Edition du 17-08-2022

Nanobiotix : lancement d’une nouvelle étude clinique évaluant NBTXR3 dans le cancer du poumon

Publié le jeudi 1 juillet 2021

Nanobiotix : lancement d'une nouvelle étude clinique évaluant NBTXR3 dans le cancer du poumon Nanobiotix a annoncé le lancement d’une nouvelle étude de phase I, évaluant NBTXR3 activé par radiothérapie (RT) chez des patients atteints d’un cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC) éligibles à la ré-irradiation. Cette étude de phase I est l’une des cinq études menées avec NBTXR3 dans le cadre de la collaboration avec le MD Anderson Cancer Center (MD Anderson) de l’Université du Texas, et la troisième à recruter son premier patient.

« Notre collaboration avec le MD Anderson reste un élément essentiel de notre stratégie alors que nous cherchons à développer NBTXR3 activé par radiothérapie, dans le traitement des tumeurs solides, seul ou en combinaison avec différentes immunothérapies anti-cancéreuses. Car NBTXR3 a le potentiel de changer la pratique de la radiothérapie et de l’immunothérapie », a déclaré Laurent Levy, cofondateur et directeur général de Nanobiotix. « Ces études menées en collaboration avec le MD Anderson offrent aux patients dont les besoins non satisfaits sont importants, l’opportunité de bénéficier de l’expertise des médecins du MD Anderson. Elles fournissent également à Nanobiotix une capacité supplémentaire d’étendre le développement de NBTXR3 dans des indications où il y a urgence à innover, tout en restant concentré sur les voies prioritaires dans les cancers de la tête et du cou et en immunothérapie. »

Étude de phase I sur la ré-irradiation avec NBTXR3 dans le cancer du poumon non à petites cellules locorégional récurrent et inopérable

Cette étude de phase I, dirigée par Saumil Gandhi, professeur adjoint du département de radio-oncologie, division de radio-oncologie, au MD Anderson, étudie la tolérance et la dose optimale de NBTXR3 activé par radiothérapie dans le traitement du cancer du poumon non à petites cellules qui ne peut pas être traité par chirurgie (inopérable) et qui récidive (récurrent).

Cette étude est une étude ouverte structurée en deux parties. La première est composée de deux cohortes: (i) une cohorte de sécurité évaluant la tolérance de la RT qui inclura jusqu’à 10 patients et (ii) une cohorte de détermination de la dose de NBTXR3 (RP2D) activé par RT qui inclura jusqu’à 12 patients. La seconde partie est une expansion à la RP2D (recommended Phase II dose, dose recommandée pour la Phase II) avec surveillance de la toxicité, qui inclura 12 patients. Les niveaux de dose à explorer sont de 22% et 33% du volume tumoral macroscopique de base. La période de recrutement prévue est de trois ans maximum.

La population de patients comprendra des adultes (âge ≥ 18 ans) atteints de CPNPC récurrent, antérieurement traité par RT et médicalement inopérable. Dans le cadre de la conception de l’étude, les patients de la première cohorte recevront une RT dont la tolérance sera surveillée, avant l’ouverture de la deuxième cohorte où les patients recevront une injection de NBTXR3.

Cinq études actuellement actives et en cours de recrutement dans le cadre de la collaboration clinique avec le MD Anderson Cancer Center (MD Anderson) de l’Université du Texas

En plus de l’étude dans le cancer du poumon décrite ci-dessus, deux études de phase II évaluant NBTXR3 en combinaison avec anti-PD-1 chez les patients atteints de cancers de la tête et du cou1 sont actuellement actives et en cours de recrutement. Deux autres études de phase I sont également en cours : l’une évalue NBTXR3 en combinaison avec une chimiothérapie chez des patients atteints de cancer de l’œsophage et l’autre, NBTXR3 activé par RT chez des patients atteints de cancer du pancréas. Comme annoncé précédemment, des patients ont déjà été traités par NBTXR3 dans ces deux études de phase I. Les premières injections de NBTXR3 dans les études de phase II dans les cancers de la tête et du cou sont attendues pour le second semestre 2021. Toutes les études menées dans le cadre de la collaboration sont dirigées par le MD Anderson, des mises à jour sur ces essais seront fournies lorsqu’elles seront rendues disponibles par ce dernier.

Prochaines étapes du développement de NBTXR3, menées en collaboration avec le MD Anderson, visant à démontrer l’applicabilité de NBTXR3 dans le traitement de toutes les tumeurs solides et en combinaison quel que soit l’agent anti-cancéreux

La collaboration clinique entre Nanobiotix et le MD Anderson est dirigée par le MD Anderson et vise à étendre le développement de NBTXR3 dans différentes indications et combinaisons. Une étude supplémentaire évaluant NBTXR3 en combinaison avec anti-CTLA-4 et anti-PD-1/L1 plus RadScopal™ dans les tumeurs solides avancées avec métastases pulmonaires ou hépatiques devrait être lancée au cours du second semestre de 2021. D’autres études évaluant le potentiel de NBTXR3 pour répondre à des besoins non satisfaits en oncologie sont en cours de discussion dans le cadre de cet accord de collaboration et seront communiquées en conséquent.

Source et visuel : Nanobiotix 








MyPharma Editions

Abivax : changement au sein de sa gouvernance

Publié le 17 août 2022
Abivax : changement au sein de sa gouvernance

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique de phase 3 développant des nouveaux médicaments modulant le système immunitaire afin de traiter les maladies inflammatoires, les maladies virales et le cancer, a annoncé une transition au sein de la présidence de son Conseil de d’Administration.

Sanofi fait le point sur le programme de développement clinique de l’amcenestrant

Publié le 17 août 2022
Sanofi fait le point sur le programme de développement clinique de l’amcenestrant

Sanofi a annoncé mettre un terme au programme mondial de développement clinique de l’amcenestrant, un dérégulateur sélectif expérimental des récepteurs des œstrogènes (SERD) par voie orale.

Crossject obtient la certification ISO 13485

Publié le 16 août 2022
Crossject obtient la certification ISO 13485

Crossject obtient la certification ISO 13485Crossject, « specialty pharma » qui développe et commercialisera prochainement un portefeuille de médicaments dédiés aux situations d’urgence, a annoncé la délivrance par le BSI2 (organisme notifié) des certificats ISO 13485 : 2016 pour ses sites de Dijon et Arc les Gray (certificats No MD 735691).

Ipsen finalise l’acquisition d’Epizyme

Publié le 16 août 2022
Ipsen finalise l’acquisition d’Epizyme

Ipsen a annoncé la finalisation de l’accord de fusion définitif selon lequel le Groupe a acquis Epizyme. Selon les termes de la transaction, Ipsen acquiert la totalité des actions en circulation d’Epizyme au prix de 1,45 dollar par action auquel s’ajoute un Certificat de Valeur Garantie (CVG) de 1,00 dollar par action. Epizyme opère désormais comme « une société du Groupe Ipsen » suite à la clôture de l’acquisition.

Bone Therapeutics acquiert une participation majoritaire dans Medsenic

Publié le 10 août 2022
Bone Therapeutics acquiert une participation majoritaire dans Medsenic

Bone Therapeutics, société de thérapie cellulaire répondant à des besoins médicaux non satisfaits en orthopédie, et Medsenic, société biopharmaceutique privée de stade clinique, basée en France et spécialisée dans le développement de formulations optimisées de sels d’arsenic et dans leur application aux conditions inflammatoires et à d’autres nouvelles indications potentielles, ont annoncé la signature d’un accord d’apport contractuel visant à combiner les opérations des deux sociétés par le biais d’un échange d’actions, sous réserve de l’approbation de l’assemblée des actionnaires.

Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer lancent une étude de Phase 3 pour leur candidat vaccin

Publié le 9 août 2022
Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer lancent une étude de Phase 3 pour leur candidat vaccin

Pfizer et Valneva viennent d’annoncer l’initiation d’une étude clinique de Phase 3 intitulé « Vaccine Against Lyme for Outdoor Recreationists (VALOR) » (NCT05477524), pour évaluer l’efficacité, l’innocuité et l’immunogénicité de leur candidat vaccin expérimental contre la maladie de Lyme, VLA15.

Néovacs projette d’investir dans Pharnext pour financer l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Publié le 8 août 2022
Néovacs projette d'investir dans Pharnext pour financer l'étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Néovacs a annoncé être entré en négociation avec la société Pharnext afin d’accompagner la société biopharmaceutique à un stade clinique avancé développant de nouvelles thérapies pour des maladies neurodégénératives sans solution thérapeutique satisfaisante. Le financement envisagé permettrait de soutenir les opérations et les besoins en trésorerie de Pharnext, notamment l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A (CMT1A).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents