Edition du 10-04-2020

Accueil » Médecine » Recherche

Maladies émergentes: l’Institut Pasteur inaugure son nouveau centre de recherche

Publié le jeudi 15 novembre 2012

Le 14 novembre 2012, le Professeur Alice Dautry, directrice générale de l’Institut Pasteur, et Jean-Pierre Jouyet, président du Conseil d’Administration de l’Institut Pasteur, ont inauguré, en présence de François Hollande, Président de la République, le nouveau centre de recherche de l’Institut Pasteur dédié à l’étude des maladies émergentes.

Depuis quelques décennies, la communauté scientifique observe avec inquiétude l’apparition de nouveaux virus ou bactéries susceptibles de provoquer en un temps record des épidémies de grande ampleur. Dans ce contexte, l’Institut Pasteur renforce ses capacités de mobilisation contre ces nouvelles menaces, en créant sur son site historique parisien un des plus grands centres de recherche européens.

Ce bâtiment, dont la première pierre a été posée en 2008, reçoit aujourd’hui le nom de « centre François Jacob », en présence de cet illustre chercheur de l’Institut Pasteur, Prix Nobel de Médecine en 1965, qui, avec André Lwoff et Jacques Monod a ouvert la voie à toute la biologie moléculaire moderne. Ce centre est inauguré 124 ans jour pour jour après l’inauguration de l’Institut Pasteur par le Président Sadi Carnot.

Le centre François Jacob, ouvert, collaboratif et doté d’équipements technologiques de pointe, réunira à terme plus de 400 chercheurs de premier plan, organisés en équipes pluridisciplinaires, dont l’objectif commun sera de combattre les maladies émergentes ou ré-émergentes et de limiter leur propagation en explorant de nouvelles pistes de recherche. C’est le plus important bâtiment jamais réalisé par l’Institut Pasteur, avec 4500 m2 de surface au sol et 15 900 m2 de surface utile.

Le financement du centre François Jacob a fait l’objet d’une mobilisation associant contributions publiques de l’État, de la Région Ile-de-France et de la Ville de Paris, soutiens privés –Fondation Total et Sanofi– et philanthropie, grâce à de nombreux donateurs. Le budget total de la construction s’élève à 61 millions d’euros.

Source : Institut Pasteur








MyPharma Editions

COVID-19 : Sanofi fait don de 100 millions de doses d’hydroxychloroquine à 50 pays

Publié le 10 avril 2020
COVID-19 : Sanofi fait don de 100 millions de doses d’hydroxychloroquine à 50 pays

Sanofi vient d’annoncer son engagement à fournir 100 millions de doses de Plaquenil® (hydroxychloroquine) à près de 50 pays dans le monde et a d’ores et déjà commencé à distribuer ce médicament aux autorités qui en ont fait la demande. Le groupe pharmaceutique français indique avoir déjà augmenté sa capacité de production de 50% et prévoit de la renforcer encore dans les prochains mois.

Pierre Fabre entre en négociations exclusives avec Fareva pour la cession de son site d’Idron

Publié le 9 avril 2020
Pierre Fabre entre en négociations exclusives avec Fareva pour la cession de son site d'Idron

A l’issue d’un processus de recherche de partenaire visant à assurer le meilleur développement de son site de production pharmaceutique situé à Idron, en périphérie de Pau, le groupe Pierre Fabre annonce l’entrée en négociations exclusives avec le groupe Fareva, acteur mondial de la sous-traitance industrielle pharmaceutique et cosmétique.

Covid-19 : Biophytis lance le développement clinique COVA avec Sarconeos

Publié le 7 avril 2020
Covid-19 : Biophytis lance le développement clinique COVA avec Sarconeos

Biophytis, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de candidats médicaments pour le traitement des maladies liées à l’âge, notamment les maladies neuromusculaires, a annoncé se joindre à l’effort mondial de lutte contre le virus SARS-CoV-2. La société lance un nouveau programme de développement clinique : COVA, avec Sarconeos (BIO101) comme traitement potentiel de l’insuffisance respiratoire associée au Covid-19.

Sanofi finalise la restructuration de l’accord relatif à Praluent® avec Regeneron

Publié le 7 avril 2020
Sanofi finalise la restructuration de l’accord relatif à Praluent® avec Regeneron

Le groupe pharmaceutique Sanofi a annoncé avoir finalisé le projet de restructuration lié à Praluent® (alirocumab) avec son partenaire américain Regeneron. À compter du 1er avril 2020, Sanofi aura l’entière responsabilité de Praluent en dehors des États-Unis et Regeneron l’entière responsabilité de Praluent aux États-Unis.

LFB : approbation par la FDA de SEVENFACT®, un nouveau facteur de coagulation VIIa recombinan

Publié le 7 avril 2020
LFB : approbation par la FDA de SEVENFACT®, un nouveau facteur de coagulation VIIa recombinan

Le LFB a annoncé que les autorités réglementaires américaines, la Food and Drug Administration, ont approuvé la demande de mise sur le marché (Biologics Licence Application 2061) de SEVENFACT®, un nouveau facteur de coagulation VIIa recombinant indiqué pour le traitement et le contrôle des épisodes hémorragiques chez les adultes et les adolescents de 12 ans et plus, ayant une hémophilie A ou B avec inhibiteurs (anticorps neutralisants).

COVID-19 : le traitement antiviral de Celltrion entre dans sa prochaine phase de développement

Publié le 6 avril 2020
COVID-19 : le traitement antiviral de Celltrion entre dans sa prochaine phase de développement

Le groupe Celltrion vient d’annoncer le passage réussi à la deuxième phase de développement d’un traitement antiviral pour lutter contre la pandémie de nouveau coronavirus (COVID-19), après l’achèvement le mois dernier de la première phase de validation de 300 types différents d’anticorps qui se lient à l’antigène. La bibliothèque d’anticorps a été créée à partir du sang de patients coréens guéris.

Takeda reçoit un avis favorable du CHMP pour l’ADCETRIS® en association avec une CHP

Publié le 6 avril 2020

Takeda a annoncé que le comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) avait émis un avis favorable à la prolongation de l’autorisation de mise sur le marché de l’ADCETRIS ® (brentuximab vedotin) et a recommandé son approbation en association avec une CHP (cyclophosphamide, doxorubicine, prednisone) pour traiter les patients adultes atteints d’un lymphome anaplasique systémique à grandes cellules (LAGC) non traité auparavant.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents