Edition du 23-01-2022

Maladie de Parkinson : Merck Serono et Domain Therapeutics annoncent un accord de licence

Publié le mardi 18 janvier 2011

Merck Serono, la division du groupe allemand Merck KGaA, a annoncé lundi la signature d’un accord exclusif de licence avec Domain Therapeutics, une société biopharmaceutique basée à Strasbourg, pour le développement de modulateurs allostériques du récepteur mGluR4, destinés au traitement de la maladie de Parkinson et d’autres maladies neurodégénératives.

Dans le cadre de cette collaboration, Domain Therapeutics fournira des composés optimisés issus de leurs séries chimiques brevetées. Selon les termes de l’accord, la société recevra un paiement initial de 2 millions d’euros destiné notamment à couvrir les frais de recherche, et pourra recevoir jusqu’à 132 millions d’euros au titre de franchissement d’étapes dans le développement pour les deux premiers produits, ainsi que des royalties dont le taux n’est pas rendu public.

« Nous sommes ravis d’avoir l’opportunité de travailler avec Domain Therapeutics qui a acquis une grande expertise dans le domaine des récepteurs couplés aux protéines G, » a déclaré Bernhard Kirschbaum, Responsable Recherche & Développement de Merck Serono au niveau mondial. « Ce partenariat avec Domain Therapeutics témoigne de notre engagement à long terme pour le développement de nouveaux traitements des maladies neurodégénératives ».

« Cet accord valide le modèle d’entreprise de Domain Therapeutics qui consiste à s’intéresser aux molécules ciblant les RCPGs complexes et à développer leur potentiel, en établissant un partenariat significatif, à un stade précoce de leur développement » a déclaré Pascal Neuville, PDG de Domain Therapeutics. « Merck Serono est réputé pour être très exigeant dans ses acquisitions de produits. Cet accord est une preuve de la qualité de notre travail et nous pensons qu’il nous permettra à l’avenir de contracter d’autres collaborations de ce type. »

mGluR4 est un récepteur métabotropique au glutamate du sous-type 4, membre de la famille des récepteurs couplés aux protéines G (RCPG), considéré comme une cible thérapeutique potentielle pour la maladie de Parkinson. La modulation allostérique des récepteurs mGluR4 exercerait une activité régulatrice sur la neurotransmission glutamatergique.

Source : communiqué Merck Serono / Domain Therapeutics








MyPharma Editions

Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Publié le 21 janvier 2022
Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Le groupe Ipsen vient d’annoncer la nomination de Karen Witts en tant que membre indépendant du Conseil d’administration.

Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d’euros pour soutenir la production et la recherche en France

Publié le 20 janvier 2022
Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d'euros pour soutenir la production et la recherche en France

Pfizer vient d’annoncer son intention d’investir plus de 520 millions d’euros dans le cadre d’un plan d’investissement sur cinq ans en France dans le secteur de la science et de la santé, en renforçant notamment les capacités de production sur le territoire et en stimulant la recherche et l’innovation dans plusieurs aires thérapeutiques.

Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Publié le 20 janvier 2022
Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé les résultats d’une étude préliminaire menée en laboratoire qui démontre que les anticorps provenant du sérum de personnes vaccinées avec trois doses du candidat vaccin inactivé de Valneva contre la COVID-19, VLA2001, neutralisaient le variant Omicron.

AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

Publié le 20 janvier 2022
AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation de l’ANSM pour initier une étude de phase II (AB20006) chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère.

Sanofi : 2ème essai de phase III positif pour Dupixent® dans le traitement du prurigo nodulaire

Publié le 20 janvier 2022
Sanofi : 2ème essai de phase III positif pour Dupixent® dans le traitement du prurigo nodulaire

Sanofi a annoncé qu’un deuxième essai de phase III évaluant Dupixent® (dupilumab) chez des adultes présentant un prurigo nodulaire non contrôlé, une maladie chronique de la peau portant une signature inflammatoire de type 2, a atteint son critère d’évaluation primaire et ses principaux critères d’évaluation secondaires, et montré une diminution significative des démangeaisons et lésions cutanées comparativement à un placebo, après 24 semaines de traitement expérimental.

Transgene et PersonGen collaborent pour l’évaluation d’une nouvelle combinaison thérapeutique contre les tumeurs solides

Publié le 19 janvier 2022
Transgene et PersonGen collaborent pour l’évaluation d’une nouvelle combinaison thérapeutique contre les tumeurs solides

Transgene, société de biotechnologie qui développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, et PersonGen BioTherapeutics, société chinoise de biotechnologie qui développe des thérapies cellulaires CAR-T innovantes contre les cancers solides et hématologiques, ont annoncé une collaboration stratégique visant à évaluer la faisabilité et l’efficacité d’une combinaison thérapeutique associant l’injection de cellules CAR-T TAA06 de PersonGen à un virus oncolytique, issu de la plateforme Invir.IO™ de Transgene, administré par voie intraveineuse.

Neurosciences : Biogen annonce une nouvelle collaboration avec la start-up TheraPanacea

Publié le 19 janvier 2022
Neurosciences : Biogen annonce une nouvelle collaboration avec la start-up TheraPanacea

Biogen vient d’annoncer une nouvelle collaboration avec TheraPanacea, centrée sur plusieurs aires thérapeutiques en neurosciences et renforçant les liens existants entre les deux sociétés. L’objectif est de s’appuyer sur le machine learning (ML) et l’intelligence artificielle (IA) afin de tirer profit de l’imagerie médicale et d’autres sources de données cliniquement pertinentes

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents