Edition du 28-05-2022

Merck Serono annonce la fermeture de son siège à Genève

Publié le mardi 24 avril 2012

Le groupe pharmaceutique Merck a annoncé mardi ses plans pour la réorganisation de Merck Serono en Suisse, dans le cadre du programme global de transformation annoncé en février. Merck projette des réductions d’effectifs sur plusieurs de ses sites basés en Suisse et a l’intention de transférer certaines des fonctions basées à Genève vers l’Allemagne, les Etats-Unis et la Chine. Les sites de production biotechnologique d’Aubonne (Vaud) et de Corsier-sur-Vevey (Vaud) seront maintenus.

« Les mesures planifiées pour les opérations de Merck Serono en Suisse sont nécessaires pour maintenir notre position concurrentielle au niveau mondial sur un marché en mutation rapide et pour assurer l’avenir à long terme de la société, » a déclaré Stefan Oschmann, Membre du Comité Exécutif de Merck et Responsable de la division Merck Serono. « Malheureusement, ces mesures incluent la fermeture de notre siège à Genève, avec une réduction des effectifs et le transfert de certaines fonctions basées en Suisse vers d’autres sites de Merck. Nous nous engageons à travailler de façon étroite avec les principales parties prenantes, et tout particulièrement les salariés concernés par ce programme, pour trouver des solutions socialement responsables, dont la mise en œuvre d’éventuels programmes d’aide à la création d’entreprise et de propositions de reclassement. »

Une réduction de 500 postes
Merck Serono prévoit de réunir toutes les fonctions relevant du siège sur un campus Merck Serono, à Darmstadt (Allemagne), afin de supprimer certains doublons de fonctions liés à l’existence de deux sièges européens. De plus, Merck Serono prévoit de transférer des postes-clés de recherche et développement de Genève vers Darmstadt (Allemagne), Boston (Etats-Unis) et Pékin (Chine), afin de tirer parti de façon optimale de l’expertise scientifique du pôle d’excellence biotechnologique de Boston, et d’assurer un développement clinique de pointe dans les marchés en croissance. Ainsi, sur les 1 250 postes du site de Genève, plus de 750 postes seraient transférés vers d’autres sites. Par ailleurs, Merck Serono projette une réduction de 500 postes afin de supprimer les doublons de fonctions et de créer une organisation plus simple et plus souple. Merck Serono prévoit en conséquence de fermer son site de Genève.

Malgré ces mesures, Merck Serono maintiendra des unités de production en Suisse et continuera à fabriquer ses produits biotechnologiques à Aubonne (Vaud) et à Corsier-sur-Vevey (Vaud). Merck Serono projette néanmoins la suppression d’environ 80 postes sur l’ensemble des sites situés dans le canton de Vaud (Aubonne, Corsier-sur-Vevey et Coinsins). Les opérations de production actuellement basées à Coinsins seront pour l’essentiel transférées à Aubonne. Merck Serono prévoit de transférer plus de 130 postes de Genève vers les environs d’Aubonne afin que les opérations techniques liées à la production soient plus proches des sites de production. Merck Serono a l’intention de maintenir à Zug ses opérations commerciales liées au marché suisse.

Le processus de consultation des salariés va débuter le 25 avril 2012. Au cours de ce processus, la société va recueillir et évaluer les propositions alternatives faites par les employés. « Merck Serono souhaite, dans la mesure du possible, trouver des solutions socialement responsables et collaborer avec les parties prenantes au niveau cantonal afin d’identifier les opportunités de reclassement pour les salariés affectés par le plan », indique le groupe dans un communiqué.

De plus, une équipe spécifique viendra en aide aux salariés et travaillera avec les parties prenantes du canton pour évaluer les projets possibles de spin-off et de start-up, indépendantes de Merck Serono, et qui pourraient présenter un potentiel sur le long terme. Dans ce cadre, Merck Serono s’est engagé à consacrer jusqu’à 30 millions d’euros pour l’aide au financement de nouvelles structures qui seraient créées par des salariés et qui seraient centrées sur des activités ou des molécules qui ne font pas partie des objectifs actuels ou futurs de Merck Serono.

Au terme du processus de consultation et de l’analyse de ses résultats, Merck Serono projette de débuter les transferts et de procéder à la réduction des effectifs au cours de deuxième semestre 2012, avec l’objectif d’avoir mis en application l’intégralité du plan au premier semestre 2013. Merck Serono compte actuellement environ 17 000 salariés répartis dans le monde entier, dont environ 1 250 basés à Genève.

Source : Merck Serono

 








MyPharma Editions

Servier reçoit l’approbation de la FDA pour TIBSOVO® en association avec l’azacitidine

Publié le 27 mai 2022
Servier reçoit l’approbation de la FDA pour TIBSOVO® en association avec l'azacitidine

Servier, groupe pharmaceutique international indépendant, a annoncé aujourd’hui que la FDA (agence américaine du médicament) a approuvé TIBSOVO (comprimés d’ivosidenib) en association avec l’azacitidine pour le traitement des patients atteints de leucémie myéloïde aiguë (LMA) nouvellement diagnostiquée et porteurs d’une mutation du gène IDH1. Cette approbation cible les adultes de 75 ans et plus, ou présentant […]

AB Science : Health Canada a démarré la revue du dossier d’enregistrement du masitinib dans le traitement de la SLA

Publié le 27 mai 2022
AB Science : Health Canada a démarré la revue du dossier d’enregistrement du masitinib dans le traitement de la SLA

AB Science a annoncé que l’autorité de santé canadienne (Health Canada) a émis un avis favorable à l’issue de l’examen préliminaire du dossier d’enregistrement du masitinib dans le traitement de la sclérose latérale amyotrophique (SLA), ce qui signifie que le dossier soumis par AB Science a été examiné et jugé acceptable pour revue.

Guerbet : Carine Dagommer nommée administrateur et renouvellement du mandat de Nicolas Louvet

Publié le 25 mai 2022
Guerbet : Carine Dagommer nommée administrateur et renouvellement du mandat de Nicolas Louvet

Guerbet, le groupe pharmaceutique dédié à l’imagerie médicale, a annoncé la nomination de Carine Dagommer et le renouvellement de Nicolas Louvet en qualité d’administrateurs. Ces résolutions ont été adoptées par l’Assemblée Générale des actionnaires de Guerbet qui s’est tenue le 20 mai.

Chikungunya : Valneva achève avec succès l’essai d’homogénéité des lots cliniques de son candidat vaccin à injection unique

Publié le 25 mai 2022
Chikungunya : Valneva achève avec succès l’essai d’homogénéité des lots cliniques de son candidat vaccin à injection unique

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé le succès de l’essai de Phase 3 visant à évaluer l’homogénéité des lots cliniques de son candidat vaccin à injection unique contre le chikungunya, VLA1553. L’analyse finale incluait les données de suivi à six mois et a confirmé les résultats initiaux annoncés en décembre 2021.

Crossject : premières injections de ZENEO® Midazolam pour l’étude clinique de bioéquivalence

Publié le 25 mai 2022
Crossject : premières injections de ZENEO® Midazolam pour l’étude clinique de bioéquivalence

Crossject, « specialty pharma » qui développe et commercialisera prochainement un portefeuille de médicaments combinés dédiés aux situations d’urgence, a annoncé les premières injections de ZENEO® Midazolam pour l’étude clinique de bioéquivalence.

Pierre Fabre et l’EORTC débutent une vaste étude clinique de phase III sur le traitement adjuvant du mélanome de stade IIB-C

Publié le 24 mai 2022
Pierre Fabre et l’EORTC débutent une vaste étude clinique de phase III sur le traitement adjuvant du mélanome de stade IIB-C

Pierre Fabre et l’Organisation européenne pour la recherche et le traitement du cancer (EORTC) ont annoncé aujourd’hui la sélection du premier patient atteint d’un mélanome réséqué de stade IIB-C avec mutation BRAF V600E/K pour l’étude de phase III COLUMBUS-AD (NCT05270044 ; EORTC-2139-MG).

Sanofi : la FDA approuve Dupixent® pour le traitement de l’œsophagite à éosinophiles de l’adulte et de l’enfant à partir de 12 ans

Publié le 23 mai 2022
Sanofi : la FDA approuve Dupixent® pour le traitement de l’œsophagite à éosinophiles de l’adulte et de l’enfant à partir de 12 ans

Sanofi vient d’annoncer que la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a approuvé Dupixent® (dupilumab) 300 mg une fois par semaine pour le traitement de l’œsophagite à éosinophiles des patients à partir de l’âge de 12 ans, pesant au moins 40 kg. Avec cette approbation, Dupixent devient le premier et le seul médicament expressément indiqué pour le traitement de l’œsophagite à éosinophiles aux États-Unis.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents