Edition du 02-03-2021

Genkyotex : recrutement du 1er patient de l’étude de Phase 2 avec le setanaxib dans la fibrose pulmonaire idiopathique

Publié le mercredi 16 septembre 2020

Genkyotex : recrutement du 1er patient de l’étude de Phase 2 avec le setanaxib dans la fibrose pulmonaire idiopathiqueGenkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, a annoncé le recrutement du 1er patient de l’étude clinique de Phase 2 avec le setanaxib, le candidat médicament principal de la société, dans la fibrose pulmonaire idiopathique (FPI). Cette étude, initiée par des chercheurs, est conduite conformément au protocole approuvé par la Food and Drug Administration (FDA) et le comité d’éthique compétent.

L’étude est dirigée par le Professeur Victor Thannickal de l’Université de l’Alabama à Birmingham et inclut un consortium de cinq centres de recherche d’excellence aux États-Unis. Elle est financée par une subvention de 8,9 millions de dollars accordée à l’équipe du Professeur Thannickal par les National Institutes of Health (NIH) des États-Unis. L’étude vise à évaluer la sécurité et l’efficacité du setanaxib chez 60 patients atteints de FPI recevant un traitement standard (pirfenidone ou nintedanib) sur une période de 24 semaines. La dose du setanaxib utilisée sera celle de 800 mg/jour (400 mg/2x par jour) qui a démontré une meilleure efficacité et un profil de sécurité favorable équivalent par rapport à une dose de 400 mg/jour durant l’étude de Phase 2 dans la cholangite biliaire primitive (CBP). Les critères d’évaluation de l’efficacité comprennent les modifications de la o,o’-dityrosine plasmatique, un biomarqueur fondé sur le mécanisme d’action du setanaxib, ainsi que les paramètres cliniques standard, notamment la distance de marche parcourue en 6 minutes et la capacité vitale forcée (CVF). Les niveaux plasmatiques des fragments de collagène pouvant indiquer une activité anti-fibrotique, ainsi que l’innocuité et la tolérance du setanaxib seront également évalués.

Le Dr Philippe Wiesel, Vice-président exécutif et Directeur médical de Genkyotex, déclare : « Nous sommes ravis de l’initiation de cette étude de Phase 2 avec le setanaxib et tenons à féliciter le Professeur Victor Thannickal et ses équipes pour leurs efforts qui ont permis le recrutement du premier patient dans le contexte contraignant lié à la pandémie COVID-19. Le lancement de cet essai de Phase 2 dans la FPI met en évidence le potentiel thérapeutique du setanaxib dans de multiples maladies fibrotiques. La FPI est une maladie pulmonaire extrêmement dévastatrice, sans solution thérapeutique satisfaisante qui permettrait de retarder ou d’inverser sa progression tout en étant bien tolérée par les patients. Compte tenu des effets anti-fibrotiques démontrés par le setanaxib dans notre étude de Phase 2 dans la cholangite biliaire primitive ainsi que dans de nombreux modèles précliniques, nous sommes impatients d’étudier son efficacité dans cette nouvelle indication. En cas de résultats concluants, il s’agirait d’une preuve clinique supplémentaire montrant que l’inhibition des enzymes NOX pourrait devenir un nouveau paradigme de traitement de nombreuses maladies fibrotiques et que notre candidat médicament pourrait jouer un rôle prépondérant dans ce domaine. »

La fibrose pulmonaire idiopathique (FPI) est une maladie chronique grave entraînant une fibrose (cicatrisation) des poumons. Cette cicatrisation des tissus pulmonaires provoque une dyspnée (difficulté à respirer) qui s’aggrave avec le temps. La survie à 5 ans en cas de fibrose pulmonaire idiopathique est estimée entre 20 à 40 %1, soit un taux de mortalité supérieur à celui de nombreuses pathologies cancéreuses.

Le setanaxib a permis de faire régresser la fibrose pulmonaire dans un modèle préclinique où l’instillation de bléomycine chez des souris âgées entraîne une fibrose persistante et des myofibroblastes sénescents résistants à l’apoptose. Le setanaxib a pu inverser la fibrose pulmonaire en désactivant et en éliminant les myofibroblastes grâce à une sensibilité restaurée aux signaux pro-apoptotiques.

Le setanaxib a démontré son effet positif sur la rigidité hépatique dans l’étude de Phase 2 dans la cholangite biliaire primitive (CBP) et la Société est en discussions avancées avec les autorités réglementaires aux États-Unis et en Europe sur une stratégie d’enregistrement commune dans cette indication. Le setanaxib fait également l’objet d’une étude clinique de Phase 2 menée à l’initiative de chercheurs dans une autre maladie fibrotique, la néphropathie diabétique associée au diabète de type 1.

Source et visuel : Genkyotex








MyPharma Editions

LFB : l’EMA valide le dépôt de la demande d’AMM d’eptacog beta (activé), un facteur de coagulation VIIa recombinant

Publié le 2 mars 2021
LFB : l'EMA valide le dépôt de la demande d'AMM d’eptacog beta (activé), un facteur de coagulation VIIa recombinant

Le LFB, le groupe biopharmaceutique qui développe, fabrique et commercialise des médicaments dérivés du sang et des protéines recombinantes pour la prise en charge des patients atteints de pathologies graves et souvent rares, vient d’annoncer que l’Agence européenne des médicaments (EMA), l’autorité réglementaire européenne, a validé le dépôt de la demande d’autorisation de mise sur le marché d’eptacog beta, un facteur de coagulation VIIa recombinant (rFVIIa).

Abionyx : les résultats cliniques positifs de CER-001 dans une maladie rénale ultra-rare publiés dans « Annals of Internal Medecine »

Publié le 2 mars 2021
Abionyx : les résultats cliniques positifs de CER-001 dans une maladie rénale ultra-rare publiés dans « Annals of Internal Medecine »

Abionyx Pharma vient d’annoncer les résultats cliniques positifs de CER-001 dans une maladie rénale ultra-rare qui sont publiés en exclusivité dans la revue scientifique « Annals of Internal Medicine », la revue de médecine interne la plus citée et la mieux classée dans la catégorie Médecine.

Industrie pharmaceutique : accord sur les salaires minima pour l’année 2021

Publié le 2 mars 2021

A l’issue de deux réunions de négociations les 7 janvier et 18 février dernier, le Leem a proposé à la signature un accord collectif revalorisant l’ensemble des salaires minima conventionnels de 0,8 % au 1er janvier 2021.

Abivax : le Dr Sophie Biguenet nommée Directrice Médicale

Publié le 2 mars 2021
Abivax : le Dr Sophie Biguenet nommée Directrice Médicale

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique qui vise à moduler le système immunitaire afin de développer de nouveaux traitements contre les maladies inflammatoires, le cancer et les maladies virales, a annoncé la nomination du Dr Sophie Biguenet en tant que Directrice Médicale à compter du 1er mars 2021.

Bayer France : Anna Braeken nommée Directrice Générale de la Division Pharmaceuticals

Publié le 1 mars 2021
Bayer France : Anna Braeken nommée Directrice Générale de la Division Pharmaceuticals

Le laboratoire Bayer a annoncé la nomination d’Anna Braeken à la tête de la Division Pharmaceuticals de Bayer en France, à compter du 1er mars 2021. Elle est nommée à ce titre en qualité de membre du directoire et Directrice Générale de Bayer HealthCare SAS.

Biogen France : Béatrice Baciotti nommée Directrice médicale

Publié le 1 mars 2021
Biogen France : Béatrice Baciotti nommée Directrice médicale

Biogen France, entreprise de biotechnologies pionnière et leader en neurosciences, a annoncé la nomination de Béatrice Baciotti en tant que Directrice médicale. À ce titre, Béatrice Baciotti intègre le comité de direction de Biogen France. Scientifique de formation, Béatrice Baciotti a rejoint Biogen en tant que responsable de l’excellence médicale en novembre 2018, avant de prendre la tête des équipes médicales sclérose en plaques (SEP) en juillet 2019.

Ipsen : avis positif du CHMP pour Cabometyx® en association avec Opdivo® dans le carcinome du rein avancé

Publié le 1 mars 2021
Ipsen : avis positif du CHMP pour Cabometyx® en association avec Opdivo® dans le carcinome du rein avancé

Ipsen a annoncé que le Committee for Medicinal Products for Human Use (CHMP), le comité scientifique de l’Agence européenne des médicaments (EMA), a recommandé l’approbation de Cabometyx® (cabozantinib) en association avec le médicament Opdivo® (nivolumab) de Bristol Myers Squibb pour le traitement en première ligne du carcinome du rein (RCC) avancé. Partager la publication « Ipsen […]

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents