Edition du 25-04-2018

Accueil » Alzheimer » Et aussi » Médecine

Maladie d’Alzheimer : les ondes des téléphones mobiles pourraient avoir un effet bénéfique

Publié le vendredi 8 janvier 2010

Des travaux menés sur des souris par des chercheurs américains et publiés dans le Journal of Alzheimer’s Disease suggèrent qu’une exposition prolongée aux ondes électromagnétiques émises par les téléphones mobiles pourrait prévenir la maladie d’Alzheimer, et même faire régresser ses lésions.

Ces résultats spectaculaires obtenus par Gary Arendash du Centre de recherche sur la maladie d’Alzheimer de Floride, et qui viennent d’être publiés dans la revue spécialisée Journal of Alzheimer’s Disease, restent encore à être confirmés. Alors que jusqu’ici, les téléphones portables étaient soupçonnés de provoquer des tumeurs cérébrales, ces recherches laissent entrevoir des pistes de recherche aussi inédites qu’inattendues.

Près de deux heures par jour, et cela pendant plusieurs mois, les scientifiques américains ont ainsi exposé 96 souris, dont certaines ont été  génétiquement modifiées pour développer une maladie d’Alzheimer, à des ondes électromagnétiques haute fréquence générées par une antenne.

Les résultats sont surprenants : les souris génétiquement modifiées exposées aux ondes dès leur jeune âge ne souffraient pas de troubles de la mémoire habituellement constatés chez ces souris «alzheimer». Les souris génétiquement modifiées vieillissantes ayant déjà des problèmes de mémoire ont vu leurs capacités améliorées. Enfin, chez les souris normales, la mémoire (testée dans des labyrinthes) a été  »boostée » grâce à plusieurs mois d’exposition aux ondes, sans que les scientifiques ne constatent d’anomalies dans leur organisme.

Pour ces chercheurs, «les ondes électromagnétiques pourraient représenter un traitement non pharmacologique et non invasif de la maladie d’Alzheimer». Néanmoins, ils estiment que la prudence s’impose avant d’extrapoler ces résultats à l’être humain. Si jusqu’à présent, les études sur la téléphonie mobile et l’’exposition aux ondes électromagnétiques n’ont pas fait la preuve d’un danger pour la santé,  nombre d’incertitudes demeurent.

Face à ces travaux, Le Figaro fait notamment part de la réserve de plusieurs chercheurs français. « C’est une piste intéressante, proposée par une équipe sérieuse, mais leurs résultats ont besoin d’être reproduits», commente ainsi le Pr Jean-Jacques Hauw, neuropathologiste à l’université Pierre-et-Marie-Curie, à Paris. Ainsi, précise-t-il, « le modèle animal utilisé par l’équipe américaine est validé, mais reste éloigné de la maladie d’Alzheimer humaine ».

 Source :  Journal of Alzheimer’s Disease, 6-January-2010 – Cell Phone Exposure May Protect Against and Reverse Alzheimer’s Disease








MyPharma Editions

Régénération cardiaque cellulaire : CellProthera obtient l’autorisation d’essai clinique à Singapour

Publié le 24 avril 2018
Régénération cardiaque cellulaire : CellProthera obtient l’autorisation d’essai clinique à Singapour

Après avoir qualifié et validé avec succès durant l’année écoulée la méthode de production de son produit thérapeutique dans un centre partenaire de thérapie cellulaire basé à Singapour, la biotech française CellProthera vient d’obtenir les autorisations de la Health Science Authority (HSA) – équivalent singapourien des autorités réglementaires française (ANSM) – pour démarrer son essai clinique “SingXpand”.

Abeona : sa thérapie génique ABO-202 désignée médicament orphelin dans l’UE pour la maladie de Batten

Publié le 24 avril 2018
Abeona : sa thérapie génique ABO-202 désignée médicament orphelin dans l'UE pour la maladie de Batten

Abeona Therapeutics, une biotech américaine, a annoncé que le comité des médicaments orphelins de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a accordé la désignation « médicament orphelin » à son programme de thérapie génique ABO-202 pour le traitement des sujets atteints de céroïde-lipofuscinose neuronale, appelée aussi maladie de Batten, une maladie mortelle de stockage lysosomal qui affecte principalement le système nerveux chez l’enfant.

Sanofi : John Reed succède à Elias Zerhouni au poste de Président Monde de la R&D

Publié le 24 avril 2018
Sanofi : John Reed succède à Elias Zerhouni au poste de Président Monde de la R&D

Sanofi a annoncé le départ à la retraite du Président Monde de la R&D de Sanofi, Elias Zerhouni. Le groupe pharmaceutique français a nommé John Reed pour lui succéder à compter du 1er juillet. Ce dernier était depuis cinq ans Responsable Monde de Roche Pharma Recherche et Développement Précoce (pRED).

Oncodesign : Arnaud Lafforgue nommé au poste de Directeur Financier Groupe

Publié le 24 avril 2018
Oncodesign : Arnaud Lafforgue nommé au poste de Directeur Financier Groupe

Oncodesign, groupe biopharmaceutique spécialisé en médecine de précision, vient d’annoncer la nomination d’Arnaud Lafforgue au poste de Directeur Financier Groupe. Il succède ainsi à Laurent Gonthiez qui a décidé de poursuivre vers une autre voie, en accord avec la société, après plus de dix années passées à œuvrer pour le développement d’Oncodesign.

Sensorion et UConn Health identifient le 1er biomarqueur potentiel lié à la perte auditive induite par le bruit

Publié le 23 avril 2018
Sensorion et UConn Health identifient le 1er biomarqueur potentiel lié à la perte auditive induite par le bruit

Les résultats d’une nouvelle étude préclinique présentée à la 53ème réunion biannuelle de l’American Neurotology Society (ANS) ont mis en évidence le premier biomarqueur potentiel de la perte auditive causée par le bruit. Les résultats de cette étude collaborative ont été présentés conjointement par la société de biotechnologie française Sensorion et UConn Health, l’hôpital et centre de recherche médicale de l’Université du Connecticut, aux Etats-Unis.

Genfit : poursuite de l’essai de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH

Publié le 23 avril 2018
Genfit : poursuite de l’essai de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH

Genfit a annoncé que le Data Safety Monitoring Board (DSMB) – un comité de surveillance et de suivi indépendant – a formulé une recommandation positive pour la poursuite de l’essai clinique de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH sans aucune modification.

Lysogene : le Dr Peter Lichtlen nommé administrateur indépendant

Publié le 23 avril 2018
Lysogene : le Dr Peter Lichtlen nommé administrateur indépendant

Lysogene, société biopharmaceutique spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé la nomination du Dr Peter Lichtlen en qualité d’administrateur indépendant sans fonction de direction, à compter du 1er avril 2018.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions