Edition du 03-07-2020

Maladies génétiques : Genomic Vision signe un partenariat stratégique avec GIPTIS

Publié le jeudi 16 janvier 2020

Maladies génétiques : Genomic Vision signe un partenariat stratégique avec GIPTIS Genomic Vision, société de biotechnologie développant des outils d’intelligence artificielle et moléculaires pour étudier les changements structurels et dynamiques de l’ADN, en particulier dans le génome humain, a annoncé un partenariat avec GIPTIS (Institut de génétique pour les Patients, les Thérapies, l’Innovation et la Science), le plus grand institut euro-méditerranéen de lutte contre les maladies génétiques rares, récemment créé par le professeur Nicolas Lévy à Marseille.

L’objectif de ce partenariat est d’accélérer et de faciliter le diagnostic et le traitement des patients, grâce à la technologie et à l’expertise exclusives de Genomic Vision.

Afin d’améliorer la prise en charge des patients atteints de maladies génétiques rares, GIPTIS s’est fixé comme principaux objectifs d’accélérer le diagnostic, d’accroître la capacité de recherche, de multiplier le nombre de traitements efficaces et d’améliorer les soins aux patients et aux familles.

Le Professeur Nicolas Lévy, chef du Département de Génétique Médicale à l’Hôpital de la Timone, explique : « Genomic Vision a mis au point une technologie puissante qui aide à comprendre les anomalies génétiques complexes, en particulier dans le vieillissement et les maladies neurologiques, deux domaines thérapeutiques où les besoins cliniques non satisfaits sont importants. Il est très utile en particulier de caractériser les régions génomiques contenant des séquences répétées pour lesquelles les technologies de séquençage nouvelle génération ne sont pas assez efficaces ».

Les modalités du partenariat comprennent plusieurs programmes de recherche avec le développement de nouveaux tests ciblant des maladies génétiques spécifiques, dont Genomic Vision aura les droits de commercialisation exclusifs.

Aaron Bensimon, fondateur et PDG de Genomic Vision, ajoute : « C’est la fusion entre l’innovation technologique et les besoins cliniques non satisfaits qui traversera les frontières et apportera aux médecins et aux patients de nouveaux tests. Genomic Vision et GIPTIS sont les partenaires adéquats pour développer une telle approche novatrice. GIPTIS apportera à Genomic Vision une source importante de besoins médicaux non satisfaits dans le domaine des maladies neurologiques et sera un atout majeur pour le développement et la validation de ces nouveaux tests. Nous sommes très fiers d’avoir été sélectionnés par ce prestigieux institut pour participer à ce projet exceptionnel . C’est non seulement l’occasion de mettre en place de nouveaux tests de diagnostic in vitro, mais aussi une ouverture vers les marchés du Sud, où les taux de maladies génétiques sont plus élevés qu’ ailleurs ».

Source : Genomic Vision








MyPharma Editions

Covid-19 : Sanofi et Regeneron font le point sur l’essai de phase III consacré à Kevzara® aux États-Unis

Publié le 3 juillet 2020
Covid-19 : Sanofi et Regeneron font le point sur l’essai de phase III consacré à Kevzara® aux États-Unis

Sanofi et Regeneron Pharmaceuticals viennent d’annoncer que l’essai de phase III de Kevzara® (sarilumab) 400 mg mené aux États-Unis chez des patients présentant une infection Covid-19 nécessitant une ventilation mécanique n’a pas atteint ses critères d’évaluation primaire et secondaires lorsque Kevzara a été ajouté aux meilleurs soins de soutien, comparativement aux meilleurs soins de soutien seulement (placebo).

L’université de Tours et Theradiag signent deux accords simultanément

Publié le 3 juillet 2020
L'université de Tours et Theradiag signent deux accords simultanément

L’université de Tours et Theradiag, société spécialisée dans le diagnostic in vitro et le théranostic, ont annoncé avoir signé deux accords simultanément : un accord de licence exclusive portant sur la fabrication de protéines virales du Covid-19 et un accord de collaboration globale pouvant ouvrir à de nouveaux partenariats à l’avenir.

Ipsen rejoint une collaboration clinique pour évaluer le cabozantinib associé à l’atezolizumab dans le cancer du poumon et de la prostate métastatique

Publié le 2 juillet 2020
Ipsen rejoint une collaboration clinique pour évaluer le cabozantinib associé à l’atezolizumab dans le cancer du poumon et de la prostate métastatique

Ipsen a annoncé aujourd’hui que le Groupe rejoindra la collaboration clinique d’Exelixis et Roche et participera au financement des études pivotales internationales de phase III CONTACT-01 et CONTACT-02.

Covid-19 : Abivax traite un 1er patient dans l’essai de Phase 2b/3 d’ABX464

Publié le 2 juillet 2020
Covid-19 : Abivax traite un 1er patient dans l’essai de Phase 2b/3 d’ABX464

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique qui mobilise le système immunitaire afin de développer de nouveaux traitements contre les maladies inflammatoires, le cancer et les maladies virales, a annoncé que le premier patient dans l’essai de Phase 2b/3 d’ABX464 dans le COVID-19 a été traité au Centre Hospitalier Universitaire de Nice (CHU Nice).

Laurine Jung nommée Pharmacien Responsable de Creapharm Clinical Supplies

Publié le 2 juillet 2020
Laurine Jung nommée Pharmacien Responsable de Creapharm Clinical Supplies

A compter du 1er Juillet 2020, Laurine Jung prendra la fonction de Pharmacien Responsable au sein de l’entité Creapharm Clinical Supplies, pour ses deux établissements pharmaceutiques français de Reims et Le Haillan. Elle prendra à cette date le relais de Céline Cocollos qui continue son parcours chez Creapharm en tant que Pharmacien AQ / Affaires règlementaires.

Genkyotex : dosage des premiers sujets dans son étude de Phase 1 avec le setanaxib à haute dose

Publié le 1 juillet 2020
Genkyotex : dosage des premiers sujets dans son étude de Phase 1 avec le setanaxib à haute dose

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, a annoncé le lancement d’une étude clinique de Phase 1 avec le setanaxib à haute dose chez des sujets sains.

Noxxon : recrutement du 1er patient de la 2ème cohorte de l’essai clinique évaluant NOX-A12 combiné à la radiothérapie

Publié le 1 juillet 2020
Noxxon : recrutement du 1er patient de la 2ème cohorte de l'essai clinique évaluant NOX-A12 combiné à la radiothérapie

Noxxon, société biopharmaceutique développant principalement des traitements contre le cancer en ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé le recrutement et le premier traitement d’un patient récemment diagnostiqué d’un cancer du cerveau au sein de la cohorte de dose moyenne de son essai clinique de phase I/II. Cette étude évalue trois régimes de doses différents du NOX-A12 (200, 400 et 600 mg/semaine) en association avec une radiothérapie par faisceau externe chez des patients ayant été récemment diagnostiqués d’un cancer du cerveau.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents