Edition du 24-10-2020

Maladies du cerveau : des biomarqueurs isotopiques révèlent les empreintes de protéines

Publié le samedi 17 septembre 2011

KineMed, une société basée en Californie, va présenter son utilisation d’isotopes non-radioactifs pour suivre les processus de la maladie et prédire l’efficacité de nouvelles thérapeutiques pour la maladie d’Alzheimer, de Parkinson, de Huntington et SLA, à la 5ème Conférence sur la recherche et le développement dans le domaine des maladies neurodégénératives à San Francisco, le jeudi 22 septembre2011.

La présentation du Dr. Fanara, Patrizia Fanara, vice-présidente de son département Neuroscience,  intitulée « Les nouveaux biomarqueurs qui suivent les changements du cerveau dans la neurodégénération et s’appliquent à l’homme », indiquera comment l’approche des biomarqueurs basés sur voies neuronales de KineMed a fait avancer la recherche dans le domaine des biomarqueurs et le traitement des maladies neurodégénératives. Dr. Fanara mettra l’accent sur l’utilisation de l’étiquetage isotopique non-radioactif de KineMed pour comparer les changements dans la cinétique des processus biochimiques entre les états sains et les états pathologiques, identifiant ainsi les voies causales de la pathogenèse.

« Nous allons présenter les avancées qui constituent un nouvel avenir dans ce domaine grâce à la capacité sans précédent à mesurer non seulement une seule molécule mais une voie entière, et le flux des protéines dans cette voie. Cela nous permet d’étudier directement l’immense complexité de la fonction neuronale in vivo et élimine la nécessité de créer des modèles pathologiques simplifiés, avec leurs faiblesses inhérentes. Nous offrons à nos collaborateurs des outils riches et puissants qui révèlent les processus pathologiques causaux au stade précoce, identifient les biomarqueurs détectables et mesurent précisément les effets de la perturbation médicamenteuse sur la progression de la maladie. KineMed continue de promouvoir des techniques qui peuvent donc être appliquées à la détection de troubles neurologiques ainsi qu’au développement de stratégies thérapeutiques efficaces et réellement modificatrices de la maladie, pour traiter la maladie de Parkinson, d’Alzheimer, de Huntington, SLA ainsi que d’autres maladies neurodégénératives », a déclaré Dr. Patrizia Fanara, vice-présidente de la neuroscience.

La présentation du Dr. Fanara donnera une vue d’ensemble des aspects suivants :
– Les approches rationnelles et exploratoires de la découverte de biomarqueurs via un lien putatif avec des voies pertinentes pour la neurodégénération ;
– Les indices en temps réel du dysfonctionnement neuronal et des processus réparateurs ;
– La capacité à mesurer les processus biologiques et biochimiques dynamiques qui surviennent dans la neurodégénération et à passer rapidement des études sur l’animal aux études sur l’homme ;
– Les informations obtenues sur le processus de la maladie à partir de signatures de chimie du cerveau des neurones et autres types de cellules chez l’homme, qui peuvent être retraduites en modèles précliniques ;
– Les biomarqueurs potentiellement utiles pour clarifier les mécanismes de la maladie et découvrir de nouveaux biomarqueurs diagnostiques et cibles thérapeutiques.

Source :  KineMed, Inc.








MyPharma Editions

Nicox : sélection d’un candidat au développement dans une nouvelle classe de composés modulés par le NO réduisant la pression intraoculaire

Publié le 23 octobre 2020
Nicox : sélection d’un candidat au développement dans une nouvelle classe de composés modulés par le NO réduisant la pression intraoculaire

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé avoir sélectionné un nouveau candidat au développement, le NCX 1728, issu de son programme de recherche de composés brevetés axé sur des composés modulés par l’oxyde nitrique (NO) réduisant la pression intraoculaire (PIO). Un analogue de cette molécule a démontré1 des résultats positifs chez des primates non humains présentant une hypertension oculaire en comparaison avec le travoprost 0,1%, un analogue de prostaglandine.

Innate Pharma : l’inclusion du 1er patient dans l’essai de Phase 3 avec monalizumab déclenche un paiement de 50M$ d’AstraZeneca

Publié le 23 octobre 2020
Innate Pharma : l'inclusion du 1er patient dans l'essai de Phase 3 avec monalizumab déclenche un paiement de 50M$ d'AstraZeneca

Innate Pharma a annoncé qu’AstraZeneca a traité le premier patient dans son essai clinique de Phase 3, INTERLINK-1, évaluant monalizumab en combinaison avec cetuximab chez des patients présentant un carcinome épidermoïde de la tête et du cou en rechute ou métastatique et préalablement traités par une chimiothérapie à base de sels de platine ainsi qu’une immunothérapie anti-PD-(L)1 (« CETC r/m prétraités à l’IO »).

Alnylam : avis positif du CHMP pour OXLUMO™ afin de traiter l’hyperoxalurie primitive de type 1

Publié le 22 octobre 2020
Alnylam : avis positif du CHMP pour OXLUMO™ afin de traiter l’hyperoxalurie primitive de type 1

Alnylam Pharmaceuticals, le chef de file des ARNi thérapeutiques, a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a émis un avis positif vis-à-vis de l’approbation du lumasiran, un ARNi thérapeutique expérimental qui cible l’ARNm de l’hydroxyacide-oxydase 1 (HAO1), codant la glycolate oxydase (GO), en cours de développement pour le traitement de l’hyperoxalurie primitive de type 1 (HP1). S’il est approuvé par la Commission européenne (CE), le lumasiran sera commercialisé en Europe sous la marque OXLUMO™.

Onxeo : recrutement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan

Publié le 22 octobre 2020
Onxeo : recrutement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan

Onxeo a annoncé une nouvelle étape dans le développement clinique d’AsiDNA™ avec le traitement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan1 destinée à évaluer l’effet d’AsiDNA™, son inhibiteur « first-in-class » de la réponse aux dommages de l’ADN (DDR), sur la résistance acquise à l’inhibiteur de PARP (PARPi) niraparib dans le traitement d’entretien en deuxième ligne du cancer de l’ovaire en rechute. De premiers résultats de cette étude sont attendus début 2021.

Genkyotex : le setanaxib obtient la désignation de médicament orphelin de la FDA pour le traitement de la CBP

Publié le 21 octobre 2020
Genkyotex : le setanaxib obtient la désignation de médicament orphelin de la FDA pour le traitement de la CBP

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, annonce aujourd’hui que son principal candidat médicament, le setanaxib, a obtenu la désignation de médicament orphelin (Orphan Drug Designation – ODD) de la Food and Drug Administration (FDA) américaine pour le traitement de la cholangite biliaire primitive (CBP).

Valneva : résultats initiaux positifs pour la seconde Phase 2 du candidat vaccin contre la maladie de Lyme

Publié le 21 octobre 2020
Valneva : résultats initiaux positifs pour la seconde Phase 2 du candidat vaccin contre la maladie de Lyme

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre des maladies générant d’importants besoins médicaux, a annoncé des résultats initiaux positifs pour la deuxième étude de Phase 2 (VLA15-202) de son candidat vaccin VLA 15 contre la maladie de Lyme.

Inventiva : statut « Fast Track » de la FDA pour son candidat médicament au stade clinique odiparcil dans la MPS

Publié le 21 octobre 2020
Inventiva : statut « Fast Track » de la FDA pour son candidat médicament au stade clinique odiparcil dans la MPS

Inventiva vient d’annoncer que la Food and Drug Administration (FDA) américaine a accordé le statut « Fast Track » à odiparcil, son candidat médicament au stade clinique, pour le traitement de la MPS de type VI (MPS VI), une maladie génétique rare et progressive.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents