Edition du 20-09-2018

MI-mAbs, l’outil technologique clef de Marseille Immunopôle

Publié le mardi 10 mars 2015

Le centre d’immunotechnologie MI-mAbs (« MI » pour Marseille Immunopôle et « mAbs » pour monoclonal antibody ou anticorps monoclonaux) est l’outil technologique clef de Marseille Immunopôle, un nouveau cluster qui ambitionne de faire de la métropole marseillaise l’un des leaders mondiaux de la recherche et développement de thérapies immunologiques contre les cancers et les maladies inflammatoires.

MI-mAbs vient ainsi d’annoncer la signature de l’accord de consortium qui scelle l’engagement de ses fondateurs : Aix-Marseille Université et sa filiale Protisvalor, le CNRS, l’Inserm, l’Institut Paoli-Calmettes, 3 de leurs centres de recherche (le Centre d’Immunologie de Marseille-Luminy, le Centre de Recherche en Cancérologie de Marseille et le Centre d’Immunophénomique), le leader européen de l’immuno-oncologie Innate Pharma et Sanofi, l’un des leaders mondiaux de la santé.

Lauréat du volet « démonstrateurs préindustriels » du programme Investissements d’Avenir, MI-mAbs entend contribuer à renforcer la place de la France dans le domaine des anticorps d’immunothérapie, des médicaments en passe d’améliorer le traitement des cancers.

En pratique, MI-mAbs génère des anticorps contre des cibles thérapeutiques candidates découvertes par les chercheurs (des molécules susceptibles d’aider notre système immunitaire à combattre les cancers ou les maladies inflammatoires) et valide leur efficacité et leur sécurité dans des modèles in vivo mimant des pathologies humaines et sur des échantillons biologiques de patients. MI-mAbs permet ainsi aux chercheurs de valider le potentiel thérapeutique de leurs hypothèses scientifiques et aux sociétés biopharmaceutiques de concentrer leurs efforts de développement sur les candidats anticorps les plus prometteurs.

« Aix-Marseille Université (AMU) est particulièrement fière de porter ce projet. À l’instar de la philosophie qui a conduit à la création d’AMU, MI-mAbs est en effet le fruit d’une ambition collective : rassembler académiques et industriels autour de l’idée d’un « guichet unique » exclusivement dédié à la recherche et développement d’anticorps d’immunothérapie » souligne le Pr Yvon Berland, Président d’AMU. « En participant à la formation en immunotechnologie de nos étudiants, MI-mAbs contribuera aussi à l’une des priorités stratégiques de Marseille Immunopôle qui vise à faire de notre métropole l’une des meilleures écoles d’immunologie du monde. »

« L’accord de consortium témoigne de la volonté commune des fondateurs de mettre en œuvre un centre d’immunotechnologie à même d’accélérer et sécuriser l’étape charnière que constitue la validation d’une cible et la sélection du meilleur anticorps candidat » rappelle le Pr François Romagné, Directeur Scientifique de MI-mAbs. « Avec MI-mAbs, les chercheurs et les industriels engagés dans le champ de l’immunothérapie bénéficient désormais d’un espace collaboratif unique qui s’appuie sur un continuum d’expertises, de savoir-faire et de technologies et des managers rompus aux standards industriels. »

« Nos recherches débouchent régulièrement sur la découverte de nouvelles cibles thérapeutiques. S’il ne nous appartient pas de les convertir en médicaments, nous devons cependant faire en sorte que leur potentiel thérapeutique soit évalué le plus rapidement possible » souligne le Pr Eric Vivier, Coordinateur de MI-mAbs et Directeur du CIML. « MI-mAbs sera un outil technologique stratégique pour les chercheurs puisqu’ils pourront à la fois enrichir leurs connaissances sur la biologie de leur cible, valider son potentiel thérapeutique et accélérer son transfert jusqu’au patient. » conclu le Pr Jean Paul Borg, Directeur du CRCM et Directeur Scientifique de l’Institut Paoli-Calmettes.

Plus d’informations sur www.mimabs.org








MyPharma Editions

Horama clôture son tour de table de « Série B » à 22,5 millions d’euros

Publié le 19 septembre 2018
Horama clôture son tour de table de « Série B » à 22,5 millions d'euros

Horama, société française de biotechnologie basée à Paris et à Nantes et spécialisée dans la thérapie génique pour le traitement de maladies génétiques rares en ophtalmologie, vient d’annoncer que le fonds belge V-Bio Ventures rejoint le cycle de financement « Série B » de la société. Willem Broekaert, Directeur Associé chez V-Bio Ventures, sera également nommé au Conseil d’Administration d’Horama. Partager la publication « Horama clôture son tour […]

VIH : Gilead Sciences lance la campagne #PasseLeMotPasLeVirus

Publié le 19 septembre 2018

Afin de mieux comprendre le quotidien des personnes vivant avec le VIH, Gilead Sciences a annoncé le lancement d’une campagne #PasseLeMotPasLeVirus qui met en avant leurs témoignages et dévoile, dans le même temps, les résultats d’une étude* menée en partenariat avec l’institut Ipsos auprès de 200 personnes vivant avec le VIH.

Pharnext : David Stout rejoint le Conseil d’Administration

Publié le 19 septembre 2018
Pharnext : David Stout rejoint le Conseil d’Administration

Pharnext, société biopharmaceutique pionnière d’une nouvelle approche de développement de combinaisons de médicaments innovants basée sur les Big Data génomiques et l’intelligence artificielle, a annoncé la cooptation de David Stout en tant qu’administrateur indépendant de Pharnext.

Valbiotis lance sa nouvelle plateforme de Discovery et de Recherche Préclinique

Publié le 19 septembre 2018
Valbiotis lance sa nouvelle plateforme de Discovery et de Recherche Préclinique

Valbiotis, entreprise française de R&D engagée dans l’innovation scientifique, pour la prévention et la lutte contre les maladies métaboliques, annonce le lancement de sa nouvelle plateforme de Discovery et de Recherche Préclinique à Riom (Puy-de-Dôme, France), après 10 mois de travaux.

Cap Digital et Medicen Paris Région s’associent à Oncodesign, Servier et Intersystems autour du projet Hu-PreciMED

Publié le 19 septembre 2018
Cap Digital et Medicen Paris Région s’associent à Oncodesign, Servier et Intersystems autour du projet Hu-PreciMED

Les deux pôles de compétitivité franciliens Medicen Paris Region et Cap Digital ont annoncé la mobilisation de leur écosystème autour du projet Hu-PreciMED (Human Precision MEDicine) en vue de structurer la filière industrielle de la médecine de précision en France. Initié conjointement par les groupes Oncodesign, Servier et Intersystems, le projet Hu-PreciMED mobilise d’ores et déjà 45 entreprises innovantes du numérique et du médical.

Biogen France emménage à La Défense

Publié le 18 septembre 2018
Biogen France emménage à La Défense

Biogen, entreprise pionnière dans le domaine des neurosciences, installe ses équipes dans la Tour CBX du quartier d’affaires de La Défense. L’entreprise spécialisée dans la lutte contre les maladies neurologiques graves réaffirme ainsi son engagement à long terme en France et son souhait d’offrir un environnement de travail optimal à ses collaborateurs.

Répartition pharmaceutique : une opération d’envergure pour alerter le grand public

Publié le 18 septembre 2018
Répartition pharmaceutique : une opération d'envergure pour alerter le grand public

Depuis le 1er septembre, toutes les camionnettes de livraison des entreprises de répartition ont revêtu un habillage spécial. Menacés par une crise économique sans précédent, les répartiteurs pharmaceutiques* se mobilisent pour sensibiliser le grand public et les décideurs à l’importance de leurs missions et les alerter sur les risques qui pèsent sur l’égalité d’accès aux médicaments.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions