Edition du 25-04-2018

Accueil » Industrie » Stratégie

Génériques : un marché en croissance de 9% par an d’ici 2018

Publié le jeudi 16 février 2012

Selon une étude du cabinet Frost & Sullivan intitulée « Marché des médicaments génériques – Analyse globale », ce marché a généré 123,85 milliards de dollars de revenus en 2010 et devrait atteindre 231 milliards de dollars en 2017, avec un taux de croissance annuel composé de 9,29 pour cent entre 2011 et 2018. L’étude couvre les régions suivantes : les Etats-Unis, l’Europe (Allemagne, Royaume-Uni, France, Espagne et Italie) et l’Asie (Inde et Chine).

Selon le cabinet, le marché mondial des génériques devrait connaître une croissance forte dans les prochaines années, en raison de l’expiration des brevets de médicaments les plus vendus et des efforts fournis par les gouvernements et les fournisseurs de services de santé de contenir les coûts, et de l’augmentation des dépenses de santé dans les pays émergents comme l’Inde, la Chine, le Brésil, la Turquie et la Corée du Sud.

« L’expiration des brevets de plusieurs médicaments représentant 150 milliards de dollars entre 2010 et 2017 va alimenter la croissance du marché mondial des médicaments génériques, » déclare Aiswariya Chidambaram, analyste à Frost & Sullivan. « La tendance actuelle est aux segments moins concurrentiels et cependant commercialement attractifs comme les génériques difficiles à produire, les génériques de spécialité et les biosimilaires. »

« Les génériqueurs ont pris les devants en passant des accords avec les grands laboratoires pharmaceutiques sur les droits marketing et sur l’exclusivité de production de versions génériques de médicaments comme LIPITOR, Cozaar et Crestor, entre autres. Les leaders du marché comme Tevva, Sandoz et Mylan s’intéressent de plus en plus aux biosimilaires, car ce segment présente un avantage concurrentiel et une marge de profit très importante », analyse Frost & Sullivan.

Si ces facteurs sont des signes positifs pour les acteurs du marché, les réglementations plus strictes et des mesures de contrôle des prix prises par les gouvernements peuvent être des freins potentiels. Ces facteurs tendent à réduire les marges de profit pour les fabricants de génériques.

« L’augmentation de la prévalence des maladies chroniques, les maladies récemment découvertes et le vieillissement de la population ont eu pour conséquence que les gouvernements doivent mettre en œuvre des mesures de maîtrise des coûts et réduire les dépenses de santé, » ajoute Aiswariya Chidambaram.

Alors que la concurrence s’intensifie, les fabricants de médicaments génériques vont devoir prendre des décisions réfléchies quant au segment de produits sur lequel ils souhaitent entrer ainsi que le moment le plus approprié pour le faire.

« Les grandes multinationales de génériques doivent adopter une approche différenciée en optant pour des produits aux formules technologiquement difficiles, des produits qui demandent un support réglementaire conséquent, et des produits ayant une quantité limitée d’ingrédients pharmaceutiques actifs (IPA), » conseille Aiswariya Chidambaram. « Les petites et moyennes entreprises devraient se concentrer sur des produits avec des marges de profits plus élevées. »

Source : Frost & Sullivan

 








MyPharma Editions

Régénération cardiaque cellulaire : CellProthera obtient l’autorisation d’essai clinique à Singapour

Publié le 24 avril 2018
Régénération cardiaque cellulaire : CellProthera obtient l’autorisation d’essai clinique à Singapour

Après avoir qualifié et validé avec succès durant l’année écoulée la méthode de production de son produit thérapeutique dans un centre partenaire de thérapie cellulaire basé à Singapour, la biotech française CellProthera vient d’obtenir les autorisations de la Health Science Authority (HSA) – équivalent singapourien des autorités réglementaires française (ANSM) – pour démarrer son essai clinique “SingXpand”.

Abeona : sa thérapie génique ABO-202 désignée médicament orphelin dans l’UE pour la maladie de Batten

Publié le 24 avril 2018
Abeona : sa thérapie génique ABO-202 désignée médicament orphelin dans l'UE pour la maladie de Batten

Abeona Therapeutics, une biotech américaine, a annoncé que le comité des médicaments orphelins de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a accordé la désignation « médicament orphelin » à son programme de thérapie génique ABO-202 pour le traitement des sujets atteints de céroïde-lipofuscinose neuronale, appelée aussi maladie de Batten, une maladie mortelle de stockage lysosomal qui affecte principalement le système nerveux chez l’enfant.

Sanofi : John Reed succède à Elias Zerhouni au poste de Président Monde de la R&D

Publié le 24 avril 2018
Sanofi : John Reed succède à Elias Zerhouni au poste de Président Monde de la R&D

Sanofi a annoncé le départ à la retraite du Président Monde de la R&D de Sanofi, Elias Zerhouni. Le groupe pharmaceutique français a nommé John Reed pour lui succéder à compter du 1er juillet. Ce dernier était depuis cinq ans Responsable Monde de Roche Pharma Recherche et Développement Précoce (pRED).

Oncodesign : Arnaud Lafforgue nommé au poste de Directeur Financier Groupe

Publié le 24 avril 2018
Oncodesign : Arnaud Lafforgue nommé au poste de Directeur Financier Groupe

Oncodesign, groupe biopharmaceutique spécialisé en médecine de précision, vient d’annoncer la nomination d’Arnaud Lafforgue au poste de Directeur Financier Groupe. Il succède ainsi à Laurent Gonthiez qui a décidé de poursuivre vers une autre voie, en accord avec la société, après plus de dix années passées à œuvrer pour le développement d’Oncodesign.

Sensorion et UConn Health identifient le 1er biomarqueur potentiel lié à la perte auditive induite par le bruit

Publié le 23 avril 2018
Sensorion et UConn Health identifient le 1er biomarqueur potentiel lié à la perte auditive induite par le bruit

Les résultats d’une nouvelle étude préclinique présentée à la 53ème réunion biannuelle de l’American Neurotology Society (ANS) ont mis en évidence le premier biomarqueur potentiel de la perte auditive causée par le bruit. Les résultats de cette étude collaborative ont été présentés conjointement par la société de biotechnologie française Sensorion et UConn Health, l’hôpital et centre de recherche médicale de l’Université du Connecticut, aux Etats-Unis.

Genfit : poursuite de l’essai de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH

Publié le 23 avril 2018
Genfit : poursuite de l’essai de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH

Genfit a annoncé que le Data Safety Monitoring Board (DSMB) – un comité de surveillance et de suivi indépendant – a formulé une recommandation positive pour la poursuite de l’essai clinique de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH sans aucune modification.

Lysogene : le Dr Peter Lichtlen nommé administrateur indépendant

Publié le 23 avril 2018
Lysogene : le Dr Peter Lichtlen nommé administrateur indépendant

Lysogene, société biopharmaceutique spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé la nomination du Dr Peter Lichtlen en qualité d’administrateur indépendant sans fonction de direction, à compter du 1er avril 2018.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions