Edition du 21-09-2018

Moratoire prolongé pour la recherche sur les nouveaux virus grippaux H5N1

Publié le mardi 21 février 2012

Un petit groupe d’experts de la santé publique mondiale et de la grippe réunis par l’OMS sont parvenus à un consensus sur deux questions urgentes relatives aux virus grippaux H5N1 nouvellement créés: prolonger le moratoire temporaire de la recherche sur les nouveaux virus H5N1 modifiés en laboratoire et reconnaître que la recherche sur le virus grippal H5N1 présent dans la nature doit se poursuivre afin de protéger la santé publique.

«Compte tenu du fort taux de mortalité qui lui est associé – 60% des personnes infectées sont décédées – tous les participants à la réunion ont souligné le niveau élevé d’inquiétude suscité par ce virus grippal dans la communauté scientifique et la nécessité de mieux le comprendre en poursuivant les recherches» a déclaré le Dr Keiji Fukuda, Sous-Directeur général chargé de la Sécurité sanitaire et de l’environnement à l’Organisation mondiale de la Santé. «Les résultats de ces nouvelles recherches ont montré clairement que les virus H5N1 peuvent se transmettre plus facilement entre personnes, ce qui souligne combien il est important de poursuivre la surveillance et la recherche les concernant.»

L’OMS a convoqué cette réunion pour faciliter le débat sur les opinions divergentes qui se sont fait jour ces derniers mois après que deux groupes de recherche, l’un aux Pays-Bas et l’autre aux États-Unis d’Amérique, ont créé des versions du virus grippal H5N1 plus facilement transmissibles chez les mammifères que le virus H5N1 présent dans la nature.

Parmi les experts présents à la réunion figuraient les chercheurs principaux des deux études, des représentants des revues scientifiques intéressées par la publication des résultats, les bailleurs de fonds, les pays qui ont fourni les virus, des spécialistes de la bioéthique et les directeurs de plusieurs laboratoires de centres collaborateurs OMS spécialisés dans la grippe.

Consensus pour différer la publication de la recherche
Le groupe a également jugé de manière consensuelle que le fait de différer la publication de la totalité du manuscrit présenterait de plus grands avantages pour la santé publique que la publication immédiate d’une partie seulement de celui-ci.

«D’un point de vue de santé publique, il serait préférable de divulguer complètement l’information figurant dans ces articles. Mais il convient de répondre d’abord aux préoccupations importantes que soulèvent ces recherches dans l’opinion publique,» a déclaré le Dr Fukuda.

Deux questions essentielles se posent, à savoir mieux sensibiliser le public et mieux lui faire comprendre ces recherches par la communication, et étudier les problèmes de sûreté et de sécurité biologiques soulevés par les nouveaux virus grippaux H5N1 modifiés en laboratoire. L’OMS poursuivra l’examen de la question avec les experts compétents afin de faire avancer les choses.

Des questions plus générales soulevées par ces recherches mais qui ne s’y limitent pas seront examinées lors de futures réunions que convoquera prochainement l’OMS avec la participation d’un plus large éventail d’experts et de parties intéressées.

Source : OMS

 








MyPharma Editions

Numab : Ignacio Melero nommé au poste de conseiller scientifique

Publié le 21 septembre 2018
Numab : Ignacio Melero nommé au poste de conseiller scientifique

Numab Therapeutics, une société biopharmaceutique suisse qui développe des immunothérapies multispécifiques de nouvelle génération basées sur des anticorps, pour traiter le cancer, a annoncé avoir nommé le Dr Ignacio Javier Melero Bermejo au poste de conseiller.

Pierre Fabre : feu vert européen pour Braftovi® et Mektovi® dans le mélanome avancé

Publié le 21 septembre 2018
Pierre Fabre : feu vert européen pour Braftovi® et Mektovi® dans le mélanome avancé

Le groupe pharmaceutique Pierre Fabre a annoncé que la Commission européenne (CE) a délivré l’autorisation de mise sur le marché pour l’association de Braftovi® (encorafenib) et Mektovi® (binimetinib) dans le traitement des patients adultes atteints d’un mélanome non résécable ou métastatique porteur d’une mutation BRAFV600 détectée par un test approuvé.

Ipsen : avis positif du CHMP pour Cabometyx® en seconde ligne du carcinome hépatocellulaire (CHC)

Publié le 21 septembre 2018
Ipsen : avis positif du CHMP pour Cabometyx® en seconde ligne du carcinome hépatocellulaire (CHC)

Le groupe Ipsen vient d’annoncer que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP), comité scientifique de l’Agence européenne du médicament (EMA) a émis un avis favorable pour Cabometyx® (cabozantinib) en monothérapie dans le traitement du carcinome hépatocellulaire (CHC) de l’adulte traité antérieurement par sorafénib.

Nanobiotix : des données sur le développement de NBTXR3 présentées à ImmunoRad 2018

Publié le 20 septembre 2018
Nanobiotix : des données sur le développement de NBTXR3 présentées à ImmunoRad 2018

Nanobiotix, société française pionnière en nanomédecine développant de nouvelles approches thérapeutiques pour le traitement du cancer, a annoncé la présentation de données de son programme de développement de NBTXR3 à l’International Conference on Immunotherapy Radiotherapy Combinations qui se tient du 20 au 22 septembre 2018 à Paris, France.

Alliance Healthcare Group France : Corinne Morel, nouvelle Directrice Marketing Digital et Retail

Publié le 20 septembre 2018
Alliance Healthcare Group France : Corinne Morel, nouvelle Directrice Marketing Digital et Retail

Corinne Morel, 50 ans, est nommée Directrice Marketing Digital et Retail Alliance Healthcare Group France, à compter du 3 septembre. Membre de Walgreens Boots Alliance, Alliance Healthcare Group France est un des leaders de la répartition pharmaceutique et de la distribution de produits et services de santé en France.

Servier et Poietis collaborent sur un projet de bio-impression 4D de tissus hépatiques

Publié le 20 septembre 2018
Servier et Poietis collaborent sur un projet de bio-impression 4D de tissus hépatiques

Le laboratoire pharmaceutique Servier et Poietis, une société de biotechnologie française spécialisée dans la production de tissus vivants bio-imprimés, viennent de signer un partenariat scientifique portant sur l’utilisation de la technologie de bio-impression 4D de Poietis pour le développement et la production de tissus hépatiques.

Erytech : recrutement des 1ers patients dans son étude de Phase 3 avec eryaspase en seconde ligne du cancer du pancréas

Publié le 20 septembre 2018
Erytech : recrutement des 1ers patients dans son étude de Phase 3 avec eryaspase en seconde ligne du cancer du pancréas

Erytech Pharma, société biopharmaceutique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé le recrutement des trois premiers patients pour son étude clinique de Phase 3, nommée TRYbeCA1, évaluant l’efficacité d’eryaspase, son produit candidat phare, dans le traitement en seconde ligne du cancer métastatique du pancréas.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions