Edition du 26-04-2018

Maladies auto-immunes : Effimune reçoit un soutien financier de l’UE pour le projet TRIAD

Publié le lundi 13 février 2012

La société de biotechnologies nantaise Effimune vient de signer un accord de financement avec la Commission Européenne pour un montant de 3 millions € sur 3 ans concernant le projet TRIAD (Tolerance Restoration in Autoimmune Diseases) sur la restauration de la tolérance dans les maladies auto-immunes. Ce projet TRIAD a été sélectionné dans le cadre du 6ème appel à projets FP7 – Santé 2011 ayant l’accent sur le développement et la validation de nouvelles thérapies pour les maladies auto-immunes et inflammatoires.

 » Les critères de sélection des projets soutenus par la Commission Européenne sont extrêmement stricts au niveau scientifique bien entendu mais également au niveau de l’impact, du marché et de la concurrence. Le projet TRIAD a franchi ces étapes de sélection rigoureuses et nous sommes vraiment très enthousiastes de coordonner ce programme avec des partenaires très motivés », commente Maryvonne Hiance, la Présidente d’Effimune.

Le projet TRIAD repose sur un concept innovant pour le traitement des maladies auto-immunes, même si il est basé sur l’utilisation d’anticorps bien caractérisés. L’objectif principal du projet est l’évaluation préclinique d’un antagoniste sélectif de CD28 pour la prévention, le traitement et/ou la guérison de plusieurs maladies auto-immunes dont la polyarthrite rhumatoïde, la sclérose en plaques, le diabète de type 1, le psoriasis, l’uvéite et l’artériosclérose. Plutôt que de supprimer l’ensemble du système immunitaire, cette nouvelle approche touche uniquement la partie du système immunitaire responsable des agressions auto-immunes tout en épargnant et en améliorant les cellules T régulatrices. La co-stimulation via la triade moléculaire CD28/B7/CTLA-4 contrôle la balance entre les fonctions effectrices et régulatrices après l’exposition initiale à l’antigène. Une molécule thérapeutique fondée sur l’antagonisme de CD28 permettrait l’immunosuppression très spécifique et serait compatible avec la fonction des cellules T régulatrices, la régulation du système immunitaire et donc l’induction et la restauration de la tolérance immunitaire. En d’autres mots, ce type de traitement devrait être moins agressif pour les patients que les traitements actuels ayant un impact sur le système immunitaire dans son ensemble.

Le projet TRIAD commencera par l’étude de l’efficacité préclinique et de la sécurité immunitaire du nouvel antagoniste sélectif de CD28 (FR104). En cas de succès, Effimune pourra alors initier les essais cliniques de phase I/II chez les patients. TRIAD capitalise sur les fortes compétences en immunologie trouvées aussi bien au Brésil qu’en Europe. Le consortium est composé d’Effimune et de 6 institutions académiques : l’INSERM et le CHU de Nantes (France), l’Université d’Oxford et l’Université calédonienne de Glasgow (Royaume-Uni), le Centre de Recherche Biomédicale sur les Primates (Pays-Bas) et l’Institut israélien d’Enseignement et de Recherche Albert Einstein (Brésil).

Source : Effimune








MyPharma Editions

Acticor Biotech : l’EMA confirme l’entrée en phase II de son produit ACT017 dans l’AVC

Publié le 25 avril 2018
Acticor Biotech : l'EMA confirme l'entrée en phase II de son produit ACT017 dans l'AVC

Acticor Biotech, société de biotechnologie en développement clinique spécialisée dans la phase aiguë des maladies thrombotiques, y compris l’accident vasculaire cérébral et l’embolie pulmonaire, a présenté à l’Agence Européenne des Médicaments (EMA), le plan de développement de son candidat médicament, ACT017.

Christophe Durand rejoint Celgene France en tant que Président Directeur général

Publié le 25 avril 2018
Christophe Durand rejoint Celgene France en tant que Président Directeur général

Celgene France, une filiale à part entière de Celgene Corporation, a annoncé la nomination de Christophe Durand au poste de Président Directeur général depuis le 12 avril 2018.

Onxeo : démarrage de DRIIV, étude clinique de phase I d’AsiDNA™ dans les tumeurs solides avancées

Publié le 25 avril 2018
Onxeo : démarrage de DRIIV, étude clinique de phase I d’AsiDNA™ dans les tumeurs solides avancées

Onxeo, société de biotechnologie spécialisée en oncologie, a annoncé avoir démarré l’étude clinique de phase I DRIIV (DNA Repair Inhibitor administered IntraVenously) avec AsiDNA™, son inhibiteur « first-in-class » de la réparation de l’ADN tumoral. Cette étude est destinée à évaluer la tolérance et la dose clinique optimale ainsi qu’à déterminer sa dose active au niveau tumoral, chez des patients atteints d’un cancer solide avancé.

Nicox ouvre un bureau de développement aux Etats-Unis

Publié le 25 avril 2018
Nicox ouvre un bureau de développement aux Etats-Unis

Nicox, la société spécialisée en ophtalmologie, vient d’ouvrir un bureau de développement aux Etats-Unis, à Research Triangle Park (RTP) en Caroline du Nord. La décision de transférer son précédent bureau de développement de Fort Worth (Texas) à RTP et de renforcer sa présence aux Etats-Unis est motivée par l’avancement attendu vers des études cliniques de phase 2 de NCX 470 pour les patients atteints de glaucome et de NCX 4251 pour les patients atteints de blépharite.

Régénération cardiaque cellulaire : CellProthera obtient l’autorisation d’essai clinique à Singapour

Publié le 24 avril 2018
Régénération cardiaque cellulaire : CellProthera obtient l’autorisation d’essai clinique à Singapour

Après avoir qualifié et validé avec succès durant l’année écoulée la méthode de production de son produit thérapeutique dans un centre partenaire de thérapie cellulaire basé à Singapour, la biotech française CellProthera vient d’obtenir les autorisations de la Health Science Authority (HSA) – équivalent singapourien des autorités réglementaires française (ANSM) – pour démarrer son essai clinique “SingXpand”.

Abeona : sa thérapie génique ABO-202 désignée médicament orphelin dans l’UE pour la maladie de Batten

Publié le 24 avril 2018
Abeona : sa thérapie génique ABO-202 désignée médicament orphelin dans l'UE pour la maladie de Batten

Abeona Therapeutics, une biotech américaine, a annoncé que le comité des médicaments orphelins de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a accordé la désignation « médicament orphelin » à son programme de thérapie génique ABO-202 pour le traitement des sujets atteints de céroïde-lipofuscinose neuronale, appelée aussi maladie de Batten, une maladie mortelle de stockage lysosomal qui affecte principalement le système nerveux chez l’enfant.

Sanofi : John Reed succède à Elias Zerhouni au poste de Président Monde de la R&D

Publié le 24 avril 2018
Sanofi : John Reed succède à Elias Zerhouni au poste de Président Monde de la R&D

Sanofi a annoncé le départ à la retraite du Président Monde de la R&D de Sanofi, Elias Zerhouni. Le groupe pharmaceutique français a nommé John Reed pour lui succéder à compter du 1er juillet. Ce dernier était depuis cinq ans Responsable Monde de Roche Pharma Recherche et Développement Précoce (pRED).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions