Edition du 18-01-2022

Maladie de Parkinson : Oncodesign présente un nouvel inhibiteur de LRRK2 découvert avec Ipsen

Publié le jeudi 22 octobre 2015

Maladie de Parkinson : Oncodesign présente un nouvel inhibiteur de LRRK2 découvert avec IpsenOncodesign a présenté avec Ipsen la découverte et la caractérisation de la molécule ODS2005294, un nouvel inhibiteur de la kinase LRRK2 qu’ils ont découvert conjointement dans le cadre de leur partenariat de recherche lancé en janvier 2012 pour le développement de nouveaux médicaments contre la maladie de Parkinson.

La molécule a été présentée lors du 45ème congrès annuel de la Society for Neurosciences qui s’est tenu du 17 au 21 octobre 2015 à Chicago aux Etats-Unis ; ce congrès, auquel participent plus de 30 000 experts des neurosciences venus de plus de 80 pays, constitue la plus importante manifestation au monde dans le secteur de la découverte en neurosciences.

ODS2005294 est une petite molécule puissante et sélective issue de la technologie Nanocyclix® d’Oncodesign. Les études in vivo ont mis en évidence une bonne biodisponibilité par voie orale et une concentration élevée dans le cerveau, où elle exerce une inhibition proportionnelle à la dose de la phosphorylation de LRRK2 ; ceci sans effet indésirable manifeste lorsqu’elle est administrée à des doses auxquelles elle montre une efficacité pharmacologique. ODS2005294 est la tête de série la mieux caractérisée parmi les inhibiteurs Nanocyclix® susceptibles de démontrer le potentiel des inhibiteurs de kinase LRRK2 dans le cerveau humain comme traitement de la maladie de Parkinson. Des molécules plus avancées sont en ce moment même à l’étude.

Des mutations spécifiques de LRRK2 ont été identifiées en 2004 chez des patients souffrant de formes familiales de la maladie de Parkinson. Depuis, LRRK2 est considérée comme l’une des cibles moléculaires les plus prometteuses dans la lutte contre cette maladie neurodégénérative. Malgré des efforts de recherche importants depuis 2005, aucun inhibiteur de LRRK2 n’a atteint le stade du développement clinique à ce jour. Ceci s’explique par la difficulté et la nécessité d’identifier des inhibiteurs sélectifs et puissants qui traverseraient facilement la barrière hémato-encéphalique, et qui pourraient être administrés sans danger dans le cadre d’une maladie chronique.

Lors du même congrès, dans le cadre d’une approche multicentrique française, des scientifiques cliniques de l’Institut du Cerveau et de la Moelle Épinière (ICM) à Paris, et du réseau national de recherche clinique sur la maladie de Parkinson et les mouvements anormaux (Ns-Park FCRIN) ont montré qu’ODS2005294 induisait une inhibition puissante de la phosphorylation de LRRK2 dans des cellules mononuclées du sang périphérique (CMSP) de patients souffrant de la maladie de Parkinson.

« Ce nouvel inhibiteur prometteur de LRRK2 met en évidence les progrès réalisés dans notre programme de partenariat avec Ipsen depuis 2012. L’association de la technologie Nanocyclix® d’Oncodesign pour la découverte d’inhibiteurs de kinase de nouvelle génération, et l’expertise reconnue d’Ipsen dans la recherche sur les maladies du système nerveux central, nous a permis d’identifier une classe de molécules ayant le potentiel de conduire à la sélection d’un candidat médicament. Oncodesign et Ipsen poursuivent ainsi leur engagement à améliorer la vie des patients souffrant de la maladie de Parkinson, » commente Philippe Genne, PhD, PDG et fondateur d’Oncodesign.

« ODS2005294 est une molécule sélective, puissante et active par voie orale, que l’on retrouve à des taux élevés dans le cerveau. Dans des modèles précliniques in vivo, il a été montré que cette molécule inhibait la phosphorylation de LRRK2 dans le cerveau, sans effet secondaire aux doses efficaces. Les cliniciens ont également mis en évidence une inhibition puissante de l’activité de la forme humaine de la kinase LRRK2 dans des cellules sanguines humaines, une condition essentielle pour que le programme puisse continuer, » conclut Jan Hoflack, PhD, Directeur Scientifique d’Oncodesign.

Source : Oncodesign

 








MyPharma Editions

Stallergenes Greer annonce un partenariat de recherche avec Imperial College London

Publié le 18 janvier 2022
Stallergenes Greer annonce un partenariat de recherche avec Imperial College London

Stallergenes Greer annonce un partenariat de recherche avec Imperial College LondonStallergenes Greer, laboratoire biopharmaceutique spécialisé dans l’immunothérapie allergénique (ITA), a annoncé un partenariat de recherche avec Imperial College London portant sur les biomarqueurs de l’efficacité de l’ITA. Imperial College London est l’une des dix meilleures universités au monde, internationalement réputée dans les domaines des sciences, de la médecine, de l’ingénierie et des affaires.

Seekyo renforce son conseil scientifique avec l’arrivée de deux nouveaux membres

Publié le 17 janvier 2022
Seekyo renforce son conseil scientifique avec l’arrivée de deux nouveaux membres

Seekyo, startup spécialisée dans le développement d’une Smart Chemotherapy, a annoncé la nomination de deux nouveaux membres au sein de son conseil scientifique : le Dr Jacques Medioni et le Dr Jean-Pierre Bizzari. Les thérapies développées par Seekyo ciblent de manière très sélective le microenvironnement tumoral, limitant ainsi les effets secondaires engendrés par les traitements classiques. Au côté des conjugués anticorps-médicaments (ADC-Antibody-Drug Conjugates), ces thérapies pourraient changer la donne pour les patients et praticiens en matière de traitement des tumeurs solides

OSE Immunotherapeutics : Dominique Costantini nommée Directrice générale intérimaire suite au départ d’Alexis Peyroles

Publié le 17 janvier 2022
OSE Immunotherapeutics : Dominique Costantini nommée Directrice générale intérimaire suite au départ d’Alexis Peyroles

OSE Immunotherapeutics a annoncé le départ d’Alexis Peyroles en tant que Directeur général de la société. Dominique Costantini, actuellement Présidente du Conseil d’administration d’OSE Immunotherapeutics et Directrice générale de 2012 à 2018, a été nommée Directrice générale intérimaire, avec effet immédiat. La recherche d’un nouveau Directeur général a démarré avec l’aide d’un cabinet de recrutement international de premier plan.

Univercells annonce l’acquisition de SynHelix

Publié le 15 janvier 2022
Univercells annonce l’acquisition de SynHelix

Univercells vient d’annoncer l’acquisition de SynHelix, une société de biotechnologie qui vise à accélérer le développement de biothérapies grâce à une technologie de synthèse d’ADN sans précédent, robuste, évolutive et automatisée, permettant de générer en une seule étape de longs fragments d’ADN, à grande échelle et avec une grande pureté, dans une installation conforme aux normes cGMP.

Lysogene : résiliation des accords de licence avec Sarepta pour le programme LYS-SAF302

Publié le 14 janvier 2022
Lysogene : résiliation des accords de licence avec Sarepta pour le programme LYS-SAF302

Lysogene, société biopharmaceutique s’appuyant sur une plateforme technologique de thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé la résiliation des accords de licence avec Sarepta pour LYS-SAF302, un actif de phase 2/3 dans la mucopolysaccharidose de type IIIA (MPS IIIA) avec effet au 11 juillet 2022. Cette résiliation fait suite à des discussions infructueuses pour le transfert à Lysogene de la responsabilité de la production du produit commercial LYS-SAF302 au niveau mondial.

Abivax reçoit l’avis scientifique de l’EMA soutenant l’avancement du programme clinique de phase 3 d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Publié le 14 janvier 2022
Abivax reçoit l'avis scientifique de l'EMA soutenant l'avancement du programme clinique de phase 3 d'ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique développant de nouveaux médicaments modulant le système immunitaire afin de traiter les maladies inflammatoires et le cancer, a annoncé que l’Agence européenne des médicaments (EMA) a délivré son avis scientifique soutenant l’avancement du programme clinique de phase 3 d’ABX464 dans le traitement de la rectocolite hémorragique (RCH), visant par la suite à l’obtention potentielle d’une autorisation de mise sur le marché et à la commercialisation d’ABX464.

Cellectis : levée de l’avis de suspension par la FDA des essais cliniques de son partenaire sous licence Allogene Therapeutics

Publié le 11 janvier 2022
Cellectis : levée de l’avis de suspension par la FDA des essais cliniques de son partenaire sous licence Allogene Therapeutics

Cellectis, société de biotechnologie de stade clinique, qui utilise sa technologie pionnière d’édition de génome TALEN® pour développer des thérapies innovantes pour le traitement de maladies graves, a déclaré que son partenaire sous licence, Allogene Therapeutics, Inc., a annoncé la levée de l’avis de suspension par la Food and Drug Administration (FDA) américaine de ses essais cliniques.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents