Edition du 20-10-2021

Merck Consumer Health mise sur l’Amérique latine pour doper sa croissance

Publié le mercredi 30 septembre 2015

Le site de la division Consumer Health de MerckLa CEO de Merck Consumer Health a présenté les perspectives de la région lors d’une conférence du Financial Times sur les produits OTC. Merck s’attend à ce que l’Amérique latine continue de tirer la croissance de sa division Consumer Health, dans un contexte d’augmentation constante de la demande en biens de consommation dans la région.

« Parallèlement à une hausse de la demande des consommateurs, l’Amérique latine connaît une augmentation des besoins en produits de santé et une tendance vers les biens de consommation rendant la vie quotidienne plus commode », a déclaré Uta Kemmerich-Keil, CEO de la division Consumer Health de Merck, lors du sommet Latin America Healthcare & Life Sciences, organisé par le Financial Times, le 29 septembre 2015 à Miami, aux États-Unis. « Notre division est bien positionnée afin d’anticiper l’évolution rapide des données démographiques dans la région et répondre ainsi aux besoins des consommateurs dans le domaine de la santé. »

Uta Kemmerich-Keil a exposé les réponses de la division aux nouvelles tendances de consommation, telles de nouveaux investissements dans le domaine de la communication numérique et la consolidation dans le secteur du commerce de gros et de la pharmacie. Elle a également présenté les propositions de la division Consumer Health afin de répondre aux besoins des nouvelles classes moyennes, notamment la consumérisation des marques Neurobion et Floratil, ainsi que l’élargissement géographique de la marque Bion au Brésil. Symbole de l’engagement de la division Consumer Health de Merck dans la région, Mme Kemmerich-Keil a annoncé le lancement d’un nouveau produit innovant dans quasiment toute l’Amérique latine en 2016.

L’Amérique latine, un moteur de croissance

Alors que la réussite de la mise en œuvre de la stratégie 3×3 dans la région reste prioritaire – un objectif de part de marché d’au moins 3% pour au moins 3 marques phares sur chaque marché – c’est en Amérique latine que la division Consumer Health a enregistré ses meilleurs résultats à l’échelle mondiale. La région devrait participer à la mise en œuvre de la majorité des initiatives stratégiques mondiales d’ici la fin de la décennie. La division y est présente dans les trois plus grandes catégories : a) Vitamines, minéraux et compléments alimentaires ; b) Toux et rhume ; c) Allergies et analgésiques ; autant de catégories qui ont connu une forte croissance d’environ 5%.

L’Amérique latine a joué un rôle majeur dans la consumérisation de Neurobion et de Floratil depuis Merck Serono, ce dernier ayant le plus contribué à la croissance absolue dans la région. Au Brésil, l’approche « consumérisation » de Floratil a généré une croissance de 34% du chiffre d’affaires net en 2014 par rapport à 2013, et la franchise devrait terminer seconde, en termes de vitesse de croissance, de toutes les franchises d’Amérique latine d’ici la fin de la décennie. Bion devrait être la marque connaissant la plus forte croissance, après le lancement réussi de Bion3 au Brésil en 2014. Au Chili, grâce à une approche du consommateur axée sur le numérique et initiée en 2010, Bion3 est devenu la 2ème marque en vente libre et le complexe multivitaminé le plus vendu, avec une part de marché d’environ 60%.

Croissance organique du chiffre d’affaires au T2 2015

Au deuxième trimestre 2015, la division Consumer Health a réalisé un chiffre d’affaires de 227,6 millions d’euros, correspondant à une solide croissance organique de 16% en glissement annuel. Elle demeure la division de Merck qui connaît la croissance la plus rapide. Toutes les marques stratégiques mondiales ont dépassé leurs objectifs par rapport à l’année passée, Neurobion, Dolo-Neurobion et Femibion ayant joué un rôle de contributeurs clés. Les régions phares ayant enregistré une solide dynamique de croissance ont été, en Amérique latine, le Chili et le Mexique, et, en Asie-Pacifique, l’Indonésie et les Philippines.

Source : Merck








MyPharma Editions

AB Science : autorisation de l’ANSM pour initier une étude avec la molécule AB8939 dans le traitement de la leucémie myéloïde aiguë

Publié le 19 octobre 2021

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation de l’ANSM d’initier une étude clinique de Phase I/II (AB18001) évaluant la molécule AB8939 chez les patients atteints de leucémie myéloïde aiguë (LMA) en rechute/réfractaire et de syndrome myélodysplasique (SMD) réfractaire. Cette autorisation intervient quelques semaines seulement après avoir reçu une autorisation similaire de l’autorité de santé canadienne [1].

Noxxon annonce l’expansion prévue de l’essai de phase 1/2 NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Publié le 19 octobre 2021
Noxxon annonce l'expansion prévue de l'essai de phase 1/2 NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement des traitements améliorés du cancer ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé les plans d’expansion de son étude clinique de phase 1/2 en cours sur NOX-A12 en association avec la radiothérapie chez les patients atteints de glioblastome (cancer du cerveau).

Abivax rapporte d’excellents résultats d’efficacité à long terme dans l’étude de maintenance de phase 2b d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Publié le 19 octobre 2021
Abivax rapporte d’excellents résultats d’efficacité à long terme dans l’étude de maintenance de phase 2b d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique développant de nouveaux médicaments modulant le système immunitaire afin de traiter les maladies inflammatoires, les maladies virales et le cancer, rapporte les nouveaux résultats de son étude de maintenance de phase 2b en ouvert pour le traitement de la rectocolite hémorragique (RCH) avec une administration quotidienne de 50 mg d’ABX464 par voie orale.

Pharnext : les données de Phase III de PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A publiées dans l’Orphanet Journal of Rare Diseases

Publié le 19 octobre 2021

Pharnext, société biopharmaceutique à un stade clinique avancé, pionnière d’une nouvelle approche de développement de combinaisons de médicaments innovantes basée sur les Big Data génomiques et l’intelligence artificielle exploitant sa plateforme de PLEOTHERAPY(TM), a annoncé la publication des données de la première étude clinique de Phase III de PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A (« CMT1A »), l’essai PLEO-CMT, dans l’Orphanet Journal of Rare Disease (« OJRD »).

Lysogene annonce une présentation de son programme LYS- GM101 à l’occasion de L’ESGCT 2021

Publié le 19 octobre 2021
Lysogene annonce une présentation de son programme LYS- GM101 à l’occasion de L’ESGCT 2021

Lysogene, société biopharmaceutique de phase 3 s’appuyant sur une plateforme technologique de thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé qu’elle fera une présentation orale à l’occasion de la conférence annuelle virtuelle de l’ESGCT 2021 sur son candidat-médicament de thérapie génique LYS-GM101 dans la gangliosidose à GM1.

Maladies génétiques : Qarnot et l’Institut Imagine démarrent des collaborations pour optimiser la puissance de calcul et accélérer la recherche

Publié le 19 octobre 2021
Maladies génétiques : Qarnot et l’Institut Imagine démarrent des collaborations pour optimiser la puissance de calcul et accélérer la recherche

Chaque année, Qarnot choisit une grande cause en mettant gratuitement de la puissance de calcul à la disposition d’associations ou de laboratoires de recherche. En 2021, Qarnot a choisi de soutenir l’Institut Imagine, premier centre de recherche, d’enseignement et de soins dédié aux maladies génétiques, sur le campus de l’Hôpital Necker-Enfants malades.

Ipsen et Accent Therapeutics signent un accord exclusif de collaboration mondiale

Publié le 18 octobre 2021
Ipsen et Accent Therapeutics signent un accord exclusif de collaboration mondiale

Ipsen et Accent Therapeutics ont signé un accord exclusif de collaboration mondiale pour la recherche, le développement, la fabrication et la commercialisation du programme METTL3 d’Accent. Cette collaboration avec Accent Therapeutics complète les partenariats annoncés dernièrement et soutient la stratégie d’expansion d’Ipsen dans les hémopathies malignes, avec un accent particulier sur la leucémie myéloïde aiguë.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents