Edition du 18-08-2018

Néovacs renforce son portefeuille avec quatre nouveaux domaines thérapeutiques

Publié le mardi 25 février 2014

Néovacs, société spécialisée dans la vaccination thérapeutique pour le traitement des maladies auto-immunes et inflammatoires, a annoncé le renforcement de son portefeuille produits avec la reprise de quatre programmes de développement préclinique sur l’IFNα-Kinoïde, le VEGF-Kinoïde et l’IL-4-Kinoïde, portant à sept le nombre d’indications visées par ses vaccins thérapeutiques.

« Afin de franchir une étape supplémentaire dans le développement de notre société, nous avons décidé, en accord avec le Conseil d’Administration, de renforcer dès à présent notre portefeuille produits. En effet, le développement clinique de nos deux produits phares, le TNF-Kinoïde et l’IFNα Kinoïde, est déjà bien avancé. L’étude de phase IIb du TNF-Kinoïde dans la polyarthrite rhumatoïde progresse comme prévu, et nous sommes confiants qu’elle apportera la preuve de l’efficacité clinique de notre vaccin thérapeutique. En outre, le développement ultérieur de nos produits (phase III et IV) se fera au travers de partenariats, ce qui correspond pleinement aux objectifs de la société. Nous avons donc choisi de redémarrer le développement de quatre programmes précliniques, qui nous permettront de conforter notre avance dans le développement de vaccins thérapeutiques pour les maladies auto-immunes, les infections virales chroniques et de certains cancers », commente Miguel Sieler, Directeur Général de Néovacs.

Ces programmes précliniques, fondés sur le socle de connaissances scientifiques et la technologie de la société, portent sur trois cytokines ayant déjà fait l’objet de travaux préliminaires encourageants :

– L’IFN-Kinoïde dans certaines infections virales chroniques

Le concept du blocage de l’IFNα dans les infections virales chroniques avait déjà été évalué avec succès par Neovacs (1). Ces travaux précurseurs ont été confortés, comme annoncé par le passé, par les résultats publiés dans la célèbre revue Science en 2013 (2) démontrant le rôle délétère de l’IFNα dans les infections chroniques virales.

 – Le VEGF-Kinoïde dans la Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age (DMLA)

Neovacs va relancer le développement du VEGF-Kinoïde dans la DMLA, pour lequel des résultats très encourageants avaient été présentés au congrès scientifiques EVER en 2009 (3). La société avait alors démontré dans un modèle souris que l’immunisation par le VEGF Kinoïde empêchait le développement de la maladie.

– Le VEGF-Kinoïde dans certains cancers (tumeurs solides)

L’approche anti-VEGF ciblée par Néovacs dans la DMLA et les tumeurs solides a déjà été validée par l’utilisation d’anticorps monoclonaux (Avastin® et Lucentis®) dans ces champs thérapeutiques.

– L’IL-4-Kinoïde dans l’immense domaine des allergies

Des études préliminaires encourageantes avait déjà permis à Néovacs d’émettre l’hypothèse du contrôle des réactions allergiques grâce à un Kinoïde visant l’IL-4 (4).

L’objectif de ces travaux est de permettre l’entrée de ces vaccins thérapeutiques en phase clinique dès 2015 pour les programmes les plus avancés. Le coût de ces études précliniques, de par nature limité, sera financé sur fonds propres.

« La reprise des programmes précliniques sur lesquels nos chercheurs avaient déjà travaillé, tout en poursuivant les projets en cours, est une excellente nouvelle pour Néovacs. Elle permet d’enrichir notre portefeuille produits et de diversifier notre activité. Ces recherches précliniques porteront sur les programmes que la Société estime être les plus prometteurs avec la technologie Kinoïde tant par la probable efficacité de ses produits que par le besoin thérapeutique existant », conclut Jean-Jacques Bertrand, Président du Conseil d’Administration de Néovacs.

Source : Néovacs








MyPharma Editions

Scientist.com parmi les dix sociétés privées à la croissance la plus rapide en Amérique

Publié le 17 août 2018

Scientist.com, la place de marché de services externalisés de recherche scientifique, a annoncé qu’elle avait été classée n° 9 dans la liste 2018 du magazine Inc. des 5 000 entreprises privées à la croissance la plus rapide en Amérique.

SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l’immunothérapie polyclonale de dernière génération

Publié le 17 août 2018
SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l'immunothérapie polyclonale de dernière génération

SAB Biotherapeutics a annoncé que son immunothérapie anti-Ebola (SAB-139) permettait de bénéficier d’« une protection à 100% contre une dose mortelle du virus Ebola », suite à une étude récente réalisée sur des animaux et dont les résultats ont été publiés dans la revue The Journal of Infectious Diseases.

Samsung Bioepis va initier l’essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Publié le 13 août 2018
Samsung Bioepis va initier l'essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Samsung Bioepis vient d’annoncer le lancement d’une étude de Phase 1 visant à évaluer SB26 chez des volontaires en bonne santé. SB26, également appelé TAK-671, est une protéine de fusion ulinastatine-Fc (UTI-Fc) destinée à traiter la pancréatite aiguë sévère. Des études de sécurité BPL non cliniques réalisées sur des singes et des rats ont appuyé des études antérieures sur l’homme avec SB26.

Merz : Bob Rhatigan nommé CEO pour les Amériques

Publié le 10 août 2018
Merz : Bob Rhatigan nommé CEO pour les Amériques

Merz, la société allemande spécialisée dans le domaine de l’esthétique médicale et des neurotoxines, a annoncé la nomination de Bob Rhatigan en tant que CEO pour les Amériques. Pour développer son leadership concernant ses activités en Amérique du Nord chez Merz, M. Rhatigan sera désormais responsable de l’Amérique latine et surpervisera la stratégie commerciale mondiale de cette nouvelle région des Amériques.

Genomic Vision accorde à European Equity Partners une licence de sa technologie du peignage moléculaire

Publié le 9 août 2018
Genomic Vision accorde à European Equity Partners une licence de sa technologie du peignage moléculaire

Genomic Vision vient de signer un contrat de licence avec European Equity Partners (EEP), une société d’investissement privée au Royaume-Uni spécialisée dans les investissements dans le secteur des sciences de la vie, pour l’utilisation de la technologie du peignage moléculaire dans le domaine de la biotransformation.

Celyad : Filippo Petti nommé Chief Financial Officer

Publié le 7 août 2018
Celyad : Filippo Petti nommé Chief Financial Officer

Celyad, la société biopharmaceutique spécialisée dans le développement des thérapies cellulaires CAR-T, a annoncé la nomination de Philippo Petti en qualité de « Chief Financial Officer », succédant à Patrick Jeanmart.

L’ANSM met en place trois RTU dans le traitement adjuvant du mélanome

Publié le 6 août 2018
L’ANSM met en place trois RTU dans le traitement adjuvant du mélanome

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a annoncé dans un point d’information avoir élaboré trois Recommandations Temporaires d’Utilisation (RTU) dans le traitement adjuvant du mélanome pour Opdivo (nivolumab), Keytruda (pembrolizumab) et l’association Mekinist-Tafinlar (trametinib-dabrafenib).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions