Edition du 05-12-2022

Accueil » Et aussi » Industrie » Stratégie

Nicolas Sarkozy veut « renouveler la politique européenne de l’innovation »

Publié le mercredi 10 décembre 2008

Lors de son discours de clôture des premières Assises européennes de l’innovation, le 9 décembre, le président de la République a souhaité que 2009 soit « l’année de l’innovation et de la créativité en Europe » et a suggéré la création d’une Académie européenne des sciences et des techniques.

A cette occasion, Nicolas Sarkozy a déploré que malgré son « potentiel intellectuel considérable », l’Europe « n’arrive pas à convertir la qualité de sa recherche en croissance ». Aussi, le chef de l’Etat propose « une nouvelle stratégie, plus forte que la stratégie de Lisbonne définie en 2000 où les pays membres de l’Union européenne s’étaient fixé l’objectif de consacrer 3 % de leur PIB à la recherche ».

Une Académie européenne des sciences et des techniques
Refusant toute « barrière » entre recherche fondamentale et appliquée, le président de la République a proposé la création d’une Académie européenne des sciences et des techniques regroupant « les sciences dites dures mais aussi l’économie, la gestion, l’ingénierie », ouverte à « tous les acteurs de l’innovation, publics et privés ». Cette Académie aurait « une triple mission d’évaluation, pour les programmes européens, pour les institutions scientifiques et pour les universités en Europe ».
Nicolas Sarkozy s’est prononcé par ailleurs pour que l’Europe « finance directement les meilleures équipes » par le biais d’un « grand concours ».

Accélérer le calendrier
Par ailleurs, le chef de l’Etat a indiqué souhaiter « accélérer le calendrier et réviser l’agenda de Lisbonne en 2010, et non en 2011 comme prévu ». Outre le « renforcement de l’effort budgétaire » de l’Union européenne en matière de recherche, Nicolas Sarkozy a suggéré de relancer les programmes « à l’efficacité éprouvée mais sous-financés » comme Eurêka, l’initiative intergouvernementale pour stimuler la productivité et la compétitivité de l’industrie européenne.

 
Un « pacte de l’innovation »
Nicolas Sarkozy a proposé aux pays européens qui consacrent déjà plus de 2 % de leur PIB à la recherche de signer un « pacte de l’innovation » qui serait ensuite ouvert aux vingt-sept pays de l’UE afin de « traduire en terme de croissance notre potentiel de recherche », a-t-il affirmé.

 
Un doublement des crédits de recherche
Nicolas Sarkozy porpose que l’Etat double son effort financier en matière de recherche sur les nanotechnologies, qui passerait à 350 millions d’euros en cinq ans : « Je veux que la France soit à la pointe des nanotechnologies, y compris d’ailleurs dans la recherche sur leur impact sur la santé, qui sera financé dans le cadre du Grenelle de l’environnement », a-t-il expliqué.
Des centres d’intégration de nanotechnologies, où la recherche fondamentale travaillera avec les entreprises, seront créés, en particulier à Saclay. L’objectif : mettre au point des technologies, déposer des brevets et créer des produits.








MyPharma Editions

Chikungunya : Valneva annonce des données positives à 12 mois sur la persistance des anticorps avec son candidat vaccin à injection unique

Publié le 5 décembre 2022

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé aujourd’hui des données positives sur la persistance des anticorps douze mois après la vaccination avec une seule dose de son candidat vaccin contre le chikungunya, VLA1553.

Shaker : un tremplin scientifique et entrepreneurial pour les bio-innovateurs

Publié le 2 décembre 2022
Shaker : un tremplin scientifique et entrepreneurial pour les bio-innovateurs

Genopole, biocluster qui regroupe 77 entreprises de biotechnologies et 19 laboratoires académiques, lance un appel à candidatures pour son programme Shaker, tremplin pour les porteurs d’innovations biotech accueillis dès l’idée pour valider scientifiquement leur projet et le transformer en startup. 

Lancement de Quest for health, l’incubateur du Grand Est dédié aux start-up santé

Publié le 2 décembre 2022
Lancement de Quest for health, l’incubateur du Grand Est dédié aux start-up santé

Quest for change, réseau de cinq incubateurs d’excellence (Innovact, Quai Alpha, Rimbaud’Tech, SEMIA et The Pool) labellisés par la région, implanté sur six territoires du Grand Est, vient d’annoncer la création de Quest for health, l’incubateur du Grand Est dédié aux start-up santé. Il bénéficie de l’appui et du soutien de nombreux partenaires institutionnels en France, en Suisse, en Allemagne et à Boston (Etats-Unis), ainsi que de l’écosystème de l’innovation du Grand Est, avec en premier lieu BioValley France et SATT Conectus, partenaires du Consortium DeepEst.

Livraison de médicaments à domicile : Sanofi apporte 1 million d’euros à Livmed’s, la start-up FrenchTech

Publié le 1 décembre 2022

Sanofi vient d’annoncer sa participation comme investisseur principal à la deuxième levée de fonds de Livmed’s, à hauteur de 1 million d’euros. Start-up de la FrenchTech accompagnée par l’accélérateur Future4care, Livmed’s a conçu et développé une application mobile de service de livraison de médicaments et produits de santé pour les patients à domicile 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Maladie de Lyme: Valneva et Pfizer annoncent des données à six mois sur la persistance des anticorps chez les enfants et les adultes avec leur candidat vaccin

Publié le 1 décembre 2022
Maladie de Lyme: Valneva et Pfizer annoncent des données à six mois sur la persistance des anticorps chez les enfants et les adultes avec leur candidat vaccin

Pfizer et Valneva ont annoncé aujourd’hui des données sur la persistance des anticorps chez les enfants et les adultes six mois après une vaccination avec trois doses (aux mois 0, 2 et 6) ou deux doses (aux mois 0 et 6) de leur candidat vaccin contre la maladie de Lyme, VLA15. Ces données sont les premières obtenues sur la persistance des anticorps dans des populations pédiatriques pour ce candidat vaccin.

Recherche clinique : Almirall rejoint le programme européen FACILITATE

Publié le 1 décembre 2022
Recherche clinique : Almirall rejoint le programme européen FACILITATE

Almirall, laboratoire biopharmaceutique international spécialisé dans la dermatologie médicale, a annoncé sa participation au programme FACILITATE (FrAmework for ClInicaL trIal participants’ daTA reutilization for a fully Transparent and Ethical ecosystem).

Onxeo présente OX425, son deuxième candidat médicament pour le traitement des tumeurs solides

Publié le 1 décembre 2022
Onxeo présente OX425, son deuxième candidat médicament pour le traitement des tumeurs solides

Onxeo, société de biotechnologie au stade clinique spécialisée dans le développement de médicaments innovants ciblant les mécanismes de réponse aux dommages de l’ADN tumoral (DDR) pour lutter contre les cancers rares ou résistants, a annoncé l’extension de son portefeuille de candidats médicaments avec OX425, le nouveau composé optimisé de la série OX400 issu de sa plateforme propriétaire PlatON™.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents