Edition du 24-10-2020

Accueil » Alzheimer » Et aussi » Médecine

Maladie d’Alzheimer : les ondes des téléphones mobiles pourraient avoir un effet bénéfique

Publié le vendredi 8 janvier 2010

Des travaux menés sur des souris par des chercheurs américains et publiés dans le Journal of Alzheimer’s Disease suggèrent qu’une exposition prolongée aux ondes électromagnétiques émises par les téléphones mobiles pourrait prévenir la maladie d’Alzheimer, et même faire régresser ses lésions.

Ces résultats spectaculaires obtenus par Gary Arendash du Centre de recherche sur la maladie d’Alzheimer de Floride, et qui viennent d’être publiés dans la revue spécialisée Journal of Alzheimer’s Disease, restent encore à être confirmés. Alors que jusqu’ici, les téléphones portables étaient soupçonnés de provoquer des tumeurs cérébrales, ces recherches laissent entrevoir des pistes de recherche aussi inédites qu’inattendues.

Près de deux heures par jour, et cela pendant plusieurs mois, les scientifiques américains ont ainsi exposé 96 souris, dont certaines ont été  génétiquement modifiées pour développer une maladie d’Alzheimer, à des ondes électromagnétiques haute fréquence générées par une antenne.

Les résultats sont surprenants : les souris génétiquement modifiées exposées aux ondes dès leur jeune âge ne souffraient pas de troubles de la mémoire habituellement constatés chez ces souris «alzheimer». Les souris génétiquement modifiées vieillissantes ayant déjà des problèmes de mémoire ont vu leurs capacités améliorées. Enfin, chez les souris normales, la mémoire (testée dans des labyrinthes) a été  »boostée » grâce à plusieurs mois d’exposition aux ondes, sans que les scientifiques ne constatent d’anomalies dans leur organisme.

Pour ces chercheurs, «les ondes électromagnétiques pourraient représenter un traitement non pharmacologique et non invasif de la maladie d’Alzheimer». Néanmoins, ils estiment que la prudence s’impose avant d’extrapoler ces résultats à l’être humain. Si jusqu’à présent, les études sur la téléphonie mobile et l’’exposition aux ondes électromagnétiques n’ont pas fait la preuve d’un danger pour la santé,  nombre d’incertitudes demeurent.

Face à ces travaux, Le Figaro fait notamment part de la réserve de plusieurs chercheurs français. « C’est une piste intéressante, proposée par une équipe sérieuse, mais leurs résultats ont besoin d’être reproduits», commente ainsi le Pr Jean-Jacques Hauw, neuropathologiste à l’université Pierre-et-Marie-Curie, à Paris. Ainsi, précise-t-il, « le modèle animal utilisé par l’équipe américaine est validé, mais reste éloigné de la maladie d’Alzheimer humaine ».

 Source :  Journal of Alzheimer’s Disease, 6-January-2010 – Cell Phone Exposure May Protect Against and Reverse Alzheimer’s Disease








MyPharma Editions

Nicox : sélection d’un candidat au développement dans une nouvelle classe de composés modulés par le NO réduisant la pression intraoculaire

Publié le 23 octobre 2020
Nicox : sélection d’un candidat au développement dans une nouvelle classe de composés modulés par le NO réduisant la pression intraoculaire

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé avoir sélectionné un nouveau candidat au développement, le NCX 1728, issu de son programme de recherche de composés brevetés axé sur des composés modulés par l’oxyde nitrique (NO) réduisant la pression intraoculaire (PIO). Un analogue de cette molécule a démontré1 des résultats positifs chez des primates non humains présentant une hypertension oculaire en comparaison avec le travoprost 0,1%, un analogue de prostaglandine.

Innate Pharma : l’inclusion du 1er patient dans l’essai de Phase 3 avec monalizumab déclenche un paiement de 50M$ d’AstraZeneca

Publié le 23 octobre 2020
Innate Pharma : l'inclusion du 1er patient dans l'essai de Phase 3 avec monalizumab déclenche un paiement de 50M$ d'AstraZeneca

Innate Pharma a annoncé qu’AstraZeneca a traité le premier patient dans son essai clinique de Phase 3, INTERLINK-1, évaluant monalizumab en combinaison avec cetuximab chez des patients présentant un carcinome épidermoïde de la tête et du cou en rechute ou métastatique et préalablement traités par une chimiothérapie à base de sels de platine ainsi qu’une immunothérapie anti-PD-(L)1 (« CETC r/m prétraités à l’IO »).

Alnylam : avis positif du CHMP pour OXLUMO™ afin de traiter l’hyperoxalurie primitive de type 1

Publié le 22 octobre 2020
Alnylam : avis positif du CHMP pour OXLUMO™ afin de traiter l’hyperoxalurie primitive de type 1

Alnylam Pharmaceuticals, le chef de file des ARNi thérapeutiques, a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a émis un avis positif vis-à-vis de l’approbation du lumasiran, un ARNi thérapeutique expérimental qui cible l’ARNm de l’hydroxyacide-oxydase 1 (HAO1), codant la glycolate oxydase (GO), en cours de développement pour le traitement de l’hyperoxalurie primitive de type 1 (HP1). S’il est approuvé par la Commission européenne (CE), le lumasiran sera commercialisé en Europe sous la marque OXLUMO™.

Onxeo : recrutement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan

Publié le 22 octobre 2020
Onxeo : recrutement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan

Onxeo a annoncé une nouvelle étape dans le développement clinique d’AsiDNA™ avec le traitement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan1 destinée à évaluer l’effet d’AsiDNA™, son inhibiteur « first-in-class » de la réponse aux dommages de l’ADN (DDR), sur la résistance acquise à l’inhibiteur de PARP (PARPi) niraparib dans le traitement d’entretien en deuxième ligne du cancer de l’ovaire en rechute. De premiers résultats de cette étude sont attendus début 2021.

Genkyotex : le setanaxib obtient la désignation de médicament orphelin de la FDA pour le traitement de la CBP

Publié le 21 octobre 2020
Genkyotex : le setanaxib obtient la désignation de médicament orphelin de la FDA pour le traitement de la CBP

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, annonce aujourd’hui que son principal candidat médicament, le setanaxib, a obtenu la désignation de médicament orphelin (Orphan Drug Designation – ODD) de la Food and Drug Administration (FDA) américaine pour le traitement de la cholangite biliaire primitive (CBP).

Valneva : résultats initiaux positifs pour la seconde Phase 2 du candidat vaccin contre la maladie de Lyme

Publié le 21 octobre 2020
Valneva : résultats initiaux positifs pour la seconde Phase 2 du candidat vaccin contre la maladie de Lyme

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre des maladies générant d’importants besoins médicaux, a annoncé des résultats initiaux positifs pour la deuxième étude de Phase 2 (VLA15-202) de son candidat vaccin VLA 15 contre la maladie de Lyme.

Inventiva : statut « Fast Track » de la FDA pour son candidat médicament au stade clinique odiparcil dans la MPS

Publié le 21 octobre 2020
Inventiva : statut « Fast Track » de la FDA pour son candidat médicament au stade clinique odiparcil dans la MPS

Inventiva vient d’annoncer que la Food and Drug Administration (FDA) américaine a accordé le statut « Fast Track » à odiparcil, son candidat médicament au stade clinique, pour le traitement de la MPS de type VI (MPS VI), une maladie génétique rare et progressive.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents