Edition du 04-03-2021

Valneva reprend le contrôle du vaccin Ixiaro® à GSK

Publié le mardi 23 juin 2015

La société de biotechnologie Valneva a annoncé aujourd’hui qu’elle avait décidé de reprendre le contrôle de la distribution et de la commercialisation d’Ixiaro®, son vaccin du voyageur contre l’encéphalite japonaise, en mettant fin à son accord de commercialisation et de distribution avec GSK, signé en 2006 avec Novartis Vaccines.

« Ce changement important, qui a été rendu possible en raison de clauses contractuelles spécifiques après l’échange d’actifs entre Novartis et GSK, s’inscrit dans la stratégie du Groupe de construire une société de biotechnologie spécialisée dans les vaccins, indépendante et totalement intégrée, et d’exploiter les synergies créées par l’acquisition récente du Dukoral®, le  second vaccin du voyageur de Valneva. », explique la société dans un communiqué.

Valneva prévoit d’améliorer de façon significative, à compter de 2016, sa marge sur les ventes d’Ixiaro®, principal contributeur au chiffre d’affaires du groupe, ainsi que la rentabilité du produit. Avant de mettre fin à son accord de distribution, Valneva n’intégrait  que 50% des ventes d’Ixiaro® sur le marché des voyageurs privés et deux tiers des ventes du produit à l’armée américaine. Valneva pourra désormais intégrer 100% des ventes sur les marchés où la société distribue directement le produit et verra sa marge s’améliorer sur les autres marchés pour lesquels ont été conclus, par pays, des accords de commercialisation et de distribution. Valneva estime également que le groupe devrait être en mesure de faire progresser les ventes directes du produit grâce un portefeuille de vaccins plus spécialisé et en entrant sur des marchés sur lesquels Ixiaro® est approuvé mais non commercialisé actuellement.

Suite à une période de transition, dont l’achèvement est prévu pour le début de l’année 2016 sur tous les principaux territoires où le produit est distribué, Valneva commercialisera et distribuera son vaccin contre l’encéphalite japonaise en s’appuyant sur ses équipes de ventes et de marketing ainsi que par le biais d’accords de distribution avec des partenaires locaux déjà bien implantés. Valneva s’appuiera notamment sur ses équipes de ventes et de marketing dans les pays nordiques (Suède, Norvège, Danemark et Finlande), que le Groupe a acquis en début d’année lors du rachat de Crucell Sweden AB, ainsi que sur ses équipes de vente nouvellement constituées en France, en Grande-Bretagne et au Canada. Valneva s’occupera également de la commercialisation directe d’Ixiaro® à son client le plus important, l’armée américaine, comme le groupe l’a fait de 2009 à 2013. Sur d’autres marchés ou segments, dont le marché privé américain et l’Allemagne, le groupe est en discussions avancées pour conclure des accords de distribution exclusifs.

Valneva estime qu’en 2015 le niveau de ses ventes directes devrait demeurer en ligne avec ses estimations précédentes, puisque GSK devrait écouler ses stocks d’Ixiaro®. Néanmoins, aucune livraison significative de ce produit n’est attendue au second semestre, ce qui devrait résulter en un impact financier négatif à court terme d’environ EUR 5 à 10 millions sur le chiffre d’affaires net des ventes d’Ixiaro® en 2015. Valneva prévoit désormais que le chiffre d’affaires d’Ixiaro® se situera entre EUR 20 et 25 millions en 2015 comparé à son estimation précédente d’environ EUR 30 millions. Le chiffre d’affaires total 2015 du groupe se situera, en conséquence, dans la fourchette basse de son estimation précédente de EUR 75 à EUR 85 millions. Le groupe prévoit néanmoins d’avoir totalement effacé cet impact financier négatif dès 2016.

Thomas Lingelbach, Président du directoire et Franck Grimaud, Directeur général de Valneva ont indiqué, « Le fait que nous puissions désormais gérer directement la commercialisation et la croissance future d’IXIARO®, en plus de celle de Dukoral®, renforce significativement la valeur stratégique et financière de Valneva. Nous considérons que cela représente une étape majeure dans notre ambition de créer un acteur important dans les vaccins, indépendant et totalement intégré.  L’élargissement de notre portefeuille commercial justifie le développement continu de nos équipes de ventes et de marketing et représente une grande opportunité de commercialiser de nouveaux vaccins – qu’ils aient été développés en interne, proviennent de partenariats ou d’acquisitions. Nous souhaitons remercier toutes les équipes de Novartis Vaccines, maintenant intégrées à GSK, pour leur travail et leur excellente collaboration durant les 6 dernières années sur le positionnement et le développement des ventes d’Ixiaro®. Nous avons hâte de poursuivre notre collaboration de R&D avec GSK, que ce soit sur le Pseudomonas et le Clostridrium difficile ou sur le développement de nouveaux vaccins basés sur notre lignée cellulaire EB66®. »

Source :  Valneva








MyPharma Editions

Iktos va collaborer avec Pfizer dans l’intelligence artificielle appliquée à la découverte de nouveaux médicaments

Publié le 4 mars 2021
Iktos va collaborer avec Pfizer dans l’intelligence artificielle appliquée à la découverte de nouveaux médicaments

Iktos, la start-up française spécialisée dans le développement de solutions d’intelligence artificielle (IA) pour la recherche en chimie, et notamment en chimie médicinale, vient d’annoncer l’utilisation de sa technologie d’IA pour la conception de novo de médicaments dans une sélection de programmes Pfizer de découverte de petites molécules.

Argobio, le start-up studio dédié aux sciences de la vie, lève 50 M€ pour son lancement

Publié le 4 mars 2021
Argobio, le start-up studio dédié aux sciences de la vie, lève 50 M€  pour son lancement

Argobio, le start-up studio dédié aux sciences de la vie, vient d’annoncer son lancement avec une levée de fonds de 50 M€ réalisée auprès de Bpifrance, Kurma Partners, Angelini Pharma, Evotec et l’Institut Pasteur. Argobio aura pour mission l’incubation de projets hautement innovants au stade précoce de leur développement, dans des domaines thérapeutiques préalablement sélectionnés, jusqu’à la création de sociétés et leur financement par une série A.

Sanofi : la FDA accepte d’examiner Dupixent® dans le traitement de l’asthme modéré à sévère de l’enfant

Publié le 4 mars 2021
Sanofi : la FDA accepte d’examiner Dupixent® dans le traitement de l’asthme modéré à sévère de l’enfant

Sanofi a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a accepté d’examiner la demande supplémentaire de licence de produit biologique (sBLA, supplemental Biologics License Application) relative à Dupixent® (dupilumab) comme traitement additionnel de l’asthme modéré à sévère non contrôlé des enfants âgés de 6 à 11 ans.

GeNeuro : approbation du DSMB pour la poursuite de son étude de Phase 2 évaluant le temelimab dans la SEP

Publié le 4 mars 2021
GeNeuro : approbation du DSMB pour la poursuite de son étude de Phase 2 évaluant le temelimab dans la SEP

GeNeuro, société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements ciblant des facteurs clés de progression des maladies neurodégénératives auto-immunes, notamment la sclérose en plaques (SEP), a annoncé que le Comité de surveillance et de suivi (Drug Safety Monitoring Board, ou DSMB) a autorisé la poursuite, comme prévu et sans modification, de l’étude de Phase 2 évaluant le temelimab chez des patients atteints de sclérose en plaques (SEP).

MEDSIR : l’Institut Gustave Roussy et l’Institut Curie participent à un essai clinique afin de traiter le cancer du thymus avancé

Publié le 3 mars 2021
MEDSIR : l’Institut Gustave Roussy et l’Institut Curie participent à un essai clinique afin de traiter le cancer du thymus avancé

Entreprise mondiale consacrée à la recherche indépendante en cancérologie, MEDSIR a lancé l’essai clinique phase II PECATI, qui vise à explorer une nouvelle option de traitement pour les patients atteints de tumeurs thymiques avancées, un cancer peu fréquent. L’étude évaluera l’efficacité et la sécurité de l’association de pembrolizumab et de lenvatinib chez des patients atteints de carcinome thymique ou de thymome B3 métastatique.

CVasThera lève 1,3 million d’euros lors d’un premier tour de table

Publié le 3 mars 2021
CVasThera lève 1,3 million d’euros lors d’un premier tour de table

CVasThera, société biopharmaceutique spécialisée dans la R&D de médicaments innovants pour les pathologies cardiovasculaires et intestinales, vient d’annoncer une levée de fonds de 1,3 million d’euros lors d’un tour de table d’amorçage. Cette levée vient tripler l’apport en fonds propres et le capital de la société, sécurisant ainsi le financement nécessaire à la réalisation des études précliniques pour le composé CVT120165, un candidat médicament dans le traitement de la maladie de Crohn.

VIH : les chercheurs d’Abbott font une découverte qui pourrait faire avancer la découverte de futurs traitements

Publié le 3 mars 2021
VIH : les chercheurs d'Abbott font une découverte qui pourrait faire avancer la découverte de futurs traitements

Abbott a annoncé le 2 mars qu’une équipe de scientifiques a découvert en République démocratique du Congo (RDC) un nombre inhabituellement élevé de personnes testées positives en anticorps VIH, mais dont la charge virale est faible ou non détectable et ce, sans aucun traitement antirétroviral. Ces personnes sont appelées contrôleurs d’élite du VIH.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents