Edition du 27-09-2021

Norgine et AMAG Pharmaceuticals signent un accord de licence exclusive pour commercialiser CIRAPARANTAG

Publié le mardi 15 septembre 2020

Norgine et AMAG Pharmaceuticals signent un accord de licence exclusive pour commercialiser CIRAPARANTAG AMAG Pharmaceuticals et Norgine ont annoncé la conclusion d’un accord de licence exclusive pour développer et commercialiser CIRAPARANTAG en Europe, en Australie et en Nouvelle-Zélande. L’accord prévoit un paiement initial à AMAG de 30 millions de dollars, des paiements d’étape ultérieurs pouvant atteindre jusqu’à 260 millions de dollars, en plus des redevances sur les ventes.

CIRAPARANTAG est en phase de développement pour être utilisé chez les patients traités par anticoagulants oraux direct (AOD) ou héparine de bas poids moléculaire (HBPM) lorsque la neutralisation de l’effet anticoagulant de ces produits est nécessaire. C’est le cas lorsque le patient doit subir un acte chirurgical d’urgence et en cas de saignement incontrôlé ou mettant sa vie en danger. Une étude récente a révélé que chaque année, environ 1,5 à 2 % des patients qui prennent certains AOD peuvent être à risque de complications hémorragiques graves [1].

Selon les termes de l’accord de licence, AMAG recevra 30 millions de dollars de contrepartie initiale totale ainsi que des paiements d’étape ultérieurs qui pourraient atteindre jusqu’à 260 millions de dollars sous réserve du franchissement des étapes convenues, notamment réglementaires et commerciales. L’accord prévoit en outre le versement de redevances croissantes sur les ventes pouvant atteindre un pourcentage à 2 chiffres. Norgine s’est également engagé à financer un tiers du coût de l’essai clinique de phase 3 mené par AMAG pour soutenir l’autorisation de mise sur le marché de CIRAPARANTAG par l’Agence européenne des médicaments, la Food and Drug Administration américaine et l’Agence de réglementation des médicaments et des produits de santé au Royaume-Uni. AMAG continuera de superviser l’essai clinique de phase 3, tout en travaillant en étroite collaboration avec Norgine. Norgine sera responsable des dépôts réglementaires et de tout autre essai clinique requis pour la mise sur le marché de CIRAPARANTAG sur les territoires concernés et détiendra, à terme, l’ensemble des autorisations de mise sur le marché.

« Cet accord constitue une étape importante de notre évolution stratégique. Nous sommes impatients de nous associer à Norgine et de travailler ensemble pour révéler la valeur de CIRAPARANTAG, renforçant ainsi davantage la capacité de notre société à investir dans des thérapies innovantes répondant à des besoins médicaux urgents non satisfaits », a déclaré Scott Myers, directeur général d’AMAG. « L’infrastructure et les capacités de Norgine en matière de développement et de commercialisation de produits nous aideront dans l’avancée des essais cliniques de phase 3 et à obtenir une autorisation de mise sur le marché dans les pays où cet antidote serait utile pour les patients et les établissements de santé. ».

« Nous sommes ravis de débuter cette nouvelle collaboration avec AMAG pour développer et commercialiser CIRAPARANTAG en Europe, en Australie et en Nouvelle-Zélande », a déclaré Peter Stein, directeur général de Norgine. « Les patients qui prennent des anticoagulants peuvent être exposés à un risque d’hémorragie grave et incontrôlée, en particulier dans les situations d’urgence. Nous sommes fiers de pouvoir soutenir le développement d’un nouveau traitement susceptible de sauver des vies, en cas de réussite du programme de recherche et d’approbation réglementaire ultérieure ».

________________________

[1] Tepper, Ping G et al. (2018) Real-world comparison of bleeding risks among non-valvular atrial fibrillation patients prescribed apixaban, dabigatran, or rivaroxaban” PLoS ONE 13(11): e0205989. https://doi.org/10.1371/journal.pone.0205989

Source : Norgine / AMAG








MyPharma Editions

COVID long : GeNeuro et Northwestern University concluent une collaboration de recherche sur HERV-W ENV

Publié le 24 septembre 2021
COVID long : GeNeuro et Northwestern University concluent une collaboration de recherche sur HERV-W ENV

GeNeuro, société biopharmaceutique développant de nouveaux traitements pour les maladies neurodégénératives et auto-immunes, telles que la sclérose en plaques, a annoncé avoir conclu un accord de recherche avec la Northwestern University pour l’étude approfondie de la relation entre HERV-W ENV (W-ENV) et les syndromes neuropsychiatriques du COVID long.

AB Science : feu vert de l’autorité de santé canadienne pour une étude de Phase I/II avec sa molécule AB8939 dans la leucémie myéloïde aiguë

Publié le 24 septembre 2021
AB Science : feu vert de l’autorité de santé canadienne pour une étude de Phase I/II avec sa molécule AB8939 dans la leucémie myéloïde aiguë

AB Science vient d’annoncer que son étude clinique avec la molécule AB8939 chez les patients adultes atteints de leucémie myéloïde aiguë (LMA) en rechute/réfractaire a été approuvée par l’autorité de santé canadienne (Health Canada). La  » lettre de non-objection  » (‘No Objection Letter’, LNO) reçue de l’autorité canadienne confirme l’autorisation d’initier l’étude de phase I/II (AB18001) chez les patients atteints de LMA en rechute/réfractaire et de syndrome myélodysplasique (SMD) réfractaire.

Galapagos : avis positif du CHMP pour Jyseleca® dans la rectocolite hémorragique modérée à sévère chez l’adulte

Publié le 24 septembre 2021
Galapagos : avis positif du CHMP pour Jyseleca® dans la rectocolite hémorragique modérée à sévère chez l'adulte

Galapagos a annoncé que le CHMP (Comité des médicaments à usage humain) de l’Agence Européenne des Médicaments (EMA) a émis un avis positif pour Jyseleca® (filgotinib), un inhibiteur préférentiel de JAK1 administré une fois par jour par voie orale, pour le traitement des patients adultes atteints de Rectocolite Hémorragique (RCH) modérément à sévèrement active

COVID-19 : Valneva poursuit l’expansion des essais cliniques de son candidat vaccin

Publié le 23 septembre 2021
COVID-19 : Valneva poursuit l’expansion des essais cliniques de son candidat vaccin

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé le début du recrutement des adolescents dans l’essai pivot de Phase 3 (VLA2001-301, “Cov-Compare”) pour son candidat vaccin inactivé contre la COVID-19, VLA2001. Les résultats initiaux de l’essai de Phase 3 « Cov-Compare » sont attendus au début du quatrième trimestre 2021, et Valneva souhaite les utiliser comme pivot pour l’obtention d’une approbation réglementaire de VLA2001 chez les adultes.

GeNeuro : un 1er patient ayant terminé l’étude ProTEct-MS est entré dans l’extension de l’étude

Publié le 23 septembre 2021
GeNeuro : un 1er patient ayant terminé l'étude ProTEct-MS est entré dans l'extension de l’étude

GeNeuro, société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurodégénératives et auto-immunes, notamment la sclérose en plaques (SEP), a annoncé qu’un premier patient ayant terminé l’étude ProTEct-MS au Centre académique spécialisé (ASC) du Karolinska Institutet à Stockholm, qui évalue le temelimab à des doses mensuelles de 18, 36 et 54 mg/kg chez des patients atteints de SEP, est entré dans l’extension de l’étude ProTEct-MS.

Hyloris : Jean-Luc Vandebroek nommé au poste de directeur financier

Publié le 23 septembre 2021
Hyloris : Jean-Luc Vandebroek nommé au poste de directeur financier

Hyloris Pharmaceuticals, une société biopharmaceutique belge engagée à répondre aux besoins médicaux non satisfaits en réinventant les médicaments existants, a annoncé que Jean-Luc Vandebroek rejoindra la société en tant que Directeur Financier.

Nicox : Résultats de l’étude de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251 dans la blépharite

Publié le 23 septembre 2021
Nicox : Résultats de l’étude de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251 dans la blépharite

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé les résultats de l’étude clinique de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251. L’étude Mississippi portait sur l’évaluation du NCX 4251, suspension ophtalmique de propionate de fluticasone à 0,1%, administrée une fois par jour, contre placebo, chez des patients présentant des épisodes aigus de blépharite.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents