Edition du 10-05-2021

Médecine régénératrice : Medicen Paris Region renforce son positionnement européen

Publié le mercredi 19 juillet 2017

Médecine régénératrice : Medicen Paris Region renforce son positionnement européenMedicen Paris Region, premier pôle de compétitivité d’Europe en santé, a annoncé le lancement du projet européen BONE, dont le pôle Medicen est partenaire, et qui vise à développer des implants osseux innovants sur les quatre prochaines années.

Ce lancement a été officialisé dans le cadre de l’évènement REGMED Europe, le 6 juillet dernier à Paris, une initiative majeure d’envergure internationale fédérant huit clusters et écosystèmes européens en pointe sur le secteur de la médecine régénératrice, ainsi que des structures d’appui internationales et le réseau Enterprise Europe Network.

La médecine régénératrice vise à réparer une lésion ou un organe malade grâce aux biomatériaux, à la thérapie génique, à la thérapie cellulaire ou encore à l’ingénierie tissulaire. L’évènement REGMED Europe a réuni près de 30 intervenants de haut niveau et 150 participants venus de 15 pays différents (Europe, Canada) à la Cité Universitaire pour une journée en deux temps : une matinée d’information sur les principaux enjeux du secteur au niveau européen (règlementation, bioproduction, accès au marché et remboursement), les forces en présence au niveau de l’Île-de-France et du territoire national, ainsi que les écosystèmes majeurs en Europe (Allemagne, Belgique, Pays-Bas, Espagne, Italie, Royaume-Uni), illustrés par de nombreux pitchs d’entreprises et d’acteurs académiques et une après-midi de réseautage avec près de 250 rendez-vous individuels, planifiés en amont à travers la plateforme dédiée pour l’évènement b2match. 28 tables ont été prévues à cet effet.

A cette occasion, Medicen Paris Region a accueilli le consortium transnational du projet européen BONE dont le lancement avait été organisé le 6 juillet dans les bureaux du pôle. Ce projet, coordonné par l’université de Maastricht (Pays-Bas), a pour principal objectif de développer dans les quatre prochaines années des implants osseux innovants basés sur la technologie d’electrospinning. Ces implants permettront d’éviter des chirurgies répétitives et une utilisation prolongée de médicaments et donation de tissus suite à des fractures osseuses complexes.

Le projet BONE devrait permettre la création de 15 emplois, le développement de deux nouveaux produits et une plus grande collaboration entre les régions de l’Europe du Nord-Ouest. Le consortium européen rassemble les universités de Maastricht (Pays-Bas), de Louvain (Belgique) et de Lille (France), l’institut Fraunhofer d’Aix la Chapelle (Allemagne) dédié à la technologie laser, les sociétés de technologie The Electrospinning Company (UK), NKT Photonics (Danemark) et Spraybase® (Irlande), ainsi que le pôle Medicen Paris Region en tant que biocluster européen de référence.

Le pôle Medicen sera responsable des activités liées à la dissémination et à l’impact à long terme du projet, ainsi que des activités de veille et de matchmaking. Le pôle devrait bénéficier pour cela d’un financement de 162K€ (97K€ en subvention), étalé sur les quatre ans du projet jusqu’à mars 2021.

Le projet BONE dans sa globalité est financé par le programme INTERREG ENO (Europe Nord-Ouest) pour une durée de quatre ans (2017-2021) et un budget total de 3,3M€. INTERREG ENO encourage la coopération transnationale entre autorités nationales et locales de l’espace de l’Europe du Nord-Ouest autour de trois priorités dont l’innovation, et est soutenu financièrement par le Fonds européen de développement régional (FEDER).

« Nous sommes ravis du succès de cette première édition et de pouvoir positionner le pôle et plus globalement la région Île-de-France dans une telle dynamique internationale. La médecine régénératrice fait partie de nos cinq domaines d’activités stratégiques, et il est important de positionner chacun d’entre eux à l’Europe », précise Béatrice Falise-Mirat, Déléguée Générale de Medicen Paris Region. « C’est aussi un bel exemple de collaboration inter-pôles au niveau français et international et de la valeur ajoutée que les clusters peuvent apporter dans l’animation des écosystèmes européens. »

Source : Medicen Paris Region








MyPharma Editions

COVID-19 : la Commission propose une stratégie de l’UE en matière de traitements

Publié le 10 mai 2021
COVID-19 : la Commission propose une stratégie de l'UE en matière de traitements

La Commission européenne vient de proposer, en complément de la stratégie de l’UE pour les vaccins, une stratégie en matière de traitements contre la COVID-19. Objectif : encourager la mise au point et la disponibilité de traitements plus que nécessaires pour lutter contre cette maladie, y compris dans le traitement de la «COVID longue». La stratégie proposée couvre l’ensemble du cycle de vie des médicaments: de la recherche, du développement et de la fabrication à la passation de marchés et au déploiement.

Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d’UPSA

Publié le 6 mai 2021
Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d'UPSA

Le groupe Taisho Pharmaceutical vient d’annoncer la nomination d’Isabelle Van Rycke en tant que présidente et CEO du laboratoire UPSA à compter du 10 mai 2021.

GSK : Benlysta approuvé dans l’UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

Publié le 6 mai 2021
GSK : Benlysta approuvé dans l'UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

GlaxoSmithKline (GSK) vient d’annoncer que la Commission européenne a approuvé l’utilisation de BENLYSTA (bélimumab) par voie intraveineuse et sous-cutanée, pour le traitement des patients adultes atteints de glomérulonéphrite lupique (GNL) active, en association avec des immunosuppresseurs.

Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Publié le 6 mai 2021
Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Sanofi vient de conclure une collaboration de trois ans avec la Faculté de médecine de l’Université de Stanford. Ensemble, et grâce à des échanges scientifiques ouverts, les deux organisations et leurs chercheurs s’emploieront à approfondir les connaissances en immunologie et inflammation.

Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Publié le 5 mai 2021
Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Gustave Roussy et le consortium WIN (Worldwide Innovative Networking) pour la médecine personnalisée du cancer s’associent pour faire progresser la recherche et l’innovation en cancérologie.

GamaMabs Pharma : acquisition par Exelixis de son programme d’anticorps humanisés first-in-class pour l’oncologie

Publié le 5 mai 2021
GamaMabs Pharma : acquisition par Exelixis de son programme d'anticorps humanisés first-in-class pour l'oncologie

GamaMabs Pharma, société de biotechnologie française spécialisée dans le développement d’anticorps thérapeutiques en oncologie, annonce aujourd’hui la signature d’un accord avec Exelixis, Inc. (Nasdaq: EXEL) pour l’acquisition de tous les droits, titres et intérêts de la technologie d’anticorps AMHR2 de GamaMabs (lors de la réalisation de l’achat et selon certaines conditions prévues au contrat).

Nicox : partenariat avec Laboratorios Grin pour ZERVIATE au Mexique

Publié le 5 mai 2021
Nicox : partenariat avec Laboratorios Grin pour ZERVIATE au Mexique

Nicox, société spécialisée en ophtalmologie, a annoncé la signature d’un accord de concession de licence exclusif avec Laboratorios Grin, une filiale à 100% de Lupin, pour l’enregistrement et la commercialisation au Mexique de ZERVIATETM (solution ophtalmique de cétirizine), 0,24% pour le traitement du prurit oculaire associé aux conjonctivites allergiques.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents