Edition du 20-05-2018

Néovacs renforce son portefeuille avec quatre nouveaux domaines thérapeutiques

Publié le mardi 25 février 2014

Néovacs, société spécialisée dans la vaccination thérapeutique pour le traitement des maladies auto-immunes et inflammatoires, a annoncé le renforcement de son portefeuille produits avec la reprise de quatre programmes de développement préclinique sur l’IFNα-Kinoïde, le VEGF-Kinoïde et l’IL-4-Kinoïde, portant à sept le nombre d’indications visées par ses vaccins thérapeutiques.

« Afin de franchir une étape supplémentaire dans le développement de notre société, nous avons décidé, en accord avec le Conseil d’Administration, de renforcer dès à présent notre portefeuille produits. En effet, le développement clinique de nos deux produits phares, le TNF-Kinoïde et l’IFNα Kinoïde, est déjà bien avancé. L’étude de phase IIb du TNF-Kinoïde dans la polyarthrite rhumatoïde progresse comme prévu, et nous sommes confiants qu’elle apportera la preuve de l’efficacité clinique de notre vaccin thérapeutique. En outre, le développement ultérieur de nos produits (phase III et IV) se fera au travers de partenariats, ce qui correspond pleinement aux objectifs de la société. Nous avons donc choisi de redémarrer le développement de quatre programmes précliniques, qui nous permettront de conforter notre avance dans le développement de vaccins thérapeutiques pour les maladies auto-immunes, les infections virales chroniques et de certains cancers », commente Miguel Sieler, Directeur Général de Néovacs.

Ces programmes précliniques, fondés sur le socle de connaissances scientifiques et la technologie de la société, portent sur trois cytokines ayant déjà fait l’objet de travaux préliminaires encourageants :

– L’IFN-Kinoïde dans certaines infections virales chroniques

Le concept du blocage de l’IFNα dans les infections virales chroniques avait déjà été évalué avec succès par Neovacs (1). Ces travaux précurseurs ont été confortés, comme annoncé par le passé, par les résultats publiés dans la célèbre revue Science en 2013 (2) démontrant le rôle délétère de l’IFNα dans les infections chroniques virales.

 – Le VEGF-Kinoïde dans la Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age (DMLA)

Neovacs va relancer le développement du VEGF-Kinoïde dans la DMLA, pour lequel des résultats très encourageants avaient été présentés au congrès scientifiques EVER en 2009 (3). La société avait alors démontré dans un modèle souris que l’immunisation par le VEGF Kinoïde empêchait le développement de la maladie.

– Le VEGF-Kinoïde dans certains cancers (tumeurs solides)

L’approche anti-VEGF ciblée par Néovacs dans la DMLA et les tumeurs solides a déjà été validée par l’utilisation d’anticorps monoclonaux (Avastin® et Lucentis®) dans ces champs thérapeutiques.

– L’IL-4-Kinoïde dans l’immense domaine des allergies

Des études préliminaires encourageantes avait déjà permis à Néovacs d’émettre l’hypothèse du contrôle des réactions allergiques grâce à un Kinoïde visant l’IL-4 (4).

L’objectif de ces travaux est de permettre l’entrée de ces vaccins thérapeutiques en phase clinique dès 2015 pour les programmes les plus avancés. Le coût de ces études précliniques, de par nature limité, sera financé sur fonds propres.

« La reprise des programmes précliniques sur lesquels nos chercheurs avaient déjà travaillé, tout en poursuivant les projets en cours, est une excellente nouvelle pour Néovacs. Elle permet d’enrichir notre portefeuille produits et de diversifier notre activité. Ces recherches précliniques porteront sur les programmes que la Société estime être les plus prometteurs avec la technologie Kinoïde tant par la probable efficacité de ses produits que par le besoin thérapeutique existant », conclut Jean-Jacques Bertrand, Président du Conseil d’Administration de Néovacs.

Source : Néovacs








MyPharma Editions

Médicaments pédiatriques : les derniers avis du comité de l’EMA (avril 2018)

Publié le 18 mai 2018
Médicaments pédiatriques : les derniers avis du comité de l'EMA (avril 2018)

Dans un point d’information, l’ANSM revient sur la réunion du 24-27 avril 2018 du Comité des médicaments pédiatriques (PDCO) de l’Agence européenne des médicaments (EMA). Le PDCO a rendu au cours de cette session 4 avis favorables de PIPs, dans les indications suivantes :

Oncologie : Pierre Fabre et Roche étendent leur partenariat pour développer un prototype de test diagnostic

Publié le 18 mai 2018
Oncologie : Pierre Fabre et Roche étendent leur partenariat pour développer un prototype de test diagnostic

Le groupe Pierre Fabre a annoncé l’extension de son accord de partenariat avec Roche dans le développement d’un nouveau prototype de test diagnostic en oncologie pour W0101, un anticorps conjugué (ADC). Cet ADC, découvert et développé par l’Institut de Recherche Pierre Fabre, cible le récepteur du facteur de croissance analogue à l’insuline de type 1 (IGF-1R).

Sanofi : résultats positifs de phase III pour Dupixent® dans l’eczéma chez les adolescents

Publié le 17 mai 2018
Sanofi : résultats positifs de phase III pour Dupixent® dans l'eczéma chez les adolescents

Sanofi et Regeneron ont annoncé qu’un essai pivot de phase III évaluant Dupixent® (dupilumab) dans le traitement d’adolescents (de 12 à 17 ans) souffrant de dermatite atopique modérée à sévère a atteint son critère d’évaluation principal et plusieurs critères d’évaluation secondaires importants. Une demande d’approbation réglementaire devrait être présentée aux États-Unis au 3ème trimestre 2018 pour les patients âgés de 12 à 17 ans.

Yannick Jégou élu à la Présidence de l’éco-organisme DASTRI

Publié le 17 mai 2018
Yannick Jégou élu à la Présidence de l’éco-organisme DASTRI

Yannick Jégou a succédé le 17 avril dernier à Matthieu Guéry à la présidence de DASTRI*, l’éco-organisme en charge de la collecte et du traitement des déchets de soins perforants des patients en auto-traitement et des utilisateurs d’autotests de diagnostic de maladies infectieuses transmissibles. Yannick Jégou est Directeur de la qualité au sein du laboratoire Teva Santé, et administrateur de DASTRI depuis 2012.

Ipsen : feu vert de l’UE pour Cabometyx® en traitement de 1ère ligne du cancer du rein avancé

Publié le 17 mai 2018

Le groupe pharmaceutique Ipsen a annoncé jeudi que la Commission européenne (CE) a approuvé Cabometyx® (cabozantinib) 20, 40 et 60 mg pour le traitement de première ligne des adultes atteints d’un cancer du rein avancé (aRCC) à risque intermédiaire ou élevé.

Transgene : de nouvelles données cliniques sur le virus oncolytique Pexa-Vec présentées à l’ASCO 2018

Publié le 17 mai 2018
Transgene : de nouvelles données cliniques sur le virus oncolytique Pexa-Vec présentées à l’ASCO 2018

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers et les maladies infectieuses, a annoncé que de nouvelles données cliniques sur le virus oncolytique Pexa-Vec seront présentées à la réunion annuelle de l’ASCO (American Society for Clinical Oncology), qui se tiendra à Chicago du 1er au 5 juin 2018.

Gilead : sa société Kite annonce de nouveaux sites industriels mondiaux

Publié le 17 mai 2018

Kite, la société du groupe américain Gilead qui se consacre au développement d’immunothérapies innovantes contre le cancer, vient d’annoncer la mise à disposition d’un nouveau site aux Pays-Bas afin de produire des thérapies cellulaires en Europe.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions