Edition du 27-09-2020

Projet de loi de santé : Marisol Touraine présente les principales mesures

Publié le mercredi 15 octobre 2014

Marisol Touraine, la Ministre des Affaires sociales, de la santé et des droits des femmes, a présenté mercredi son projet de loi santé qui sera débattu à l’Assemblée nationale au début de l’année 2015. Parmi les mesures annoncées : la mise en place du médecin-traitant (pédiatre ou généraliste) pour les enfants, la mise en place du paquet de cigarettes neutre ou encore la généralisation du tiers payant.

Le projet de loi, présenté en conseil des ministres, s’organise autour de 3 axes : renforcer la prévention, faciliter la santé au quotidien et innover pour garantir l’excellence de notre système de santé.

La ministre souhaite faire de la prévention une priorité. La loi permettra notamment aux parents de choisir un médecin-traitant, pédiatre ou généraliste, pour leurs enfants. Objectif : mieux prévenir l’obésité, les troubles de l’apprentissage ou encore l’usage des drogues.

Marisol Touraine veut également « promouvoir les comportements et les espaces de vie sains, comme le font d’autres pays avec succès ». « L’information nutritionnelle doit être plus claire. Je veux rendre les étiquettes des produits plus compréhensibles pour que les Français achètent leurs produits en sachant quel impact ils auront sur leur santé », a-t-elle indiqué.

Afin de lutter contre la consommation excessive d’alcool, la vente à des mineurs de tout objet valorisant l’ivresse sera interdite. La loi réprimera l’incitation à l’ivresse à laquelle s’adonnent les organisateurs des séances de bizutage. Il sera également interdit de provoquer à la consommation excessive d’alcool, comme c’est malheureusement parfois l’usage sur internet.

Concernant la lutte contre le tabagisme, ce projet de loi comportera les mesures législatives du programme national de réduction du tabagisme présenté le mois dernier. C’est le cas du paquet neutre par exemple, qui combat le marketing de l’industrie du tabac.

Enfin, pour promouvoir la prévention, un grand institut de santé publique verra le jour. Il rassemblera différents services et instituts existants.

La généralisation du tiers payant

Deuxième grand volet de loi, la santé au quotidien. La loi prévoit d’améliorer l’accès aux soins pour tous en généralisant le tiers payant. « Cette mesure de simplicité et d’efficacité est déjà une réalité à l’hôpital, dans les laboratoires de biologie, chez beaucoup de radiologues en ville, et bien sûr dans les pharmacies », rappelle la ministre. Concrètement, lors d’une visite médicale, les Français n’auront plus à payer avant de se faire rembourser. L’assurance maladie paiera directement le professionnel. Le tiers payant se mettra en place en 2 étapes : il se mettra en place au 1er juillet 2015 pour les bénéficiaires de l’ACS et avant 2017 pour tout le monde.

Pour garantir l’accès aux soins pour les plus précaires, la ministre veut également encadrer les tarifs des soins indispensables mais très chers que sont les soins dentaires, audio-prothétiques et optiques. Ce dispositif existe déjà pour les bénéficiaires de la Couverture maladie universelle. Cette loi étendra à un million de foyers supplémentaires qui sont les bénéficiaires de l’aide à l’acquisition d’une assurance complémentaire santé (ACS).

Autre mesure, les Français pourront appeler un numéro national unique pour être mis en relation avec un médecin de garde quelle que soit l’heure et le lieu.

Enfin, le projet de loi met en place l’action de groupe en santé, qu’on appelle parfois « class action ». « Avec les « Class action », nous engageons un processus novateur en mobilisant les associations d’usagers. Nous renforçons les droits des patients dans la lignée de la loi de 2004 qui créait la démocratie sanitaire », a estimé Marisol Touraine.

Concernant le troisième axe de la loi, la ministre veut faire de l’innovation « le moteur du système de santé au XXIème siècle ». Le projet lance la médecine de parcours qui prendra en charge les patients dans la proximité tout au long de leurs soins. « La place du médecin traitant y sera centrale et, chaque fois que cela sera indiqué, celle des médecins des autres spécialités médicales. », a précisé la ministre. Ce service visera à faciliter la structuration territoriale de l’offre de santé et concernera au moins 5 domaines : les soins de proximité, la permanence des soins, la prévention, la santé mentale et l’accès aux soins des personnes handicapées.

Lorsqu’un patient sortira de l’hôpital, il lui sera remis une lettre de liaison qui servira à faire le lien entre l’hôpital et son médecin traitant. « Jusqu’à présent, le relais se faisait trop souvent sans passage de témoin, ce qui rendait le suivi compliqué. C’est donc une réelle avancée pour les professionnels », a estimé la ministre.

Le projet prévoit de lutter contre les ruptures de médicaments avec des plans de gestion des pénuries. Autre mesure, à l’hôpital, les délais pour les essais cliniques à promotion industrielle seraient réduits à deux mois au lieu de dix-huit.

Concernant les nouvelles technologies, un système national des données de santé rendra concret « l’open data ». Il garantira l’accès aux données de manière sécurisée et contrôlée pour que ces données profitent à la société civile comme à la recherche.

Source : Ministère de la Santé








MyPharma Editions

Gustave Roussy dans le Top 5 mondial des meilleurs hôpitaux en cancérologie

Publié le 25 septembre 2020
Gustave Roussy dans le Top 5 mondial des meilleurs hôpitaux en cancérologie

Gustave Roussy est le 5e meilleur hôpital spécialisé en cancérologie au monde et 1er hors Etats-Unis d’après le magazine Newsweek. Ce classement souligne la reconnaissance internationale de l’excellence des soins et de la puissance de la recherche déployées par l’Institut. C’est aussi l’assurance pour les patients de savoir qu’ils peuvent bénéficier, en France, des meilleurs soins et d’une recherche clinique des plus performantes.

Genfit : 1ère visite du 1er patient pour son essai clinique de Phase 3 ELATIVE évaluant elafibranor dans la PBC

Publié le 25 septembre 2020
Genfit : 1ère visite du 1er patient pour son essai clinique de Phase 3 ELATIVE évaluant elafibranor dans la PBC

Genfit, société biopharmaceutique de phase avancée engagée dans l’amélioration de la vie des patients atteints de maladies hépatiques et métaboliques, a annoncé avoir réalisé la première visite du premier patient pour ELATIVE, l’essai clinique pivot international de Phase 3 évaluant elafibranor dans la Cholangite Biliaire Primitive (PBC).

Ipsen : Philippe Lopes-Fernandes nommé Vice-Président Exécutif, Chief Business Officer

Publié le 25 septembre 2020
Ipsen : Philippe Lopes-Fernandes nommé Vice-Président Exécutif, Chief Business Officer

Ipsen vient d’annoncer la nomination de Philippe Lopes-Fernandes en qualité de Vice-Président Exécutif, Chief Business Officer, à compter du 1er octobre 2020. Basé à Cambridge (Massachusetts, États-Unis), il sera responsable de toute l’activité business développement et gestion des partenariats. Il reportera directement à David Loew, Directeur général d’Ipsen, et sera membre de l’Executive Leadership Team.

Vivet Therapeutics et Pfizer concluent un accord de fabrication relatif à une thérapie génique expérimentale pour la maladie de Wilson

Publié le 24 septembre 2020
Vivet Therapeutics et Pfizer concluent un accord de fabrication relatif à une thérapie génique expérimentale pour la maladie de Wilson

Vivet Therapeutics, une société de biotechnologie de thérapie génique spécialisée dans le développement de traitements pour des maladies hépatiques héréditaires, et Pfizer ont annoncé un accord de fabrication, en vertu duquel Pfizer fournira l’approvisionnement clinique pour un essai clinique de Phase I/II évaluant la thérapie génique expérimentale propriétaire de Vivet, le VTX-801, pour le traitement de la maladie de Wilson, un trouble hépatique rare et potentiellement mortel. L’essai devrait commencer début 2021. Les termes de l’accord n’ont pas été divulgués.

Theradiag annonce la création d’un nouvel établissement à Tours

Publié le 24 septembre 2020
Theradiag annonce la création d’un nouvel établissement à Tours

Dans la continuité de son partenariat avec l’Université de Tours annoncé en juillet concernant un accord spécifique de licence exclusive portant sur la fabrication de protéines virales du Covid-19 et un accord de collaboration globale, Theradiag, société spécialisée dans le diagnostic in vitro et le théranostic, a souhaité s’établir localement en Région Centre Val de Loire et a donc créé un établissement secondaire à Tours.

Carbogen Amcis annonce des investissements majeurs dont plus de 45 millions d’euros dans le Puy-de-Dôme

Publié le 24 septembre 2020
Carbogen Amcis annonce des investissements majeurs dont plus de 45 millions d'euros dans le Puy-de-Dôme

La société suisse Carbogen Amcis, spécialisée dans le développement des procédés chimiques à destination de l’industrie pharmaceutique ainsi que dans la production de principes actifs (PA) et de médicaments, a annoncé début septembre de nouveaux plans d’expansion en Suisse et en France.

Nutraceutiques : Nutri&Co réalise une levée de fonds de 4 millions d’euros

Publié le 24 septembre 2020
Nutraceutiques : Nutri&Co réalise une levée de fonds de 4 millions d’euros

Fondée en 2017, cette jeune société française spécialisée dans le domaine des compléments alimentaires vient de réaliser une levée de fonds de près de 4 millions d’euros auprès de la société d’investissement Creadev. En proposant aux consommateurs des produits de qualité supérieure, Nutri&Co affiche son ambition de devenir une des marques leaders du secteur européen des nutraceutiques. Un marché évalué à près de 16 milliards d’euros.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents