Edition du 17-11-2018

Médecins généralistes : ce que propose le rapport Hubert

Publié le vendredi 26 novembre 2010

L’ancienne ministre de la Santé, Elisabeth Hubert, qui remet vendredi un rapport à Nicolas Sarkozy sur la médecine de proximité préconise une refonte de la rémunération des médecins. Elle réclame aussi une mesure « urgente » pour les déserts médicaux. Mais ne propose aucune évaluation financière.

 C’est aujourd’hui que le chef de l’Etat va recevoir des mains de l’ancienne ministre de la Santé, Elisabeth Hubert, un rapport sur la médecine de proximité. Au menu : réforme des études, partage d’activité, regroupement dans des maisons de santé…  Nicolas Sarkozy avait fait la promesse de « repenser » la rémunération des médecins libéraux. Le rapport préconise donc une refonte de la rémunération, «obsolète» car axée sur le tarif de la consultation. L’ancienne ministre propose, selon la complexité de l’acte, un «éventail de 4 ou 5 tarifications». «Les valeurs pourraient aisément s’échelonner d’un demi C actuel (11 euros) à 60 ou 70 euros pour une consultation longue et difficile. Un tel système permettrait de sortir du débat récurrent de l’insuffisance de rémunération de certains actes», explique-t-elle.
Afin de limiter les dérapages, le rapport propose que la CNAM, qui dispose du profil des médecins, s’assure qu’ils n’abusent pas de la nouvelle grille. Objectif de la mesure : diminuer le nombre d’actes des généralistes et donner la priorité aux soins importants. « Cela devrait s’accompagner de transferts d’activité vers les infirmières, sages-femmes, etc », notent les Echos.
Le rapport propose par ailleurs d’instaurer un forfait pour les prises en charge lourdes et coordonnées. La rémunération par patient serait attribuée à une maison de santé pluridisciplinaire et non au médecin. Elisabeth Hubert réclame aussi une mesure « urgente » pour les déserts médicaux et propose de  faire de l’offre médicale dans ces zones une «mission de service public» avec une rémunération fixe «conséquente» en sus des honoraires et un minimum garanti par vacation. Une mesure sur la base du volontariat. Le tout dans des locaux mis à disposition par les communes. Enfin, Les Echos notent que le rapport « écarte toute mesure coercitive » vis-à-vis des médecins, estimant que «les incitations ont été jusqu’à ce jour trop éparses, mal ciblées et peu connues pour qu’il en soit déduit un échec».  Pour autant, le rapport Hubert ne dispose ne propose pas d’évaluation financière des mesures proposées. «Il conviendra d’en mesurer la faisabilité», est-il noté dans le rapport.

Source : http://www.lesechos.fr








MyPharma Editions

Alliance Healthcare Group France : François Pogodalla nommé Directeur Administratif et Financier

Publié le 16 novembre 2018
Alliance Healthcare Group France : François Pogodalla nommé Directeur Administratif et Financier

François Pogodalla a été nommé Directeur Administratif et Financier du répartiteur pharmaceutique Alliance Healthcare Group France, à compter du 11 octobre dernier. Membre du comité exécutif, il rapporte directement à Filippo D’Ambrogi, Président d’Alliance Healthcare Group France.

Mayoly Spindler : Sébastien Nicolas nommé Directeur des Opérations Industrielles.

Publié le 16 novembre 2018
Mayoly Spindler : Sébastien Nicolas nommé Directeur des Opérations Industrielles.

Mayoly Spindler, le laboratoire français spécialisé notamment dans le domaines de la gastroentérologie, la dermo-cosmétique, l’ORL et la rhumatologie, a annoncé le 14 novembre dernier la nomination de Sébastien Nicolas au poste de Directeur des Opérations Industrielles.

DBV Technologies : Daniel Tassé nommé au poste de Directeur Général

Publié le 16 novembre 2018
DBV Technologies : Daniel Tassé nommé au poste de Directeur Général

DBV Technologies a annoncé vendredi la nomination unanime par son Conseil d’administration de Daniel Tassé dans le rôle de Directeur Général à compter du 29 novembre 2018. Le Dr Pierre-Henri Benhamou, qui a co-fondé la société en 2002, a décidé de quitter son poste de directeur général mais conserve son poste de président du Conseil.

Servier pose la 1ère pierre de la future unité de bioproduction sur le site de Gidy

Publié le 16 novembre 2018
Servier pose la 1ère pierre de la future unité de bioproduction sur le site de Gidy

Le laboratoire Servier a annoncé jeudi la pose de la 1ère pierre de la future unité de production de médicaments biologiques sur le site industriel de Gidy (Loiret, France). Baptisée Bio-S, l’unité produira des principes actifs et des médicaments issus de cellules vivantes et fabriqués grâce aux techniques de la biotechnologie.

Erytech s’associe au New York Blood Center pour l’approvisionnement et la recherche sur les globules rouges

Publié le 16 novembre 2018
Erytech s’associe au New York Blood Center pour l’approvisionnement et la recherche sur les globules rouges

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes basées sur les globules rouges pour lutter contre des cancers et des maladies orphelines, vient d’annoncer la conclusion d’un partenariat stratégique avec le New York Blood Center (NYBC) pour l’approvisionnement et la recherche sur les globules rouges.

Lysogene : arrivée de Philippe Goupit au conseil d’administration

Publié le 16 novembre 2018
Lysogene : arrivée de Philippe Goupit au conseil d’administration

Lysogene, société biopharmaceutique spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé un changement dans la composition de son Conseil d’administration. Philippe Goupit rejoint Lysogene en qualité d’administrateur indépendant.

Ipsen : feu vert européen pour Cabometyx® pour le traitement du carcinome hépatocellulaire

Publié le 15 novembre 2018
Ipsen : feu vert européen pour Cabometyx® pour le traitement du carcinome hépatocellulaire

Ipsen a annoncé aujourd’hui que la Commission Européenne (CE) a approuvé Cabometyx® (cabozantinib) 20, 40, 60 mg en monothérapie dans le traitement du carcinome hépatocellulaire (CHC) chez les adultes antérieurement traités par sorafénib. Cette décision va permettre l’accès au marché de Cabometyx® (cabozantinib) pour cette indication dans les 28 états membres de l’Union européenne, ainsi qu’en Norvège et en Islande.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions