Edition du 28-11-2020

Nouveau : master M2 en affaires réglementaires des dispositifs médicaux à Lyon

Publié le lundi 17 juin 2013

M2 affaires reglementaires DM LyonL’Université Claude Bernard Lyon 1 proposera dès la rentrée 2013 un nouveau master M2 en affaires réglementaires des dispositifs médicaux. Cette formation est proposée aux étudiants titulaires d’un master 1 scientifique ou aux élèves ingénieurs souhaitant acquérir une spécialisation dans la réglementation, le management et la démarche qualité des dispositifs médicaux. Elle est accessible également au titre de la formation continue ou de la VAE pour des professionnels souhaitant évoluer dans ou vers ce secteur.

Cette formation, conçue en partenariat avec le SNITEM et le réseau des écoles de génie biomédical*, anticipe ainsi la demande croissante des spécialistes de ce secteur aux innovations permanentes. Dans un contexte de compétition internationale, dans un secteur où les innovations sont permanentes, la formation constitue un des facteurs clés de la compétitivité. Par ailleurs, depuis quelques années, le domaine de la santé en général et le secteur des dispositifs médicaux en particulier vivent une augmentation constante des règles complexes qui encadrent la conception et la mise sur le marché de ces produits de santé (Système de management de la qualité, recherche clinique, marquage CE, maîtrise de la distribution, contrôle de la publicité, matériovigilance). Les entreprises doivent pouvoir anticiper toutes les étapes réglementaires à franchir si elles souhaitent commercialiser leurs produits. C’est pourquoi les besoins en personnels qualifiés sont croissants. La création du master 2 en affaires réglementaires auquel le SNITEM s’associe s’inscrit donc dans la logique de cette évolution.

Un secteur porteur au carrefour de plusieurs disciplines
Tel que le soulignait récemment le rapport de Louis Gallois sur le pacte de croissance, la santé est un secteur porteur et prioritaire en termes de développement économique, dans lequel la France doit rester attractive et compétitive. Le secteur des dispositifs médicaux (DM) génère un chiffre d’affaires de 19 milliards d’euros en France pour un effectif de 60 000 personnes**. Il représente un vaste ensemble composé de produits divers allant de la seringue jusqu’à l’IRM, en passant par la pompe à insuline, le défibrillateur cardiaque, les logiciels médicaux, les pansements ou encore les prothèses orthopédiques… Ces DM destinés à être utilisés par des professionnels de santé ou des patients en vue de traiter, diagnostiquer, suivre une maladie ou encore compenser un handicap, se trouvent donc au carrefour de très nombreuses technologies : électrique, électronique, informatique, mécanique, biologique, textile. C’est aussi pourquoi Polytech Lyon et l’Institut des Sciences Biologiques et Pharmaceutiques de Lyon 1 (composantes de l’université Claude Bernard Lyon 1) proposent conjointement, avec le soutien du SNITEM, un master M2 en affaires réglementaires des dispositifs médicaux.

>> Pour plus de renseignements sur la formation en master M2 en affaires réglementaires des dispositifs médicaux

>> Consultez les offres d’emploi en affaires réglementaires des industries de santé

M.B Source : Syndicat National de l’Industrie des Technologies Médicales (SNITEM)
* Le réseau GBM est constitué des 6 écoles suivantes : Polytech Lyon, Polytech Marseille, Polytech Grenoble, ISIFC, ISIS, ISBS. ** Source : rapport Pipame – Dispositifs médicaux : diagnostic et potentialités de développement de la filière française dans la concurrence internationale.








MyPharma Editions

Plan France Relance : les Pôles Santé en réseau formulent trois propositions pour assurer la souveraineté sanitaire de la France

Publié le 27 novembre 2020
Plan France Relance : les Pôles Santé en réseau formulent trois propositions pour assurer la souveraineté sanitaire de la France

Suite à l’annonce du plan France Relance, les Pôles Santé en réseau, regroupant les six pôles de compétitivité en santé français – Atlanpole Biotherapies, Clubster NSL, Eurobiomed, Biovalley France, Lyonbiopôle et Medicen Paris Region, formulent trois propositions pour assurer la souveraineté sanitaire de la France face aux défis de la médecine actuels et futurs.

Hemarina : l’essai clinique dans la greffe rénale du transporteur d’oxygène issu du vers marin se poursuit avec succès

Publié le 27 novembre 2020
Hemarina : l’essai clinique dans la greffe rénale du transporteur d’oxygène issu du vers marin se poursuit avec succès

Le CHRU de Brest et Hemarina, entreprise de biotechnologie bretonne, ont annoncé avoir franchi la barre des 100 participants à l’étude OxyOp2 qui contribue au développement clinique du transporteur universel d’oxygène HEMO2life®.

Pharmacies : confiez votre communication digitale à Artur’In

Publié le 27 novembre 2020

Vous souhaitez garder le contact avec votre patientèle en dehors de l’officine et améliorer le retour en pharmacie de vos patients ? Utilisez le digital afin d’améliorer votre visibilité et mettez en avant votre officine pour rester en tête.

COVID-19 : Celltrion termine le recrutement de l’essai clinique mondial de Phase II évaluant le traitement candidat CT-P59

Publié le 27 novembre 2020
COVID-19 : Celltrion termine le recrutement de l'essai clinique mondial de Phase II évaluant le traitement candidat CT-P59

Celltrion Group a annoncé la clôture du recrutement de 327 patients atteints de symptômes légers à modérés d’infection au SARS-CoV-2 dans le cadre de l’essai clinique mondial de Phase II évaluant le CT-P59, un traitement candidat anti-COVID-19 par anticorps monoclonaux. Celltrion prévoit de soumettre une demande d’autorisation d’utilisation d’urgence auprès du ministère coréen de la Sécurité des produits alimentaires et médicamenteux (MFDS), sous réserve des résultats obtenus dans le cadre de l’essai pivot de Phase II.

Medesis Pharma et Transgene prolongent leur accord de recherche collaborative

Publié le 26 novembre 2020
Medesis Pharma et Transgene prolongent leur accord de recherche collaborative

Medesis Pharma, société de biotechnologie pharmaceutique développant des candidats médicaments avec sa technologie propriétaire d’administration de principes actifs en nano micelles par voie buccale, annonce le renouvellement de son accord de recherche collaborative avec Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux.

Pierre Fabre et Y-Biologics mettent en place un partenariat de recherche pour développer de nouvelles immunothérapies à base d’anticorps monoclonaux

Publié le 26 novembre 2020
Pierre Fabre et Y-Biologics mettent en place un partenariat de recherche pour développer de nouvelles immunothérapies à base d'anticorps monoclonaux

L’entreprise de biotechnologie sud-coréenne Y-Biologics et le groupe pharmaceutique français Pierre Fabre ont annoncé un projet de partenariat stratégique dans le domaine de la recherche en immuno-oncologie. Ce projet a fait l’objet d’une lettre d’intention signée par les deux partenaires et sera confirmé dans les prochains mois à travers un accord détaillé. La collaboration s’étend sur une durée de trois ans qui pourra être étendue à cinq ans.

Aelis Farma : Anders Gersel Pedersen nommé Président du Conseil d’Administration

Publié le 26 novembre 2020
Aelis Farma : Anders Gersel Pedersen nommé Président du Conseil d’Administration

Aelis Farma, société de biotechnologie basée à Bordeaux, au sein du Neurocentre Magendie de l’INSERM, et spécialisée dans le traitement des maladies neurologiques, vient d’annoncer la nomination de Anders Gersel Pedersen en qualité de Président du Conseil d’Administration.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents