Edition du 27-09-2021

Genkyotex : recrutement du 1er patient de l’étude de Phase 2 avec le setanaxib dans la fibrose pulmonaire idiopathique

Publié le mercredi 16 septembre 2020

Genkyotex : recrutement du 1er patient de l’étude de Phase 2 avec le setanaxib dans la fibrose pulmonaire idiopathiqueGenkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, a annoncé le recrutement du 1er patient de l’étude clinique de Phase 2 avec le setanaxib, le candidat médicament principal de la société, dans la fibrose pulmonaire idiopathique (FPI). Cette étude, initiée par des chercheurs, est conduite conformément au protocole approuvé par la Food and Drug Administration (FDA) et le comité d’éthique compétent.

L’étude est dirigée par le Professeur Victor Thannickal de l’Université de l’Alabama à Birmingham et inclut un consortium de cinq centres de recherche d’excellence aux États-Unis. Elle est financée par une subvention de 8,9 millions de dollars accordée à l’équipe du Professeur Thannickal par les National Institutes of Health (NIH) des États-Unis. L’étude vise à évaluer la sécurité et l’efficacité du setanaxib chez 60 patients atteints de FPI recevant un traitement standard (pirfenidone ou nintedanib) sur une période de 24 semaines. La dose du setanaxib utilisée sera celle de 800 mg/jour (400 mg/2x par jour) qui a démontré une meilleure efficacité et un profil de sécurité favorable équivalent par rapport à une dose de 400 mg/jour durant l’étude de Phase 2 dans la cholangite biliaire primitive (CBP). Les critères d’évaluation de l’efficacité comprennent les modifications de la o,o’-dityrosine plasmatique, un biomarqueur fondé sur le mécanisme d’action du setanaxib, ainsi que les paramètres cliniques standard, notamment la distance de marche parcourue en 6 minutes et la capacité vitale forcée (CVF). Les niveaux plasmatiques des fragments de collagène pouvant indiquer une activité anti-fibrotique, ainsi que l’innocuité et la tolérance du setanaxib seront également évalués.

Le Dr Philippe Wiesel, Vice-président exécutif et Directeur médical de Genkyotex, déclare : « Nous sommes ravis de l’initiation de cette étude de Phase 2 avec le setanaxib et tenons à féliciter le Professeur Victor Thannickal et ses équipes pour leurs efforts qui ont permis le recrutement du premier patient dans le contexte contraignant lié à la pandémie COVID-19. Le lancement de cet essai de Phase 2 dans la FPI met en évidence le potentiel thérapeutique du setanaxib dans de multiples maladies fibrotiques. La FPI est une maladie pulmonaire extrêmement dévastatrice, sans solution thérapeutique satisfaisante qui permettrait de retarder ou d’inverser sa progression tout en étant bien tolérée par les patients. Compte tenu des effets anti-fibrotiques démontrés par le setanaxib dans notre étude de Phase 2 dans la cholangite biliaire primitive ainsi que dans de nombreux modèles précliniques, nous sommes impatients d’étudier son efficacité dans cette nouvelle indication. En cas de résultats concluants, il s’agirait d’une preuve clinique supplémentaire montrant que l’inhibition des enzymes NOX pourrait devenir un nouveau paradigme de traitement de nombreuses maladies fibrotiques et que notre candidat médicament pourrait jouer un rôle prépondérant dans ce domaine. »

La fibrose pulmonaire idiopathique (FPI) est une maladie chronique grave entraînant une fibrose (cicatrisation) des poumons. Cette cicatrisation des tissus pulmonaires provoque une dyspnée (difficulté à respirer) qui s’aggrave avec le temps. La survie à 5 ans en cas de fibrose pulmonaire idiopathique est estimée entre 20 à 40 %1, soit un taux de mortalité supérieur à celui de nombreuses pathologies cancéreuses.

Le setanaxib a permis de faire régresser la fibrose pulmonaire dans un modèle préclinique où l’instillation de bléomycine chez des souris âgées entraîne une fibrose persistante et des myofibroblastes sénescents résistants à l’apoptose. Le setanaxib a pu inverser la fibrose pulmonaire en désactivant et en éliminant les myofibroblastes grâce à une sensibilité restaurée aux signaux pro-apoptotiques.

Le setanaxib a démontré son effet positif sur la rigidité hépatique dans l’étude de Phase 2 dans la cholangite biliaire primitive (CBP) et la Société est en discussions avancées avec les autorités réglementaires aux États-Unis et en Europe sur une stratégie d’enregistrement commune dans cette indication. Le setanaxib fait également l’objet d’une étude clinique de Phase 2 menée à l’initiative de chercheurs dans une autre maladie fibrotique, la néphropathie diabétique associée au diabète de type 1.

Source et visuel : Genkyotex








MyPharma Editions

COVID long : GeNeuro et Northwestern University concluent une collaboration de recherche sur HERV-W ENV

Publié le 24 septembre 2021
COVID long : GeNeuro et Northwestern University concluent une collaboration de recherche sur HERV-W ENV

GeNeuro, société biopharmaceutique développant de nouveaux traitements pour les maladies neurodégénératives et auto-immunes, telles que la sclérose en plaques, a annoncé avoir conclu un accord de recherche avec la Northwestern University pour l’étude approfondie de la relation entre HERV-W ENV (W-ENV) et les syndromes neuropsychiatriques du COVID long.

AB Science : feu vert de l’autorité de santé canadienne pour une étude de Phase I/II avec sa molécule AB8939 dans la leucémie myéloïde aiguë

Publié le 24 septembre 2021
AB Science : feu vert de l’autorité de santé canadienne pour une étude de Phase I/II avec sa molécule AB8939 dans la leucémie myéloïde aiguë

AB Science vient d’annoncer que son étude clinique avec la molécule AB8939 chez les patients adultes atteints de leucémie myéloïde aiguë (LMA) en rechute/réfractaire a été approuvée par l’autorité de santé canadienne (Health Canada). La  » lettre de non-objection  » (‘No Objection Letter’, LNO) reçue de l’autorité canadienne confirme l’autorisation d’initier l’étude de phase I/II (AB18001) chez les patients atteints de LMA en rechute/réfractaire et de syndrome myélodysplasique (SMD) réfractaire.

Galapagos : avis positif du CHMP pour Jyseleca® dans la rectocolite hémorragique modérée à sévère chez l’adulte

Publié le 24 septembre 2021
Galapagos : avis positif du CHMP pour Jyseleca® dans la rectocolite hémorragique modérée à sévère chez l'adulte

Galapagos a annoncé que le CHMP (Comité des médicaments à usage humain) de l’Agence Européenne des Médicaments (EMA) a émis un avis positif pour Jyseleca® (filgotinib), un inhibiteur préférentiel de JAK1 administré une fois par jour par voie orale, pour le traitement des patients adultes atteints de Rectocolite Hémorragique (RCH) modérément à sévèrement active

COVID-19 : Valneva poursuit l’expansion des essais cliniques de son candidat vaccin

Publié le 23 septembre 2021
COVID-19 : Valneva poursuit l’expansion des essais cliniques de son candidat vaccin

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé le début du recrutement des adolescents dans l’essai pivot de Phase 3 (VLA2001-301, “Cov-Compare”) pour son candidat vaccin inactivé contre la COVID-19, VLA2001. Les résultats initiaux de l’essai de Phase 3 « Cov-Compare » sont attendus au début du quatrième trimestre 2021, et Valneva souhaite les utiliser comme pivot pour l’obtention d’une approbation réglementaire de VLA2001 chez les adultes.

GeNeuro : un 1er patient ayant terminé l’étude ProTEct-MS est entré dans l’extension de l’étude

Publié le 23 septembre 2021
GeNeuro : un 1er patient ayant terminé l'étude ProTEct-MS est entré dans l'extension de l’étude

GeNeuro, société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurodégénératives et auto-immunes, notamment la sclérose en plaques (SEP), a annoncé qu’un premier patient ayant terminé l’étude ProTEct-MS au Centre académique spécialisé (ASC) du Karolinska Institutet à Stockholm, qui évalue le temelimab à des doses mensuelles de 18, 36 et 54 mg/kg chez des patients atteints de SEP, est entré dans l’extension de l’étude ProTEct-MS.

Hyloris : Jean-Luc Vandebroek nommé au poste de directeur financier

Publié le 23 septembre 2021
Hyloris : Jean-Luc Vandebroek nommé au poste de directeur financier

Hyloris Pharmaceuticals, une société biopharmaceutique belge engagée à répondre aux besoins médicaux non satisfaits en réinventant les médicaments existants, a annoncé que Jean-Luc Vandebroek rejoindra la société en tant que Directeur Financier.

Nicox : Résultats de l’étude de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251 dans la blépharite

Publié le 23 septembre 2021
Nicox : Résultats de l’étude de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251 dans la blépharite

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé les résultats de l’étude clinique de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251. L’étude Mississippi portait sur l’évaluation du NCX 4251, suspension ophtalmique de propionate de fluticasone à 0,1%, administrée une fois par jour, contre placebo, chez des patients présentant des épisodes aigus de blépharite.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents