Edition du 25-01-2021

Médecins: Sarkozy sort la pommade

Publié le mardi 12 janvier 2010

Volte-face. Sans doute pour tenter de recoller les morceaux brisés après les erreurs de la campagne de vaccination contre la grippe A, Nicolas Sarkozy a annoncé, mardi 12 janvier lors de ses vœux au monde de la santé à Perpignan, avoir demandé au président du Conseil national de l’ordre des médecins, (Cnom), le Dr Michel Legmann, de faire un « état des lieux » de la médecine libérale et de lui faire des propositions à la fin de mars pour la « refonder ».

 « Je souhaite confier une mission d’état des lieux et de propositions à une personnalité reconnue, le Dr Michel Legmann. Il faut inventer un nouveau modèle de soins de premier recours, qui fasse toute sa place à la médecine libérale, un modèle attractif« , a jugé le chef de l’Etat.

 Parmi les « orientations » proposées au Dr Legmann, qui devra rendre ses propositions fin mars, Nicolas Sarkozy a notamment estimé qu’il fallait « simplifier la vie des praticiens », et favoriser l’effort de formation des médecins », les autoriser à exercer dans des maisons de santé, les centres de soins ambulatoires et « faciliter leur mobilité”. Il a aussi insisté sur « la coopération avec les autres professionnels de santé ». « Les pharmaciens d’officine, les infirmières libérales sont une composante de l’offre de soins de premier recours. Les médecins généralistes ont intérêt à partager le premier recours avec ces autres professions”.

 Morale de l’histoire. Les élections ont ceci de bon qu’elles ne sont jamais gagnées d’avance. Bon connaisseur de l’opinion publique, Nicolas Sarkozy s’est soudain rappelé que les médecins libéraux avaient quelques facultés de persuasion sur leurs patients et que la proximité des élections régionales, assez délicates pour la majorité, valait bien que l’on sortît la pommade pour tenter d’effacer plaies et bosses faites aux praticiens après la triste affaire de la campagne de vaccination contre la grippe A. On se souvient que pour des motifs un peu fumeux, les médecins généralistes et les pédiatres avaient été exclus du dispositif, exclusion qu’ils avaient très mal vécue, estimant même avoir été “humiliés”. La machine arrière du gouvernement ne les a d’ailleurs pas tout à fait consolés: le droit qui leur est accordé de vacciner désormais dans leur cabinet ne les satisfait pas vraiment. 

Mais la brouille entre les médecins et le pouvoir n’est pas passée inaperçue: le chef de l’Etat s’est rappelé qu’aux élections législatives de 1997, la droite avait payé au prix fort le coût politique des sanctions que le plan Juppé entendait infliger aux médecins qui prescrivaient trop.

 • Le Dr Michel Legmann a été élu président du Conseil national de l’Ordre des médecins le 28 juin 2007. Electroradiologiste libéral en cabinet et dans une clinique chirurgicale à La Défense, le Dr Michel Legmann est vice-président du Cnom depuis 1997 et maire-adjoint de Neuilly-sur-Seine. A ce titre, il passe pour être un proche de Nicolas Sarkozy, ancien maire de Neuilly-sur-Seine.

 Hervé Karleskind
© HKconseils.com

Liens :  www.conseil-national.medecin.fr et www.elysee.fr








MyPharma Editions

Dix sociétés biopharmaceutiques de premier plan annoncent la création d’Accumulus Synergy, une plateforme mondiale de partage de données

Publié le 25 janvier 2021

Dix des plus grandes sociétés biopharmaceutiques au monde (Amgen, Astellas, Bristol Myers Squibb, GSK, Janssen, Lilly, Pfizer, Roche, Sanofi et Takeda) ont annoncé la création d’une nouvelle société à but non lucratif, Accumulus Synergy, Inc., qui vise à soutenir les interactions entre les autorités des différents secteurs de l’économie et de la santé dans le monde entier afin de permettre une collaboration ainsi que la transmission et l’échange en temps réel des données.

OSE Immunotherapeutics obtient un financement de 1,3 million d’euros de Bpifrance pour le développement d’OSE-127/S95011

Publié le 25 janvier 2021
OSE Immunotherapeutics obtient un financement de 1,3 million d’euros de Bpifrance pour le développement d’OSE-127/S95011

OSE Immunotherapeutics a annoncé avoir reçu un paiement d’étape de 1,3 million d’euros dans le cadre de l’aide aux projets d’innovation stratégique industrielle (ISI) de Bpifrance pour le projet collaboratif EFFIMab, dédié à l’évaluation d’OSE 127/S95011, antagoniste du récepteur à l’interleukine-7 (IL-7R), développé en partenariat avec Servier (1).

AB Science : une nouvelle publication indépendante confirme que le masitinib a une activité anti-virale contre le virus SARS-CoV-2 in vitro

Publié le 25 janvier 2021
AB Science : une nouvelle publication indépendante confirme que le masitinib a une activité anti-virale contre le virus SARS-CoV-2 in vitro

AB Science a annoncé la publication des résultats d’une étude préclinique avec le masitinib dans le COVID-19. Les recherches menées par les scientifiques de l’Institut de Virologie Humaine (Guangzhou, Chine) ont été publiées dans la revue à comité de lecture mBIO (une revue de la Société Américaine de Microbiologie).

Vaccins COVID-19 : la Haute Autorité de Santé préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses

Publié le 23 janvier 2021
Vaccins COVID-19 : la Haute Autorité de Santé préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses

La Haute autorité de Santé (HAS) a préconisé samedi dans un communiqué d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses de vaccin à ARN messager (vaccins de Pfizer et de Moderna). Objectif de la mesure : “protéger plus vite un plus grand nombre de personnes à risque d’hospitalisation ou de décès”.

Deinove renforce son équipe Business développement

Publié le 22 janvier 2021
Deinove renforce son équipe Business développement

Deinove, société de biotechnologie française pionnière dans l’exploration et l’exploitation de la biodiversité bactérienne pour relever le défi urgent et planétaire de la résistance aux antimicrobiens, a annoncé le renforcement de son équipe en charge du Business développement avec l’intégration d’Hervé Ansanay au poste de Directeur et de Corentin Chaboud au nouveau poste de Grant Officer.

Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Publié le 21 janvier 2021
Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Le groupe pharmaceutique Servier et MiNA Therapeutics, une société pionnière dans les thérapies par activation de l’ARN, ont annoncé un partenariat de recherche pour identifier et développer des thérapies utilisant des petits ARN activateurs (saRNA) pour le traitement des troubles neurologiques.

Transgene : 1er patient traité en France avec l’immunothérapie individualisée TG4050 dans un essai clinique de Phase I

Publié le 21 janvier 2021
Transgene  : 1er patient traité en France avec l’immunothérapie individualisée TG4050 dans un essai clinique de Phase I

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé que pour la première fois en France, TG4050, son immunothérapie individualisée innovante, a été administrée à un patient atteint d’un cancer de la tête et du cou. Ce nouveau vaccin thérapeutique est issu de la plateforme technologique myvac®, qui utilise une technologie d’Intelligence Artificielle (IA) pour personnaliser le traitement de chaque patient.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents