Edition du 19-07-2018

Maladies auto-immunes : Effimune reçoit un soutien financier de l’UE pour le projet TRIAD

Publié le lundi 13 février 2012

La société de biotechnologies nantaise Effimune vient de signer un accord de financement avec la Commission Européenne pour un montant de 3 millions € sur 3 ans concernant le projet TRIAD (Tolerance Restoration in Autoimmune Diseases) sur la restauration de la tolérance dans les maladies auto-immunes. Ce projet TRIAD a été sélectionné dans le cadre du 6ème appel à projets FP7 – Santé 2011 ayant l’accent sur le développement et la validation de nouvelles thérapies pour les maladies auto-immunes et inflammatoires.

 » Les critères de sélection des projets soutenus par la Commission Européenne sont extrêmement stricts au niveau scientifique bien entendu mais également au niveau de l’impact, du marché et de la concurrence. Le projet TRIAD a franchi ces étapes de sélection rigoureuses et nous sommes vraiment très enthousiastes de coordonner ce programme avec des partenaires très motivés », commente Maryvonne Hiance, la Présidente d’Effimune.

Le projet TRIAD repose sur un concept innovant pour le traitement des maladies auto-immunes, même si il est basé sur l’utilisation d’anticorps bien caractérisés. L’objectif principal du projet est l’évaluation préclinique d’un antagoniste sélectif de CD28 pour la prévention, le traitement et/ou la guérison de plusieurs maladies auto-immunes dont la polyarthrite rhumatoïde, la sclérose en plaques, le diabète de type 1, le psoriasis, l’uvéite et l’artériosclérose. Plutôt que de supprimer l’ensemble du système immunitaire, cette nouvelle approche touche uniquement la partie du système immunitaire responsable des agressions auto-immunes tout en épargnant et en améliorant les cellules T régulatrices. La co-stimulation via la triade moléculaire CD28/B7/CTLA-4 contrôle la balance entre les fonctions effectrices et régulatrices après l’exposition initiale à l’antigène. Une molécule thérapeutique fondée sur l’antagonisme de CD28 permettrait l’immunosuppression très spécifique et serait compatible avec la fonction des cellules T régulatrices, la régulation du système immunitaire et donc l’induction et la restauration de la tolérance immunitaire. En d’autres mots, ce type de traitement devrait être moins agressif pour les patients que les traitements actuels ayant un impact sur le système immunitaire dans son ensemble.

Le projet TRIAD commencera par l’étude de l’efficacité préclinique et de la sécurité immunitaire du nouvel antagoniste sélectif de CD28 (FR104). En cas de succès, Effimune pourra alors initier les essais cliniques de phase I/II chez les patients. TRIAD capitalise sur les fortes compétences en immunologie trouvées aussi bien au Brésil qu’en Europe. Le consortium est composé d’Effimune et de 6 institutions académiques : l’INSERM et le CHU de Nantes (France), l’Université d’Oxford et l’Université calédonienne de Glasgow (Royaume-Uni), le Centre de Recherche Biomédicale sur les Primates (Pays-Bas) et l’Institut israélien d’Enseignement et de Recherche Albert Einstein (Brésil).

Source : Effimune








MyPharma Editions

EUSA Pharma acquiert les droits mondiaux sur Sylvant® auprès de Janssen

Publié le 19 juillet 2018
EUSA Pharma acquiert les droits mondiaux sur Sylvant® auprès de Janssen

EUSA Pharma, une société biopharmaceutique spécialisée dans l’oncologie et les maladies rares, a annoncé la signature d’un accord définitif avec Janssen Sciences Ireland UC, filiale de Janssen R&D Ireland (Janssen) pour acquérir les droits mondiaux de Sylvant® (siltuximab) pour 115 millions de dollars en liquidités.

Abivax termine l’administration de doses dans l’essai de phase 2a d’ABX464 dans la colite ulcéreuse

Publié le 19 juillet 2018
Abivax termine l’administration de doses dans l'essai de phase 2a d'ABX464 dans la colite ulcéreuse

Abivax a annoncé l’achèvement de l’administration des doses chez 32 patients atteints de colite ulcéreuse (CU) modérée à sévère dans le cadre de son essai clinique de Phase 2a ABX464-101. Les patients seront suivis et les données seront recueillies puis analysées par les investigateurs selon le protocole d’essai. Les premiers résultats sont attendus au courant du mois de septembre 2018.

Hybrigenics : fin du recrutement de l’étude clinique internationale de Phase II de l’inécalcitol dans la LMA

Publié le 19 juillet 2018
Hybrigenics : fin du recrutement de l’étude clinique internationale de Phase II de l’inécalcitol dans la LMA

Hybrigenics, société biopharmaceutique focalisée dans la recherche et le développement de nouveaux médicaments contre le cancer, a annoncé la fin du recrutement de l’étude clinique internationale de Phase II de l’inécalcitol dans la Leucémie Myéloïde Aiguë (LMA).

Ipsen et BioLabs ouvrent un nouveau centre d’innovation aux Etats-Unis

Publié le 19 juillet 2018
Ipsen et BioLabs ouvrent un nouveau centre d'innovation aux Etats-Unis

Le groupe biopharmaceutique Ipsen a annoncé un partenariat avec le réseau de laboratoires BioLabs pour l’ouverture d’un espace de travail partagé dédié aux sciences de la vie, au sein de son nouveau hub mondial situé en Amérique du Nord, à Kendall Square, Cambridge (Massachusetts).

Médicaments pédiatriques : les derniers avis et recommandations du Comité de l’EMA

Publié le 18 juillet 2018
Médicaments pédiatriques : les derniers avis et recommandations du Comité de l'EMA

L’ANSM vient de faire le point sur les derniers avis et recommandations du Comité des médicaments pédiatriques (PDCO) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) qui s’est réuni du 29 mai au 1 juin 2018. Le PDCO a rendu au cours de cette session 8 avis favorables de PIPs (Plans d’Investigations Pédiatriques), dans les indications suivantes :

Primex Pharmaceuticals : Tomaso Dameno nommé responsable des opérations

Publié le 18 juillet 2018
Primex Pharmaceuticals : Tomaso Dameno nommé responsable des opérations

La société pharmaceutique suisse Primex Pharmaceuticals vient d’annoncer le renforcement de son équipe dirigeante avec l’arrivée de Tomaso Dameno, qui est nommé responsable des opérations.

Pharnext : délivrance de nouveaux brevets de produits pour ses PLEODRUG™ « first-in-class » PXT3003 et PXT864

Publié le 18 juillet 2018
Pharnext : délivrance de nouveaux brevets de produits pour ses PLEODRUG™ "first-in-class" PXT3003 et PXT864

Pharnext, société biopharmaceutique pionnière d’une nouvelle approche de développement de combinaisons de médicaments innovants basée sur les Big Data génomiques et l’intelligence artificielle, a annoncé aujourd’hui la délivrance de brevets de produits, sécurisant la protection de nouvelles entités, pour les PLEODRUG™ PXT3003 et PXT864.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions