Edition du 16-02-2019

Maladies auto-immunes : Servier et ILTOO Pharma signent un contrat d’option de licence sur ILT-101

Publié le mercredi 31 mai 2017

Maladies auto-immunes : Servier et ILTOO Pharma signent un contrat d’option de licence sur ILT-101 Servier et ILTOO Pharma ont annoncé mercredi dans un communiqué avoir signé un contrat d’option de licence exclusive qui accordera à Servier les droits de développement et de commercialisation du candidat médicament ILT-101 (interleukine 2 à faible dose) pour le traitement des maladies auto-immunes. Cette option interviendra à l’issue de l’étude de phase 2 en cours dans le lupus érythémateux disséminé (LED), dont les résultats sont attendus pour 2018.

Selon les termes de l’accord, et sur la base des résultats de cette étude de phase 2 internationale, menée en collaboration entre les deux sociétés chez les patients atteints de LED modéré à sévère, Servier pourra décider d’exercer l’option de licence pour développer et commercialiser ILT-101 pour le traitement des maladies auto-immunes dans le monde, à l’exception des Etats-Unis et du Japon, pour lesquels ILTOO Pharma conserve les droits exclusifs. En contrepartie de la signature de cet accord, ILTOO Pharma perçoit un versement immédiat de 8 millions d’euros, et des versements ultérieurs composés d’un paiement initial à l’exercice de l’option, et de jalons de développement et de ventes pour une valeur totale pouvant aller jusqu’à 200 millions d’euros. L’accord prévoit également le versement de royalties à deux chiffres sur les ventes futures.

Ces avancées se basent sur la découverte, par une équipe académique de l’Assistance Publique des Hôpitaux de Paris et de Sorbonne Universités, menée par le Pr Klatzmann, co-fondateur d’ILTOO Pharma, que l’IL-2 à faible dose représente un traitement prometteur pour plusieurs pathologies auto-immunes. Ces maladies sont dues à une insuffisance des cellules T régulatrices, une population de cellules du système immunitaire qui protègent nos tissus des attaques par d’autres sous populations cellulaires de ce même système immunitaire. En stimulant les cellules T régulatrices, l’IL-2 faible dose rétablirait cette protection.

Le très large potentiel thérapeutique de l’IL-2 faible dose a récemment été décrit par les Pr Klatzmann et Abbas (1). Cette approche présente l’avantage unique de compenser un dérèglement immunitaire en administrant une protéine thérapeutique naturelle, alors que les approches classiques d’immunosuppression bloquent le système immunitaire de façon générale, entraînant des effets secondaires parfois graves.

« L’approche de l’équipe d’ILTOO Pharma nous a convaincus du potentiel de l’ILT-101 pour combattre des maladies très invalidantes et pour lesquelles aucun traitement satisfaisant n’existe aujourd’hui » a déclaré Patricia Belissa-Mathiot, Directrice du pôle R&D des maladies immuno-inflammatoires chez Servier. « Notre structure originale d’entreprise gouvernée par une fondation à but non lucratif, nous permet de nous investir dans des projets innovants dans nos domaines d’expertise, au bénéfice des patients. »

« Ce partenariat avec Servier constitue un appui industriel majeur pour ILTOO Pharma et une nouvelle preuve du potentiel de notre approche thérapeutique novatrice » a commenté Jérémie Mariau, Directeur Général d’ILTOO Pharma. « Cela augure pour notre société et notre produit des perspectives nouvelles, notamment aux Etats-Unis et au Japon, pour accélérer le développement et la mise sur le marché d’ILT-101. Enfin, cet accord traduit l’efficience du processus d’innovation initié et breveté au niveau académique, licencié initialement à ILTOO Pharma et désormais soutenu par un groupe pharmaceutique français d’envergure internationale».

1 The promise of low-dose interleukin-2 therapy for autoimmune and inflammatory diseases ; Natures Reviews Immunology ; Volume 15, May 2015

Source : Servier








MyPharma Editions

Lysogene : 1er patient traité dans l’essai de phase 2/3 évaluant une thérapie génique pour la mucopolysaccharidose de type IIIA

Publié le 15 février 2019

Lysogene, société biopharmaceutique spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), et Sarepta Therapeutics, , société leader dans la médecine de précision génétique pour les maladies rares, ont annoncé le traitement du premier patient dans l’étude clinique internationale de Phase 2/3 (AAVance), évaluant LYS-SAF302, une thérapie génique pour la mucopolysaccharidose de type IIIA (MPS IIIA).

Dominique Pon et Laura Létourneau en charge de la transformation numérique en santé

Publié le 14 février 2019
Dominique Pon et Laura Létourneau en charge de la transformation numérique en santé

A l’occasion du premier comité de suivi de Ma Santé 2022 à la fin de l’année 2018, Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, a nommé Dominique Pon responsable stratégique et Laura Létourneau déléguée opérationnelle d’une task force

Onxeo : cinq études précliniques démontrant le profil unique d’AsiDNA™ présentées au congrès 2019 de l’AACR

Publié le 14 février 2019
Onxeo : cinq études précliniques démontrant le profil unique d’AsiDNA™ présentées au congrès 2019 de l’AACR

Onxeo a annoncé la présentation des résultats de cinq études précliniques démontrant le profil différencié d’AsiDNA™, inhibiteur first-in-class de la réponse aux dommages de l’ADN, renforçant son potentiel en clinique et mettant en évidence son mécanisme d’action unique, lors du prochain Congrès annuel de l’AACR (American Association for Cancer Research), qui se tiendra du 29 mars au 3 avril 2019 à Atlanta (Géorgie), États-Unis.

WeHealth by Servier et le MIT signent un partenariat dans la santé connectée à domicile

Publié le 13 février 2019
WeHealth by Servier et le MIT signent un partenariat dans la santé connectée à domicile

WeHealth by Servier, la direction e-santé du groupe Servier, et l’AgeLab, rattaché au Massachusetts Institute of Technology (MIT), ont annoncé aujourd’hui la signature d’un accord de partenariat qui vise à définir les nouvelles opportunités du marché des objets connectés à domicile.

Médicaments pédiatriques : les avis et recommandations du Comité de l’EMA

Publié le 13 février 2019
Médicaments pédiatriques : les avis et recommandations du Comité de l’EMA

L’ANSM vient de publier un point sur les derniers avis et recommandations du Comité des médicaments pédiatriques (PDCO) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) qui s’est réuni du 11-14 décembre 2018. Le PDCO a rendu au cours de cette session 6 avis favorables révisés de PIPs, dans les indications suivantes :

Cancer du poumon : 900 000 € dédié au Projet Pimiento piloté par Sophia Genetics et l’INRIA

Publié le 13 février 2019
Cancer du poumon : 900 000 € dédié au Projet Pimiento piloté par Sophia Genetics et l'INRIA

Sophia Genetics a annoncé sa collaboration avec l’INRIA qui s’est vu attribué une enveloppe de 900 000 € par le Fonds de dotation MSD’AVENIR en vue de soutenir le projet PIMIENTO : projet de recherche dans le domaine du cancer du poumon non à petites cellules.

Samsung Bioepis et C-Bridge Capital vont développer et commercialiser des biosimilaires de nouvelle génération en Chine

Publié le 12 février 2019
Samsung Bioepis et C-Bridge Capital vont développer et commercialiser des biosimilaires de nouvelle génération en Chine

Samsung Bioepis a annoncé son expansion en Chine continentale grâce à un accord de licence avec C-Bridge Capital. Cet accord couvre plusieurs candidats biosimilaires de Samsung Bioepis, dont les candidats biosimilaires SB11 et SB12 de troisième génération, qui référencent le LUCENTIS® (ranibizumab) et le SOLIRIS® (eculizumab), respectivement, ainsi que le SB3, un candidat biosimilaire référençant l’HERCEPTIN® 3 (trastuzumab).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions