Edition du 17-02-2020

Médicaments génériques: l’Assurance maladie préconise des baisses de prix

Publié le jeudi 29 septembre 2011

Dans son analyse sur les dépenses de médicaments en 2010, l’Assurance maladie souligne que les prix des génériques français sont plus élevés que dans la plupart des pays européens. Elle préconise ainsi d’optimiser les prix des médicaments génériques, en tenant compte des résultats obtenus dans plusieurs pays européens, grâce à la mise en concurrence des industriels.

Selon l’analyse de l’Assurance Maladie, les médicaments génériques ont permis d’économiser 1,3 milliard d’euros en 2010, grâce notamment à la générication de médicaments au potentiel très important tels que le Plavix® en 2010 (près de 200 M€ d’économies en année pleine). Cependant, si le taux de substitution des médicaments de marque par les génériques demeure à un niveau très élevé (près de 80%), elle note « des difficultés indéniables (…)  pour certaines molécules, pour lesquelles la substitution n’atteint pas le niveau souhaité ». A titre d’exemple, le taux de substitution du clopidogrel (Plavix®) a baissé de 6 points entre mars 2010 et juin 2011 (de 68 à 62%). 
L’Assurance maladie souligne que néanmoins que les années 2011 et 2012 seront marquées par la générication des 2 premiers médicaments remboursés – Inexium® et Tahor® – avec un potentiel d’économies de 300 M€ (respectivement 130 et 170 M€).

Des écarts de prix entre pays considérables
L’Assurance Maladie a étudié les prix moyens des 74 principales molécules génériquées représentant près de 85% des montants remboursés de médicaments génériques. Sept pays européens ont été étudiés : Allemagne, Italie, Pays-Bas, Espagne, Suisse, Royaume-Uni et France (source IMS Health 2010). « Les prix des médicaments génériques français sont plus élevés que dans la plupart des pays européens », souligne l’Assurance maladie qui constate que les écarts de prix avec les pays pratiquant une politique de prix bas pour les génériques sont parfois considérables. 

Plusieurs pays européens optimisent en outre particulièrement leur structure de consommation : les génériques les plus consommés bénéficient de prix particulièrement bas (parfois inférieurs à 10 centimes par unité standard) tandis que les médicaments princeps présentent à la fois des prix très élevés et des volumes peu importants. En France, la différence de prix entre le médicament princeps et le générique apparaît moins importante. Dans l’hexagone sur ces 74 molécules, le prix moyen par unité standard est de 15 centimes contre 12 centimes en Allemagne, 10 centimes en Espagne ou 7 centimes au Royaume-Uni.  La France est ainsi à la seconde place (ex-aequo avec l’Italie) du classement des prix moyens de médicaments génériques.

La mise en concurrence des industriels
« De manière générale, plusieurs études ont montré l’efficacité de ces mécanismes de mise en concurrence des fabricants pour faire baisser les prix », souligne l’Assurance maladie qui préconise d’appliquer aux médicaments génériques une stratégie de prix comparable aux autres pays européens.

Il existe en Europe plusieurs politiques de régulation des prix des médicaments génériques :

– Le prix du générique est fixé en fonction du prix du médicament de marque lors de sa mise sur le marché, avec une décote. C’est le cas de la Belgique, de l’Autriche ou de la France où le médicament générique est 55% moins cher que le prix du princeps. Le mécanisme de décote peut être progressif dans le temps (Autriche).

– Le prix du générique résulte d’une mise en concurrence des industriels par les pharmaciens à qui un rôle d’acheteur est confié. Les économies réalisées sont partagées entre les pharmaciens et l’assurance maladie. Ce mécanisme existe en Angleterre et aux Pays-Bas. Aux Pays Bas, le plus grand assureur néerlandais a mis en place un schéma de partage des gains entre l’assureur et le pharmacien différent de l’Angleterre mais dans les deux cas, les prix des génériques baissent très fortement

– Dans certains pays tels que l’Allemagne ou les Pays-Bas, les caisses d’assurance maladie réalisent des appels d’offres auprès des fabricants de génériques pour négocier des prix optimisés.

Source : Assurance maladie

Source : Dépenses de médicaments en 2010 – Assurance Maladie – 29 septembre 2011 1








MyPharma Editions

Gustave Roussy : le Pr André nommé directeur de la recherche

Publié le 14 février 2020
Gustave Roussy : le Pr André nommé directeur de la recherche

Le Pr Fabrice André a été nommé Directeur de la Recherche de Gustave Roussy par la Ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn, et par la Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Frédérique Vidal. Il a pris ses fonctions le 11 février, pour un mandat de cinq ans. Il succède au Pr Eric Solary qui a assuré cette mission depuis 2011.

AstraZeneca France : Carole Manducher nommée Directeur des Affaires Corporate et Heiner Haug nommé Directeur de l’Accès à l’Innovation et Stratégies

Publié le 13 février 2020
AstraZeneca France : Carole Manducher nommée Directeur des Affaires Corporate et Heiner Haug nommé Directeur de l’Accès à l’Innovation et Stratégies

AstraZeneca France a annoncé la nomination de Carole Manducher au titre de Directeur des Affaires Corporate et de Heiner Haug en tant que Directeur de l’Accès à l’Innovation et Stratégies territoriales. Ils rejoignent ainsi le Comité de Direction France et reporteront directement à Olivier Nataf, Président d’AstraZeneca France.

France Biotech et le Leem unissent leurs efforts pour favoriser la recherche et l’innovation en France

Publié le 13 février 2020
France Biotech et le Leem unissent leurs efforts pour favoriser la recherche et l’innovation en France

Le Leem, la fédération des Entreprises du Médicament et France Biotech, l’association des entrepreneurs de l’innovation en santé, ont annoncé les axes de travail conjoints pour l’année 2020 afin de dynamiser le développement de l’écosystème de recherche et d’innovation en France, de renforcer l’attractivité de la filière et de contribuer à favoriser les conditions d’accès rapide des patients aux innovations.

OSE Immunotherapeutics et MAbSilico signent un accord de collaboration portant sur l’IA appliquée au développement d’anticorps thérapeutiques

Publié le 13 février 2020
OSE Immunotherapeutics et MAbSilico signent un accord de collaboration portant sur l’IA appliquée au développement d’anticorps thérapeutiques

OSE Immunotherapeutics a annoncé la signature d’un contrat de collaboration avec la société innovante MAbSilico (Tours, France), spécialisée dans les algorithmes d’intelligence artificielle pour la découverte et la caractérisation des anticorps thérapeutiques.

Genomic Vision : le Dana Farber Cancer Institute adopte sa plateforme pour la recherche de nouvelles molécules en oncologie

Publié le 13 février 2020
Genomic Vision : le Dana Farber Cancer Institute adopte sa plateforme pour la recherche de nouvelles molécules en oncologie

Genomic Vision, société de biotechnologie qui développe des outils et des services dédiés à l’analyse et au contrôle des modifications du génome, a annoncé que sa technologie propriétaire de peignage moléculaire est désormais établie en test de routine au sein du Dana Farber Cancer Institute (DFCI, Harvard Medical Scool, Cambridge, USA).

Poxel : de nouveaux résultats de preuve de concept précliniques du PXL770 dans le traitement de la NASH

Publié le 12 février 2020
Poxel : de nouveaux résultats de preuve de concept précliniques du PXL770 dans le traitement de la NASH

Poxel a annoncé que de nouveaux résultats précliniques de preuve de concept pour le PXL770 dans le traitement de la NASH ont été présentés à l’occasion du 3ème congrès annuel mondial de la NASH, qui s’est tenu à Londres les 10 et 11 février 2020. Ces résultats mettent en évidence le potentiel du PXL770 en tant que nouvelle approche de traitement de la NASH, améliorant des défauts clefs concourant à la physiopathologie de cette maladie.

Leem : Franck Mouthon (France Biotech) et Sylvain Bouton (THEA France) entrent au Conseil d’administration

Publié le 12 février 2020
Leem : Franck Mouthon (France Biotech) et Sylvain Bouton (THEA France) entrent au Conseil d’administration

Le Leem vient d’annoncer que son conseil d’administration a procédé, le 11 février 2020, à la cooptation de deux nouveaux administrateurs : Franck Mouthon, Président de France Biotech, et Sylvain Bouton, Directeur Général de THEA France.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents