positifs de phase I en évaluant l’innocuité et l’immunogénicité sur une plus large population de patients atteints de maladie d’Alzheimer d’intensité légère. Le deuxième objectif est d’évaluer l’efficacité du vaccin AADvac1 pour ralentir ou stopper le déclin cognitif chez les patients sur une période de 24 mois. L’étude a la puissance nécessaire pour explorer et montrer l’effet modificateur de la maladie sur les mesures du CDR-SB (« Clinical Dementia Rating-Sum-of-boxes »), soutenue par une batterie cognitive personnalisée (score composite standard) et la grille des activités de la vie quotidienne.

L’étude ADAMANT sera menée dans plusieurs pays d’Europe, où 185 patients devraient être recrutés pour y participer.

« Nous sommes reconnaissants pour tous les efforts accomplis par l’équipe complète, les investigateurs et les partenaires, qui nous ont aidés à faire passer AADvac1 au stade de l’étude de phase II, qui constitue un jalon historique pour la recherche et le développement clinique pour la maladie d’Alzheimer », a déclaré Roman Sivak, directeur général d’AXON Neuroscience, qui a ajouté : « Nous vivons une période enthousiasmante car nous pensons que les résultats positifs de l’étude de phase I pourraient bientôt être confirmés par cette étude de phase II. »

Source : AXON Neuroscience








MyPharma Editions

Pherecydes Pharma étend son portefeuille de brevets avec un nouveau brevet accordé à Hong Kong

Publié le 11 mai 2021
Pherecydes Pharma étend son portefeuille de brevets avec un nouveau brevet accordé à Hong Kong

Pherecydes Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans la phagothérapie de précision destinée à traiter les infections bactériennes résistantes et/ou compliquées, a annoncé l’accord des autorités de Hong-Kong pour la délivrance d’un brevet pour ses phages anti-Pseudomonas Aeruginosa sur ce territoire.

Iktos et Facio Therapies vont collaborer en utilisant l’IA pour la conception de traitements de la dystrophie facio-scapulo-humérale

Publié le 11 mai 2021
Iktos et Facio Therapies vont collaborer en utilisant l’IA pour la conception de traitements de la dystrophie facio-scapulo-humérale

Iktos, société spécialisée dans l’intelligence artificielle pour la conception de nouveaux médicaments, et Facio Therapies, société de découverte et développement de médicaments axée sur la mise au point de traitements pour la dystrophie facio-scapulo-humérale (FSH), ont annoncé leur entrée en collaboration pour appliquer la technologie d’intelligence artificielle (IA) de modélisation générative d’Iktos dans l’un des programmes de découverte de médicaments de Facio.

Xenothera signe un contrat de précommande de son traitement anti-COVID avec le gouvernement français

Publié le 11 mai 2021
Xenothera signe un contrat de précommande de son traitement anti-COVID avec le gouvernement français

Xenothera a annoncé la signature d’un contrat de réservation de 30.000 doses unitaires de XAV-19 avec le Ministère de la Santé et des Solidarités français. Le XAV-19 est l’anticorps polyclonal anti-SARS-CoV-2 développé en France par la biotech nantaise, sur la base de sa technologie d’anticorps glyco-humanisés. Ce traitement est destiné aux patients atteints de COVID modérée, pour éviter l’aggravation de la maladie et un transfert en réanimation.

MATWIN distingue quatre projets novateurs dans la lutte contre les cancers

Publié le 11 mai 2021
MATWIN distingue quatre projets novateurs dans la lutte contre les cancers

MATWIN, accélérateur national français spécialisé en oncologie et filiale d’Unicancer, a annoncé les quatre lauréats distingués par ses deux jurys réunis en session numérique du 3 au 5 mai derniers en marge de la 6e édition de sa Convention Partnering MEET2WIN dédiée à l’oncologie.

COVID-19 : la Commission propose une stratégie de l’UE en matière de traitements

Publié le 10 mai 2021
COVID-19 : la Commission propose une stratégie de l'UE en matière de traitements

La Commission européenne vient de proposer, en complément de la stratégie de l’UE pour les vaccins, une stratégie en matière de traitements contre la COVID-19. Objectif : encourager la mise au point et la disponibilité de traitements plus que nécessaires pour lutter contre cette maladie, y compris dans le traitement de la «COVID longue». La stratégie proposée couvre l’ensemble du cycle de vie des médicaments: de la recherche, du développement et de la fabrication à la passation de marchés et au déploiement.

Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d’UPSA

Publié le 6 mai 2021
Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d'UPSA

Le groupe Taisho Pharmaceutical vient d’annoncer la nomination d’Isabelle Van Rycke en tant que présidente et CEO du laboratoire UPSA à compter du 10 mai 2021.

GSK : Benlysta approuvé dans l’UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

Publié le 6 mai 2021
GSK : Benlysta approuvé dans l'UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

GlaxoSmithKline (GSK) vient d’annoncer que la Commission européenne a approuvé l’utilisation de BENLYSTA (bélimumab) par voie intraveineuse et sous-cutanée, pour le traitement des patients adultes atteints de glomérulonéphrite lupique (GNL) active, en association avec des immunosuppresseurs.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents