Edition du 21-07-2019

Maladies du cerveau : des biomarqueurs isotopiques révèlent les empreintes de protéines

Publié le samedi 17 septembre 2011

KineMed, une société basée en Californie, va présenter son utilisation d’isotopes non-radioactifs pour suivre les processus de la maladie et prédire l’efficacité de nouvelles thérapeutiques pour la maladie d’Alzheimer, de Parkinson, de Huntington et SLA, à la 5ème Conférence sur la recherche et le développement dans le domaine des maladies neurodégénératives à San Francisco, le jeudi 22 septembre2011.

La présentation du Dr. Fanara, Patrizia Fanara, vice-présidente de son département Neuroscience,  intitulée « Les nouveaux biomarqueurs qui suivent les changements du cerveau dans la neurodégénération et s’appliquent à l’homme », indiquera comment l’approche des biomarqueurs basés sur voies neuronales de KineMed a fait avancer la recherche dans le domaine des biomarqueurs et le traitement des maladies neurodégénératives. Dr. Fanara mettra l’accent sur l’utilisation de l’étiquetage isotopique non-radioactif de KineMed pour comparer les changements dans la cinétique des processus biochimiques entre les états sains et les états pathologiques, identifiant ainsi les voies causales de la pathogenèse.

« Nous allons présenter les avancées qui constituent un nouvel avenir dans ce domaine grâce à la capacité sans précédent à mesurer non seulement une seule molécule mais une voie entière, et le flux des protéines dans cette voie. Cela nous permet d’étudier directement l’immense complexité de la fonction neuronale in vivo et élimine la nécessité de créer des modèles pathologiques simplifiés, avec leurs faiblesses inhérentes. Nous offrons à nos collaborateurs des outils riches et puissants qui révèlent les processus pathologiques causaux au stade précoce, identifient les biomarqueurs détectables et mesurent précisément les effets de la perturbation médicamenteuse sur la progression de la maladie. KineMed continue de promouvoir des techniques qui peuvent donc être appliquées à la détection de troubles neurologiques ainsi qu’au développement de stratégies thérapeutiques efficaces et réellement modificatrices de la maladie, pour traiter la maladie de Parkinson, d’Alzheimer, de Huntington, SLA ainsi que d’autres maladies neurodégénératives », a déclaré Dr. Patrizia Fanara, vice-présidente de la neuroscience.

La présentation du Dr. Fanara donnera une vue d’ensemble des aspects suivants :
– Les approches rationnelles et exploratoires de la découverte de biomarqueurs via un lien putatif avec des voies pertinentes pour la neurodégénération ;
– Les indices en temps réel du dysfonctionnement neuronal et des processus réparateurs ;
– La capacité à mesurer les processus biologiques et biochimiques dynamiques qui surviennent dans la neurodégénération et à passer rapidement des études sur l’animal aux études sur l’homme ;
– Les informations obtenues sur le processus de la maladie à partir de signatures de chimie du cerveau des neurones et autres types de cellules chez l’homme, qui peuvent être retraduites en modèles précliniques ;
– Les biomarqueurs potentiellement utiles pour clarifier les mécanismes de la maladie et découvrir de nouveaux biomarqueurs diagnostiques et cibles thérapeutiques.

Source :  KineMed, Inc.








MyPharma Editions

Transgene : feu vert pour un essai clinique de TG6002 au Royaume-Uni dans le cancer colorectal avec métastases hépatiques

Publié le 19 juillet 2019
Transgene : feu vert pour un essai clinique de TG6002 au Royaume-Uni dans le cancer colorectal avec métastases hépatiques

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers, a annoncé qu’elle a reçu l’autorisation de l’autorité de santé britannique, la Medicines and Healthcare Products Regulatory Agency (MHRA) de procéder à un essai clinique de Phase 1/2a de TG6002 administré par voie intra-artérielle hépatique (IAH) chez des patients atteints d’un cancer colorectal (CCR) avec des métastases au foie non opérables.

Lysogene crée un Conseil Scientifique consultatif composé d’experts internationaux en thérapie génique du SNC

Publié le 19 juillet 2019
Lysogene crée un Conseil Scientifique consultatif composé d'experts internationaux en thérapie génique du SNC

Lysogene, société biopharmaceutique pionnière spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé la création d’un Conseil Scientifique consultatif (SAB pour Scientific Advisory Board) composé d’experts de renom international dans la découverte et le développement de thérapies géniques.

Advicenne signe un accord de financement de 20 M€ avec la BEI pour soutenir ses futurs développements

Publié le 19 juillet 2019
Advicenne signe un accord de financement de 20 M€ avec la BEI pour soutenir ses futurs développements

Advicenne, société pharmaceutique de spécialité développant et commercialisant des produits thérapeutiques pour le traitement de maladies orphelines, annonce aujourd’hui avoir signé un accord de prêt d’un montant de 20 M€ avec la Banque Européenne d’Investissement (BEI), la banque de l’Union européenne (UE), dans le cadre du Plan d’Investissement pour l’Europe, ou Plan Juncker.

WeHealth Digital Medicine et l’entreprise française Lucine vont développer des thérapies numériques

Publié le 18 juillet 2019
WeHealth Digital Medicine et l’entreprise française Lucine vont développer des thérapies numériques

WeHealth Digital Medicine, l’activité e-santé du groupe Servier, et Lucine, entreprise innovante française pionnière dans les thérapies numériques (DTx1- Digital Therapeutics), ont annoncé la signature d’un partenariat de co-développement et une licence de distribution. Il s’agit du tout premier partenariat de e-santé entre deux sociétés françaises dans le domaine des DTx.

Roche s’allie à Matrice (Ecole 42) pour développer des solutions technologiques en santé

Publié le 17 juillet 2019
Roche s'allie à Matrice (Ecole 42) pour développer des solutions technologiques en santé

Matrice, le programme d’entrepreneuriat issu de l’École 42, a lancé la « Matrice Santé & Numérique », en collaboration avec Roche, 1er investisseur mondial en R&D dans le monde de la santé. Son ambition ? Faire collaborer des étudiants issus d’univers différents et complémentaires (informatique, juridique, design, sciences, commerce) pour répondre aux besoins d’usage en santé grâce aux nouvelles technologies.

Pherecydes Pharma et BIOASTER vont explorer l’utilisation de la phagothérapie dans les infections compliquées des voies urinaires

Publié le 17 juillet 2019
Pherecydes Pharma et BIOASTER vont explorer l'utilisation de la phagothérapie dans les infections compliquées des voies urinaires

Pherecydes Pharma et BIOASTER, l’Institut Français de Recherche en Microbiologie et sur les Maladies Infectieuses, ont annoncé la signature d’un accord de collaboration. Ce projet, appelé PhagUTI, représente une occasion unique pour les partenaires de capitaliser sur l’expertise de BIOASTER dans les modèles précliniques et la vaste expérience de Pherecydes Pharma en matière de sélection, de caractérisation et de production de bactériophages.

Medesis Pharma et Transgene collaborent pour explorer l’apport de la plateforme Aonys® aux virothérapies oncolytiques

Publié le 16 juillet 2019
Medesis Pharma et Transgene collaborent pour explorer l'apport de la plateforme Aonys® aux virothérapies oncolytiques

Medesis Pharma a annoncé la signature avec Transgene d’un accord de recherche collaborative afin d’appliquer la technologie Aonys® au traitement des tumeurs par les virus oncolytiques. Cette collaboration permet de tester une approche innovante de modulation du micro-environnement tumoral, permettant d’augmenter l’activité et le domaine d’emploi des virus oncolytiques.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents