Edition du 27-02-2021

Médicaments de ville : les dépenses reculent à nouveau en 2013

Publié le jeudi 10 avril 2014

Selon un communiqué de l’Assurance maladie, les remboursements de médicaments de ville ont enregistré une baisse de -0,4% en 2013, représentant 22,6 mds € contre 22,7 mds € en 2012. Après la baisse de -0,8% des montants de ces dépenses en 2012, c’est donc la seconde année consécutive de baisse.

« La décroissance des dépenses se confirme et, avec elle, la mobilisation de la plupart des acteurs du système de santé, avec des actions de plus en plus sensibles en faveur du respect des objectifs de l’Ondam pour l’année 2013 : baisses de prix, actions étendues de maîtrise médicalisée, poursuite des objectifs liés à l’entrée en vigueur du dispositif tiers-payant contre génériques,… », indique l’Assurance maladie.

Au total, en 2013, les dépenses de l’assurance maladie obligatoire au titre des médicaments délivrés en officine ou rétrocédés diminuent de 95 M€, mais cette orientation à la baisse masque des évolutions divergentes :

D’un côté, comme en 2012, l’année 2013 a été marquée par des baisses tarifaires significatives du prix des médicaments, qui ont contribué à ralentir les dépenses de – 3,8 % au total. Les économies ainsi engendrées par les baisses de prix ont réduit les dépenses de 853 M€ en 2013 par rapport à 2012, dont 818 M€ sur le médicament délivré en officine.

De même, la dynamique de la substitution générique a contribué à infléchir les dépenses de – 2,2% en 2013. Initiée mi-2012 par le renforcement du dispositif « tiers payant contre génériques » et par la mise en place de la rémunération sur objectifs des pharmaciens, cette dynamique s’est consolidée en 2013 et le taux de substitution s’est stabilisé autour de 82%. Les économies imputables aux génériques s’élèvent à 1,6 mds € en 2013.

De l’autre, on assiste à une hausse des volumes de prescriptions en 2013 par rapport à 2012 puisque les quantités remboursées augmentent de +1,2%. Cet accroissement s’explique cependant en partie par le contexte épidémiologique défavorable de l’hiver 2013 (épidémie de grippe, de gastroentérite,…).

La tendance à prescrire, à nombre de boites égal, des médicaments de plus en plus onéreux (phénomène dit d’effet de structure) reste également positive. Les effets de structure contribuent à accroître de +3,1 % le poids des dépenses en 2013. Ils sont cette année singulièrement élevés au sein de classes comme les traitements du cancer, les antiagrégants-antithrombotiques et les antidiabétiques.

Un taux de prise en charge plus élevé, contribe à une augmentation des dépenses de +1,2 % en 2013. Cette tendance résulte principalement de l’augmentation du poids des médicaments pris en charge à 100%.

Au global, l’année 2013 a ainsi été marquée par une nouvelle baisse des dépenses, mais celle-ci est légèrement moindre que celle observée l’an dernier (-0,4% contre -0,8%).

Selon l’Assurance Maladie, « il subsiste toujours des marges de progression significatives et l’effort doit se poursuivre ». « Lorsque l’on compare la France à ses principaux voisins européens, on constate que l’écart de coût avec les moyennes européennes continue de se réduire. Cette convergence relative provient à la fois de la diminution importante des prix des médicaments depuis 2009 mais aussi d’une modération dans la croissance des volumes consommés plus prononcée en France », estime la CNAMTS.

Selon elle, « d’importants leviers d’action existent et doivent perdurer « : augmentation des résultats sur les objectifs liés à la rémunération sur objectif de santé publique chez les prescripteurs et les pharmaciens, renforcement des actions de maîtrise médicalisée pour un bon usage du médicament à la fois en ville et à l’hôpital…

De plus, de nouvelles actions de maîtrise médicalisée vont être menées par l’Assurance Maladie auprès des prescripteurs cette année. Ce sera notamment le cas sur les nouveaux anticoagulants oraux (NACO), les hypolipidémiants ou bien encore sur les nouveaux anti-diabétiques.

Source : Dépenses de médicaments de ville en 2013 – Assurance Maladie








MyPharma Editions

GSK : résultats d’évaluation de l’anticorps monoclonal Otilimab dans le traitement de la COVID-19

Publié le 26 février 2021
GSK : résultats d'évaluation de l'anticorps monoclonal Otilimab dans le traitement de la COVID-19

Le laboratoire GlaxoSmithKline (GSK) a annoncé les résultats de l’étude de phase 2 OSCAR (Otilimab in Severe COVID-19 Related Disease) sur l’otilimab, un anticorps monoclonal anti-facteur de stimulation des colonies de granulocytes et de macrophages (anti GM-CSF).

Pierre Fabre et Puma Biotechnology amendent leur accord de licence NERLYNX® pour y inclure la Chine

Publié le 26 février 2021
Pierre Fabre et Puma Biotechnology amendent leur accord de licence NERLYNX® pour y inclure la Chine

Puma Biotechnology et Pierre Fabre ont convenu d’étendre les termes de l’accord de licence 2019 qui confère à Pierre Fabre les droits exclusifs de développement et de commercialisation de NERLYNX® (nératinib) en Europe, en Turquie, au Moyen-Orient et en Afrique. L’accord modifié étend les droits commerciaux de Pierre Fabre concernant NERLYNX à la Chine, qui comprend la Chine continentale, Taïwan, Hong Kong et Macao.

Median renforce son équipe de management iBiopsy®

Publié le 26 février 2021
Median renforce son équipe de management iBiopsy®

Median Technologies vient d’annoncer la nomination de Thomas Bonnefont au poste nouvellement créé de Chief Operating and Commercial Officer pour la Business Unit iBiopsy®, ainsi que la nomination de Mike Doherty au poste de Sr. Strategy Advisor, Product Development iBiopsy®. Ils rejoignent l’un et l’autre l’équipe de direction de Median. Mike Doherty est basé aux États-Unis.

L’Anses et l’ANSM lancent un projet de rapprochement à Lyon

Publié le 26 février 2021
L’Anses et l’ANSM lancent un projet de rapprochement à Lyon

Afin de rapprocher certaines de leurs activités au bénéfice d’une meilleure protection de la santé, pour l’Homme, les animaux et l’environnement, les deux agences ont décidé de regrouper dans un même bâtiment à Lyon-Gerland le laboratoire lyonnais de l’Anses et une partie de la direction des contrôles de l’ANSM. Au terme du concours d’architecte, le projet du cabinet Pargade Architectes a été retenu à l’unanimité du jury. Le démarrage des travaux est prévu en 2022, pour une livraison en 2024.

COVID-19 : Sanofi va aider Johnson & Johnson à fabriquer son vaccin

Publié le 24 février 2021
COVID-19 : Sanofi va aider Johnson & Johnson à fabriquer son vaccin

Sanofi vient de conclure un accord avec deux entreprises pharmaceutiques Janssen du groupe Johnson & Johnson, aux termes duquel le groupe pharmaceutique français contribuera à la fabrication du vaccin contre la COVID-19 de Janssen afin de remédier à la pandémie et de satisfaire à la demande mondiale de vaccins.

Valbiotis : 1ère visite du 1er patient dans l’étude clinique de Phase II HEART sur TOTUM-070

Publié le 23 février 2021
Valbiotis : 1ère visite du 1er patient dans l’étude clinique de Phase II HEART sur TOTUM-070

Valbiotis, entreprise de Recherche et Développement engagée dans l’innovation scientifique, pour la prévention et la lutte contre les maladies métaboliques, a annoncé la première visite du premier patient dans l’étude clinique de Phase II HEART qui évaluera TOTUM-070, substance active innovante pour la réduction du taux sanguin de LDL cholestérol, facteur de risque des maladies cardiovasculaires.

Daiichi Sankyo : Ken Takeshita, MD, nommé responsable mondial R&D

Publié le 23 février 2021
Daiichi Sankyo : Ken Takeshita, MD, nommé responsable mondial R&D

Daiichi Sankyo a annoncé que Ken Takeshita, MD, sera le nouveau responsable mondial de la recherche et du développement à partir du 1er avril 2021. À cette date, le Dr Junichi Koga prendra officiellement sa retraite, après une brillante et assidue carrière, dont plus de 12 ans passés chez Daiichi Sankyo.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents