Edition du 29-11-2021

Maladies génétiques : Qarnot et l’Institut Imagine démarrent des collaborations pour optimiser la puissance de calcul et accélérer la recherche

Publié le mardi 19 octobre 2021

Maladies génétiques : Qarnot et l’Institut Imagine démarrent des collaborations pour optimiser la puissance de calcul et accélérer la recherche Chaque année, Qarnot choisit une grande cause en mettant gratuitement de la puissance de calcul à la disposition d’associations ou de laboratoires de recherche. En 2021, Qarnot a choisi de soutenir l’Institut Imagine, premier centre de recherche, d’enseignement et de soins dédié aux maladies génétiques, sur le campus de l’Hôpital Necker-Enfants malades. Au travers de ce partenariat et en offrant du calcul haute performance bas carbone, l’entreprise Qarnot met à profit un de ses domaines d’expertise dans le calcul intensif : la bio-informatique.

Pour ses travaux de recherche sur les maladies génétiques, l’institut Imagine a recours à de grandes quantités de calculs de haute performance. Ceux-ci contribuent, par exemple, à la détection de possibles corrélations entre des variations au sein de l’ADN et l’apparition de maladies génétiques rares. Pour Imagine, l’enjeu est d’atteindre des résultats probants tout en réduisant son empreinte carbone. C’est dans cette optique que Qarnot et Imagine ont envisagé des projets d’avenir.

Une série de calculs a été lancée à l’été 2021 pour évaluer les synergies possibles et la capacité de Qarnot à relever les défis techniques exigés par Imagine. Qarnot a ainsi mis à disposition une centaine de processeurs haute performance, dont les résultats ont été tout à fait probants sur les 300 000 premiers calculs réalisés. Cet essai a été encourageant à double titre. Grâce à l’optimisation des calculs, le temps d’exécution a considérablement été réduit. Et, par ailleurs, grâce au modèle inédit de valorisation de chaleur de Qarnot, l’empreinte carbone équivalente aux calculs réalisés a été diminuée de 90% en comparaison avec un data-center conventionnel.

En 2020, Qarnot consacrait sa grande cause annuelle à la recherche médicale contre le Covid-19. En offrant des millions d’heures de calculs pour les simulations moléculaires effectuées en partenariat avec l’Université de Berkeley, pour le projet Folding@home, Qarnot a été le premier contributeur français privé de cette initiative. Avec les 300 000 calculs réalisés pour l’Institut Imagine, Qarnot a relevé un nouveau défi technique, et prouve sa capacité à étendre son champ d’expertise vers de nouveaux domaines du calcul haute-performance, notamment dans le secteur médical.

« Nous sommes très fiers d’apporter notre concours aux travaux indispensables de l’Institut Imagine. Les objectifs fixés avec Imagine sont ambitieux ! Cette Grande Cause 2021 sera chargée de sens et nous tient à cœur, nous allons apporter une contribution qui correspond aux valeurs de l’entreprise. Nos équipes ont hâte de participer à ce challenge technique, scientifique et environnemental ! », témoigne Paul Benoit, Président et co-fondateur de l’entreprise.

« Nous nous réjouissons de cette collaboration vertueuse entre Qarnot et Imagine sur plusieurs plans. La réduction du temps de calculs qui sera atteinte grâce aux équipes Qarnot est primordiale pour accélérer les recherches, poser un diagnostic chez des enfants malades, et ainsi pouvoir changer la vie des familles touchées par les maladies génétiques. Ces calculs, plus rapides, optimisés, et bas carbone, s’inscrivent à la fois dans cette ambition, et dans celle de réduire au maximum notre impact environnemental, dans une démarche de responsabilité sociétale », explique le Pr Stanislas Lyonnet, Directeur de l’Institut Imagine.

Après ce premier projet réussi, Qarnot et l’Institut Imagine ont convenu de prolonger le travail en commun et annoncent une nouvelle collaboration à l’automne 2021.

Source et visuels : Institut Imagine / Qarnot








MyPharma Editions

Lysogene obtient un financement non dilutif de 4,3 millions d’euros de Bpifrance pour accompagner son développement

Publié le 29 novembre 2021
Lysogene obtient un financement non dilutif de 4,3 millions d’euros de Bpifrance pour accompagner son développement

Lysogene, société biopharmaceutique de phase 3 s’appuyant sur une plateforme technologique de thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé avoir obtenu un financement non dilutif de 4,3 millions d’euros de la part de Bpifrance.

Bone Therapeutics et Link Health signent un accord non-contractuel pour les droits mondiaux d’ALLOB

Publié le 29 novembre 2021
Bone Therapeutics et Link Health signent un accord non-contractuel pour les droits mondiaux d’ALLOB

Bone Therapeutics, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de thérapies cellulaires répondant à des besoins médicaux non satisfaits en orthopédie et dans d’autres pathologies, et Link Health ont annoncé la signature d’un accord non contractuel portant sur les droits mondiaux d’ALLOB, la thérapie osseuse allogénique de Bone Therapeutics. Bone Therapeutics et Link Health entendent, sous réserve de la réalisation des conditions préalables habituelles, conclure et exécuter l’accord final d’ici la fin 2021.

Pharnext : le Dr Burkhard Blank nommé Directeur Médical et Responsable de la Recherche et du Développement

Publié le 26 novembre 2021
Pharnext : le Dr Burkhard Blank nommé Directeur Médical et Responsable de la Recherche et du Développement

Pharnext, société biopharmaceutique à un stade clinique avancé, pionnière d’une nouvelle approche de développement de combinaisons de médicaments innovantes basée sur les Big Data génomiques et l’intelligence artificielle exploitant sa plateforme de PLEOTHERAPY(TM), a annoncé la nomination du Dr Burkhard Blank au poste de Directeur Médical et Responsable de la Recherche et du Développement (« R&D ») à compter du 1er janvier 2022.

Provepharm Life Solutions obtient l’autorisation FDA de produire ses principes actifs pour les États-Unis

Publié le 26 novembre 2021
Provepharm Life Solutions obtient l’autorisation FDA de produire ses principes actifs pour les États-Unis

Provepharm Life Solutions, laboratoire pharmaceutique indépendant français qui réhabilite des molécules connues, a annoncé avoir obtenu l’autorisation de la FDA (Food and Drug Administration) de produire ses propres ingrédients pharmaceutiques actifs (APIs), nécessaires à la fabrication de ses médicaments, à destination du territoire américain.

Sanofi et l’Université de Montpellier partenaires pour préparer les étudiants à la vie active

Publié le 25 novembre 2021
Sanofi et l’Université de Montpellier partenaires pour préparer les étudiants à la vie active

Sanofi et l’Université de Montpellier partenaires pour préparer les étudiants à la vie active Sanofi et l’Université de Montpellier signent une convention de partenariat dans le but de contribuer à la préparation des futurs diplômés, de mieux faire connaître les métiers émergents des industries du médicament et autres produits de santé auprès des étudiants. Ce partenariat a pour objectif de développer des actions de coopération participant à la formation des étudiants et à leur préparation à l’entrée dans la vie active.

Galapagos : Jyseleca® (Filgotinib) approuvé en Europe pour le traitement de la rectocolite hémorragique

Publié le 25 novembre 2021
Galapagos : Jyseleca® (Filgotinib) approuvé en Europe pour le traitement de la rectocolite hémorragique

Galapagos vient d’annoncer que la Commission Européenne a accordé une Autorisation de Mise sur le Marché pour JYSELECA® (filgotinib 200mg comprimés) pour le traitement des patients adultes atteints de RectoColite Hémorragique (RCH) modérément à sévèrement active.

PathoQuest : certification BPF pour ses tests de contrôle qualité par séquençage haut-débit (NGS) des biomédicaments

Publié le 24 novembre 2021
PathoQuest : certification BPF pour ses tests de contrôle qualité par séquençage haut-débit (NGS) des biomédicaments

PathoQuest, société pionnière dans le contrôle qualité des biomédicaments par séquençage de nouvelle génération (NGS), a annoncé aujourd’hui avoir obtenu le certificat de bonnes pratiques de fabrication (BPF) pour les activités de tests de contrôle qualité de son site parisien, suite à une inspection récente de l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de Santé (ANSM).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents