Edition du 19-02-2018

Accueil » Alzheimer » Et aussi » Médecine

Maladie d’Alzheimer : les ondes des téléphones mobiles pourraient avoir un effet bénéfique

Publié le vendredi 8 janvier 2010

Des travaux menés sur des souris par des chercheurs américains et publiés dans le Journal of Alzheimer’s Disease suggèrent qu’une exposition prolongée aux ondes électromagnétiques émises par les téléphones mobiles pourrait prévenir la maladie d’Alzheimer, et même faire régresser ses lésions.

Ces résultats spectaculaires obtenus par Gary Arendash du Centre de recherche sur la maladie d’Alzheimer de Floride, et qui viennent d’être publiés dans la revue spécialisée Journal of Alzheimer’s Disease, restent encore à être confirmés. Alors que jusqu’ici, les téléphones portables étaient soupçonnés de provoquer des tumeurs cérébrales, ces recherches laissent entrevoir des pistes de recherche aussi inédites qu’inattendues.

Près de deux heures par jour, et cela pendant plusieurs mois, les scientifiques américains ont ainsi exposé 96 souris, dont certaines ont été  génétiquement modifiées pour développer une maladie d’Alzheimer, à des ondes électromagnétiques haute fréquence générées par une antenne.

Les résultats sont surprenants : les souris génétiquement modifiées exposées aux ondes dès leur jeune âge ne souffraient pas de troubles de la mémoire habituellement constatés chez ces souris «alzheimer». Les souris génétiquement modifiées vieillissantes ayant déjà des problèmes de mémoire ont vu leurs capacités améliorées. Enfin, chez les souris normales, la mémoire (testée dans des labyrinthes) a été  »boostée » grâce à plusieurs mois d’exposition aux ondes, sans que les scientifiques ne constatent d’anomalies dans leur organisme.

Pour ces chercheurs, «les ondes électromagnétiques pourraient représenter un traitement non pharmacologique et non invasif de la maladie d’Alzheimer». Néanmoins, ils estiment que la prudence s’impose avant d’extrapoler ces résultats à l’être humain. Si jusqu’à présent, les études sur la téléphonie mobile et l’’exposition aux ondes électromagnétiques n’ont pas fait la preuve d’un danger pour la santé,  nombre d’incertitudes demeurent.

Face à ces travaux, Le Figaro fait notamment part de la réserve de plusieurs chercheurs français. « C’est une piste intéressante, proposée par une équipe sérieuse, mais leurs résultats ont besoin d’être reproduits», commente ainsi le Pr Jean-Jacques Hauw, neuropathologiste à l’université Pierre-et-Marie-Curie, à Paris. Ainsi, précise-t-il, « le modèle animal utilisé par l’équipe américaine est validé, mais reste éloigné de la maladie d’Alzheimer humaine ».

 Source :  Journal of Alzheimer’s Disease, 6-January-2010 – Cell Phone Exposure May Protect Against and Reverse Alzheimer’s Disease








MyPharma Editions

Bone Therapeutics : recrutement du dernier patient de Phase IIA dans la fusion vertébrale avec ALLOB®

Publié le 19 février 2018
Bone Therapeutics : recrutement du dernier patient de Phase IIA dans la fusion vertébrale avec ALLOB®

Bone Therapeutics, société belge spécialisée dans les thérapies cellulaires osseuses, a annoncé aujourd’hui l’achèvement du recrutement de son étude de Phase IIA dans la fusion vertébrale lombaire avec son produit allogénique de thérapie cellulaire osseuse, ALLOB®. Au regard du calendrier, les données d’efficacité et de sécurité de l’ensemble des 32 patients sont attendues mi-2019, après une période de suivi de 12 mois.

Oncologie : PharmaMar signe un accord de licence avec Seattle Genetics

Publié le 16 février 2018
Oncologie : PharmaMar signe un accord de licence avec Seattle Genetics

PharmaMar a annoncé la signature d’un accord de licence exclusif en vertu duquel l’américain Seattle Genetics va recevoir les droits mondiaux exclusifs à certaines molécules brevetées de la société biopharmaceutique espagnole,pour le développement, la fabrication et la commercialisation de conjugués anticorps-médicament (CAM) et/ou d’autres conjugués de médicaments incorporant des charges utiles PharmaMar.

Semaine nationale du Rein du 3 au 10 mars 2018

Publié le 16 février 2018
Semaine nationale du Rein du 3 au 10 mars 2018

France Rein organise la 13e Semaine nationale du Rein. Cette édition proposera du 3 au 10 mars 2018 des dépistages anonymes et gratuits sur tout le territoire français afin de sensibiliser le plus grand monde à ces pathologies. Un Français sur 10 est concerné par une maladie rénale.

Pictogramme « Grossesse » sur les médicaments : une mesure aux « conséquences incertaines », estime l’Académie de médecine

Publié le 16 février 2018
Pictogramme « Grossesse » sur les médicaments : une mesure aux "conséquences incertaines", estime l'Académie de médecine

Dans un communiqué publié vendredi, l’Académie nationale de médecine considère que l’obligation d’apposer le pictogramme « Grossesse » sur les conditionnements de médicaments est une mesure à « l’intention louable » mais aux « conséquences incertaines » et recommande de redéfinir le périmètre du décret.

Rougeole : la ministre de la Santé appelle à un « rattrapage vaccinal »

Publié le 16 février 2018
Rougeole : la ministre de la Santé appelle à un "rattrapage vaccinal"

Agnès Buzyn, la ministre de la Santé, a appelé, mercredi 14 février sur France Inter, les « personnes qui ne sont pas vaccinées ou qui n’ont pas fait vacciner leurs enfants » contre la rougeole à « faire un rattrapage ». Depuis le 1er novembre 2017, 387 cas de rougeole ayant entraîné 1 décès et 83 hospitalisations, dont 6 en services de réanimation, ont été déclarés en France.

Dispositifs médicaux : Biocorp et Chronicare partenaires sur le marché Nord Américain

Publié le 16 février 2018
Dispositifs médicaux : Biocorp et Chronicare partenaires sur le marché Nord Américain

Biocorp, société française spécialisée dans le développement de dispositifs médicaux et de systèmes d’administration de médicaments injectables, et Chronicare entreprise américaine proposant des solutions connectées aux patients atteints de maladies chroniques, ont annoncé un accord portant sur le développement, la fourniture et la commercialisation d’une solution commune.

Stallergenes Greer : feu vert pour l’indication pédiatrique d’ACTAIR® au Japon

Publié le 16 février 2018
Stallergenes Greer : feu vert pour l’indication pédiatrique d’ACTAIR® au Japon

Stallergenes Greer, société biopharmaceutique spécialisée dans le traitement des allergies respiratoires, a annoncé vendredi que son partenaire local au Japon, Shionogi & Co., a obtenu l’autorisation de l’extension de l’indication d’ACTAIR®, comprimé sublingual d’immunothérapie pour le traitement de la rhinite allergique due aux acariens, aux enfants de moins de 12 ans.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions