Edition du 23-01-2022

Novartis confirme ses objectifs après un solide premier semestre

Publié le mardi 19 juillet 2011

Le groupe pharmaceutique bâlois Novartis a généré au 1er semestre 2011 un bénéfice net de 5,55 milliards de dollars en hausse de 3% sur un an pour un chiffre d’affaires net en hausse de de 21% à 28,94 milliards de dollars.

Au premier semestre, le chiffre d’affaires net a enregistré une hausse de 21% (+16% tcc) à USD 28,9 milliards. Les produits lancés récemment ont progressé de 47% par rapport au premier semestre 2010, contribuant pour USD 7,1 milliards au chiffre d’affaires net du Groupe.
Le chiffre d’affaires net de Pharmaceuticals a crû de 8% (+3% tcc) à USD 16,0 milliards, soutenu par une croissance de huit points de pourcentage en volumes, en partie érodée d’un point par l’effet de baisses de prix et de quatre points par l’arrivée de nouveaux génériques sur le marché ainsi que par la cession de produits.
« Notre portefeuille diversifié de soins de santé, concentré sur les segments à croissance élevée, nous permet d’engendrer de très bons résultats », estime . Jimenez, Directeur général de Novartis qui souligne l’obtention de quatre autorisations majeures et le dépôt de deux demandes importante d’homologation.

Quatre autorisations majeures
En effet, l’Europe a homologué Rasilamlo, le traitement combiné en un seul comprimé du laboratoire suisse contre l’hypertension non contrôlée. L’UE a aussi autorisé une nouvelle indication de Lucentis pour traiter la perte visuelle consécutive à un oedème maculaire provoqué par une occlusion veineuse rétinienne (RVO), une maladie survenant brusquement et entraînant une baisse invalidante de la vision.

Aux Etats-Unis, la FDA a homologué Arcapta Neohaler (indacatérol), un bronchodilatateur innovateur contre la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO). Indicatérol a en outre été autorisé au Japon sous la marque Onbrez Inhalation Capsules.

La FDA a aussi enregistré Afinitor (évérolimus) en tant que nouveau traitement, le premier depuis près de trois décennies, contre les tumeurs neuroendocriniennes avancées (TNE) d’origine pancréatique, un cancer très agressif contre lequel les options thérapeutiques étaient jusqu’ici limitées.

Evérolimus a été autorisé en Suisse sous le nom de Votubia pour traiter l’astrocytome sous épendymaire à cellules géantes (SEGA), une tumeur bénigne du cerveau associée à une sclérose tubéreuse. Le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a émis un avis en faveur de l’homologation de Votubia dans l’UE.

Deux demandes majeures
Novartis a par ailleurs déposé une demande d’enregistrement dans l’UE pour l’inhibiteur de Janus kinase INC424, dont Novartis détient la licence, pour le traitement de la myélofibrose, un cancer du sang potentiellement mortel caractérisé par une insuffisance de la moelle osseuse et des symptômes invalidants.
 En outre, la FDA a accepté la demande d’étendre l’indication de Menveo, notre vaccin contre le méningocoque, aux enfants en bas âge à partir de deux mois, en s’appuyant sur les résultats obtenus chez plus de 6000 enfants de cet âge dans le monde entier.

Prévisions
Pour l’année en cours, le laboratoire helvétique table sur une croissance des ventes à « deux chiffres ». Pharmaceuticals devrait enregistrer une croissance à un chiffre, situé entre le bas et le milieu de la fourchette, la hausse des volumes faisant plus que compenser l’impact de la concurrence des génériques. La progression du chiffre d’affaires d’Alcon devrait se situer à un taux à un chiffre, entre le milieu et le haut de la fourchette sur base pro forma. Sandoz devrait également réaliser une hausse de son chiffre d’affaires à un taux à un chiffre entre le milieu et le haut de la fourchette.

Source : Novartis








MyPharma Editions

Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Publié le 21 janvier 2022
Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Le groupe Ipsen vient d’annoncer la nomination de Karen Witts en tant que membre indépendant du Conseil d’administration.

Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d’euros pour soutenir la production et la recherche en France

Publié le 20 janvier 2022
Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d'euros pour soutenir la production et la recherche en France

Pfizer vient d’annoncer son intention d’investir plus de 520 millions d’euros dans le cadre d’un plan d’investissement sur cinq ans en France dans le secteur de la science et de la santé, en renforçant notamment les capacités de production sur le territoire et en stimulant la recherche et l’innovation dans plusieurs aires thérapeutiques.

Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Publié le 20 janvier 2022
Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé les résultats d’une étude préliminaire menée en laboratoire qui démontre que les anticorps provenant du sérum de personnes vaccinées avec trois doses du candidat vaccin inactivé de Valneva contre la COVID-19, VLA2001, neutralisaient le variant Omicron.

AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

Publié le 20 janvier 2022
AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation de l’ANSM pour initier une étude de phase II (AB20006) chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère.

Sanofi : 2ème essai de phase III positif pour Dupixent® dans le traitement du prurigo nodulaire

Publié le 20 janvier 2022
Sanofi : 2ème essai de phase III positif pour Dupixent® dans le traitement du prurigo nodulaire

Sanofi a annoncé qu’un deuxième essai de phase III évaluant Dupixent® (dupilumab) chez des adultes présentant un prurigo nodulaire non contrôlé, une maladie chronique de la peau portant une signature inflammatoire de type 2, a atteint son critère d’évaluation primaire et ses principaux critères d’évaluation secondaires, et montré une diminution significative des démangeaisons et lésions cutanées comparativement à un placebo, après 24 semaines de traitement expérimental.

Transgene et PersonGen collaborent pour l’évaluation d’une nouvelle combinaison thérapeutique contre les tumeurs solides

Publié le 19 janvier 2022
Transgene et PersonGen collaborent pour l’évaluation d’une nouvelle combinaison thérapeutique contre les tumeurs solides

Transgene, société de biotechnologie qui développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, et PersonGen BioTherapeutics, société chinoise de biotechnologie qui développe des thérapies cellulaires CAR-T innovantes contre les cancers solides et hématologiques, ont annoncé une collaboration stratégique visant à évaluer la faisabilité et l’efficacité d’une combinaison thérapeutique associant l’injection de cellules CAR-T TAA06 de PersonGen à un virus oncolytique, issu de la plateforme Invir.IO™ de Transgene, administré par voie intraveineuse.

Neurosciences : Biogen annonce une nouvelle collaboration avec la start-up TheraPanacea

Publié le 19 janvier 2022
Neurosciences : Biogen annonce une nouvelle collaboration avec la start-up TheraPanacea

Biogen vient d’annoncer une nouvelle collaboration avec TheraPanacea, centrée sur plusieurs aires thérapeutiques en neurosciences et renforçant les liens existants entre les deux sociétés. L’objectif est de s’appuyer sur le machine learning (ML) et l’intelligence artificielle (IA) afin de tirer profit de l’imagerie médicale et d’autres sources de données cliniquement pertinentes

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents