Edition du 18-05-2021

Nanomédecine : NH TherAguix annonce une levée de fonds de 13 millions d’euros

Publié le vendredi 12 avril 2019

Le site de NH TherAguix NH TherAguix, start-up spécialisée dans le domaine de la nanomédecine pour la radiothérapie des cancers, a annoncé la clôture d’un tour de table de 13 millions d’euros, mené par Bpifrance, via le fonds InnoBio 2 qui réalise son premier investissement, aux côtés de Supernova Invest, investisseur historique, et Omnes, Arbevel, nouveaux entrants.

NH TherAguix produit et développe son médicament candidat AGuIX, dans le traitement des cancers solides, dont le potentiel permettrait d’augmenter la survie des patients cancéreux ainsi que leur qualité de vie lorsqu‘il est combiné à la radiothérapie.

Créée en décembre 2015, et accompagnée par la SATT Pulsalys, NH TherAguix est à l’origine d’une innovation en nanomédecine, le médicament candidat AGuIX, dont l’efficacité potentielle repose sur une structuration nanométrique qui permet son administration par injection intraveineuse et la combinaison des trois atouts essentiels pour combattre les tumeurs : cibler, imager et traiter. La technologie AGuIX s’inscrit donc dans le concept de théranostique qui correspond à une combinaison de thérapie (effet radiosensibilisant) et de diagnostic (visible en IRM), et plus largement dans la médecine personnalisée de demain.

Du fait de sa biodistribution et de son mode d’action, le nanomédicament AGuIX a un large spectre d’action en direction des tumeurs solides dont 60 % sont traitées par radiothérapie. Cette caractéristique associée à une mise à l’échelle de la production par Sanofi et Carbogen en tant que façonniers confirmés devraient permettre de développer une stratégie clinique ambitieuse.

Un essai de Phase 1 a permis d’évaluer AGuIX en termes de tolérance après injection, de prise de contraste en IRM et de premières preuves de radiosensibilisation, lorsqu‘il est combiné au protocole standard de radiothérapie de patients atteints de métastases cérébrales. AGuIX entre en Phase 2 sur cette même indication dans le cadre d’un essai multicentrique portant sur cent patients (CHU de Grenoble, Dr Camille Verry, radiothérapeute). Un autre essai de Phase 1 concernant le cancer avancé du col de l’utérus est en cours d’inclusion à l’Institut Gustave Roussy de Villejuif (92) (Prof Cyrus Chargari, radiothérapeute).

Géraldine Le Duc, Co-fondatrice et CEO de NH TherAguix estime : « Au-delà du renforcement financier de la société, cette levée de fonds avec des investisseurs de premier plan va permettre à NH TherAguix de développer sa stratégie clinique en vue d’atteindre la preuve de concept d’efficacité clinique, d’effectuer une mise à l’échelle de sa production et de structurer son équipe en intégrant de nouvelles compétences. Par ailleurs, je suis heureuse d’associer à notre projet Hervé Brailly (Innate Pharma) qui prend la présidence de notre conseil d’administration. C’est une nouvelle vie qui commence pour NH TherAguix encore si jeune ! Je remercie tous les actionnaires et collaborateurs historiques qui nous ont soutenus durant ces 3 premières années. »

Olivier Tillement, Co-fondateur et CSO de NH TherAguix indique : « Après plus de 10 ans de recherches au sein du laboratoire et de passionnantes collaborations académiques, les résultats obtenus avec notre nanomédicament continuent de me surprendre et de me stimuler tous les jours. C’est une grande chance d’avoir trouvé des investisseurs qui partagent notre vision et notre enthousiasme. Nous allons pouvoir consolider nos développements cliniques et j’espère, amener rapidement et efficacement AGuIX® au service des patients. »

Source : NH TherAguix








MyPharma Editions

COVID-19 : OSE Immunotherapeutics obtient un nouveau financement public de 10,7 millions d’euros pour le développement de son vaccin multi-cibles et multi-variants

Publié le 18 mai 2021
COVID-19 : OSE Immunotherapeutics obtient un nouveau financement public de 10,7 millions d’euros pour le développement de son vaccin multi-cibles et multi-variants

OSE Immunotherapeutics a annoncé avoir obtenu un financement public de 10,7 millions d’euros dans le cadre de l’appel à manifestation d’intérêt « Capacity Building », opéré pour le compte de l’état par Bpifrance dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir (PIA) et du plan France Relance afin de soutenir le programme de développement de CoVepiT, son vaccin multi-variants contre la COVID-19 en cours de Phase 1 clinique.

Advicenne : la FDA accepte le protocole modifié de l’étude de phase III pour son traitement de l’acidose tubulaire rénale distale (ATRd)

Publié le 18 mai 2021
Advicenne : la FDA accepte le protocole modifié de l'étude de phase III pour son traitement de l'acidose tubulaire rénale distale (ATRd)

Advicenne, société pharmaceutique spécialisée dans le développement et la commercialisation de traitements innovants pour les personnes souffrant de maladies rénales rares, a annoncé l’acceptation par la Food and Drug Administration (FDA – autorité de santé américaine) du protocole modifié de l’essai pivot de phase III mené aux États-Unis avec ADV7103 (Sibnayal™) dans l’acidose tubulaire rénale distale primaire (ATRd).

COVID-19 : l’essai de phase II du candidat-vaccin de Sanofi et GSK induit une forte réponse immunitaire chez les adultes

Publié le 17 mai 2021
COVID-19 : l’essai de phase II du candidat-vaccin de Sanofi et GSK induit une forte réponse immunitaire chez les adultes

Dans le cadre d’une étude de phase II menée auprès de 722 volontaires, le candidat-vaccin recombinant avec adjuvant contre la COVID-19 de Sanofi et GSK a induit la production de concentrations élevées d’anticorps neutralisants chez les adultes, toutes tranches d’âge confondues, à des niveaux comparables à ceux observés chez des personnes qui s’étaient rétablies d’une infection COVID-19. Une étude pivot internationale de phase III devrait débuter dans les prochaines semaines.

GenSight Biologics : Françoise de Craecker nommée à son Conseil d’administration

Publié le 17 mai 2021
GenSight Biologics : Françoise de Craecker nommée à son Conseil d’administration

GenSight Biologics, société biopharmaceutique dédiée au développement et à la commercialisation de thérapies géniques innovantes pour le traitement des maladies neurodégénératives de la rétine et du système nerveux central, a annoncé la nomination de Françoise de Craecker à son Conseil d’administration, en remplacement de Natalie Mount. Mme de Craecker rejoint le Conseil en qualité d’administrateur indépendant.

Genomic Vision annonce la poursuite de son partenariat avec Sanofi

Publié le 14 mai 2021
Genomic Vision annonce la poursuite de son partenariat avec Sanofi

Genomic Vision, société de biotechnologie qui développe des outils et des services dédiés à l’analyse et au contrôle des modifications du génome, vient d’annoncer avoir terminé avec succès le premier volet d’un accord de recherche en trois parties pour la caractérisation génétique des banques de cellules de Sanofi.

Cellectis et Sanofi s’associent pour utiliser l’alemtuzumab en tant qu’agent lymphodéplétant pour les CAR-T allogéniques

Publié le 12 mai 2021
Cellectis et Sanofi s’associent pour utiliser l’alemtuzumab en tant qu’agent lymphodéplétant pour les CAR-T allogéniques

Cellectis, une société biopharmaceutique de phase clinique spécialisée dans le développement d’immunothérapies fondées sur les cellules CAR-T allogéniques ingéniérées (UCART) et Sanofi, ont annoncé la signature d’un partenariat et d’un contrat d’approvisionnement concernant l’alemtuzumab, un anticorps monoclonal anti-CD52, qui sera utilisé dans le cadre du régime de lymphodéplétion dans certains essais cliniques propriétaires de Cellectis évaluant les cellules UCART.

Ipsen exerce son option de licence et rejoint Exelixis dans le développement de Cabometyx® pour les patients atteints de cancer de la thyroïde

Publié le 12 mai 2021
Ipsen exerce son option de licence et rejoint Exelixis dans le développement de Cabometyx® pour les patients atteints de cancer de la thyroïde

Ipsen a annoncé aujourd’hui avoir exercé son option de collaboration avec Exelixis dans l’étude pivotale de Phase III COSMIC-311. L’étude COSMIC-311 évalue Cabometyx® (cabozantinib) 60 mg par rapport à un placebo chez des patients atteints d’un cancer de la thyroïde différencié (DTC) réfractaire à l’iode radioactif ayant progressé après un à deux traitements antérieurs ciblant le récepteur du facteur de croissance de l’endothélium vasculaire (VEGFR)2.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents