Edition du 13-04-2021

MI-mAbs, l’outil technologique clef de Marseille Immunopôle

Publié le mardi 10 mars 2015

Le centre d’immunotechnologie MI-mAbs (« MI » pour Marseille Immunopôle et « mAbs » pour monoclonal antibody ou anticorps monoclonaux) est l’outil technologique clef de Marseille Immunopôle, un nouveau cluster qui ambitionne de faire de la métropole marseillaise l’un des leaders mondiaux de la recherche et développement de thérapies immunologiques contre les cancers et les maladies inflammatoires.

MI-mAbs vient ainsi d’annoncer la signature de l’accord de consortium qui scelle l’engagement de ses fondateurs : Aix-Marseille Université et sa filiale Protisvalor, le CNRS, l’Inserm, l’Institut Paoli-Calmettes, 3 de leurs centres de recherche (le Centre d’Immunologie de Marseille-Luminy, le Centre de Recherche en Cancérologie de Marseille et le Centre d’Immunophénomique), le leader européen de l’immuno-oncologie Innate Pharma et Sanofi, l’un des leaders mondiaux de la santé.

Lauréat du volet « démonstrateurs préindustriels » du programme Investissements d’Avenir, MI-mAbs entend contribuer à renforcer la place de la France dans le domaine des anticorps d’immunothérapie, des médicaments en passe d’améliorer le traitement des cancers.

En pratique, MI-mAbs génère des anticorps contre des cibles thérapeutiques candidates découvertes par les chercheurs (des molécules susceptibles d’aider notre système immunitaire à combattre les cancers ou les maladies inflammatoires) et valide leur efficacité et leur sécurité dans des modèles in vivo mimant des pathologies humaines et sur des échantillons biologiques de patients. MI-mAbs permet ainsi aux chercheurs de valider le potentiel thérapeutique de leurs hypothèses scientifiques et aux sociétés biopharmaceutiques de concentrer leurs efforts de développement sur les candidats anticorps les plus prometteurs.

« Aix-Marseille Université (AMU) est particulièrement fière de porter ce projet. À l’instar de la philosophie qui a conduit à la création d’AMU, MI-mAbs est en effet le fruit d’une ambition collective : rassembler académiques et industriels autour de l’idée d’un « guichet unique » exclusivement dédié à la recherche et développement d’anticorps d’immunothérapie » souligne le Pr Yvon Berland, Président d’AMU. « En participant à la formation en immunotechnologie de nos étudiants, MI-mAbs contribuera aussi à l’une des priorités stratégiques de Marseille Immunopôle qui vise à faire de notre métropole l’une des meilleures écoles d’immunologie du monde. »

« L’accord de consortium témoigne de la volonté commune des fondateurs de mettre en œuvre un centre d’immunotechnologie à même d’accélérer et sécuriser l’étape charnière que constitue la validation d’une cible et la sélection du meilleur anticorps candidat » rappelle le Pr François Romagné, Directeur Scientifique de MI-mAbs. « Avec MI-mAbs, les chercheurs et les industriels engagés dans le champ de l’immunothérapie bénéficient désormais d’un espace collaboratif unique qui s’appuie sur un continuum d’expertises, de savoir-faire et de technologies et des managers rompus aux standards industriels. »

« Nos recherches débouchent régulièrement sur la découverte de nouvelles cibles thérapeutiques. S’il ne nous appartient pas de les convertir en médicaments, nous devons cependant faire en sorte que leur potentiel thérapeutique soit évalué le plus rapidement possible » souligne le Pr Eric Vivier, Coordinateur de MI-mAbs et Directeur du CIML. « MI-mAbs sera un outil technologique stratégique pour les chercheurs puisqu’ils pourront à la fois enrichir leurs connaissances sur la biologie de leur cible, valider son potentiel thérapeutique et accélérer son transfert jusqu’au patient. » conclu le Pr Jean Paul Borg, Directeur du CRCM et Directeur Scientifique de l’Institut Paoli-Calmettes.

Plus d’informations sur www.mimabs.org








MyPharma Editions

AlgoTherapeutix nomme Edmund Harrigan et Scott Byrd à son Conseil d’Administration

Publié le 12 avril 2021
AlgoTherapeutix nomme Edmund Harrigan et Scott Byrd à son Conseil d’Administration

Fondée en 2018 pour inventer les traitements topiques de douleurs complexes, AlgoTherapeutix développe ATX01 dans les Neuropathies Périphériques Induites par la Chimiothérapie. Après la récente levée de fonds de Série A, et au moment où ATX01 entre en phase clinique de développement, AlgoTherapeutix renforce son Conseil d’Administration avec l’arrivée de deux éminents spécialistes du secteur.

Tollys : le Dr Amina Zinaï nommée directrice du développement clinique

Publié le 12 avril 2021
Tollys : le Dr Amina Zinaï nommée directrice du développement clinique

Tollys, une société biopharmaceutique qui développe le TL-532, la première immunothérapie anticancéreuse basée sur un agoniste synthétique spécifique du récepteur Toll-like 3 (TLR3), a annoncé la nomination du Dr Amina Zinaï en tant que directrice du développement clinique. Le Dr Nasser Azli conserve son poste de directeur médical.

Sanofi acquiert Tidal Therapeutics, une biotech spécialisée dans l’ARNm

Publié le 12 avril 2021
Sanofi acquiert Tidal Therapeutics, une biotech spécialisée dans l'ARNm

Sanofi vient d’annoncer l’acquisition de Tidal Therapeutics, société de biotechnologie spécialisée dans le développement préclinique d’agents thérapeutiques qui font appel à une technologie ARNm unique de reprogrammation in vivo des cellules immunitaires. Cette nouvelle plateforme technologique va accroître les capacités de recherche de Sanofi dans les domaines de l’immuno-oncologie et des maladies inflammatoires, et présente un fort potentiel d’application à d’autres maladies.

Calixar investit 1 million d’euros dans un pipeline de cibles à fort potentiel thérapeutique

Publié le 12 avril 2021
Calixar investit 1 million d’euros dans un pipeline de cibles à fort potentiel thérapeutique

Calixar, société de biotechnologie spécialisée depuis plus de 10 ans dans l’isolement de protéines membranaires natives et fonctionnelles, a annoncé investir un million d’euros dans la création d’un pipeline de cibles et d’antigènes à fort potentiel thérapeutique. Cet investissement stratégique, soutenu par Bpifrance, permettra à la société de devenir le partenaire incontournable et exclusif en cibles thérapeutiques natives et fonctionnelles (RCPGs, canaux ioniques, transporteurs, récepteurs, antigènes viraux, …) pour les industries pharmaceutiques et biotechnologiques.

Sanofi : des données cliniques intermédiaires valident le profil « non-alpha » de THOR-707, sa nouvelle IL-2 expérimentale

Publié le 9 avril 2021
Sanofi : des données cliniques intermédiaires valident le profil « non-alpha » de THOR-707, sa nouvelle IL-2 expérimentale

Sanofi a annoncé que les données intermédiaires d’un premier essai chez l’homme évaluant l’innocuité, l’activité thérapeutique et la dose maximale tolérable de THOR-707 (SAR444245), une interleukine-2 (IL-2) non-alpha hautement différenciée expérimentale, en monothérapie et en association avec un anti-PD-1, seront présentés dans le cadre d’une séance de posters de dernière minute au Congrès annuel de l’American Association for Cancer Research (AACR), qui comprendra des données supplémentaires mises à jour.

Microbiologie : dans les coulisses du site Merck à Molsheim avec la campagne Microbiotiful

Publié le 9 avril 2021
Microbiologie : dans les coulisses du site Merck à Molsheim avec la campagne Microbiotiful

Le groupe de sciences et technologies allemand Merck dispose de 11 sites d’activités en France, dont 7 de production. Son site de Molsheim en Alsace est le plus important en termes d’effectif et de chiffre d’affaires (le groupe a d’ailleurs annoncé en mars un nouvel investissement dédié de 25 millions d’euros). Il appartient à la branche Life Science, division dédiée au développement, à la production et à la commercialisation de produits et services pour l’industrie des sciences de la vie. Pour sensibiliser à ses métiers et valoriser son expertise, Merck France lance la campagne Microbiotiful.

Teva : AMM européenne pour Seffalair® Spiromax® et BroPair® Spiromax®

Publié le 8 avril 2021
Teva : AMM européenne pour Seffalair® Spiromax® et BroPair® Spiromax®

Teva Pharmaceuticals Europe a annoncé avoir reçu l’autorisation de mise sur le marché de l’UE pour Seffalair Spiromax et son homologue BroPair Spiromax (xinafoate de salmétérol/propionate de fluticasone, en doses de 12,75/100 et 12,75/202 microgrammes) comme traitement d’entretien de l’asthme chez les adultes et les adolescents de plus de 12 ans. Les premiers lancements sont prévus au Portugal, en Suisse, en Espagne et au Royaume-Uni.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents